Quand Ouyahia flatte les binationaux après les avoir «excommuniés»

binationaux Ouyahia
Ahmed Ouyahia. New Press

Par Houari Achouri – Le RND corrige le tir concernant les binationaux qui vivent en France : «Ils sont des compatriotes et une partie intégrante du peuple algérien.» Dans son communiqué publié à l’occasion de la commémoration des massacres du 17 Octobre 1961 à Paris, le parti d’Ahmed Ouyahia va jusqu’à exprimer le souhait de voir les Algériens qui ont la nationalité française et qui sont établis en France constituer dans ce pays le lobby économique et politique de l’Algérie. C’est un revirement complet que le RND opère à l’endroit des binationaux, qu’il traite maintenant avec la plus grande sollicitude, sans, toutefois, faire de distinction dans cette catégorie d’Algériens, alors qu’elle est traversée par des différences non négligeables.

Pourtant, Ouyahia a eu à montrer que, pour lui, il y a les bons et les mauvais binationaux. Il avait distingué, une fois, ceux qu’il avait décrits comme détenteurs du passeport rouge et du passeport vert, qui font dans l’argent sale et cherchent à allumer la mèche en Algérie pour partir, ensuite, vivre «là-bas». Il a souligné que parmi les binationaux, il y a des Algériens installés ici (en Algérie), qui disposent de passeports d’autres nationalités et qui s’enrichissent illicitement avant de transférer leur argent à l’étranger (voir article AP du 19 novembre 2016). Il voulait démentir une accusation portée contre les binationaux, pris globalement, de vouloir déstabiliser le pays, qui lui avait été injustement imputée.

Il y a une partie «saine» chez les binationaux, et c’est donc, assurément, vers elle qu’Ouyahia veut se rattraper, connaissant le poids que les émigrés – puisqu’il s’agit d’eux – ont toujours eu dans la vie politique en Algérie. Il veut faire oublier que, dès l’introduction du fameux article 51 dans le projet de révision de la Constitution, et face à la levée de boucliers suscitée par l’exclusion des Algériens qui ont également la nationalité française (les autres binationaux ne sont pas en nombre significatif) de certains postes clés, le secrétaire général du RND et à l’époque directeur de cabinet à la Présidence de la République, avait fait des déclarations plutôt musclées pour défendre la restriction faite aux binationaux pour l’accès aux hautes fonctions en Algérie. Ouyahia est même considéré, à tort ou à raison, comme le concepteur de cette attitude du pouvoir à l’égard des binationaux qui sont «entre l’Algérie et la France».

Cela ne l’a pas empêché d’appeler ces mêmes binationaux à mettre la main à la poche pour apporter leur aide financière au pays. Il avait alors fait allusion aux émigrés, les «anciens», qui avaient cotisé pour soutenir la lutte de libération nationale, sous-entendant par là que c’est grâce à leur argent que la lutte armée a pu être financée.

En fait, Ouyahia, Premier ministre, sait que, dans le contexte actuel, la communauté nationale à l’étranger, comme on l’appelle, et qui est maintenant constituée pour une grande part de binationaux, peut contribuer efficacement à la sortie de la crise financière que traverse le pays depuis que les prix du pétrole ont commencé à chuter en juillet 2014. Ce n’est pas pour rien que le plan d’action de son gouvernement prévoit le renforcement des liens avec les binationaux établis à l’étranger.

H. A.

Comment (48)

    Abd El Kader
    19 mai 2018 - 14 h 16 min

    Je suis tri-national. En effet étant algérien né en France et grandi en Suède, je parle les langues scandinaves et je voudrais un jour aller en Algérie pour aider mon pays à évoluer. J’ai acquis une large expérience en communication et dans le domaine culturel. Ce sont des gens comme nous qui pouvons faire l’Algérie de demain.

    Lamari mehd
    17 octobre 2017 - 17 h 48 min

    il fait comme si de rien etait..comme si tout est normal…il ignore que le systeme qu’il sert avec devouement, a degouter les Algeriens de leur pays,que ceux et celles qui demeurent en Algerie,c’est parceque ils n’ont pas les moyens de partir ailleurs,sinon,ils n’ont pas encore trouvé l’occasion de le faire..il oublie,ou fait semblant d’ignorer que de jeunes Algeriens tentent chaque jour de defier les flots pour s’enfuir de son pays au peril de leurs vies…il occulte les milliers de Medecins Algeriens, tout grades et spécialités confondues qui se sont installés en France,avec la benediction du gouvernement Francais,et d’autres emminents scientifiques dans d’autres pays par milliers…Et il ose croire,que toute cette communauté de déçus, ayant choisi d’autres horizons pour vivre sa vie,va transferer son argent en Algerie???…pourquoi faire???..pour etre mise sous les griffes d’une administration hyper-bureaucratique,des fonctionnaires véreux et avides…un environnement des affaires corrompu et corrupteur pollué et dangereux???..un mode vie rappelant plus une cité bédouine arabo-islamiste,qu’une ville pourtant medittarranéene,ne manque que les chameaux..les kamis,les tchadors et l’inquisition etant déja là????..Vous parlez de quoi…sinon vous prenez les gens pour qui????..c’est une Outrance!!!

