Le président Bouteflika préside une réunion du Conseil des ministres 

présidence Bouteflika
Le président Bouteflika préside aujourd'hui un Conseil des ministres. New Press

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a présidé ce mercredi à Alger, une réunion du Conseil des ministres. Le projet de Loi de finances 2018 est le principal point inscrit à l’ordre du jour de ce Conseil des ministres. D’autres points figurent également au menu de ce Conseil, dont des projets de textes relatifs au commerce électronique et au règlement budgétaire de l’exercice 2015.

R. N.

Comment (13)

    Lghoul
    6 octobre 2017 - 12 h 48 min

    Le prix nobel pour « la paix sociale » je pense, sera annoncé aujourd’hui. Je me demande si fakhamatouhou a de la chance de le décrocher apres avoir été rejeté deux fois.
    Tous les terros sont recompensés et toutes les victimes sont oubliées, et entre temps chaque jour, on voit ces terros continuer leurs actes sauvages en tuant des militaires et des policiers et voila comment on obtient « la paix » en Algérie. La paix dans l’ame peut etre. Peut on apprivoiser des vipères et des crocodiles ? La est la question.




    1



    0
    Cheikh kebab
    6 octobre 2017 - 0 h 49 min

    Arrêtez de nous tourner en bourriques!! Vous ne recueillerez que mépris et colère après sa mort. Arrêtez. Boumeduene traité de dictateur a eu des funérailles de pharaon!! Des millions d’zlgeruens l’ont accompagné et pleuré,au point où meme boudiaf le grand a dit : » après avoir vu les obsèques de boumediene g dissous mon parti)! Bouteflika a fait son temps,1 er et 2 eme mandats. Après ce n’est plus lui mais des usurpateurs mafiosos larbins corrompus ,beniouiouis tes sans saveur sans honneur. Hanoune a dit ça suffit. On va à la poubelle de l’histoire.




    2



    0
    anonyme
    5 octobre 2017 - 16 h 48 min

    (1999,Corruptions,…..,2019,Faillite) ?!,…




    7



    2
    Abou Stroff
    5 octobre 2017 - 13 h 33 min

    « Le président Bouteflika préside une réunion du Conseil des ministres » titre R. N..
    et bien, vous devriez interroger un quelconque algérien lambda sur le sujet et il vous répondrait: est ce que vous me prenez pour un c…? en effet, l’air hagard et complètement perdu qu’exhibe boutef à chaque fois qu' »on » le montre à la télé, pousse tout homme doué d’un petit cerveau à ne pas croire les bobards qu' »on » lui raconte à propos de boutef. boutef est incapable de présider quoi que ce soit et ce ne sont certainement les images projetées par la télé de boutef qui soutiendront le contraire
    PS: à la famille de boutef: s’il vous plait arrêtez de torturer le pauvre bonhomme et de l’humilier devant le monde entier.




    13



    3
    Lghoul
    5 octobre 2017 - 9 h 34 min

    C’est tout ce qui nous reste dans cette vie: LIRE ce qu’il a fait ou va faire, mais jamais voir ce qu’il fait réellement. Alors continuons a vivre du qu’en dira-t-on et de la rumeur car c’est ainsi que la nation algérienne est gouvernée. On est devenus la risée du monde.




    13



    2
    Nora
    5 octobre 2017 - 9 h 13 min

    S’il fallait ėcrire aux boutef, faudrait leur dire d’avoir pitiė pour la PATRIE, pas pour leur frère!
    Que reprėsente-t-il devant la sauvegarde de la nation et son peuple? Walou!! Cette famille que vous semblez interpeller est aux antipodes du bien être de l’Algėrie! Trop occupėe à s’empiffrer à s’en rendre malade de dėgoût!!
    Faut avoir du sang algėrien pour avoir ce grain de nif qui nous pousse à protėger et la maison – patrie- et ses enfants – fakhamatouhoum- Quand on ne l’a pas, nous reste encore l’accent marocain à supporter jusqu’à la lie!!




