L’ANP poursuivra sans répit ses efforts pour lutter contre les résidus terroristes

ANP
Ahmed Gaïd Salah. New Press

L’Armée nationale populaire (ANP) poursuivra «sans répit» ses efforts pour lutter contre les résidus terroristes, a indiqué mardi à Ouargla le général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’ANP, au deuxième jour de sa visite à la 4e Région militaire.

«L’ANP veillera et avec persévérance à coordonner sa démarche de l’accomplissement de ses missions constitutionnelles, y compris la poursuite sans répit des efforts de lutte contre les résidus terroristes, d’une part, la continuation, voire l’accélération de la cadence de l’effort de développement de ses supports du corps de bataille, et ce, au service de l’Algérie et en défense de son avenir sûr», a souligné M. Gaïd Salah, qui a poursuivi sa visite par l’inspection et l’inauguration de quelques unités de la région, où il a tenu des rencontres avec l’état-major de la région et les responsables des services de sécurité.

A l’entrée du siège du commandement de la région et en guise de fidélité aux sacrifices des chouhada et moudjahidine de la glorieuse Révolution de libération, le général de corps d’armée, en compagnie du général-major Cherif Abderrezak, commandant de la 4e RM, a observé un moment de recueillement sur l’âme du brave chahid Bachir Chihani, dont le siège de la région porte le nom, indique un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN). M. Gaïd Salah a déposé par la suite une gerbe de fleurs à la stèle commémorant sa mémoire et a récité la Fatiha sur son âme et celles des valeureux chouhada.

R. N.

Comment (4)

    ELKHIYAHM
    26 octobre 2017 - 7 h 55 min

    ça dépend pour quel algérien « Lambda » si c’est pour les bandits du FLn ou ses satellites, oui mais pour un algérien réellement lambda c’est le régime dans totale globalité qu’il faudra déraciner et ce jusqu’à la plus fine des extrémités de ces racines pour se débarrasser du virus qui est en ce pays.




    0



    0
    Abou Stroff
    25 octobre 2017 - 14 h 09 min

    il me semble qu’il y a quelque chose de bizarre dans les gesticulations de gaïd. en effet, jusqu’à preuve du contraire, gaïd est d’abord un militaire qui obéit aux ordres. par conséquent, il me semble que ce n’est pas à lui, ni à son état-major de tracer la politique du pouvoir en place représenté par bouteflika vis à vis du terrorisme ou de tout autre chose.
    pourquoi alors gaïd s’immisce t il dans un domaine où, en tant que soldat, il n’a rien à dire? à moins que le chef d’état-major essaie, par des moyens détournés, d’envoyer un message à décrypter à ceux qu’il dérange!
    moralité de l’histoire: en s’impliquant dans un combat qui est essentiellement politique, gaïd ne dévoie t il pas le rôle de l’armée, seule institution à avoir encore un peu de crédibilité au sein des algériens lambda?




    4



    1
    Anonyme
    25 octobre 2017 - 10 h 27 min

    Tenue de sport rampi! je l’ai déjà fait dans les haut de nos montagne, mais il faut moderniser l’armée ce n’est pas normal…




    0



    0
    Anonyme
    25 octobre 2017 - 8 h 35 min

    La frontiere avec le Niger est la plus dangeureuse,c est la d apres les info qui circulent que se prepare le rassemblement des terroristes de DAECH fuyants l Irak et la Syrie.La semaine derniere 4 soldats des unites speciales US et des soldats Nigeriens ont trouve la mort suite a une embuscade.On constate la legerete et les facilites avec lesquelles les terroristes se deplacent avec leur armement a travers les frontieres.Pourtant au Niger existent des bases US,Francaises et Allemandes.Une question se pose quand meme:Qui combat qui….??




    4



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.