    Khelfane
    17 octobre 2017 - 11 h 47 min

    On passerait donc de l’accusation d’être la cinquième colonne à celle de la vaporisation

    À l’eau de Cologne !

    Ça sent le Tartuffe à plein nez,

    Cachez moi ces dinars/euros que je ne saurait voir

    Donc on passerait du « papier cul » Infamant à  » la feuille de soie « . …..pratique. Et larmoyante

    De Funes fai des émules

    Anti frenchi
    16 octobre 2017 - 21 h 49 min

    Sale graine maroki il sont partout ils ratent aucune occas pour rabaisser le pays pourriture nous sommes un peuple fier notre dinar malgre faible nous pouvons vous acheter tous [email protected]

    Anonyme
    16 octobre 2017 - 21 h 38 min

    En lisant ces commentaires j ai l impression d ‘ une certaine arrogance et un mepris par rapport a l appel qui vient de ce representant de ce pays on se fout meme de sa geule  » il se prend pour qui lui edouar peut etre » meme si certains ne sont pas avec nous il souhaitable au moins qu ils ne soit pas contre nous comme le fait si bien cet expatrie digne des fils de l oas nekaz et CIE _

    DOMTOM
    16 octobre 2017 - 21 h 26 min

    S ils sont tous comme ce renegat de nekaz non non merci ! Chaqu un chez soi et puis
    l algerir pays d outre mer c est bon pour les vacances la vrai relation c est une villa fermer en hiver _autre chose reste du pur
    tourisme !

    1
    8
    ALI
    16 octobre 2017 - 20 h 34 min

    M. O. Vise les nationaux ,avec carte de résidence en France, qui transfèrent des divises à l’étranger sans les nommer ,tels que M.Saidani and Co!!!!

    6
    1
    Anonyme
    16 octobre 2017 - 17 h 39 min

    ouyahia c est du khorte et errih fechbek ! le systeme est perdue et a ramené ouyahia pour gagner du temps car le compte a rebours a commence ! ouyahia ne fait que retarder l echeance le pouvoir pourri et tout le systeme bâti sur un tissu de mensonge est mure pour pourrir et tomber naturellement ! les slogans nationalistes ne prennent plus et echaab fak bihoum ! allah yester el bled !

    11
    4
    Anonyme
    16 octobre 2017 - 16 h 34 min

    Slim disait :  » les émigrés sont bons et francs », francs pour dire devises. Aujourd’hui Ammi Ahmed semble dire :  » les émigrés sont bons et euros ».

    10
    2
    la nuit tous les chats sont gris
    16 octobre 2017 - 15 h 27 min

    je cite :  » ……. Il a souligné que parmi les binationaux, il y a des Algériens installés ici (en Algérie), qui disposent de passeports d’autres nationalités et qui s’enrichissent illicitement avant de transférer leur argent à l’étranger … »

    et Chakib et sa clique ….ils font partie j’éspére , non ????? car à eux seuls ils représentent le pactole de dizaines de millions d’algériens ….n’est ce pas ????

    19
    3
    Tinhinane
    16 octobre 2017 - 14 h 59 min

    L’Algérie doit impérativement récupérer sa communauté, en France, qui est courtisée par le Makhzen.

    20
    5
    lhadi
    16 octobre 2017 - 14 h 23 min

    Je ne peux qu’être solidaire à l’appel du premier des ministres qui invite, tout simplement, la communauté nationale à l’étranger à se faire citoyenne et à démontrer son amour pour la nation.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])

    23
    24
      Samira
      16 octobre 2017 - 16 h 01 min

      Un job peut etre ?

      9
      3
        Lamari mehd
        17 octobre 2017 - 17 h 31 min

        Certainement que c’est pour un eventuel Job..on voit bien qu’il laisse son adresse Email…comme si les hyénes partagent leurs repas ou proies..il risque lui-meme d’etre bouffé!!!!!!!!!!!!!!lolololol

    Omar B
    16 octobre 2017 - 13 h 39 min

    Les binationaux qui occupent des positions dans la recherche, le business etc.. n’ont cherche la seconde nationalite que pour des raisons techniques. Ils assistent a des conferences partout dans le monde, vous croyez que le passeport Algerien leur permettrait de le faire?

