Relations algéro-nord-coréennes : pressions de Washington sur Alger

Algérie - Corée
Le chef du département d'Etat américain, Rex Tillerson. D. R.

Par Sadek Sahraoui – Le site Middle East Eye (MEE) rapporte que les Etats-Unis exercent depuis une année des pressions sur les pays arabes pour les pousser à rompre leurs relations avec la Corée du Nord. Ces pressions, ajoute la même source, se sont accentuées avec les derniers tirs de missiles de Pyongyang.

«La volonté de Washington de mettre au pas la Corée du Nord, qui passe par l’isolement diplomatique, concerne (…) les capitales : Le Caire, Sanaa, Tripoli, Koweït City, Alger et Damas», indique Middle East Eye, qui précise que selon un homme d’affaires sud-coréen impliqué dans le business des technologies dans la région, tout a débuté après l’essai nucléaire du 6 janvier 2016. «A l’époque, Séoul et Washington se sont entendus sur une stratégie permettant d’isoler Pyongyang, en demandant à ces pays (à l’exception de la Syrie) les seuls à disposer d’une représentation diplomatique, de cesser toute relation», a-t-il confié à Middle East Eye.

Pour MEE, l’annonce, par la très officielle agence de presse sud-coréenne Yonhap, lundi 11 septembre, de la rupture des relations militaires entre l’Egypte et la Corée du Nord, n’a donc rien de soudain. Annonce confirmée le lendemain par Sedki Sobhi, le ministre égyptien de la Défense, qui a même promis une plus grande coopération avec Séoul pour de nouvelles sanctions contre Pyongyang. «L’Egypte s’achemine vraisemblablement vers une rupture totale des relations diplomatiques», a commenté à MEE un collaborateur des Affaires étrangères algériennes en lien avec Le Caire.

Dans le cas de l’Algérie, Akram Kharief, l’auteur de l’article de Middle East Eye, indique les autorités algériennes ont reçu, dès janvier 2016, de multiples requêtes officielles à travers le nouvel ambassadeur de la République de Corée à Alger, Park Sang-jin, qui avait remis ses lettres de créances au président Bouteflika à peine trois semaines avant l’incident nucléaire et avait longuement discuté avec le président algérien. «A la même époque, le département d’État a commencé à nous « sensibiliser » à la nécessité de rompre avec la Corée du Nord», confie à Middle East Eye, un diplomate algérien.

Embarrassée par les excellentes relations qu’elle entretient avec les deux Corées, Alger se serait proposée comme force de médiation en refusant de couper avec Pyongyang.

Très souvent, ajoute-t-on, Alger justifie ses liens avec Pyongyang par le fait que la Corée du Nord est le premier gouvernement non arabe à avoir reconnu le Gouvernement provisoire de la République algérienne (GPRA) en 1958. Pyongyang, rappelle Kharief, a également joué un rôle déterminant en se tenant aux côtés d’Alger durant la «décennie noire» des années 1990, quand le pays s’est retrouvé confronté, en plus de la vague de violences de la part des groupes islamistes armés, à un embargo total sur les armes et à un ostracisme diplomatique. A l’époque, Pyongyang s’était chargée de la formation des troupes spéciales algériennes et avait aidé l’armée algérienne à faire face à la guerre civile.

S. S.

Comment (62)

    umeri
    19 septembre 2017 - 22 h 07 min

    Les U S A ne comprennent pas, qu’ils ne sont plus les maîtres du monde, on exigeant d’un Etat qu’il rompre ses relations diplomatiques avec un autre Etat, c’est une atteinte a la souveraineté d’un pays. Parce qu’ils n’aiment pas l’Iran, la Syrie, la Corée du nord, ils demande aux Etats de nuire a leurs relations. Les pays arabes et musulmans, doivent exiger des U S A de rompre leurs relations avec l’Etat d’Israël, pour son attitude vis avis des Nations Unies, pour n’avoir jamais appliqué les résolutions et passé outre ses recommandations, sur la politique de colonies de peuplement implantées sur le territoire des palestiniens.




    9



    1
    Chark
    19 septembre 2017 - 20 h 35 min

    Algerie !!

    Écoute bien ceci et prépare toi !

    https://www.youtube.com/watch?v=4U5GwWjFtks




    0



    2
    Bouloulou
    19 septembre 2017 - 17 h 11 min

    En même temps , que les Étasuniens nous explique pourquoi les attendrissant israéliens possèdent 400 ogives nucléaires prêt à l’emploi…




    7



    1
    Lucette
    19 septembre 2017 - 13 h 47 min

    Pourquoi Washington n’a t’elle jamais rompu avec les colons juifs et a toujours mis sont véto sur les résolutions de l’ONU ?
    Le libre arbitre ? Eh bien l’Algérie aussi a droit à son libre arbitre. l’Égypte ainsi que beaucoup d’autres pays sont manipulés par les USA: je te mets au pouvoir mais tu reste mon pantin….




    21



    1
    akli
    19 septembre 2017 - 10 h 13 min

    l algerie ferait mieux de se reformer et s occuper de ses salades car elle n a aucune influence sur les affaires du monde




    20



    13
    benchikh
    19 septembre 2017 - 7 h 50 min

    Elle restera notre politique étrangère neutre et claire,les pays du monde ont le droit de rester indépendant ,on ne croit pas au conte de fées « le gendarme du monde ».




    16



    5
    Parisk75
    19 septembre 2017 - 4 h 11 min

    Vive l’Algérie libre si la Corée du Nord nous a aidé avant donc en sera avec eux dans c dur moment en plus il nous en soutenus et à l’époque contre la tyrannie française Trump et raciste c’est le diable en personne




    19



    7
    Anonyme
    18 septembre 2017 - 23 h 35 min

    اللعنة عليك يا أمريكا العدوانية المتكبرة واصلي على هذا المنوال لا نريدكي أن تتوقفي حتى لا تفلتي من العقاب.




    4



    5
    Expression
    18 septembre 2017 - 23 h 24 min

    Alger doit montré au monde que sa politique étrangère et strictement dicté que par elle même qu’elle et neutre dans tout les conflits et garde de bons contact avec ceux qui l’ont aider par les temps très difficiles les usa son l’Axe du mal la ou il vont il foute le désordre et assassinas alors pourquoi ils vont les écouté jamais restons neutre c’est pas nos affaires.




    30



    6
    !
    18 septembre 2017 - 23 h 03 min

    Moi je pense que pour le bien de la planète il faudra désarmer l’Amérique et ses alliés ! Ils ont causés bien trop de dégât sur des pauvres pays !!!!!!!




    28



    4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.