Elections locales : contestation de listes et vives tensions chez Ould-Abbès

FLN
La démarche d'Ould-Abbès n’a pas plu à certains membres du BP non associés à cette opération. D. R.

Par Hani Abdi – A la veille de la clôture du délai de dépôt des listes de candidatures pour la double élection des Assemblées populaires communales et de wilaya, le parti du Front de libération nationale (FLN) connaît des tensions et une grogne interne. Des listes entières ont été contestées dans plusieurs kasmas.

De Bouira à Ouargla en passant par certaines localités d’Alger et de Constantine, les protestations sont telles que même la direction nationale, à travers la commission nationale de candidatures, n’arrive pas à y mettre de l’ordre. Ainsi, selon des sources internes à cette formation politique, des centaines de listes de candidatures n’ont toujours pas été bouclées en raison de graves litiges. C’est le cas notamment de listes de deux communes de l’est d’Alger. Mais pas seulement.

Si en Kabylie, l’ex-parti unique semble avoir réussi à constituer sans grabuges ses listes de candidatures dans toutes les communes, ailleurs, notamment à Jijel, Mila et Constantine, les choses ne se passent pas comme prévu, puisque beaucoup de contestations ont été enregistrées et que la commission nationale s’affaire à régler les conflits pour boucler les listes et les déposer avant la date butoir.

Le secrétaire général du FLN, Djamel Ould-Abbès, a demandé aux membres de la commission nationale des candidatures de tenir compte des doléances des militants avant la validation des listes. Ce qui est difficile à faire en raison du délai de dépôt. Selon nos sources, cette commission va travailler toute la nuit sans discontinuer pour «analyser» les listes controversées avant leur validation et leur dépôt.

La démarche de Djamel Ould-Abbès n’aurait pas plus à certains membres du bureau politique non associés à cette opération. Même Amar Saïdani, ex-secrétaire général du parti, désigné récemment comme membre de la commission nationale des candidatures, aurait fini par se retirer pour «mésentente avec Djamel Ould-Abbès». Le mécontentement au niveau local est tel qu’il risque de déteindre sur la campagne électorale. On a vu comment les dissensions internes ont fait perdre des dizaines de sièges au FLN au sein de l’Assemblée populaire nationale.

H. A.

Comment (18)

    Tangoweb 54
    30 septembre 2017 - 18 h 43 min

    Cette fois ci le FLN de cassera les dents et n obtiendra jamais la majorité et ce ceci a cause de ce clown faussaire et menteur se trouve à sa tête comme secrétaire général




    1



    0
    chibl
    24 septembre 2017 - 11 h 51 min

    Entre temps Ould Abbas n’a apporté aucune preuve comme quoi il a été condamné a mort.
    Alors monsieur le martyr vivant, elles sont ou les preuves?

    A chaque élection il vient nous dire des c… celui la, au moins avec le DRABKI c était rigolo!!! rendez nous notre DRABKI national!!!!




    2



    1
    Anonyme
    24 septembre 2017 - 11 h 40 min

    ce serait une catastrophe si Ouyahia donnait les APC et APW aux partis qatariens des frères musulmans pour faire plaisir au Dialogue des Sourds . continuez à jouer à la roulette russe le Destin de l’Algérie .. vous verrez le résultat comme en 92




    0



    0
    Rafik Louanchi
    24 septembre 2017 - 10 h 30 min

    Contestations ou pas, problèmes ou pas, le FLN comme depuis 1962 aura le plus grand nombre majoritaire de présidents d’APC car c’est un spécialiste de la fraude puisque toute l’administration se mobilise pour lui durant la préparation des élections et lors des élections dans les bureaux de vote, c’est un spécialiste du clientélisme puisqu’il puise directement dans le budget de l’Etat (budget au niveau central, des wilaya ou des collectivités locales) sans aucune limite ni contrôle. Le « budget financier » du FLN personne n’a le droit d’y jeter un coup d’oeil! L’Algérie appartient au FLN d’abord, hélas !




    3



    0
    Zoheir
    24 septembre 2017 - 10 h 18 min

    L’ Algérie appelle a une réforme radicale des structures de l’ONU??? J’avoue être impuissant a développer ce sujet de philosophie. Déjà qu’il ne me reste que deux neurones, et encore, l’un d’eux a déposé un préavis de greffe!!!
    Y’a si Ould Abbés, votre propre fils est en fuite pour avoir monnaye des candidatures a l’APN, et vous, vous nous donnez une image d’un responsable intègre, irréprochable et soucieux d’avoir une base FLN style années 54?
    Regardez vous dans un miroir et si vous n’avez ni honte ni honneur, faites ce que voulez !




    9



    0
      Zoheir
      24 septembre 2017 - 10 h 25 min

      Préavis de grève. MDR!




      4



      1
    Lghoul
    24 septembre 2017 - 9 h 23 min

    Y a plus d’argent pour acheter les votes et tafiquer les urnes. L’euro va bientot valoir 300 DA apres avoir depense 1000 milliards de dollars,
    vous osez encore vous montrer ! Incroyable. En gros avec une inflation qui depassera 50% et un dinar sans valeur, l’Algérie rejoint le Zimbabwe et le Venezuela.
    Votre bilan est le suivant: VOUS AVEZ MIS L’ALGERIE EN FAILLITE EN 18 ANS.




