Intox sur les réfugiés en Algérie : à quoi joue le gouvernement nigérien ?

Nigériens réfugiés
Un camp de réfugiés subsahariens. Des conditions de vie difficiles mais aucune maltraitance. New Press

Par Karim B. – C’est par la voix du ministre nigérien des Affaires étrangères qu’est venue la «réprobation» du rapatriement de réfugiés nigériens par les autorités algériennes. La réaction du membre du gouvernement nigérien a, bien évidemment, été relayée par l’agence de presse officielle française AFP, qui rapporte la «préoccupation» exprimée par Ibrahim Yacoubou devant les députés «après les rapatriements massifs par l’Algérie voisine de plusieurs milliers de ses ressortissants, dont de nombreux y vivent en situation irrégulière».

La décision des autorités algériennes de reconduire les nombreux réfugiés subsahariens dans leur pays a été prise après que des réseaux de passeurs ont été découverts aussi bien par les services de sécurité algériens que nigériens et dénoncés par les deux pays. Les réfugiés africains, qui ont atteint les villes les plus reculées d’Algérie et qui se sont éparpillés à travers toutes les wilayas, ne subissent aucune maltraitance de la part des citoyens auprès desquels ils trouvent compassion et aide, faut-il le rappeler.

«Plus de 20 000 Nigériens ont été rapatriés d’Algérie sur quatre ans (…) je dois vous dire que c’est une préoccupation importante pour nous, et nous l’avons fait savoir aux autorités algériennes». En tenant ces propos agressifs à l’égard de l’Algérie, le ministre nigérien des Affaires étrangères semble moins inquiet par le sort de ses concitoyens que par la réaction des députés à qui il fournit de fausses informations sur les conditions de rapatriement des milliers de réfugiés qui se déversent à nos frontières en raison de l’incapacité du Niger d’en endiguer les flux incessants.

L’intervention du ministre nigérien au Parlement comporte des contrevérités criantes qui font penser à une tentative de créer une crise avec son voisin du Nord. «Nous avons plaidé pour qu’une catégorie de migrants, notamment les acteurs économiques et ceux qui vont pour travailler, soient épargnés», a, en effet, affirmé Ibrahim Yacoubou, qui laisse entendre, ainsi, que l’Algérie interdirait l’accès à cette catégorie de ressortissants nigériens sur son territoire. Ce qui est complètement faux.

A quoi joue le gouvernement nigérien ?

K. B.

Comment (94)

    hombre
    4 novembre 2017 - 14 h 17 min

    qu on les ramene chez eux ils vont pourrirent l algerie si les europeens ne sont pas contents qu ils fassent un pont aerien pour les prendre chez eux ;ont est chez nous comme ils disent en FRANCE donc ont fait comme les francais ont est chez nous ont fait comme ont veut n en deplaise aux ONG pilotees par les ennemies de l algerie retour au pays point barre




    1



    0
    Tommynace
    1 novembre 2017 - 23 h 00 min

    Si les nigeriens ne sont pas contents qu’ils reprennent eux même leur… migrants …




    1



    0
    anonyme
    31 octobre 2017 - 7 h 31 min

    L’objectif de cette invasion subsaharienne en Algérie est maintenant clair, c’est la colonisation, il faut attaquer ce colonialisme sans pitié.




    6



    0
    anonyme
    31 octobre 2017 - 6 h 53 min

    A lire ce que publie TSA arabi (un commentaire qui suit ….)

    TSA عربي

    ALDEBARAN
    •30 Oct. 2017 à 21:27

    Ces migrants doivent être protéger et favoriser par la loi algérienne afin de faciliter leur installation sur le territoire national et leur prodiguer toujours par la loi l ‘ accès sans restrictions aucunes , aux soins médicaux , l ‘ accès prioritaire au logement , l ‘ accès prioritaire à l ‘ emploi , l ‘ accès prioritaire aux prestations sociales et l ‘ accès prioritaire aux administrations . Leurs droits doivent être sanctuariser car l ‘ Algérie est une terre d ‘ accueil et de bénédiction pour tous peuples de la Terre ;