    12



    2
    anonyme
    5 octobre 2017 - 8 h 52 min

    Le président de la République:
    -Peut-il réussir à sauver le pays de la faillite économique, et financière (grande hémorragie de nos réserves de changes ?!,…)?
    -Peut-il réussir à rendre aux institutions étatiques algériennes son autorité, sa légitimité, et sa légalité perdues ? (justice, démocratie)
    -Peut-il réussir à renationaliser l’économie, et le commerce extérieur du pays, mises en faillites, par une minorité
    Monopolisés, et aux mains d’une minorité oligarchique affairiste, corrompue, incompétente, mafieuse, et illégale ? (justice, et transparences)Peut il réussir à s’adresser, et s’allier au peuple algérien, et à ses élites nationalistes intègres, et compétentes, pour sauver le pays ?
    Notre institution militaire moderne, puissante, indépendante, et respectable peut elle aider à libérer, et à redresser le pays
    Ses institutions, son économie, et son commerce extérieur, de la faillite, à moyen terme prises en otages, par une minorité affairiste, par un coup d’état oligarchiste, illégal, en Aout 2017, contre la légalité, et la légitimité du populaire Abdelmadjid Tebboune.
    Notre respectable institution militaire, l’A.N.P, doit réagir, pacifiquement, pour un changement démocratique, et pacifique
    Pour sauver le pays, très très mal géré, de la faillite certaine, à moyen terme, Le peuple espère de son président,qu’il redresse le pays,sur la bonne voie des réformes institutionnelles, et économiques structurelles en changeant et en rajeunissant – passer le flambeau aux jeunes générations nationalistes, compétentes, dynamiques, et intègres.




    3



    2
    anonyme
    4 octobre 2017 - 21 h 55 min

    Le président de la République, doit réagir à la situation économique, et financière grave du pays, au porte de la faillite
    Et mettre en oeuvre des réformes, des restructurations profondes, et urgentes des secteurs entiers de l’économie nationale
    Basée sur la rente pétrolière, uniquement les recettes pétrolières, transformées en importations de l’étranger,
    Et consommations boulimiques intérieures incompressibles
    Des sociétés étatiques, et des mairies trop dépensières très mal gérées, en déficits astronomiques , où en pré faillites
    Une austérité sévère des dépenses de fonctionnements de l’état, et coupes budgétaires sur les dépenses de l’A.P.N, du Sénat
    Des ministères, et des directions, avec trop de charges de consommations, non rentables
    Ponctions sur les salaires trop élevées des députés, sénateurs, ministres, directeurs, et hauts fonctionnaires de l’état
    Absents, occupés pour leurs affaires personnelles, et donc peu productifs, pour le l’état, et le pays
    Réductions drastiques, et sévères des importations de consommations, Talon d’Achille, de fragilité, et de faiblesse,
    Pour l’économie algérienne, malheureusement, vivant artificiellement, du, où sur le « sérum… pétrolier » ?!,…




    4



    2
      bird
      6 octobre 2017 - 8 h 50 min

      Quel president de la république ,vous en voyez un ? Un peuple a les dirigeants qu’i mérite ,tout le monde parle ,palabre ,discute , des politiciens de bistrots qui ont des idées toujours ,sur tout ,des solutions toutes faites de lieux communs ,des ya qu’à ,il faut que ,on en parle comme l’équipe de footeux nationale mais en fait ce n’est que du vent ,du brassage d’air .
      Balzac a écrit ;le comptoir des cafés sont le parlement du peuple ,tout est dit,rien de moins ,rien de plus ,on ressort sûr d’avoir bien parlé ,Et demain on reviendra ,même lieu ,même discours .




      1



      0
    nectar
    4 octobre 2017 - 18 h 22 min

    Aucun commentaire ne peut justifier une telle situation, qui relève de l’inconscience humaine tout simplement..




    38



    4
    chibl
    4 octobre 2017 - 16 h 21 min

    j’allais faire un commentaire, mais ce n’est pas ce que je vai faire. je lance un appel a la famille Bouteflika.
    Frères et sœurs de monsieur le président, faites quelque chose, ayez pitié de cet homme malade, tout a une fin dans la vie, moi personnellement je ne supporte plus cette mascarade qui porte atteinte a la personne du président, a l’Algérie et au peuple algérien.
    Des gens utilisent votre frère,qu’allez vous dire,qu’allez vous faire quand votre frère ne sera plus de ce monde,qu’elle sera votre conscience?
    un écrivain français a dit. Helas pourquoi ces choses et non pas d’autres, c’est vraiment désolant de voir des choses pareilles a la limite de l’inhumain.
    Faites quelque chose,faites quelque chose BON DIEU.




    25



    5
      anonyme
      5 octobre 2017 - 0 h 25 min

      Les patriotes et les moukhlissines dans notre pays se font de plus en plus rare ya si chibl. Il ne faut pas etre naïf ni trop reveur. Quant a sa famille, et sans citer des noms, elle en profite aussi de cette situation et tu le sais autant que n’importe qui d’autre. Alors ton message, c’est helas peine perdue




      5



      2
    Algérien Nationaliste
    4 octobre 2017 - 15 h 09 min

    Qu’est ce qu’il va présider, c’est une momie, regardez le on dirait qu’il contemple son sarcophage, lui et sont gouvernement doivent dégager nous ne sommes plus en 1990, ils sont totalement has-been, ils nous faut de l’honnêteté politique en vers la société civile algérienne, des gens ouverts d’esprit et profondément nationalistes, des vrais patriotes, pas des traîtres qui signent des contrats sous le bureau avec la juiverie internationale en le cachant à son peuple.




    28



    5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.