    18
    4
    Felfel Har
    16 octobre 2017 - 13 h 33 min

    Mister O est comme Janus, ce dieu romain avec deux visages, l’un tourné vers le passé, l’autre vers l’avenir. Il incarne l’hypocrisie et la versatilité. Il nie avec force aujourd’hui ce qu’il critiquait avec vigueur hier. Il déclarait que l’argent sale avait envahi la sphère politique et voilà qu’on le voit les consulter sur des questions qui relèvent du domaine exclusif de l’État. Lui-même n’a pas la réputation d’être Mr. Propre. Il a voué aux bi-nationaux une haine viscérale, allant jusqu’à faire voter une loi les excluant des postes de responsabilité. Il n’a maintenant aucun scrupule à les caresser dans le sens du poil, à les courtiser pour sauver sa tête, sollicitant leur contribution. Quelle honte! Abrogez cette loi scélérate et nous en reparlerons, Mr. Caméléon!
    PS: les bi-nationaux n’ont jamais constitué un danger pour le pays, contrairement à ses amis qui détournent de l’argent public (par milliards) pour le placer à l’étranger (France, Dubaï, Espagne, Luxemburg, Panama, et…).

    34
    5
      Lamari mehd
      17 octobre 2017 - 17 h 52 min

      C’est une bonne reponse,il prend les Algeriens pour des imbeciles..c’est revoltant

    Nasser
    16 octobre 2017 - 13 h 17 min

    quand vous montrez du doigt les « mauvais binationaux », je suppose que vous voulez parler de ces algériens et algériennes qui font partie du système, ceux la et celles là mêmes qui se sont fait délivrer obtenu des cartes de séjour (allez savoir comment, peut être grâce à leurs relations avec certains fonctionnaires français) alors qu’ ils ou elles ne résident pas dans l’ hexagone et de blanchir leur argent mal acquis en achetant des biens immobiliers. rassurez moi Mr le 1° ministre c’ est bien d’eux et d’ elles dont vous parlez?????

    8
    5
    Kahina
    16 octobre 2017 - 13 h 00 min

    À mon avis le message de OUYAHIA est bien codé et s’adresse aux voleurs des caisses qui se sont installés en France. C’est une façons de leur dire : Faites profiter le pays en établissant un LOBBY économique…Ils ont pris assez d’argent pour la faire.

    8
    7
    Zombretto
    16 octobre 2017 - 13 h 00 min

    Il ne faut pas chercher LA logique dans les actions du pouvoir algérien; tout s’explique par SA logique à lui toute propre : rester au pouvoir et se partager la rente . Pour cela, le pouvoir jurera par les million et demi de chouhada qu’à partir de demain le soleil se lèvera à l’ouest et se couchera à l’est. Il dira n’importe quoi un jour et son contraire le lendemain, et jurera que c’est ce qu’il a toujours dit, et que si vous voyez une contradiction dans ses déclarations quelque part, c’est vous qui aviez mal compris la première fois…ou la deuxième, ou la dixième fois.

    7
    3
    ASSOCIATION SOLIDARITÉ FRANCO-ALGÉRIENNE
    16 octobre 2017 - 12 h 12 min

    Monsieur le Premier Ministre, Président du RND.

    FAITE VOTRE TRAVAIL DE 1er MINISTRE ET FAITES APPLIQUER LES LOIS, POUR QUE LES ALGÉRIENS VOUS FASSENT CONFIANCE ET NON PAS DES DISCOURS STÉRILES ET HYPOCRITES !!!
    Il n’y a que la sincérité qui honneur les Hommes et qui fait qu’ils seront aimés par leurs peuples. Apres 60 ans d’indépendance il est temps de parler vrai.

    Vous souhaitez voir la communauté nationale établie en France constituer «le lobby économique et politique de l’Algérie en France», vous ne faites rien pour leur ouvrir les portes ou les aider à s’installer en Algérie. Ils sont rejetés, mal renseignés, aucune loi ne les sécurise. Vos représentants diplomatiques et consulaires sont là juste pour faire leurs affaires, achats d’appartements pour s’installer, inscrire leurs enfants dans les écoles françaises et obtenir les papiers français. Normalement leur mission c’est des VRP, contact, organisation de rencontres, de forums avec les Algériens installés à l’étranger, leurs tâches se limitent à faire des papiers, mais je crois les contractuels recrutent dans les pays d’accueil, font très bien leur travail administratif. Enfin je vous laisse le soin de bien réfléchir pour que la politique de Monsieur le Président Abdelaziz BOUTEFLIKA, réussisse.
    Concernant la commémoration des événements du 17 Octobre 1961, c’est beau de les saluer à 2000 km de là, mais ces nationaux et binationaux, ont besoin de vous voir ici en France pour commémorer cette journée, pour les réunir et leur raconter l’histoire. Enfin Monsieur le Premier Ministre, tous Algériens est conscient de la situation mais ils ne veulent pas changer leurs destins en travaillant de manière honnête et sincère pour redorer nos couleurs et rendre à l’Algérie toute sa renommée.