    1



    3
    Anonyme
    30 octobre 2017 - 22 h 12 min

    La situation est très grave mais pas désespérée, il faut d’abord prendre conscience de l’ampleur de ce tsunami migratoire subsaharien . qui a submergé l’Algérie du sud au nord et d’est en ouest.
    Ce tsunami est appelé à être suivi par d’autres de plus en plus importants et ce n’est pas les timides et insignifiantes reconduite de quelques centaines d’individus une fois tous les 6 mois qui vont les endiguer.
    Il y a 3 mois et en une seule journée 8000 africains sont rentrés frauduleusement chez nous.
    Ce déferlement inouï de mendiants africains sur notre sol sous le fallacieux prétexte de guerre an nord Mali ou de misère au Niger, a montré ses véritables objectifs à partir de l’année 2012. Il s’agit purement et simplement de substituer à la population autochtone algérienne, par colonisation de peuplement une population étrangère originaire du sahel. Des lobbies qui veulent notre disparition pure et simple ont fait croire à ces envahisseurs incultes et parasites qu’en Algérie ils sont chez, et que nous autres Algériens nous serions venus du moyen orient coloniser cette partie de l’Afrique. A lire : ‘ la lice et sa compagne’ fable de La Fontaine.




    4



    0
    Anonyme
    30 octobre 2017 - 20 h 57 min

    Vous avez écrit : « …… à quoi joue le gouvernement nigérien ? »
    Je vous réponds :  » LE GOUVERNEMENT NIGÉRIEN NE JOUE PAS , IL EXÉCUTE UN PLAN MACHIAVÉLIQUE SUR LE DOS DES NAÏFS ALGERIENS QUE NOUS SOMMES  »
    RÉVEILLONS NOUS, ATTENTION DANGER MORTEL IMMINENT !




    5



    0
    anonyme
    30 octobre 2017 - 18 h 32 min

    C’est Trop, les algériens doivent passer à l’action en montrant au monde entier, les acteurs des droits-de-l’hommiste compris, que nous refusons catégoriquement la présence de ce 1 ou 2 millions de migrants sahéliens. Ce déferlement grandissant à une allure impressionnante voire alarmante de populations venues d’Afrique noire n’a rien avoir avec l’immigration c’est juste une armée de guerre qui s’installe petit à petit et pour ces raisons nous sommes certainement, Nous Algériens, en position de force et de droit pour exiger leur expulsion définitive. Un migrant qui a faim ne rentre pas dans un autre pays pour chercher à se nourrir avec des appareils téléphoniques dernières générations dans la poche. Idem côté mendiants qui en pleine mission de mendicité communiquent avec des téléphones modèles récents ???? et l’algérien IDIOT s’apitoie sur son sort parce que ce mendiant africain a le coran et un chapelet dans la main !!!! il faut reconnaître que la STUPIDITE de certains algériens imprégnés d’un certain raisonnement nous attire des ennuis. Maintenant, Tout le monde se réveille pour déclarer la chasse à ces envahisseurs colonisateurs subsahariens, fini la tendresse exagérément hypocrite envers ces malfaiteurs, le mal est présent nous le voyons, la casse de l’Algérie est belle et bien en cours (tramways, boulevards, avenues, cimetières drôlement défigurés par ces peuples africains) donc agissons pour rayer et effacer ce mal de la terre algérienne, Terre des Moudjahidines qui sont nos parents ………..Tous les algériens autorités et citoyens déjà très en colère doivent faire l’Union pour faire barrière à ces gens (…) et direction leurs frontières. Plus d’étrangers illégaux en Terre Algérienne et on n’a surtout pas besoin d’eux en tant que main d’œuvre, ils travaillent dans leurs pays.




    9



    1
    Anonyme
    30 octobre 2017 - 16 h 08 min

    Pour comprendre ce qui se manigance , écoutez ces vidéos. En résumé, ils veulent démontrer que l’Afrique est Israélienne et que Jérusalem est au Cameroun.
    Les sionistes préparent la colonisation de l’Afrique en falsifiant l’histoire. Ce mouvement de migrants vers l’Algérie est juste une étape des objectifs des sionistes.

    https://www.youtube.com/watch?v=4a_SrQ3v0-U
    https://www.youtube.com/watch?v=dnMNVvJBBK4
    https://www.youtube.com/watch?v=sQeTX8v6Qaw
    https://www.youtube.com/watch?v=8Xf5cEFj3Yo




    7



    3
    Tin-Hinane
    30 octobre 2017 - 15 h 06 min

    Les nigériens ne font qu’obéir à la France et d’autres malfaisants, l’invasion de l’Algérie par les africains noirs est une stratégie de guerre, mais toutes les stratégies qu’ils développent et mettent en place sont destinées à échouer, tout le mal qu’ils font et tout le mal qu’ils se donnent à le faire est en vain.




