La vérité sur le limogeage de milliers d’imams par le régime saoudien

imams
Adel Al-Jubeir, chef de la diplomatie saoudienne. D. R.

Par Houari Achouri – Surprenant ! L’Arabie Saoudite, qui a toujours encouragé et alimenté l’agitation des islamistes dans les autres pays musulmans et partout là où il y a une forte communauté musulmane, se met à faire la chasse à ses imams subversifs.

Il faut croire que le feu qui couve dans la maison Al-Saoud est annonciateur de risques dévastateurs sur ce régime dynastique, pour que la famille régnante se lance dans une purge parmi son personnel religieux sans précédent dans son histoire.

Que cache cette «chasse aux sorcières» ? En fait, les imams mis à l’ombre n’ont pas été écartés parce qu’ils véhiculent un discours extrémiste, mais parce que les Saoudiens commencent à se révolter contre le régime dictatorial des Al-Saoud. Voilà la vérité. La preuve, il n’y a pas que ces imams qui font l’objet du courroux du roi et de l’acharnement de ses forces répressives ; il a placé dans son collimateur tout ce que l’Arabie Saoudite compte comme contestataires : les écrivains, les poètes, les activistes des réseaux sociaux, les défenseurs des droits de l’Homme et jusqu’aux économistes, dit-on, qui pensaient pouvoir, sans rien craindre, critiquer le régime des Al Saoud. Ils se retrouvent tous dans les prisons d’Arabie Saoudite.

L’explication est à trouver dans la situation économique et sociale explosive qui s’est installée durablement dans le royaume saoudien après la chute drastique des cours du pétrole depuis l’été 2014, qui l’a privé de la manne financière qui lui permettait de faire régner la paix sociale. L’Arabie Saoudite connaît, en effet, les plus grosses difficultés financières de son existence, au point où, confronté à des problèmes de trésorerie, le royaume a été contraint de différer certains paiements.

Avec l’épuisement des moyens de maintenir l’Etat-providence, c’est toute la société saoudienne qui est déstabilisée.

Un appel avait été lancé pour organiser, vendredi 15 septembre, des manifestations pour protester de manière pacifique contre la dégradation des conditions de vie, le chômage et les violations des droits de l’Homme. Un dispositif répressif préventif impressionnant a empêché ces manifestations. Mais il est sûr que les organisateurs tenteront une autre fois de mettre dans la rue la masse de la population qui a été toujours laissée pour compte.

Le danger ne vient pas seulement des manifestations de rue pacifiques. Ce samedi, deux gardes saoudiens ont été tués par balle et trois ont été blessés dans une attaque armée contre le palais royal à Djeddah, alors que le roi Salman se trouvait à l’étranger, en visite d’Etat en Russie.

Les projets du roi risquent de mécontenter ses alliés parmi les dignitaires religieux. On a entendu parler du projet de développer, sur les rives de la mer Rouge, des stations balnéaires haut de gamme, qui seraient dotées d’un statut juridique à part, aligné sur les standards internationaux et destinées uniquement aux touristes étrangers. Est-ce à dire que les interdits du wahhabisme seront levés pour permettre aux touristes, femmes et hommes, de se comporter comme dans ces pays occidentaux que les prêches des imams saoudiens ne cessent de fustiger ?

De l’extérieur également, les pressions ne manquent pas. Ce vendredi, l’ONU a inscrit pour la première fois le nom de l’Arabie Saoudite – qui dirige la coalition militaire au Yémen – dans son rapport sur les enfants dans les conflits armés. L’Arabie Saoudite est désignée comme responsable du meurtre d’enfants, plus précisément de la mort de 683 enfants dans les bombardements d’école ou d’hôpitaux. On se rappelle que l’année dernière, l’Arabie Saoudite avait figuré sur cette liste avant d’en être retirée sous la pression financière de Riyad.