    5



    0
    Lghoul
    24 septembre 2017 - 9 h 15 min

    Le seul commentaire a faire est qu’on voit un homme de 83 ans a la tete d’un parti qui est aussi toujours là maglre que la liberation du pays s’est soi disant faite en 62. On ne oeut rien faire de neuf avec du vieux.




    5



    0
    zaatar
    24 septembre 2017 - 8 h 06 min

    On comprend les vives contestations chez Ould Abbes. Il y a de la liasse dans la chkara. Il est vrai que la manip du sachet noir est réservée à une certaine catégorie d’Algériens…même si une bonne partie du reste voudraient être également impliqués…




    5



    0
    Anonyme
    24 septembre 2017 - 7 h 51 min

    Ma parole,mais même ce journaliste nous prend pour des abrutis…Il écrit: » On a vu comment les dissensions internes ont fait perdre des dizaines de sièges au FLN au sein de l’Assemblée populaire nationale. »
    Ce qui sous-entend qu’il y aurait un quelconque respect et prise en compte du vote des citoyens…….Restons sérieux svp!!!




    3



    0
    YAKHI-EL-MELLA
    24 septembre 2017 - 3 h 14 min

    Mr OULD-ABBES, ALLAH YERHAM EL OUALIDINE, DITES NOUS UN PEU POURQUOI VOUS PERSISTEZ, AVEC VOTRE PARTI DE CORROMPUS, À DÉMOLIR CE PAYS QUI NOUS EST CHER ET QUE LE VÉRITABLE FLN LIBÉRATEUR À LÉGUÉ À SES VÉRITABLES FILS. DITES NOUS AUSSI CE QUE VOUS AVEZ RÉALISÉ POUR CE PAUVRE PEUPLE, QUI 55 ANS APRÈS L’INDÉPENDANCE, COURT TOUJOURS POUR REMPLIR SON COUFFIN AFIN DE NOURRIR SA FAMILLE.
    ÂAIBE ÂALIKOUM, HONTE À VOUS!!!
    KARAHTOUNA!!! MELINA MENKOUM YA LEMTALSINE!!!




    8



    0
    yugarithen
    24 septembre 2017 - 3 h 10 min

    quand des gens se disputent pour être sur la liste des candidats,soyez surs que ce n’est pas pour servir le pays et sa région mais plutôt pour s’en servir.




    7



    0
    Rascasse
    24 septembre 2017 - 2 h 53 min

    À chaque élection même cirque: l’hysterie d’avant fête se dissipera après la nuit de noce .




    4



    0
    Benhabra brahim
    24 septembre 2017 - 2 h 04 min

    wahd ezmane il etait question d un nouveau decoupage administratif (nouvelles wilayas..nouvelles daira et surtout nouvelles communes), et puis plus rien???!!..
    ezzaghli wal ma yeghli.
    Alors ils ont detourne le probleme en augmentant le nombre de sieges des apc. Les listes maintenant comportent 2 a 3 fois plus de postulants,c est normal que ça donne du grabuge, ajoutons Ould Abbes comme chef d orchestre…. et ça donnera des apc dont le plus grand nombre sera pour les gars d Ouyahia.
    NB: c est juste un pronostic de ma part.




    4



    0
    salah
    23 septembre 2017 - 22 h 46 min

    LE peuple vous hais bientôt vous rendrez des comptes au peuple et a ALLAH. Vous avez détruit et continuer de détruire le peut qu’il reste de l’ALGERIE
    ALLAH VOUS MAUDISSE TOUS




    13



    0
    BEKADDOUR Mohammed
    23 septembre 2017 - 22 h 27 min

    Que ce Monsieur nous pardonne, rien dans son visage n’évoque Ben M’Hidi, Benboulaid, ni Boudghène alias Lotfi, ni Boumédiène, ni B…B.. B ! Je B/Broies du noir, juste hier la TV algérienne diffusait le film B/Bouamama, mais B/Bientôt, le train Algérie sera sur rail vers La Grandeur car TAHYA EL JAZAÏR !




    11



    1
    62, La Cata!
    23 septembre 2017 - 21 h 35 min

    C’est normal que les listes soient contestées car le parti FLN est un ramassis de truands, de voyous et d’opportunistes mercenaires depuis 1962




    10



    1
    Seraoui
    23 septembre 2017 - 18 h 01 min

    Tensions et contestations de QUOI, pauvre abruti ? Mets-toi une chose dans la tête : AUCUN D’ENTRE-NOUS NE SE RENDRA AUX URNES LE JOUR DU VOTE !!! Nous resterons tous chez nous, ce jour-là….. L’Algérie, faites-en ce que vous voulez ! On ne signera rien et on avalisera rien ! Ayez la décence de comprendre au moins cela. Le peuple Algérien vous hait profondément. Tenez-vous le pour dit…




    21



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.