    8



    2
      anonyme
      30 octobre 2017 - 16 h 19 min

      C’est une guerre comme vous dites mais malheureusement avec des sacrifices et des séquelles. L’impact de cette guerre seul le peuple algérien le subira ce peuple qui les a naïvement accueilli avec compassion.




      9



      2
    Kahina
    30 octobre 2017 - 14 h 41 min

    Ce qui est étonnant, ces migrants clandestins ont envahi toutes l’Algérie même la Kabylie. Ça prouve qu’il ya une une planification bien ficelée derrière ce mouvement de migrants dont le vrai but est la destruction/colonisation de l’Algérie.
    Il ne s’agit pas d’une immigration standard, mais c’est une stratégie militaire sous couverture de l’immigration clandestine.
    Réveillez vous, vous avez trop dormi.




    13



    2
    Anonyme
    30 octobre 2017 - 14 h 31 min

    Le nouvel ordre mondial veut une race humaine uniforme au sens large du mot.
    Comme le gêne noir est le plus dominant, alors ils ont opté à carboniser l’humanité en se servant de l’immigration envahissante venant de l’Afrique.
    À ce rythme, l’Algérie risque de disparaitre.




    10



    2
    Anonyme
    30 octobre 2017 - 14 h 26 min

    La destruction de l’Algérie est en marche. Le migrants clandestin est le moyen de destruction utilisé.
    Que nos responsables prennent leurs responsabilité devant l’histoire.




    11



    2
    Anonyme
    30 octobre 2017 - 14 h 19 min

    Il ya un plan diabolique pour la colonisation de l’Afrique du Nord avec le flux de migrants. l’Algérie est bien ciblée. Il faut Surveiller les frontières. C’est l’existence même de l’Algérie qui est en jeu. En plus, ces femmes une fois en Algérie elles tombent enceintes.




    11



    2
    Tinhinane
    30 octobre 2017 - 14 h 05 min

    Il ya de puissants groupes qui sont en train de dire aux africains que c’est leur droit d’aller s’installer en Algérie. Ce puissant groupe est en train de pousser les africains à conquérir l’Algérie (l’Afrique du nord en Général) sous le slogan » L’Afrique aux Africains noirs ».
    Ce mouvement de migrants vers l’Algérie n’est pas un phénomène naturel, ce sont de puissants Lobbys qui ont l’Algérie dans leur collimateur.Il faut agir avant que ce soit trop tard… L’inondation de migrants risque de faire disparaitre l’essence de l’Algérien… c’est ce qu’ils cherchent d’ailleurs.
    Le nouvel ordre mondial n’aime pas les peuples qui se distinguent par leur identité. Restons éveillés pour sauvegarder notre pays.




    15



    2
    anonyme
    30 octobre 2017 - 13 h 54 min

    Il faut les faire sortir ces migrants africains, il faut absolument trouver les solutions pas seulement par des écrits virtuels ……il faux passer intelligemment à l’action par des slogans qu’on pourrait afficher lors d’une marche bien pacifique à Alger, Oran, Constantine, ..Batna qui abrite un camp avec plus de 800 nigériens tous mendiants, on va où avec cette anarchie.




    9



    2
    anonyme
    30 octobre 2017 - 13 h 20 min

    Cette immigration subsaharienne clandestine en Algérie doit être éradiquée avec la tolérance zéro.




    13



    2
    الهوارية في فرنسا
    30 octobre 2017 - 11 h 50 min

    Les algériens veulent tous partir en Europe et en Amérique, ce n’est pas à cause du Gouvernement algérien, parce que c’est des faignants qui refusent de travailler chez eux.
    En Europe et aux Amériques, ils refont leurs études et ceux qui ne sont pas universitaires se plaignent du racisme et d’islamophobie parce qu’ils ne trouvent de travail, les américains choisissent préfèrent employer les citoyens américains nés sur leur Continent ou les sommités venus des pays d’Europe.
    Maintenant, nous alors changer le visage des algériens, il sera africain et asiatique ou européen parce que l’Europe cherche à tout prix nous déstabiliser et installer ses résidus pour nous recoloniser, puisque les algériens fuient leur pays, il faut bien peupler cette Algérie par des étrangers qui vont effacer la mémoire de nos ancêtres et détruire notre patrimoine culturel et architectural.
    Ce n’est pas la faute du gouvernement algérien, parce que les français ont tous déménagé à Quebec et New York et ça continue à cause des étrangers arabes et africains qui affluent chez eux en Masse