    8
    4
    Zaratoustra
    16 octobre 2017 - 12 h 01 min

    Monsieur Ouyahia devrait regarder ce qui se passe du côtés de chez les sadani, bouchouareb, khelil, ait kaddour, bedjaoui et compagnie plutôt que de perdre son temps « précieux  » à s’arroger le droit de donner des bons points à droite à gauche. Vous n’êtes pas plus algériens que les algeriens Monsieur Ouhayia. La plus part de ceux qui sont parti et devenus binationaux sont des enfants de l’Algérie qui ont quitté douloureusement leurs pays à cause des « dirigeants » algériens incompétents qui au lieu de placer les hommes qu’il faut à la place qu’il faut ont préféré octroyer des postes aux membres de leurs familles souvent aussi incompétents que ceux la même qui les ont placé pour mieux se partager le gâteau et laisser une majorité de la population brouter du chômage jusqu’à être gavée d’oisiveté imposée.
    Non Monsieur Ouhayia, vous n’avez aucun droit ni aucune autorité pour donner des leçons de patriotisme et vous n’êtes absolument pas plus patriote que le commun des Algériens, binational ou pas.
    Lorsque l’envie vous prend de vous désigner moralisateur, préférez donner des leçons à Bouchouareb et à toute la bande de mafieux , voire de rapasses qui ne cessent de sucer l’Algérie, la vidant ainsi de sa substance .
    Les binationaux n’ont aucune preuve de patriotisme à donner à qui que se soit encore moins lorsqu’ils ne sont pas aux commandes du pouvoir. Ils gagnent leur vie à la sueur de leur front et essayent d’assurer tant bien que mal un avenir décent à leur enfants. Tous les enfants de votre nomenklatura vivent à l’étranger et ils sont souvent binationaux. Mais à la différence des premiers, ces derniers ne sont à l’étranger que par la force de la rapine de leurs parents et non pas par la force du travail et du sacrifice. Sinon comment oseriez vous expliquer qu’un drabki comme sadani puisse s’offrir un grand appartement à Neuilly-sur-Seine alors que des médecins et des ingénieurs n’ont pas la moitié de ce qu’un énergumène comme ça a pu acquérir.
    Alors gardez vos appréciations pour vous Monsieur Ouhayia. Vous n’avez pas le monopole du patriotisme et ne vous donnez surtout pas, sur le plan de la morale, l’importance que vous n’avez pas.
    Restez ce que vous êtes : Un exécuteur, pourfendeur du peuple Algerien d’ici et d’ailleurs et défenseurs des intérêts d’une caste de parvenus dont le patriotisme se mesure au nombre de baril de pétrole qu’ils peuvent traire de l’Algérie dont ils ont fait leur vache à lait.
    Si les binationaux ont un passeport étranger, il n’en demeure pas moins qu’ils ont l’Algérie dans le coeur, contrairement à ceux que vous représentez et qui n’ont de coeur pour l’Algérie qu’en fonction de ce qu’ils peuvent en tirer.
    Vous êtes la cause de l’immigration. Combien de jeunes et de moins jeunes sont partis légalement ou illégalement, parfois au péril de leur vie pour la simple raison qu’ils sont dépourvus d’horizon dans leur propre pays à cause d’incompétents qui leur nient le droit de vivre décemment et qui les considèrent comme d’eternels mineurs incapables de savoir ce qui est bon pour eux et ce qui ne l’est pas.
    Vous avez dénaturé l’Algérie par vos accointances tantôt islamistes tantôt khobzistes au point où la mentalité de l’algerien se confond avec celle du qatari et du gazaoui….
    Les enfants de l’ancien vendeur de chips ou ceux de l’ancien drabki sont ils meilleurs que d’autres pour vivre à Neuilly ou aux champs Élysées ? Non et vous le savez. C’est le fait du prince et de la rapine. ….
    Le binational n’a pas besoin de la parole d’ouyahia pour savoir ce qu’il vaut car votre voix n’est pas divine. Elle est inintéressante. Votre article 51 est inintéressant car nuisible à l’Algérie. Plutôt que d’avoir perdu votre temps à pondre une telle aberration, vous auriez dû travailler à pondre un article pour punir la haute trahison de ceux la même qui dirigent l’Algérie et qui se comportent tels des expatriés, qui une fois leur larcins accomplis, repartent chez eux à Paris, Londre, Dubaï, Barcelone ou Montréal. Voilà la vraie main de l’étranger.
    Savez vous qu’en été alors que votre nomenklatura et sa chié vont se pavaner sous le soleil de la « Rambla  » pour y dépenser l’argent mal acquis, les binationaux eux achètent des billets à des tarifs exorbitants pour rentrer en Algérie voire leurs familles et y dépenser l’argent d’une année de dur labeur.

