Abdelfattah Mourou : «Le modèle tunisien n’est pas exportable en Algérie»

Abdelfattah Mourou
Abdelfattah Mourou. D. R.

Le candidat du mouvement islamiste Ennahdha à la présidentielle tunisienne, Abdelfattah Mourou, ne voit pas l’opportunité pour les Algériens de suivre la transition démocratique tunisienne. «Non. Ce sera une démocratie à l’algérienne. Ils ont leurs réalités. La démocratie, c’est un certain choix entre différentes forces.»

Interrogé par le site spécialisé dans les questions du Moyen-Orient, Middle East Eye, Abdelfattah Mourou explique que «les forces qui interfèrent en Algérie ne sont pas les mêmes qu’en Tunisie. Nous avons trouvé notre chemin. Nous les politiciens n’avons pas d’armée derrière nous», assène-t-il, en faisant allusion à l’immixtion contestée de l’institution militaire dans la gestion de la transition actuelle en Algérie.

Pour le numéro 2 d’Ennahdha, le retour des militaires de son pays dans les casernes a permis un dialogue entre les différents courants politiques tunisiens et qui a, selon lui, obligé un parti islamiste comme le sien à se muer en parti conservateur ou «musulman démocrate» comme son leader, Rached Ghannouchi, préfère le qualifier.

Interrogé également sur la situation régionale «compliquée» en l’Algérie et en Libye, pays voisins de la Tunisie, le candidat à la présidentielle tunisienne considère que les Tunisiens ne sont pas responsables de ce qui se passe «à l’intérieur de ces deux pays». «Nous essaierons d’être un trait d’union entre les Libyens eux-mêmes ou les Algériens eux-mêmes», promet-il en cas de victoire aux prochaines élections, mais sans expliquer toutefois comment il imagine cette aide. Et d’ajouter : «Nous ne prenons pas partie. Mais il est de notre intérêt et de celui de nos voisins qu’il y ait stabilité.»

Toujours à propos de l’Algérie, Abdelfattah Mourou insiste sur le fait que les Tunisiens ne donnent pas leur exemple pour que les autres le suivent. «A chacun ses possibilités, sa réalité. Notre modèle n’est pas exportable», résumera-t-il.

S. N.

 

Comment (31)

    Dias
    9 septembre 2019 - 9 h 35 min

    Laisse moi rire, de quel modèle vous parlez ?
    Le seul modèle que les tunisiens ont, est celui de se prendre pour ce qu’ils ne sont pas.
    Avec leurs fausse pseudo révolution à la noix ils commencent sérieusement a sombré dans une forme de perversion narcissique, peuple menteur et arriviste voire même traître, ils ne méritent pas notre aides.
    Le peuple algérien doit arrêter le tourisme dans ce pays, et mettre en place des visas pour les tunisiens et taxer toutes les marchandises qui sortent d’Algérie.
    C’est triste dire, mais il n’y que comme cela qu’ils finiront par arrêter de nous prendre pour imbéciles.

    20
    5
      IhawHaw
      9 septembre 2019 - 18 h 05 min

      ILS SE PRENNENT POUR CE QU’ILS NE SONT PAS . POUR CE QU’ILS NE SERONT JAMAIS. Cela me rappelle la fameuse fable de Jean de la Fontaine « La Grenouille qui veut se faire aussi grosse que le Bœuf »
      ….
      Dans cette fable La Grenouille qui veut se faire aussi grosse que le Bœuf, sous l’aspect d’une petite comédie, La Fontaine réalise un véritable apologue contre la vanité et de l’ambition démesurée, et une critique non dissimulée de la bourgeoisie et de la noblesse.

      6
      2
    Anonymi
    8 septembre 2019 - 21 h 35 min

    La tunisie a un point fort que l’algerie et que l’arrmee est sujette au civils. Parcontre en Algerie l’armee supplante tout en Algerie ou presque si je me trompe. Il faut que l’armee travaille pour l’ineteret supreme du pays et doit jouer les regles de la democratie et le niveau de devoir et obligation au sein de l’etat. L’armee ne doit pas dicter au civils mais doit suivre le civil. Malheureusement comme nous le savons l’armee s’erige en pouvoir absolu sans contestations. Dans un pays civilise et avance ce n’est pas le cas. Chacun sa specialite mais la communication doit etre etabli entre les differents organes. C’est comme cela qu’ on avance. Sinon nous nous creaons des problemes complexes. Si l’armee gere tout c’est comme on est en guerre avec tout le mondes exterieur. Bien sur il y a des sujets qui sont non-negotiables comme le support du Sahara Occidental et non-ouverture des frontieres terrestres avec le Maroc etc… On devrait trouver une formule gagnante gagnate entre l’armee et les nouveux appeles. Les jeunes ne faut pas les bloquer de travailler pour avoir une experience. On devrait laisser le jeune l’option de travailler au maximum 3 annes ou 4 avant de faire le service. Et il peut continuer le civil avec une duree maximal ou reintegrer le service civil avec un periode minimale.

