Plus de 1 000 arrestations dans des affaires criminelles en une semaine à Alger

Alger
Les personnes arrêtées sont accusées de trafic de stupéfiants et de port d'armes blanches prohibées. D. R.

Les services de la police judiciaire d’Alger ont arrêté, dans la période allant du 26 septembre au 3 octobre, plus de 1 000 personnes impliquées dans des affaires de trafic de stupéfiants et de port d’armes blanches prohibées, a indiqué ce mercredi un communiqué de la cellule de communication de la sûreté de wilaya.

Durant la période allant du 26 septembre au 3 octobre, les services de sécurité ont traité 769 affaires de trafic de stupéfiants et 243 affaires de port d’armes blanches prohibées qui ont donné lieu à l’arrestation de 1 057 suspects et à la saisie de 917,19 g de résine de cannabis, 3 g d’héroïne, 1,86 g de cocaïne, 122 joints, 2 496 comprimés de psychotropes, 500 unités de boissons alcoolisées et 254 armes blanches prohibées.

Dans le cadre de la lutte contre les parkings sauvages à travers les rues et quartiers d’Alger, les services de sécurité ont recensé durant la même période un total de 20 parkings sauvages et ont procédé à l’arrestation de 20 contrevenants.

R. N.

Comment (5)

    karimdz
    6 octobre 2017 - 8 h 41 min

    Les forces de l ordre font enfin leur travail, celui d assurer la sécurité et la quiétude des citoyens. Bien souvent reproche est fait aux policiers de ne rien faire.

    Il faut esperer que ce genre d opérations soit multiplié, les voyous ne doivent pas faire leur loi.




    3



    0
    Micka
    5 octobre 2017 - 17 h 03 min

    Lutter contre la criminalité c’est d’abord s’attaquer aux causes: la déscolarisation précoce, le chômage des jeunes…

    L’augmentation des offres d’emplois fait baisser de manière substantielle la criminalité.

    Et pour que le chômage puisse baisser et donc que l’offre d’emplois augmente il faut participer à la croissance de l’économie en achetant des biens et des services locaux qui eux créent de l’emploi durable et permet que la richesse s’investisse dans le pays et ne s’exporte pas à l’étranger et ce en achetant des produits biens et services étrangers.

    Mais c’est là une affaire de prise de conscience des enjeux de survie d’une nation et un travail à faire sur soi-même où le patriotisme et la solidarité entre concitoyens tiennent une large place.




    2



    2
    Omar B
    5 octobre 2017 - 13 h 34 min

    Un seul remede a la criminalite: le fin fond du Sahara.




    0



    0
    Nasser
    5 octobre 2017 - 12 h 15 min

    Il y a donc un vrai problème de sécurité qui va en s’aggravant! Ce que nous ne cessons de dire depuis 3 ans !! Les wahhabo-salafistes en profitent pour s’installer, s’organiser, diffuser leur propagande y compris à l’occasion des enterrements!




    2



    1
    Anonyme
    4 octobre 2017 - 18 h 05 min

    A quoi ça va servir dans une semaine ils seront relâchés.
    Moi, je propose que les récidivistes soient punis plus sévèrement, c’est le seul moyen de rétablir la sécurité. (…)




    8



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.