    Voilà à quoi vous devez méditer : Un milliard de dollars engrangés en 18 ans pour faire appel à la planche à billets !! Même les plus grands scientifiques du monde réunis ne pourraient trouver un raisonnement mathématique à ce résultat ! L’absurdité et l’incompétence dans toute leur splendeur ! Des gens capables de faire ça devraient être non pas flatté mais fouetté puis excommunié non pas de l’Algérie mais de la terre toute entière.

    Enfin, si vos commandeurs avaient (par inadvertance ) doté l’Algérie d’un vrai conseil constitutionnel, votre article 51aurait été annulé car inconstitutionnel. Même un étudiant en 1ère année de droit le sait. Mais bon, comme tout le monde sait aussi que Medelci est un « grand constitutionnaliste. … »independant » juriste parmis les grands juristes…… »

    Pauvre Algérie. Allah yarhém chouhadas li matou 3lik ou nahamdou Rabi li machafouch wech elblaha dartou fik.

    51
    4
    water water
    16 octobre 2017 - 11 h 55 min

    Cet homme est une erreur politique , conséquence du coup d’état du one eleven.

    7
    3
    focus
    16 octobre 2017 - 11 h 30 min

    L’equation a resoudre c’est nous le peuple qui est formater depuis les romains jusqua ce jour a etre un peuplement d’esclave donc ouyahia y compris.
    ouyahia est roi au pays des esclaves.
    les binationeaux pour ouyahia ya les bons(qui acceptent l’esclavage) et les mauvais (qui refusent l’esclavage)

    8
    5
    chibl
    16 octobre 2017 - 11 h 29 min

    il y a aussi les algériens qui n’ont que la nationalité Algérienne et qui traversent la méditerranée dans des barques, qui déchirent leurs passeport et qui ne veulent plus revenir en Algérie.
    Monsieur Ouyahia occupez vous des Algériens qui sont en Algérie, les autres ne savent même pas que tu existes.
    La jeune fille de 18 ans Rayene Bouzitoun qui est au Canada, conseillère de Trudot penses tu qu’elle acceptera de travailler avec toi ou avec tes semblables?

    9
    3
    Vangelis
    16 octobre 2017 - 10 h 46 min

    Avant de se rappeler des émigrés et/ou des binationaux de quelque pays qu’ils soient, il devrait d’abord faire appliquer la règle définie par l’article 51 de la Constitution qui oblige les seuls algériens ayant la nationalité exclusive à être à des hauts postes politiques ou économiques. Il y a encore des personnes qui occupent donc illégalement des postes tout en ayant une autre nationalité. Et j’ajoute que ces personnes n’ont par ailleurs jamais déposé leurs déclarations de patrimoine en contravention, là encore, avec la loi qui les y oblige. On voit bien que lorsqu’ils s’agit de mettre la main dans la poches des émigrés et/ou des binationaux, le pouvoir ne se gène même pas et au contraire lorsqu’il s’agit de faire respecter des lois à ceux qui les ont votées, là il n’y fait aucune allusion. Les émigrés ont toujours été la vache à traire du pouvoir. Même pendant la guerre de libération, ils ont été contraints par les gens du FLN à verser leur contribution à celle-ci, souvent sous la contrainte en dépit du fait qu’ils vivaient pour la plupart dans la misère. On voit bien à quoi cela leur aura servi. A être exclus tels de parias et traités, ici même par quelques épiphénomènes pour des harkis alors que la majorité de ceux-ci sont plutôt au bled sans même parler des moudjahid centenaires qui ne sont que des faux qui profitent des largesses du pouvoir coutumier du populisme.
    En résumé et surtout, rien à l’horizon, puisqu’il est question d’appeler les algériens à l’étranger à se constituer en lobby économique et politique de l’Algérie EN FRANCE et pas en Algérie puisqu’ils y sont bannis par l’initiateur du fumeux article 51 de la Constitution afin de laisser ce pouvoir entre des mains incompétentes.

    31
    5
    Algérien Nationaliste
    16 octobre 2017 - 10 h 20 min

    La double nationalité est une ineptie ! Et pourquoi pas quatre cinq six nationalités pendant qu’on y est…il faut interdire la double nationalité, soit on est français soit algérien pas les deux.

