L’agence de presse officielle française vole au secours du roi prédateur

agence de presse française
Les revendications des protestataires du Rif restent insatisfaites, une année après. D. R.

Par Houari Achouri – La très officielle agence de presse française AFP vole au secours du palais royal marocain ! Elle valide, les yeux fermés, une information sur des rapports d’audit officiels, présentés comme s’ils étaient rédigés par des enquêteurs indépendants, à propos du projet de développement d’Al-Hoceïma portant sur 2015-2019  et doté d’une enveloppe de 600 millions d’euros, qui avait été annoncé par le Makhzen dans le but de ramener le calme dans cette région du Rif marocain où les manifestations populaires de contestation sont incessantes depuis des mois.

Les auteurs de ces rapports ne sont autres que des fonctionnaires des ministères de l’Intérieur et des Finances ; comment peuvent-ils conclure autrement qu’en excluant toute «malversation» ou «fraude» et en évoquant seulement  un «retard» et une «non-exécution» de ce programme, sans aller plus loin, c’est-à-dire déterminer les causes qui ont conduit à cette situation ? Mais ce ne sont tout de même pas eux qui vont dire à leur roi que ses fonctionnaires s’en mettent plein les poches en privant les habitants du Rif de tout progrès social !

Pourtant, émettre un doute sur la crédibilité d’une information officielle n’est pas excessif quand il s’agit d’une enquête sur la corruption dans un pays comme le Maroc où, selon les médias locaux eux-mêmes, des brigadiers de police reçoivent des sommes d’argent de la part de conducteurs ayant commis des infractions au code de la route pour leur éviter l’application de la loi.

Il est vrai que le Makhzen fait tout pour maintenir l’opacité sur ce qui se passe à El-Hoceïma. Il y a quelques jours, Saeed Kamali Dehghan, journaliste pour le quotidien britannique The Guardian, a été expulsé de cette ville par les autorités marocaines. Il s’était entretenu avec des animateurs de la contestation populaire dans le cadre d’un reportage sur le Hirak. Avant lui, d’autres journalistes étrangers qui couvraient ces événements ont été expulsés par les autorités marocaines parce qu’ils étaient susceptibles de rapporter les faits tels qu’ils sont.

Par contre, il y a des médias français qui observent un black-out total sur cette région malgré la persistance des manifestations dont la durée va bientôt boucler une année. On comprend leur comportement quand on sait que les patrons de ces médias ont soit des intérêts colossaux au Maroc, soit des liens affectifs dus à leurs origines. Alors, ils choisissent de passer sous silence un mouvement dont la mort, le 28 octobre 2016 à Al-Hoceïma, du poissonnier Mohcine Fikri, broyé dans une benne à ordures alors qu’il tentait d’empêcher la destruction de sa marchandise saisie par la police, n’a été que l’élément déclencheur. En fait, il couvait depuis de longues années. Aux revendications sociales légitimes de la population du Rif, marginalisée et plongée dans la misère, le Makhzen a toujours répondu par le mépris en combinant la répression et la propagande.

Aujourd’hui, la situation reste tendue dans l’ambiance sécuritaire créée dans le Rif par la répression féroce qui a conduit à l’incarcération de 350 à 400 personnes dans les prisons de Casablanca, Fès, Taza, Nador, Taourirt, Al-Hoceïma. Des peines allant d’une à vingt années de prison ont été prononcée en août dernier contre neuf d’entre eux. Mais la répression n’a pas réussi à briser les détenus rifains de la prison d’Oukacha, à Casablanca, qui ont entamé une grève de la faim pour exiger la libération de tous les prisonniers du Hirak.

