Farid Khodja chante l’amour et la paix à la basilique Notre-Dame d’Afrique

Farid Khodja
Farid Khodja. D. R.

Le public algérois avait rendez-vous, dans la soirée de jeudi, avec un répertoire du patrimoine andalou, revisité et adapté en une version très lyrique, proposé par Farid Khodja et son ensemble de musiciens.

Organisé à la basilique Notre-Dame d’Afrique, ce récital a présenté aux mélomanes, venus nombreux, des adaptations et une fusion instrumentale notable, en plus d’avoir pris une tournure très lyrique portée par la voix de Farid Khodja et l’acoustique des lieux.

Accompagné d’une cellule instrumentale traditionnelle : luth, violon, ney et qanoun, Farid Khodja a sublimé des pièces du répertoire andalou avec des emprunts homogènes de différentes écoles algériennes (gharnati, sanâa et malouf) et dans des modes qui mettent en avant le chant.

L’ensemble présente aussi une particularité rare dans l’andalou, l’introduction d’instruments comme l’accordéon, emprunté à un univers musical occidental et qui ajoute à la fluidité de l’ensemble, et le banjo, apportant une touche de chaâbi, tout en gardant une homogénéité et la fluidité d’un orchestre andalou.

L’interprète a choisi de célébrer également des poètes comme Boumediene Bensahla et Mohamed Ben-Msaib, dont les textes sont souvent chantés dans le chaâbi ou le hawzi, mais aussi de chanter «l’amour et la paix» dans un récital qui, accueilli dans un lieu comme la basilique, «se prête au dialogue et au partage» à travers le langage universel de la musique.

Connu pour sa virtuosité au rbab, Farid Khodja, natif de Blida, a fondé son ensemble en 2002 pour enregistrer une première nouba en mode mazmoum, avant de se produire à plusieurs reprises en Algérie et à l’étranger. Il reviendra avec deux autres enregistrements : une nouba en mode rasd edil et une œuvre haouzi dédiée à la poésie algérienne.

R. C.

Commentaires

    Anonyme
    21 novembre 2017 - 15 h 43 min

    Avant la venue de Abassi Madani et ses wahhabo-terroristes, l’algérien chantait la paix et l’amour.




    11



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.