    8
    42
      Pourquoi?
      16 octobre 2017 - 13 h 11 min

      Ce sont des lois internationales ou des accords bilatéraux, ou des lois propres à chaque pays qui déterminent la ou les nationalités à attribuer aux ressortissants d’un pays donné. Chaque Etat décide en fonction de ses intérêts et ceux qu’il considère comme ses ressortissants. Les lois et les accords et les statuts se chevauchent parfois. C’est ainsi que l’on trouve des personnes multinationales qui peuvent facilement prouver la nationalité s’ils ont les documents conformes au code de nationalité d’un pays donné. Certains pays interdisent la bi et la multinationalté. Mais vous, du moment que ça ne vous dérange personnellement pas, je ne vois pas en quoi la bi-nationalité vous irrite. C’est de la méchanceté gratuite, si vous contactez mariage avec une ressortissante d’un pays étranger, vous serez bien content d’acquérir sa nationalité. A moins que vous ne voyez des ennemis en chaque binational, sachant parfaitement que ce statut n’est pas un critère de trahison, ni d’hostilité. Un mono-national peut être un ennemi mortel du pays. Vous le savez et il y en a !

      8
      3
    karimdz
    16 octobre 2017 - 10 h 16 min

    Il ya des bons et des mauvais chez les binationaux comme il y en a chez les nationaux, et comme il y en a aussi dans l appareil de l Etat.

    La diaspora, c est pas seulement valable pour l Algérie, a toujours constitué un lobby, un pont entre deux pays, celui d origine, et celui de l accueil.

    A vrai dire, l interdiction aux binationaux de ne pas pouvoir se présenter aux élections, ne m a pas choqué, dans le sens, où elle oblige un algérien à se consacrer au pays et aussi à éviter que des enfants d harkis qui ont la nationalité algérienne, s investissent pour tenter de changer l histoire et prendre des positions à contre sens.

    9
    20
    zaatar
    16 octobre 2017 - 10 h 13 min

    Le double langage, voire le triple ou le quadruple est bien connu chez nous. Ils sont bien habitués à nous balancer une chose et son contraire. De toutes les manières avec un pouvoir pareil toutes les assertions peuvent prendre toutes les couleurs de l’arc en ciel. Du moment que ce pouvoir fait et défait les règles et les lois comme bon lui semble, il peut dire tout ce qu’il veut qu’il aura toujours gain de cause. C’est ce que l’on a toujours assimilé à Errachem Hmida et laab hmida. Aussi, Il n y a qu’une charge de TNT ou un explosive équivalent qui serait capable d’envoyer ce pouvoir ailleurs et nous rendre la liberté.

    18
    6
    Jean_Boucane
    16 octobre 2017 - 10 h 07 min

    Les binationaux reviennent de plus en plus en Algerie pour passer leur vacance! Le chiffre est meme édifiant car j’ai vu les chiffres données par les douanes francaises et on constate une progression annuelle de 10%! Quand au contraire les chiffres pour la Tunisie et le Maroc sont en regression… D’ailleurs a ce rythme, on va depasser le rythme d’entrée du Maroc qui cumule les touristes et binationaux!!!
    D’ailleurs je tiens a féliciter le consulat de Marseille dont l’accueil et le professionalisme est digne des grandes nations, bravo a eux!!!
    Maintenant je pense que l’Algerie doit miser sur une ville est en faire une station balneaire de stature mondial! Puis on s’occupera des autres villes!!! Je pense que l’arrivée du nouveau terminal de l’aeroport Houari Boumedienne va permettre une avancé significative de notre connectivité avec le monde tout en reduisant les couts de transport!
    En effet, on progresse aux nombres d’entrée tout en ayant un prix au km parcouru aerien des plus élevés au monde c’est un signe que les binationaux n’ont jamais cassé le lien avec l’Algerie et qu’ils aiment ce pays! Maintenant avec l’entrée de low cost, de grille tarifaire avantageuse d’Air Algerie l’Algerie deviendra un hub de par sa position geographique! Avec pays africain ne peut se vanter d’avoir a moins d’une heure 30 d’avion l’ensemble des grandes capitales europeene!
    L’Algerie doit redevenir le centre de la Mediterrannée, ceux que notre pays a toujours été! Si tout le monde a voulu prendre nos terres c’est pour cette raison essentielle! L’Algerie est un don du ciel, une histoire fantastique, une mosaique d’architecture et de culture, il est temps d’avancer ensemble pour faire rayonner notre pays!!!