    3
    9
    (ⵣ)
    8 septembre 2019 - 19 h 38 min

    Encore ces Tunisiens qui donnent des leçons ! C’est certain que la « démocratie à la Tunisienne » n’est pas exportable et surtout pas en Algérie ! Ce qu’ils ont su exporter ce sont leur 10 000 (au bas mot) de terroristes afin de détruire la Syrie.
    Et qu’ils cessent effectivement, et je rejoins Kahina-DZ; de voler ce qui appartient à l’Algérie : les dattes, mais aussi la Kahina, Saint- Augustin, le fer des mines de Miliana (entre autres) qui a servi à construire la Tour Eiffel.
    Je sais tout cela et ai appris à me méfier des ces Maghrébins aussi « grâce » à une collègue Tunisienne que j’ai dû remettre à sa place pour ce qui est du fer. Enfin, et beaucoup de Tunisiens ne le savent pas (y compris ma « chère » collègue) est que le parti Destourien a été fondé à 50/% par des Algériens, dont Moufdi Zacharia (l’auteur algérien des paroles de l’hymne national algérien). J’ai déjà écrit un certain nombre de commentaires
    ….? Dans le dernier je m’offusquais que des Algériens aillent passer leur vacances en Tunisie, l’Algérie offre de magnifiques paysages que des Etrangers ont montré à plusieurs reprises (Arthus Bertrand, le magazine Thalassa sur France 3) et surtout compte tenu de la situation en Algérie qui nécessite pour moi, de dépenser son argent « au pays » et non de l’offrir à des voisins qui font la « Danse des 7 voiles » devant les Etrangers occidentaux. Charité bien ordonnée commence par soi-même !

    25
    7
    (ⵣ)
    8 septembre 2019 - 19 h 36 min

    Va prêcher ta grande arnaque de ton grand makhreb chez mourou. ICI C’EST L’ALGÉRIE !!
    Dés-fois tu prêches le grand makhrab amazigh, dés-fois tu prêches le grand makhreb unit par la barbe salafiste.
    Tu es bien perdu dans tes grandes unions de l’arnaque.

    16
    6
    Anonyme Utile
    8 septembre 2019 - 18 h 41 min

    La Tunisie, comme la narco monarchie Marocaine et les pays Européens comme la France, l’Espagne, notamment sont gouvernées, depuis Israël. Ce sont les faits.

    Ceci étant rappelé, pour remettre les choses dans leur contexte.
    S’agissant de la Tunisie, les sionistes la gouvernent ouvertement, comme le prouve la réalité. La rentrée dans le « gouvernement Tunisien » du très grand sioniste satanique et ami de BHL, le sioniste très proche de l’extrême droite Israëlienne, Henri Trabelssi EST UNE PREUVE IRREFUTABLE.

    Les sionistes gouvernent en Tunisie sournoisement, depuis plusieurs decennies, d’où le surnom TAYEHOUDITE Tunisienne.
    N’oublions jamais que la résistance PALESTINIENNE a été bombardée en Tunisie dans les années 80, par Israël, avec la complicité et le silence du gouvernement, police, services secrets et de tous les partis Tunisiens. Ce sont les faits.

    Ce climat anti-Algériens a été créé, par le sioniste Trabelssi, ministre du tourisme Tunisien, qui a donné des instructions fermes, sur ordre d’Israël, pour interdire l’accès aux hotels en Tunisie, pour les Algériens. Ce climat existait également sournoisement, depuis l’ère Benali, l’agent du Mossad et de la CIA, preuve à l’appui.

    La France officielle n’est pas innocente dans la création de ce climat anti-Algérien en Tunisie, pour nous faire payer notre indépendance économique totale vis à vis d’elle et tout ce qu’elle a déjà perdu et ce qu’elle perdra très gros, à l’avenir, avec nous.

