Le FFS commémore le 1er Novembre en pleine campagne électorale

Hadj Djilani campagne
Mohamed Hadj Djilani, premier secrétaire du FFS. D. R.

Par R. Mahmoudi – Au cinquième jour de la campagne électorale, le Front des forces socialistes (FFS) a prévu un riche programme d’activités pour commémorer le 63e anniversaire du déclenchement de la Révolution à travers le territoire national. L’occasion, pour le parti de présenter ses candidats aux élections du 23 novembres à la population.

Ainsi, un communiqué du parti indique qu’à Alger le premier secrétaire, Mohamed Hadj Djilani, et les candidats de la Wilaya rendront hommage aux martyrs de la Révolution avec, au menu, des dépôts de gerbes de fleurs devant le sanctuaire des martyrs à Bir Djebah (Casbah) et à la rue des Abderames où sont tombés les martyrs Ali La Pointe, Hassiba Ben Bouali, Petit Omar et Bouhamidi, et un autre sur la tombe de Mohamed Belouizdad, au cimetière de Sidi M’hamed, à Belouizdad.

A cette occasion, le parti mobilise des moyens de transport au service des journalistes de la presse nationale pour leur permettre de suivre les différentes étapes des activités. Le départ est prévu du siège national du parti, sis Avenue Souidani-Boudjemâa.

R. M.

Comment (2)

    mouatène
    31 octobre 2017 - 16 h 58 min

    ce soir, arrivera le 1er Novembre sans faute. il sera là !!! et à zéro heure, les derniers acteurs de la grande libération nationale du joug coloniale français feront entendre au peuple algérien les salves des braves après intonation de notre KASSAMEN. le soir de la veille du 1er Novembre restera toujours dans les esprits des peuples épris de liberté et de justice. cette soirée c’est la hantise des criminels qui ont massacré sans état d’ame nos parents et grand-parents.
    – Mes frères n’oubliez pas vos Martyrs !!!
    – Ikhouani la tanssaou Chouhadakoum !!!
    – Gloire aux Martyrs de la Révolution Algérienne.
    – Que vive le Peuple algérien dans la paix et la prospérité.




    5



    2
      Mello
      1 novembre 2017 - 17 h 36 min

      Le peuple Algerien n’a pas oublie ses martyrs, car ce sont nos grand-peres, nos peres, nos meres , nos freres et nos soeurs qui sont partis a fleur de l’age. Ceux qui ont oublie nos martyrs sont ceux qui siffonent les ressources naturelles de notre pays , en se partageant la rente entre eux. Pour la paix et la prosperite, il faudrait repasser.




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.