    28
    6
    Lghoul
    16 octobre 2017 - 9 h 36 min

    Bi nationaux, triple, ou meme quadruple ou autre, une chose est SURE et CERTAINE: Personne ne croira vos chansons du corbeau et le renard. Ca chante le meme refrain depuis …. Depuis que je suis né.
    Que chantait Sellal et que chantaient avant lui les seigneurs du mensonge ? Tout ce que nous chantait votre predécesseur est enterré en moins de 6 mois !
    Que chantait Saidani pour des années sur le programme de ceci et le programme de cela avec UN DRAPEAU, l’emblème de 1.5 millions de chahids, sur les épaules pour jouer la comédie pour enfin se retrouver un résident francais qui se trimballe entre lonodres et paris en 2017 ? Que nous chantaient les maitres chateurs ?
    Alors messieurs, une chose est SURE: Vous etes et resterez seuls, et vous etes les seuls a croire a vos propres bobards. Le cerveau du peuple est saturé d’entendre la meme chose qui ne dit absolument rien car le lendemain son contraire l’annulle. Improvisez vos comédies et continuez a prolonger votre survie et en vous moquant du peuple.

    24
    5
    Zu Spät
    16 octobre 2017 - 9 h 15 min

    Quand on a craché par terre, on ne peut plus ramasser son crachat. C’est trop tard.

    24
    6
    chibl
    16 octobre 2017 - 8 h 53 min

    Je me rappel des jeunes binationaux (les immigrés comme appelés a l’époque), qui venaient faire leurs service national en Algérie et qui ne voulaient pas le faire sous le drapeau français et qui étaient très mal considérés , la plus part ne revenaient plus en Algérie après avoir passer le service national.ils étaient traités comme des moins que rien.

    37
    2
      BEKADDOUR Mohammed
      16 octobre 2017 - 9 h 53 min

      @ chibl
      16 octobre 2017 – 8 h 53 min
      J’ai vécu cette époque là où on les appelait « Ezmagras », Houari Boumédiène essaya de coller les morceaux, mais nous sortions à peine de la nuit coloniale, nous étions plein de primitifs, la suite est là, il y a une réalité sociologique qui a atteint le point de non retour, Monsieur Ouyahia a manqué le bon train, lui et ses pairs !

      20
      5
        chibl
        16 octobre 2017 - 11 h 37 min

        Monsieur Boukadour,
        J’ai vu des jeunes immigrés passer leurs 2 années de service national dans les toilettes a les nettoyées, il n y avait qu’eux pour cette corvée.la HOGRA au sens extrême du terme.

        9
        2
      Anonyme
      16 octobre 2017 - 10 h 54 min

      Faux ce que vous dites! ayant moi même passer mon service militaire avec des immigrés, on les considérés mieux que le reste des algériens d’algérie car pour nous la tolérance fut un élément essentiel! faux ce que vous dites! vos immigrés quand ils venaient en algérie ont un complexe de supériorité! malgré ca sont bien intégrer et aimer..

      6
      4
        pomme
        16 octobre 2017 - 20 h 28 min

        Il n’a pas tort, les conscrits algériens provenant de France se retrouvaient au fin fond du désert à boire du zombretto, à boire l’eau de refroidissement des véhicules, à attraper la dysenterie…J’en connais un qui a perdu toutes ses dents et qui est mort d’un cancer, un autre qui faisait son service alors que visiblement il devait en être exempté (aller mettre mettre un pied bot dans des rangers), un autre qui est rentré en France l’estomac troué (direct l’hôpital), un autre qui a fait au moins 3 ans suite à des vexations…C’est une réalité et tous ces jeunes gens ont gardé un profond dégout pour le pays quand ils ne sont pas morts.C’est la triste réalité.Je ne dis pas que les nationaux étaient mieux traités que les binationaux, mais tout cela traumatise toute une génération des années 70 et 80.Que certains aient pu avoir des places tranquilles, ça doit également exister.C’est peut être une page de l’histoire de l’Algérie post coloniale à écrire.Si les historiens algériens ou franco algériens pouvaient s’en emparer, c’est le moment car ces générations ont maintenant entre 50 et 60 ans.

          BEKADDOUR Mohammed
          17 octobre 2017 - 7 h 34 min

          @ pomme
          16 octobre 2017 – 20 h 28 min
          Très juste intervention, les généralisations sont dangereuses, je complèterai par ceci : Au commencement, les nôtres qui vivaient en France illustraient l’avilissement dont fut synonyme la mission barbare franco chrétienne que ces barbares ont qualifiée de mission civilisatrices. Mais avec le temps ces nôtres, avilis, (Armée de manœuvres), après une étape d’avoir en France des enfants victimes, en échec, ont produit des médecins, des ingénieurs, des écrivains, etc., qui vont maîtriser la France, il y a un règlement de compte en instance, pour le moment empêché par les Juifs dont Charles de Gaulle a dit qu’ils étaient admirables dans tous les domaines SAUF EN POLITIQUE, ce qu’un Sarkozy a parfaitement illustré, passé le temps De Gaulle et Pompidou, la France a cheminé vers l’abîme, le précipice au bord duquel elle se tient, là ! Au bilan, Dieu est avec le morceau algérien musulman de l’Hexagone, NOUS VAINCRONS, c’est la lointaine réplique « sismique » au « Par ce signe, tu vaincras », que les gens de l’église avaient affiché sur les hauteurs de Edzaïr, une fois conquise ! ETC. TAHYA EL JAZAÏR, la pure, la vraie de Sidi Frej et Sidi Abderrahmane !