H. A.

Comment (17)

    Kilma
    10 octobre 2017 - 5 h 51 min

    Pas d’argent chez al saoud? Alors d’où sortent les 300 mds d’armements achetés à trump et cie? qu’il soient lynchés ces marionnettes yahoudites,destructeurs du yemen,libye,syrie…




    5



    0
    pomme
    9 octobre 2017 - 23 h 03 min

    Ne confondons pas islam et arabie saoudite : les deux sont antinomiques; ne confondons pas arabie ancestrale, historique et la saoudie qui n’est qu’un ersatz historique qui finira dans la grande poubelle de l’histoire du monde. Cette secte perverse des saoud a perverti l’islam et l’humain. Cette secte dégénérée est capable de tout : affamer son peuple et pervertir la vie; des femmes qui accouchent sur le trottoir devant les hôpitaux faute de prise en charge, des malades qu’on réexpédie vers leurs pays d’origine en leur refusant les soins.C’est ça la saoudie




    8



    1
    Argentroi
    9 octobre 2017 - 21 h 50 min

    Non et non. Ces imams congédiés l’ont été en raison de leur accointance avec les frères musulmans. L’implantation des frères musulmans en Arabie saoudite n’est que tolérée sans reconnaissance officielle puisque le royaume empreint de wahhabisme refusa de reconnaitre la branche locale de la confrérie des frères musulmans de Hassan el Banna; c’était en 1946. Malgré cela, on assistera à un syncrétisme entre les deux courants qui donna naissance à un mouvement qui est la sahwa islamiya qui ne manquera pas de réclamer des réformes comme l’institution d’un conseil consultatif indépendant ou de montrer son opposition à la présence de troupes étrangères. La rupture avec la dynastie des Al-Saoud s’amorça à partir de 1995. En vérité le wahhabisme saoudien qui prône un système politique basé sur l’allégeance à la famille royale s’oppose frontalement au principe électoraliste des frères musulmans qui préfèrent bâtir un état islamique à partir d’élections. L’Arabie saoudite ne prit peur que lorsque les frères musulmans prirent de l’ampleur avec le printemps arabe aidés en cela par l’interventionnisme de la France et la politique des USA de Hillary Clinton. La situation empira quand les frères musulmans prirent le pouvoir en Égypte s’allièrent stratégiquement avec le Qatar, la Turquie et Al-Qaïda . Aqmi au Maghreb et au Sahel, les frères musulmans à Tripoli en Libye et d’autres groupes terroristes sont tous affiliés à Al-Qaïda et soutenus par Qatar. Daesh n’a été peut-être qu’une tentative avortée de l’Arabie saoudite pour contrer Al-Qaïda; Hillary Clinton, Hollande, et les autres, grâce aux dollars et à la diplomatie de Qatar, avaient déjà choisi les frères musulmans considérés comme interlocuteurs valables pour les raisons citées auparavant. Mais tout cela fut balayé par l’arrivée de Trump qui considère que le terrorisme est un. Les saoudiens qui avaient décrété en 2014 que l’organisation des frères musulmans est une organisation terroriste passèrent à l’offensive en intervenant partout où rodent les frères musulmans, Qatar et/ou Al-Qaïda. Et ce qui explique clairement le nettoyage qu’ils font chez eux.




    7



    1
      Med
      10 octobre 2017 - 9 h 45 min

      J e suis d’accord avec votre analyse ; c’est clair et précis!




      4



      0
    BabElOuedAchouhadas
    9 octobre 2017 - 19 h 18 min

    Les Algériens ne doivent jamais oublier que la décennie noire à été financée par l’Arabie Yahoudite et soutenue sur le plan logistique par le Glaoui H2. Oublier cela, c’est trahir tous nos Martyrs.




