Sahel : le Niger autorise Washington à armer ses drones contre les terroristes

drones
Drone de surveillance équipé d'une caméra. D. R.

Le Niger a annoncé avoir autorisé les Etats-Unis à armer leurs drones présents sur son territoire, qui jusque-là étaient dévoués à la seule surveillance des mouvements des groupes terroristes dans la zone sahélienne.

«C’est une négociation que nous avions engagée depuis un moment (avec les Etats-Unis). L’armement des drones, c’est une option que nous avons prise avant même que nous connaissions le drame de Tongo Tongo», a déclaré ce week-end le ministre nigérien de la Défense, Kalla Moutari, sur la radio d’Etat.

Le 4 octobre, quatre soldats américains et quatre militaires nigériens ont été tués dans une embuscade tendue par des terroristes à Tongo Tongo, un village situé dans la région de Tillabéri, proche du Mali. Les autorités nigériennes étaient jusqu’ici réticentes à l’armement des drones armés américains présents sur son sol. «Nous faisons face à des gens très bien armés», mais l’entrée en scène «des drones armés constitue une réponse très adaptée et décisive pour combattre le terrorisme», a expliqué le ministre. Le Niger «est décidé à assurer la paix et la sécurité» de son territoire «y compris le choix d’armer les drones» américains», a-t-il assuré. «Il y a des possibilités de méprise, mais il n’y a pas de guerre propre», a-t-il estimé.

Les Américains sont très présents au Niger, notamment avec une base sur l’aéroport d’Agadez (nord) d’où des drones décollent pour surveiller la zone sahélienne, notamment vers le Mali et la Libye, deux Etats voisins du Niger. En octobre 2015, le Niger et les Etats-Unis avaient notamment signé un accord militaire sur «la sécurité et la bonne gouvernance» qui prévoit que les deux pays s’engagent «à travailler ensemble sur la lutte contre le terrorisme». L’armée américaine doit aussi «former les militaires nigériens dans la lutte contre le terrorisme», selon cet accord.

R. I.

Comment (4)

    Les Égarés.
    6 novembre 2017 - 1 h 28 min

    Une ligne rouge que les USA ne passeront pas , pénétrer le territoire Algérien , car les autorités Algériennes refuseront toute demande US de poursuivre les pseudos machin Terroristes en « fuite » sur le sol Algérien . . La ruse est aussi grosse qu’un Américain Obèse de 350 kg !…Car si les Américains sont Rusé , alors la Ruse est née en Algérie !!!….Je suis confiant pour la suite et les Américains pourraient avoir de grosses surprises ce qui est certain si il s’aventurent chez nous ! …et je crois qu’ils sont conscients que l’Algérie ne rigole pas avec sa Souveraineté . . À savoir que chaque pas des Américains au Sahel est comptabiliser par les Drones Algérien , ..les Américains ne font peur qu’aux moutons ….et en Algérie on mange les moutons !




    0



    0
    Felfel Har
    5 novembre 2017 - 23 h 30 min

    Ces Nigériens ne sont vraiment rien, que des crêpes aplaties. Ils ne sont plus maîtres chez eux, ils ne contrôlent rien, ils sont réduits à mendier pour faire vivre leur population et à abandonner des pans entiers de leur souveraineté. Pas étonnant alors que leur population fuit le pays. Leurs autorités savent-elles qu’en permettant aux Français et aux Américains de s’installer sur leur territoire, elles invitent les terroristes à venir les combattre et qu’ils seront les perdants, que leur pays sera détruit. Y a-t-il une limite à la bêtise humaine? Le même raisonnement s’applique au Mali, au Burkina, tous ces pays africains du Sahel prosternés devant l’Occident. Qu’ils boivent le calice jusqu’à la lie! L’Algérie a bien fait de ne pas s’être impliquée dans leur tchouktchouka.




    1



    0
    Naziha
    5 novembre 2017 - 13 h 09 min

    Bonjour les dégats. L’étau se resserre sur notre pays. Si des fous de dieu sont armé par des pays tiers et qu’après avoir attaqué des pays voisins et puis qu’ils s’échappent pour se réfugier en Algérie… les américains ne vont pas se gêner de les poursuivre pour les attaquer en Algérie même…. Ça n’augure rien de bon , mes frères ! Car c’est le but recherché depuis fort longtemps par israel.




    12



    0
    Apollon
    5 novembre 2017 - 12 h 59 min

    Les drones madkourine fel al 9or3ane c’est « Tayrou Abbabil »




    0



    8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.