Plus de 200 jeunes au concours de «la plus belle voix» à Oran

Oran
Théâtre régional d'Oran Abdelkader-Alloula. D. R.

Plus de 200 jeunes talents ont participé à un casting portant sélection de «la plus belle voix» de la région Ouest algérien, a indiqué jeudi le directeur du Théâtre régional d’Oran Abdelkader-Alloula (TRO). «Contribuer à l’émergence de nouveaux talents constitue l’objectif de ce concours coproduit avec une agence de communication spécialisée dans l’événementiel», a précisé Mourad Senouci dans une déclaration à l’APS à l’issue des prestations tenues deux jours durant sur la scène du TRO.

Ainsi, quelque 210 jeunes ont fait le déplacement de différentes wilayas, dont celles très éloignées d’Oran, comme Béchar et Tissemsilt, afin de faire valoir leur talent devant un jury composé de plusieurs artistes, a expliqué M. Senouci. «La dimension de cette rencontre n’a pas été limitée à la région ouest puisqu’elle a aussi vu la participation de candidats venus de Batna et d’autres villes du pays», a-t-il relevé.

Ayant une moyenne d’âge de 20 ans pour la plupart d’entre eux et presque à égale parité filles/garçons, les chanteurs en herbe ont mis à l’honneur différents genres musicaux algériens, orientaux et occidentaux. Quarante talents en herbe ont été retenus à l’issue de ce casting qui constitue la première étape de la sélection du grand lauréat. D’autres étapes sélectives se feront de manière progressive à travers d’autres séances programmées pour la période allant de décembre à juin prochains.

«Les séances à venir seront publiques au TRO», a fait savoir M. Senouci, tout en se félicitant de cette initiative qui intervient dans le cadre des activités complémentaires de son établissement visant à offrir un espace d’expression artistique aux jeunes. La «plus belle voix» issue de ces épreuves bénéficiera d’un accompagnement artistique, tandis que quinze autres meilleurs concurrents seront associés à un projet de production, ont indiqué les organisateurs.

R. C.

Commentaires

    Anonyme
    20 novembre 2017 - 15 h 23 min

    N’oubliez pas de les former sur le patriotisme. Ils doivent savoir qu’ils vont représenter la culture Algérienne.
    On ne veut plus de chanteurs traitres.




    1



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.