    La Tunisie reconnaît réellement Israël, comme le prouve l’installation des bases « Américaines » de drones, gérées par Israël réellement, pour espionner l’Algérie. Ce sont les faits.

    On ne peut pas dire que la Tunisie est réellement un pays « ami », très loin de là.

    Sur le plan économique, la Tunisie vit ou plutôt survit, grâce à l’Algérie, comme le prouve la réalité.

    Quant à ces portes-voix politiques Tunisiens anti-Algériens et pro-sionistes , qui aboient, sur ordre, je leur dis que notre réponse sera d’abord économique en verrouillant hermétiquement les frontières. La construction d’un mur séparant l’Algérie de la Tunisie est une nécessité absolue, comme on l’a fait avec la narco monarchie Marocaine.

    Les échanges commerciaux avec la Tunisie sont insignifiants, voir nuls.

    Notre avenir est dans les BRICS, je l’avais déjà dit depuis quelques années déjà. C’est dans ce grand ensemble qui dominera le monde, que l’Algérie se développera très rapidement, prospérera et deviendra une puissance économique et militaire de portée mondiale.

    La nouvelle République Algérienne a des plans de développement d’un tourisme, notamment, en Algérie, de portée mondiale, qui fera très mal sur le plan économique dans tout le bassin méditerranéen. Les Algériens oublierons l’existence même de la Tunisie et la narco monarchie Marocaine.

    VIVE LE PEUPLE ALGÉRIEN ET VIVE LA NOUVELLE RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE.

    27
    13
    PACHA
    8 septembre 2019 - 18 h 11 min

    Zine El Abidine Benali et la famille trabelsi ont détourné des milliards de dollards d’euros et etc etc… avec la première complicité de l’état français et bien sûr italie et autres les sociétés françaises comme carrefour, les banques SG BNP Paris bas etc ont été leurs pertenaires depuis le départ de Bourguiba et après la « révolution du jasmin qui n’en était que bluff les avoirs de benali et sa famille devraient être d’abord bloqué, puis saisis et remis au « GOUVERNEMENT DE LA DEMOCRATIE TUNISIENNE » il n’en a jamais été jusqu’au bout de cette affaire et l’europe a installée « sa » démocratie avec à sa tête un viellard senile, bavant et titubant à la présidence fantoche où la devise aurait dû être  » à vot bon coeur où même israel a interférer pour mettre ses ministres de tourisme qui reserve les hotels luxueux comme maison de retraites à une certaines communauté de vieux retraités français et européens, ça sera toujours mieux que des algériens bruyants , et les cinq milliards voirs le doublessont partis en primes de risque pour les quelques notables de France en attendant le peuple tunisien crie famine jusqu’à la ne immolation et on s’habituera bien à voir des pauvres qui n’aiment pas vivre

    7
    4
    Anonyme
    8 septembre 2019 - 17 h 10 min

    Le Modèle « Tunisien » ????

    Les Tunisiens n’ont fait que reprendre des modèles anciens appliqués ailleurs dans le Monde et adapter à leur sauce locale avec les actuels outils modernes

    La population totale de la Tunisie est équivalente celle de certaines grosses métropoles africaines donc plus facile à gérer.

    Depuis l’arrivée des Ottomans en Afrique du Nord puis des colons occidentaux (comme d’ailleurs dans tout le reste du Monde dit arabe), les 3 pays du Maghreb ont évolué de façon différente sur de nombreux plans.

    5
    12
    Felfel Har
    8 septembre 2019 - 16 h 49 min

    Et même si leur modèle était exportable, les Algériens n’en seraient pas preneurs, ya si Mourou El Bourourou! C’est aux Tunisiens de prendre exemple sur l’Algérie en s’assurant d’abord que leur pays leur appartient vraiment et qu’ils se sont émancipés des tutelles étrangères moyen-orientales, sionistes et otanesques. Pour l’instant la Tunisie est encore un pays colonisé.
    Qu’ils prennent exemple sur la Grande Algérie qui n’a jamais comploté contre ses voisins et qui leur est venue en aide chaque fois qu’ils étaient en difficulté. Leur ingratitude est légendaire.
    Qu’ils sachent enfin que le Hirak est entrain de mettre fin à une régime décadent, prédateur, anti-nationaliste, suppôt d’une mouvance dévoyée qui s’est écartée des enseignements originels du Coran pour faire main basse sur les ressources du pays, cette même mouvance dont se réclame Mourou!
    Qu’ils se préparent à montrer plus de respect à cette nouvelle république en marche qui ne tolèrera aucun écart de conduite ou de langage!
    Je finirai en paraphrasant un titre d’un Éssai célèbre « Quand l’Algérie se réveillera…. »