H. A.

Comment (12)

    Anonyme
    4 octobre 2017 - 9 h 29 min

    Si c’est juste pour dire que notre Pays est mieux que le Maroc, disons le une fois pour toutes; sauf que les autres articles de AP nous contrediront. Mais comme les Mrrokis ne liront pas les articles algéro-algériens ça peut passer…




    2



    1
    BabElOuedAchouhadas
    3 octobre 2017 - 23 h 53 min

    L’ex Ambassadeur de la France aupres de l’ONU a New York savait ce qu’il disait en annoncant en 2013 que « Le Maroc est la prostituee de la France dont on n’est pas particulierement amoureux mais qu’on se doit de proteger ».




    5



    4
    Felfel Har
    3 octobre 2017 - 16 h 05 min

    Pour moi, c’est un non-évènement! Nous savions bien que le Maroc avait bonne presse en France, à tort ou à raison. Laissons donc les journaleux, prosternés aux pieds du sionisme international débiter leurs insanités et autres inepties! Ils se sont simplement discrédités car ils agissent comme des propagandistes et ne méritent pas le titre de journaliste dont la mission est d’informer et de révéler la vérité, sans l’embellir pour plaire à X ou à Y. Laissons-les béatement installés dans leur propre bulle sous l’effet de vapeurs soporifiques de la came de celui dont ils vantent les mérites! Ignorons leurs petites magouilles et, quand ils réaliseront qu’ils prêchent dans le désert, ils se tairont!




    20



    5
    zoheir
    3 octobre 2017 - 15 h 37 min

    En politique il n’y a pas d’amitie, mais seulement des interets. La france au mepris de toute morale, de toute loi, protege et protegera le maroc jusqu’a ce que son objectif soit atteint.

    Depuis des annees, les pouvoirs publics francais preconisent de legaliser la vente et la consommation du cannabis et ils s’echinent a traiter le probleme dans un cadre national.
    Imaginez la france legalisant a elle seule le cannabis en europe et s’approvisionnant aupres du maroc.
    Elle deviendra un NARCO-ETAT au coeur du continent et sa premiere base de trafic vers les pays de l’Est et du Nord.
    Par le passe elle s’est arroge le monopole de l’opium au XIX ieme siecle lors des guerres de l’opium.
    Avec plus de 2 400 milles milliards d’euros de dette, ses usines delocalisees l’une apres l’autre il ne lui reste plus qu’a vivre avec des rapines d’exploitation et de reve de recolonisation.
    La nomination de jack langue de bois a l’institut du monde arabe entre dans ce projet
    Vive l’algerie vive l’ANP vive le DRS longue vie au Pays!




    39



    6
    Le Direct .
    3 octobre 2017 - 15 h 32 min

    C’est ne pas nouveau et encore moins un secret que ces Médias-mensonges sionistes au sens large du mot viennent encore un énième fois au secours de ce faible roitelet nommé momo6 au dépens du peuple Marocain , la raison est tout simple comme Bonjour , c’est que ce faible roitelet et son défunt Père nommé  » Hassan dos  » ont vendu la terre et son âme de ce Pauvre Maroc à La France et à Israël pour le maintien éternel à ces Monarques et leurs progéniture au pouvoir , malgré tous les fiascos et les Faillites à répétitions . J’ajouterais à ce Peuple Marocain que La Liberté ne s’offre jamais , mais elle se paye .A Bon Entendeur ……!




    39



    4
    karimdz
    3 octobre 2017 - 14 h 06 min

    Comme beaucoup le savent, les mass media sont aux mains des sionistes. Come tout le monde le sait, le grand bordel du marouk est aux mains des sionistes.

    Forcément, la presse j allais presque dire isra heillienne, vient au secours de sa médiocrité mimi 6.




    40



    5
    Otto
    3 octobre 2017 - 12 h 47 min

    Il est dit dans le contrat tacite que la prostituée sera défendue contre vents et marées, sinon plus de gâteries et bonjour le déballage sur la scène publique de vidéos et photos compromettantes pour toute le crème brûlée du monde politique et du show bizz français.
    Du coup, l’avocat du diable qu’est la france se discrédite tous les jours un peu plus en défendant l’indéfendable, un royaume de la drogue qui tue son propre peuple, quelle bassesse, la france des lumières c’est transformée en france des caniveaux, triste sort et triste fin.




