Ligue 1 Mobilis : bientôt des portiques électroniques pour le stade Ahmed-Zabana

stade Ahmed-Zabana d'Oran
Entrée du stade Ahmed-Zabana d'Oran. D. R.

Le stade Ahmed-Zabana d’Oran sera bientôt doté de portiques électroniques dans le but de lutter contre la fraude et augmenter par-là même les recettes de cette infrastructure qui abrite les rencontres du MC Oran, a appris l’APS mercredi de la direction locale de la jeunesse et des sports.

La réalisation de ces portiques est programmée pour les prochaines semaines, a annoncé à l’APS Badreddine Gharbi, le directeur de la jeunesse et des sports. «Une fois ces portiques installées, nous serons en mesure de bien contrôler l’accès des spectateurs dans le stade et mettre un terme aux fraudeurs, exactement comme se fait dans les stades d’Europe, et même dans les pays voisins», a encore précisé le même responsable.

Récemment, la direction du MCO, pensionnaire de la Ligue 1 de football, s’est plainte des rentrées d’argent qu’elle a qualifiées de «très modestes» récoltées des recettes des matches de son équipe à domicile et qui ne correspondent guère au nombre des spectateurs qui fréquentent le stade et assistent aux matches. «Beaucoup d’irrégularités subsistent au stade Zabana. Nous sommes persuadés que beaucoup de spectateurs accèdent au stade avec des billets scannés. J’avoue qu’il est très difficile de faire face à toutes ces irrégularités, mais tout va changer grâce aux portiques électroniques», a assuré Gharbi.

Face à cette situation, les dirigeants du MCO songent même à changer de lieu de domiciliation en optant pour le stade Habib-Bouakeul, où l’équipe semble avoir trouvé ses comptes sur le plan financier dans le seul match disputé sur le terrain de cette enceinte la saison passée contre l’USM Alger. «Nous sommes prêts à nous désister de la gestion du stade Zabana au profit du MCO le jour des matches, mais on est certains que ses responsables ne seront pas en mesure de faire face à tous les dépassements qui marquent les rencontres du Mouloudia à domicile», a précisé le premier responsable du secteur de la jeunesse et des sports au niveau de la capitale de l’Ouest du pays.

R. S.

Commentaires

    Salim31
    25 octobre 2017 - 23 h 00 min

    Ce genre de gadget c est l affaire des clubs et pas l affaire du directeur du sport ;;
    son boulot c est construire des pusine ou la seul qui existe a oran est ferme depuis belle lurette oran a disparu du sport de natation _ pas de salle polyvalente a part le palais des sport pas de hand ni basket ni athletisme salle de boxe disparue aucun evenement sportif a oran ni marathon nu course velo et dire qu oran a donne 2 boxzur biuchiche et moussa medailler plympique los angeles le sport scolaire est absent ..c est le desert ici ton histoire mr le DJS de gadget ne tient pas la route degagez svp!!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.