    50



    0
    Aicha Benguendouze
    9 octobre 2017 - 18 h 38 min

    La vérité sur le limogeage de milliers d’imams par le régime saoudien…Historia permanente de los Arabe in el Mundo….Cher Adel Al-Jubeir…Viens a Oran la Capitale de Chikha Remitti et écoutes pour apprendre…dor el wharan dor…Ya el mahia zid el ma hlou et pour terminer chante avec les enfants…Echtah Echtah ya loulou…Ki ji babek enn gouloulou etc…Khalouta depuis des siècles….très difficile de faire marche arrière…Good Luck…N oublies pas il y a le Saint Coran mais également, les penseurs philosophes…Kant, Hegel, Karl Marx, Friedrich Engels et beaucoup d autres qui aident à faire réfléchir ou s en va cette société et tout ce monde. Vous auriez économisé des milliards de dollars et Euros….mais vous avez préféré enseigner « el Djuhl « au lieu de « l Eulm « dans le domaine de la religion. Pour commencer étudiez l histoire de la religion Judéo Chrétienne depuis le début avec tous les meurtres, carnages, corruption, violes, vols, tortures et voyez ou elle est arrivée ce jour en s inspirant du Hadith de l Islam « Islam c est le Eulm « . Malheureusement le mauvais enseignement de l Islam Wahhabite chez vous et sa pratique est identique a l histoire de la religion Judéo Chrétienne mais vos résultats avec un gros fiasco chez vous….Vous ne contrôler rien sur cette planète…Oui mon cher Adel El Jubeir ….les Judéo Chrétiens contrôlent la planète et vos dirigeants surtout dés la découverte des hydrocarbures dans vos monarchies, et jusqu’ a présent, ne sont que des marionnettes entre leurs mains. On vous a manipule et conduit step by step jusqu’au gouffre. La solution de vos problème se trouve chez nous en Algérie et nulle par ailleurs même avec tout votre fric…ce n est plus une question de fric….Le Président Bouteflika et son gouvernement on donné le signale et montrer le chemin à prendre, après que vous sympathisants avec votre fric comme ils le font encore ailleurs, on détruit notre pays de 1988 a 1998. On n’oubliera jamais… !!! Mais peut être on pardonnera comme Allah le demande à plusieurs reprises…




    6



    6
      Chaoui
      9 octobre 2017 - 20 h 06 min

      Bien exprimé. Mais MOI, je ne leur pardonne RIEN. JAMAIS. De même que je ne veux pas d’eux chez-nous. De surcroît, ils ont vers qui se retourner…: leur Grand Mufti de Riyad de s’être permis ces derniers jours d’appeler les musulmans de rejoindre…israél ! (c’est en ligne).




      11



      0
      Med
      10 octobre 2017 - 10 h 06 min

      A chaque fois que je lis vos commentaires, je me dis , au fond , il faut la plaindre et lui conseiller de voir un psy , parce que visiblement la religion ne lui est d’aucune utilité, et aggrave , plutôt , ses frustrations, il doit y avoir des raisons psychanalytiques a découvrir . Considérer , aujourd’hui, la religion comme remède au mal être est presque blasphématoire ! en lui attribuant un rôle thérapeutique, vous la délestez de sa dimension spirituelle ……vous ne pouvez pas comprendre, vous êtes en pleine crise de mysticisme ….cela vous sert de foi !




      5



      0
    PRAGMATISME
    9 octobre 2017 - 17 h 37 min

    Pendant que la crise économique rattrape son royaume le roi Salmane se croit intelligent de posséder un escalier roulant pour embarquement dont les marches sont en or ,lors de son voyage en Russie cet escalier est tombé en panne et pourtant il est interdit d’engranger l’or et l’argent ( métal ) d’après le Coran il parait même que ses prédécesseurs avaient la robinetterie et les canalisations des salles de bain en or également.Dommage que leurs milliers de milliards de dollar ne soient pas investis dans la science et la recherche et non dans le terrorisme.




    16



    0
    Felfel Har
    9 octobre 2017 - 17 h 23 min

    Je ne vais pas m’apitoyer sur le sort de ceux qui ont semé la mort dans mon pays au nom d’une idéologie préhistorique, rétrograde et mortifère. Comme le proclame le vieux dicton « le mal retourne toujours à celui qui le fait ». Ils sont encore nombreux, ceux qui, en Algérie, s’inquiètent de ce retournement de situation, l’arroseur arrosé en quelque sorte. Le boomerang, ils vont le prendre en pleine figure; j’espère qu’ils prendront la mesure de toute la désolation qu’ils ont semée chez nous. Pleurez vos morts comme nous avons pleuré les nôtres! « Let them have a taste of their own medicine. »




    24



    0
    zoheir
    9 octobre 2017 - 16 h 13 min

    Ah non ! Eux qui ont connu l’islam au 18 ieme siecle par l’intermediaire de Mohamed Ben Abdewahab osent faire ca? Sacrilege supreme ! Mdr




    7



    1
    Kahina
    9 octobre 2017 - 16 h 00 min

    Le serpent mord son maitre!! ou, le maitre a peur du venin de son serpent!!
    Qu’ils disparaissent pour que le monde puisse respirer.
    Qu’ils disparaissent avec leur obscurantisme moyenâgeux.
    Les 250 000 victimes Algériennes de la décennie noire finiront par avoir une justice équitable !! Allah yerhamhoum