    18
    4
    RBOBA
    8 septembre 2019 - 15 h 48 min

    Encore ces Tunisiens qui donnent des leçons ! C’est certain que la « démocratie à la Tunisienne » n’est pas exportable et surtout pas en Algérie ! Ce qu’ils ont su exporter ce sont leur 10 000 (au bas mot) de terroristes afin de détruire la Syrie.
    Et qu’ils cessent effectivement, et je rejoins Kahina-DZ; de voler ce qui appartient à l’Algérie : les dattes, mais aussi la Kahina, Saint- Augustin, le fer des mines de Miliana (entre autres) qui a servi à construire la Tour Eiffel.
    Je sais tout cela et ai appris à me méfier des ces Maghrébins aussi « grâce » à une collègue Tunisienne que j’ai dû remettre à sa place pour ce qui est du fer. Enfin, et beaucoup de Tunisiens ne le savent pas (y compris ma « chère » collègue) est que le parti Destourien a été fondé à 50/% par des Algériens, dont Moufdi Zacharia (l’auteur algérien des paroles de l’hymne national algérien). J’ai déjà écrit un certain nombre de commentaires
    ….? Dans le dernier je m’offusquais que des Algériens aillent passer leur vacances en Tunisie, l’Algérie offre de magnifiques paysages que des Etrangers ont montré à plusieurs reprises (Arthus Bertrand, le magazine Thalassa sur France 3) et surtout compte tenu de la situation en Algérie qui nécessite pour moi, de dépenser son argent « au pays » et non de l’offrir à des voisins qui font la « Danse des 7 voiles » devant les Etrangers occidentaux. Charité bien ordonnée commence par soi-même !

    17
    9
      (ⵣ)
      8 septembre 2019 - 17 h 00 min

      la Kahina, Saint- Augustin leur appartient aussi
      c’est à toute l Afrique du nord

      8
      33
        RBOBA
        11 septembre 2019 - 20 h 59 min

        Pas du tout ! La Kahina et Saint-Augustin ne leur appartiennent pas (aux Tunisiens) non plus qu’à toute l’Afrique du Nord. Ou alors Hannibal appartient à l’Algérie et au Maroc ! Révisez ou apprenez l’Histoire. La Kahina est originaire des Aurès qui jusqu’à preuve du contraire est en territoire algérien. Saint-Augustin est né à Soukh Arras et a été évèque d’Hyppone, devenu Bône puis Annaba. Toujours en territoire algérien et non tunisien ou marocain. Ces pays n’existaient pas sous ces noms dans l’Antiquité mais se nommaient : Maurétanie pour plus ou moins le Maroc, Numidie pour plus ou moins l’Algérie et Ifryquia pour plus ou moins la Tunisie. Quant aux dattes, c’est un fait qui m’a été rapporté par plusieurs vendeurs. Il en est de même pour l’huile d’olive d’Italie, qui vient maintenant en grande partie de Grèce : les oliveraies italiennes ayant été parmi les premières à subir l’agression d’insectes et/ou bactéries les détruisant. Les Italiens achètent leur huile en Grèce, l’embouteille en Italie et la vende comme produit local : cette information, je la tiens aussi d’un commerçant grec. Pour en revenir à la Tunisie, dans les magasins Carrefour, en France, on trouve du Sidi-Brahim qualifié de Vin de Tunisie !