    37



    4
    Anonyme
    3 octobre 2017 - 12 h 27 min

    Quand comprendra-on en Algérie que les intérêts français au Maroc sont énormes. Il y va de sa présence en Afrique. Au lieu de s’émouvoir à chaque déclaration de la presse ou de responsables français, AP est bien plus utile à décoder se qui se passe en Algérie.
    Personnellement ce qui se passe au Maroc m’intéresse moyennement (pour ne pas dire très peu). La France a depuis 1958 et l’affaire Sékou Touré une attitude qui consiste à dénigrer toute ancienne colonie qui cherche à s »en sortir sans elle, et à supporter à bouts de bras tout ancien pays sous domination qui a accepté son diktat, cas du Maroc de M5 et de son fils H2. Ceux qui ne savent pas de quoi je parle peuvent s’informer (…)
    Les Marocains sont contents de se faire dépouiller par le blaireau et ses ancêtres depuis des décennies. Il n’y a pour cela qu’à voir comment ils prennent sa défense. Qu’il continue ou pas, Franchement, je m’en tape.
    Tant qu’ils n’exportent pas leur drogue vers l’Algérie et le reste du monde en installant avec la bénédiction de Paris et de la Françafrique des banques sur le continent dont l’unique mission et le blanchiment de l’argent sale de la drogue, ça me laisse de marbre.
    La seule riposte valable pour l’Algérie est un éloignement de plus en plus grand de la France. La situation actuelle n’est plus en faveur de la France. D’autres pays sont très intéressés. A commencer par Chine, l’Italie, l’Inde, la Russie. etc…Il faut laisser le Maroc et la France à leurs petits calculs et prendre une autre direction.
    Le Sahara Occidental est entre les mains de L’ONU et de l’UA. Il est pratiquement devenu impossible de trouver une solution autre que militaire. Or, en ce domaine, l’écart est devenu trop important entre l’Algérie et le Maroc pour que ce dernier puisse se hasarder à une quelconque agression, et ce même si l’Algérie augmente de façon significative son aide à l’armée de la RASD. Les pays qui soutienne l’invasion colonialiste du Maroc n’auront qu’à suivre en finançant à perte une telle invasion. Pas évident qu’ils puissent le faire sur la durée. Le temps joue en faveur de la RASD contrairement à ce que pensent las analystes marocains, mais ce à condition de juguler les flux de drogue qui risquent de se déverser sur l’Afrique.




    31



    5
    L'EPERVIER.
    3 octobre 2017 - 12 h 09 min

    c’est normal , c’est la maitresse mal aimee , le maroc , mais defendue . peuple de soumis eternel .




    51



    6
    Moskosdz
    3 octobre 2017 - 12 h 00 min

    Les Algériens ne sont pas dupes,les médias Français sont entre les mains de Juifs qui occupent d’une façon illégale la Palestine de la même façon que le Sahara occidental par le Maroc,il est tout à fait évident donc qu’ente 2 voleurs,l’entente soit parfaite.




    51



    8
    HANNIBAL
    3 octobre 2017 - 11 h 43 min

    La Catalogne veut son indépendance le Rif veut son indépendance et la suite logique est que le Sahara occidental soit
    indépendant car depuis 75 le Peuple Saharaoui ne veut pas etre des sujets rampants comme les cafards de bouffi VI
    la presse pédophilique française ne pourra cacher la vérité sur ce département opaque le reste n’est qu’une farce
    de ce royaume séculaire franco$ionite créer par lyautey qui est défendu meme si on l’aime pas mais qu’on protège !!




    42



    8
    Algérien nationaliste
    3 octobre 2017 - 11 h 13 min

    Evidemment les juifs contrôlent le pouvoir financier juridique médiatique français et marocain, il est évident que les médias français qui sont tenus à 99% par eux soutiennent le Maroc.




    34



    9

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.