    BEKADDOUR Mohammed
    16 octobre 2017 - 8 h 48 min

    La partie saine des binationaux compose avec la partie malsaine des nationaux, autrement dit elle est victime de l’état algérien actuel. La double nationalité aurait été refusée par « Houari B », elle était encore exclue sous Chadli B, maintenant c’est LA KHALOUTA, un écheveau à démêler, et le retour au TAHYA EL JAZAÏR, identité nationale d’esprit différent de l’identité nationale française, identité décadente, homosexuelle, « sidaïque », déchéance que cette bien nommée « Partie saine » refuse, Monsieur Ouyahia énarque n’évoque pas l’écheveau, donc la solution et en attente, IL FAUT démêler l’écheveau, ceux qui ignorent sont pardonnables, mais ceux qui savent sont des traitres, des lâches, des couards !

    10
    7
    water water
    16 octobre 2017 - 8 h 48 min

    Ouyahia parle de la guerre de libération comme si il était.
    ما نقل أنا و أنا حتى يموتوا كبار الحومى

    17
    5
    NON A' l'ETAT ARABE
    16 octobre 2017 - 8 h 36 min

    Ce ne sont pas les pauvres migrants demandeurs de travail à pouvoir determiner la politique Francaise. le Maroc a fait un choix, il veut etre le departement Francais et il a réussi.

    Si vous tenez au soutien politique alors dites aux nababes du système qui ont amassé assez d’argent pour s’installer en France en demi -rois, de peser de leurs poids- on parle de pas moins de 50 000 000 000$ d’investissements algériens en France-.
    Le beurre et l’argent du beurre.

    16
    9
    le niveau
    16 octobre 2017 - 8 h 21 min

    yakhah aala blad sidi abderahmane kifache wellat !!darouna wahed belaatou comme premier ministre

    9
    2
    RezkideBelcourt
    16 octobre 2017 - 8 h 15 min

    A une époque les binationaux avec beaucoup d’idées et de compétences et surtout beaucoup d’Amour pour ce pays avaient de la peine à trouver la porte d’entrée de ce bled. Ensuite ces binationaux découvre qu’il n’y a même plus de porte pour y accéder avec une constitution falsifiée.

    30
    5
    mhd dz
    16 octobre 2017 - 7 h 38 min

    Mais monsieur ouyahia c’est vous et les gouvernements successifs qui depuis plus de vingt ans n,ont jamais daigné à ouvrir une seule banque à l,étranger qui est quand même la première chose à faire si vous voulez faire participer la diaspora Algérienne de l,étranger qui soit dit en passant n,existe pas uniquement en France!
    La seule fois que vous l,avez fait c’est dans le cadre de Khalifa(un gars bien de chez nous )avec le résultat que l,on connaît! faisant de la plus grande racaille binational un petit joueur de boneto..
    Vous êtes vraiment à l,image du pays,vous bombez le torse quand le baril est haut ejectant tous le monde nationaux et binationaux qui pourtant veulent participer au développement du pays et faible quand celui ci ne vaut plus rien!
    Toute âme de bonne volonté doit être la bienvenue et c’est au hommes de loi et à la justice à la faire respecter!
    Vous dites vous même qu, il existe des binationaux comme certains résidents sur neuilly… qui pompent le pays et que faite vous pour récupérer cette argent??
    Rien alors avant de de demander quoi que ce soit faite le ménage d,abord au pays pour montrer vraiment des signes positifs à tous ceux qui veulent investir au pays!

    38
    4
    anonymous
    16 octobre 2017 - 7 h 11 min

    pour qu’ils aillent aux urnes

    22
    2
    difou.guery
    16 octobre 2017 - 7 h 10 min

    alors ils ont le droit d être candidat a la présidence ou c est tout juste pour le pognon

    26
    5
    nono
    16 octobre 2017 - 0 h 18 min

    Les binationaux, pas necessairement francais, peuvent aider l’ algerie pourvu que cette mafia, Ouahya inclus, quitte les lieux et une fois que le dinar deviant convertible.

    36
    10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.