    Nord-africain
    8 septembre 2019 - 13 h 07 min

    Les islamistes tunisiens sont les plus intelligents des islamistes du monde islamique.Ils savent que l islamisme, c est fini et se métamorphosent en un parti musulman démocrate à l instar des démocraties chrétiennes européennes.Ils savent qu ils vont être emportés par Trump-le déluge et cherchent déjà un refuge!Ils veulent continuer à jouer dans le champs politique sans inquiétude aucune.Ils s efforcent donc à plaire à tout le monde,aux tunisiens en étant pas exigeant,aux voisins en les ménageant et au monde en supprimant la référence islamiste.C est donc un parti islamiste qui mourra le dernier de ses semblables.Le troupeau continue à admirer Ennahda et lui confère une certaine force de subsistance,Ennahda envoie des signaux qu elle n utilisera pas cette force pour en faire quoi que ce soit et parvient à maintenir l équilibre!Les islamistes algériens ont diminué eux aussi d intensité mais apparaissent perplexes ne sachant à quel saint se vouer!Ils ont soutenu le Gaid et les voici en train d amorcer une certaine volte-face.Les islamistes marocains,à part,Benkirane,leur ex-chef,préfèrent dormir attendant un réveil qui ne viendra pas!Ce chef fougueux pousse de temps en temps des cris pour les réveiller en vain,ils ont une fausse horloge biologique qu ils attendent sonner!Les autres islamistes jordaniens,pakistanais opiniâtres et rigoureux,vont attirer des foudres sur leurs pays!Que tous ces islamistes sachent que nous sommes à la veille d un bouleversement qu ils ont entraîné,les premières victimes seront eux

    8
    22
      Anonyme
      8 septembre 2019 - 17 h 42 min

      Va prêcher ta grande arnaque de ton grand makhreb chez mourou. ICI C’EST L’ALGÉRIE !!
      Dés-fois tu prêches le grand makhrab amazigh, dés-fois tu prêches le grand makhreb unit par la barbe salafiste.
      Tu es bien perdu dans tes grandes unions de l’arnaque.

      18
      11
    Tinhinane-DZ
    8 septembre 2019 - 11 h 31 min

    Mourou Mourou et ton monde imaginaire,

    C’est l’épanouissement économique qui fait naitre la vraie démocratie…Quand le ventre a faim, la démocratie saute par la fenêtre…elle se suicide !!…
    Tant-que vos tubes digestifs dépendent du nombre de touristes, votre soi-disant démocratie restera sur maquette en carton…Une illusion/ un fantasme charlatanesque moyenâgeux dictés par vos maitres.

    On veut une démocratie à l’Algérienne…On aime rester UNIQUE dans tout ce qu’on fait. Le plagia n’est pas notre force…Heureusement !!!

    Par l’occasion je vous demande, au nom de votre démon-cratie, d’arrêter de voler les produits Algériens. DEGLET NOUR est Algérienne !! L’éthique , connaissez vous ??

    43
    10
      la Hougra
      9 septembre 2019 - 15 h 19 min

      Il faut demander aussi aux usa de ne plus appeler leur dates (Deglet Nour), lorsque les américains cesseront cela les tunisiens suivront. Pourquoi vous avez peur des américains ?

      2
      1
    (ⵣ)
    8 septembre 2019 - 11 h 25 min

    Je me sens concernée parce que je suis aussi un homme kabyle. Je rejette la dictature des islamistes, on n’a pas à voler la vie des gens. On doit séparer la politique et la religion.

    Par exemple, la France est un pays catholique, ce n’est pas pour autant qu’on va m’obliger à aller à la messe

    31
    15
      Dans tes rêves
      9 septembre 2019 - 15 h 22 min

      La France n’a rien d’un pays catholique, les usa oui, et eux tout est religion, puisque vous êtes quoum el toubaa, alors suivez vos dieus d’amériques

      1
      1
    JAGUAR
    8 septembre 2019 - 10 h 50 min

    On veut un modèle ALGÉRIEN avec nos grandes TRADITIONS pourquoi chercher ailleur !!!

    36
    5
    (ⵣ)
    8 septembre 2019 - 10 h 48 min

    En priant, ton cœur doit être en paix devant Dieu, et il doit être sincère. Tu communies et pries véritablement avec Dieu ; tu ne dois pas tromper Dieu en utilisant de belles paroles.

    22
    8
    (ⵣ)
    8 septembre 2019 - 10 h 40 min

    tu te prends pour qui mourou,le pape?tu dois être exorciser par lui pour être purifier de tes demons.

    18
    7
    (ⵣ)
    8 septembre 2019 - 10 h 35 min

    la démocratie dans les pays arabes n existe pas et n’existera jamais ,si les peuple bougeront pas leur cu..
    peut-être la premiere chez nous pour bientôt ,notre peuple devient mure.
    par contre vous les islamistes vous n’êtes pas chez vous en Algérie.