    27



    0
      Chaoui
      9 octobre 2017 - 19 h 56 min

      Joli quatrain…Oui. nous leur devons la décennie noire mais pas que. Il y a tout ce qui a suivi, à savoir le traumatisme à ce jour vivace et bien sûr le frein à notre développement en ajoutant la modification sociologique et politique de notre pays…




      10



      0
    Zombretto
    9 octobre 2017 - 15 h 24 min

    Il y a au moins un saoudien perspicace, celui qui a dit : « Mon père se déplaçait à dos de chameau, je conduis une Mercédès, mon fils possède un avion personnel, son fils se déplacera…à dos de chameau. »
    Avec l’embargo sur le pétrole de 1973, les producteurs de l’OPEP, presque tous arabes ou soit-disant arabes, en tout cas musulmans, croyaient avoir damé le pion aux pays occidentaux. Ils croyaient les avoir mis à genoux. Ils ignoraient, les crétins, que la force des pays occidentaux réside dans leur système de liberté d’entreprise, dans la productivité de leurs individus et de leurs entreprises. Pendant que les pays de l’OPEP se surpeuplaient et acquiéraient des besoins nouveaux de plus en plus croissants dont ils devenaient prisonniers, les occidentaux étaient diligemment à l’œuvre dans leurs universités et leurs laboratoires pour se libérer du pétrole. Tout d’un coup, les pays de l’OPEP se retrouvent avec des populations quatre ou dix fois plus nombreuses, et tout aussi inutiles qu’avant 1973, des bouches à nourrir sans plus, tandis que l’Occident a de moins en moins besoin de leur pétrole. Que va faire l’Arabie Saoudite avec ses 35 ou 40 millions d’ignorants une fois que les revenus du pétrole s’assécheront ? S’ils se remettent à vivre comme il y a 100 dans le désert, il y aura peut-être assez de ressources pour trois ou quatre millions d’entre eux tout au plus, s’ils habitent dans une tente et qu’ils se contentent des produits des oasis et du chameau. 40 millions ne pourront tout simplement pas survivre. Je prédis qu’ils vont s’exterminer les uns les autres. Je ne le leur souhaite pas car ce sont des êtres humains comme moi-même, mais je ne vois pas d’autre issue.




    16



    4
    Chaoui
    9 octobre 2017 - 15 h 08 min

    Non seulement elle est responsable de ces bombardements tuants civils et enfants mais le comble ! C’est que ce pays se paie à grand frais des avions de combat que ses militaires ne sont pas foutu de piloter eux-même, les confiant – qu’on se tienne bien ! – aux pilotes…israéliens qui font « le travail »…(je n’invite rien, les infos sont en ligne). C’est à vomir. Et bien sûr à condamner infailliblement, surtout pour une « monarchie » qui a la responsabilité des Lieux Saints et qui, comme telle, devrait être un exemple de vertu, de morale et surtout d’humanité. Mais malheureusement RIEN de tout ça si ce n’est le pire. Ils devraient réfléchir – si tant est qu’ils le peuvent – à l’adage disant « ne fait pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse ».




    19



    0
    LE NUMIDE
    9 octobre 2017 - 15 h 00 min

    Les islamistes algériens wahabistes ( menteurs , fourbes et corrompus moralement jusqu’ à la moelle ) qui nous ont toujours présenté ce royaume comme le paradis sur terre , comme le royaume parfait et comme le régime infaillible puisque arabe et islamiste .. Depuis l’affaire khalijienne du conflit du Qatar et les révélations fracassantes et honteuses de l’Alliance arabe et islamiquement sunniste militaire et stratégique avec les sionistes d’Amérique et d’Israël ( qui a cesse d’être cachée ) pour frapper l’Iran , la Syrie et le Hezbollah libanais …. ils sont désormais dans leurs trous et ne trouvent plus à quel saint Wahabiste se vouer .. il ne leur reste en Algérie qu’un seul os a baver quotidiennement dans leurs gueule et dans leurs torchons : La pauvre madame Ben Ghebrit bouc émissaire idéal pour passer ce qui leur reste de temps dans le Purgatoire …Finish , Finito !! le wahabisme est démasqué dans la conscience universelle des peuples , il va devoir payer pour tous ses crimes ( comme d’ailleurs son cousin le sionisme juif )




    36



    1
    chibl
    9 octobre 2017 - 14 h 50 min

    Rien qu a voir la photo, j ai plus envie de manger




    27



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.