    2



    8
    chaoui04
    30 octobre 2017 - 9 h 47 min

    Quel visage hideux des rues et ruelles algériennes: Ces criquets envahisseurs, abandonnant leurs pays, sont poussés en Algérie par des pays hostiles (Maroc ,France ,Israhell,Tunisie…) pour venir créer le désordre.
    La France est le premier responsable de cette situation avec la complicité de gouvernants véreux.
    Si ce néo-colonisateur,par le biais de ses média, condamne et fait des reproches aux Algériens quant à leur expulsion, il serait impératif que les pouvoirs publics équipent ces migrants de hors-bords puissants et les laisse traverser la méditerranée et débarquer sur les plages françaises. C’est l’unique solution pour ces africains et leurs hypocrites de gouvernants.




    14



    3
    Anonyme
    30 octobre 2017 - 8 h 59 min

    Yen a marre l algerie s est trop rabaisser devantz ces profitteurs africains , a nous ils nous envoient tous leur mendiants miserables par millers et profitent un max des matieres subventionnes algeriennes, et a la france et maroc les ressources et les cadres africains qualifies_
    voila la drogue a l ouest , les invasion migratoire au sud… alors nos responsables doivent choisir entre la securite des algeriens ou la peur de la moindre declartion de petit africains franceafrique!! en plus claire soit ils degagent soit c est vous qui allez degager!!




    16



    3
      Anonyme
      30 octobre 2017 - 14 h 31 min

      C’est le régime Bouteflika qui a laissé la situation pourrir, il a laissé les subsahariens installer des ghettos dans aucune réaction de la police, il fait preuve d’irresponsabilité, de laxisme, de désintérêt totale face à cette situation qui affecte la qualité de vie des algériens déjà accablés par les problèmes de la vie courante. Pourquoi le régime Bouteflika autoproclamé ne réagit pas immédiatement pour empêcher l’installation de ghettos africains dans toutes nos villes et villages, pourquoi n’a t-il pas regroupé ces subsahariens au fur et à mesure de leur apparition dans nos villes et villages dans un seul endroit pour les rapatrier aux frontières avec le Niger et le Mali, en petit groupe et selon leur date d’arrivée illégalement sur notre territoire. Des milliers de subsahariens hommes, femmes, enfants vieillards, adolescents, qui ont traversé tout le Sud Algérien pourtant très hostile et mortel pour ceux et celles qui s’y aventurent. De toute évidence ce laisser faire, ce laxisme, cette irresponsabilité de la part des autorités d’Alger, bien installés dans des complexes luxueux, des zones protégés, dénotent clairement l’incompétence, l’irresponsabilité avérées de ce régime indécrottable qui n’a pas un brin de nationalisme.
      Ne parlons pas de l’invasion marocaine par centaines de milliers, rien n’est fait pour leur rapatriement, ils s’incrustent dans la société algérienne lentement mais sûrement.
      Une colonisation qui ne dit pas son nom en terre algérienne. (…)




      8



      2
    Votre pays nous interesse
    30 octobre 2017 - 8 h 41 min

    Le visage hideux qu’offrent les villes et les villages de l’Algérie avec ces …subsahariens femmes, enfants, hommes, handicapés, prostitués, vendeurs à la sauvette, mendiants expérimentés qui prennent d’assaut les véhicules dès que s’allume le feu rouge, est identique à celui qui prévalait en Libye avant l’agression par la France contre ce pays devenu incontrôlable. Kadafi s’était laissé berner par les flatteries occidentales et croyait aider les Européens en retenant sur son sol les Subsahariens candidats à l’émigration vers l’Europe. Dans le mondeentier il y a des immigrants. Mais les pays d’accueil leur aménagent avec l’aide de l’UNRWA des camps qu’ils donnent à gérer aux ONG. Chez nous les frontières furent ouvertes à ce déferlement pendant la visite de François Hollande venu quémander (imposer?) à l’Algérie sa participation « à l’effort de la *Communauté internationale pour accueillir ces migrants qui fuient la misère dans lerurs pays d’origine »..