    24
    11
    Dent pour Dent
    8 septembre 2019 - 10 h 28 min

    Monsieur Mourou ceux que vous dites est bien vrai,comment comparé un guerrier a un berger,rappelez vous dans les années de la lutte contre l’occupant vous exigez des payements pour faire passés les armes venant des pays amis,y’a pas si longtemps vous mangez les chiens et les chats et grace aux Algériens vous avez appris a manger les moutons et les chèvres,lorsque vous dites que les Algériens sont des affamés et ils viennent manger le pains des Tunisiens;très simple faites des statistiques et voir combien de crèves de faim Tunisiens vivant en Algérie,la majorité des vendeurs de Zlabyas sont des Tunisiens,aussi la majorité de ceux qui font la manche des les villes frontalière ils viennent de chez vous,le défaut des Algériens c’est l’hospitalité et l’accueil des voisins ingrats et laches

    28
    9
    (ⵣ)
    8 septembre 2019 - 10 h 15 min

    le model tunisien restera le model tunisien
    le model Algerian restera le model algérien
    le model islamiste restera le model d Arabie
    retourne chez toi et va faire de la politique la bas

    26
    9
    DYHIA-DZ
    8 septembre 2019 - 9 h 48 min

    Mon dieu, épargnez nous l’ignorance des girouettes barbus.
    Mourou joue au démocrate….
    Mourou a un Gourou qui s’appelle le Qatar. C’est ça la démocratie à la Mourou. C’est sûre qu’on voudra pas d’une démocratie télécommandée par Le Qatar et ses alliés.
    Que Mourou garde sa démocratie virtuelle pour lui.
    Il faut être un HOMME LIBRE pour avoir le droit de parler de la démocratie.

    45
    9
    Socrate
    8 septembre 2019 - 9 h 43 min

    Démocratie  » à l’algérienne » ??? Précisez un peu plus s’il vous plait . J’ai peur de trop comprendre ce que cela signifie !

    11
    15
      (ⵣ)
      8 septembre 2019 - 14 h 38 min

      @ socrate
      « je ne sais qu’une chose, c’est que je ne sais rien ». On trouve ce fameux adage chez Platon dans l’Apologie de Socrate (21d), et dans le Ménon (80d 1-3).

      8
      3
    Kahina-DZ
    8 septembre 2019 - 9 h 34 min

    On ne veut pas d’une démocratie à la Tunisienne = Une vraie arnaque = Une vraie comédie démocratique.
    Laissez moi RIRE !! Le terme  »démocratie » est devenu un refrain d’une illusion sans valeur et sans horizon.
    26 candidats à la présidence n’est pas un symbole de la démocratie…Mais c’est un signe de la démocratie de l’anarchie, du ZIG ZAG et de la décadence d’ÉTAT.
    Les tunisiens se croient démocrates !? De quelle démocratie parlez vous ??
    Soyez indépendants et puis parlez de démocratie.
    Votre pseudo-démocratie fait fuir les tunisiens vers l’étranger…Chiche donnez les statistiques.
    La famine et la démocratie de la misère font fuir les tunisiens en masse vers d’autres cieux …
    Que la Tunisie ait le courage de confronter sa réalité économique, politique et sociale.

    46
    10
    Islamiste nationaliste
    8 septembre 2019 - 9 h 24 min

    Les partis islamistes et démocrates des autres pays sont des nationalistes qui défendent les intérêts de leur pays a l’image de ce Monsieur ou Erdogan mais les nôtres travaillent soit pour les Moyen Orientaux et la Turquie pour les partis dits islamistes soit pour la France et le Maroc pour les partis dits démocrates.

    15
    12
    ABOU NOUASS
    8 septembre 2019 - 9 h 01 min

    De quel modèle parle-t-il ? Islamiste certainement. Nous n’en voudrons jamais de leur modèle de démocratie parasitaire.
    Nous sommes bien capables de redresser ce grand pays avec un modèle algérien .
    Nous avons un potentiel humain unique, qui saura faire bonne figure face au nouvel ordre mondial .
    Ce sera difficile les premières années mais la pugnacité du peuple saura relever ce défi.

    La Tunisie, que je respecte comme tous les autres pays, ne dispose pas , à part son tourisme artisanal, d’autant de richesses que l’Algérie et nous n’avons nullement l’intention de copier la Tunisie car il est
    clair que nous tenons à un pouvoir décisionnel indépendant.

    20
    6
    57
    8 septembre 2019 - 8 h 49 min

    il n y a pas de honte a tirer profit des bonnes expériences les uns des autres tant que cela s avère utile

    16
    10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.