    17



    2
    anti-khafafich
    30 octobre 2017 - 3 h 41 min

    indigne ministre nigérien!




    13



    1
    BECAUSE
    30 octobre 2017 - 1 h 25 min

    L’ Algérie ne pourra absolument rien faire pour se prémunir des conséquences dévastatrices de cette déferlante migratoire , véritable invasion de peuplement , qui ne fait que commencer . Les frontières sont des passoires béantes où les multiples réseaux mafieux de contrebande , de passeurs et de transporteurs de clandestins , de trafic de drogue , de trafic d ‘ armes , d ‘ orpailleurs (sables aurifères) agissent et s ‘ organisent en toute liberté avec une facilité déconcertante . Des régions entières du grand sud sont des nomanslands qui échappent totalement aux autorités algériennes . La France , armées d ‘ une géostratégie et d ‘ une vision à long terme , considère que le Hoggar , le Tassili et le Tanezrouft ( régions très riches en minerais et terres rares : uranium , tungstène , vanadium , antimoine , fer , manganèse , or etc…) font partis de la Bande Sahelo-Sahariennent qui se compose des pays sous son influence politico-militaire ( Tchad , Niger , Mali , Burkino- Faso , Mauritanie et Sénégal ) . Elle planifie et agit au mieux de ses intérêts afin d ‘ assurer et de garantir son avenir , sa puissance et son influence dans ses anciennes colonies face aux autres impérialismes principalement chinois , américain , anglais ,italien et allemand .




    15



    2
    Jughurta
    29 octobre 2017 - 23 h 20 min

    Apprenez à connaitre qui est  » marcus garvey » … Si les Algériens autochtones ne réagissent pas, d’ ici 1 siecle le Maghreb sera totalement noir et le but des negro-centristes aura été finalisé. En effet, les Algériens fuient, partent et le tsunami subsaharien les remplacent. La préservation de la Nation Algérienne 3aziza 3lina mieux que la main d’ oeuvre pas cher. Salam.




    21



    3
      anonyme
      30 octobre 2017 - 6 h 00 min

      Jughurta, Ecellent !!! vous avez résumé tout.
      Cette main d’œuvre c’est elle qui va détruire l’Algérie et anéantir notre race, notre culture, c’est un remplacement de la population qui est amorcé, ce n’est sans doute pas la fatalité, il faut combattre le fléau en arrêtant la charité et le travail au noir à ces migrants, plus de chantiers pour ces peuples qui ne fuient rien ni famine ni changement climatique, ces peuples africains noirs aiment l’exode et ils sont encouragés par leurs pays comme le mali qui prétend que leurs ressortissants qui prennent les routes de l’exil augmentent leur PIB




      14



      3
      Anonyme
      30 octobre 2017 - 11 h 48 min

      Dans un siècle ? Vous êtes optimiste ! Dites plutôt dans 20 ans au maximum. Ils sont aujourd’hui 1 million (installés définitivement ) chez nous et font déjà des enfants qui à leur tour feront beaucoup d’enfants dans une dizaine d’années (leurs femmes procréent dès l’âge de 12 ans). En faisant un petit calcul on arrive à ce chiffre effrayant : ils seront 60 millions (entre ceux déjà installés , ceux qui naîtront chez nous et ceux qui continueront d’arriver ).




      8



      2
        anonyme
        30 octobre 2017 - 13 h 27 min

        Vous me faites peur, et quelle est la solution ??? pour les mettre dehors, avec quels documents administratifs vont-ils vivre en Algérie, ils peuvent attendre un siècle mais ne verront jamais la régularisation administrative. C’est vrai beaucoup font des enfants et les enregistrent dans les communes et pourquoi la commune accepte de les enregistrer ????




        6



        2
          Anonyme
          30 octobre 2017 - 16 h 27 min

          Ils sont déjà trop nombreux. La solution ? Commencer d’abord à les faire quitter le nord du pays, en les faisant
          tous descendre au sud, les cantonner dans des camps au niveau de nos frontières puis procéder à leur identification, fichage puis renvoi dans leur pays d’origine sans exception. Ces mendiants agissent dans le cadre d’un vaste complot visant par une colonisation de peuplement à remplacer l’ethnie bérbéro-arabe nord africaine méditerranéenne multi-millénaire par une ethnie noire africaine.




          4



          1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.