Le Maroc abandonne ses ressortissants réduits à l’esclavage en Libye

Migrants Maroc
Les miliciens libyens sans foi ni loi réduisent les migrants à l'état d'esclavage. D. R.

Par R. Mahmoudi – Le palais royal du Maroc ne s’est pas encore remis d’un scandale qu’un autre vient d’éclater. La presse marocaine révèle que des dizaines de Marocains, la plupart sans passeport, se trouvent depuis plusieurs mois détenus en Libye, otages des réseaux de trafic d’être humains, alors que les autorités de Rabat ne font rien pour leur rapatriement.

Malgré toutes les alertes lancées à travers des proches, aucun secours n’est apporté à ces ressortissants en détresse qui, en plus des maltraitances quotidiennes, sont soumis aux plus vils chantages. Partis dans l’espoir de rejoindre l’Italie, fuyant la misère dans leur pays, ces immigrants marocains ne cherchent aujourd’hui qu’à se délivrer des mains de leurs geôliers qui leur demandent une rançon qu’ils ne pourront évidemment pas payer.

Un de ces otages, père de sept enfants, originaire de la région de Khouribga, lance ce cri de détresse qui résume l’état d’abandon total dans lequel se retrouvent ces ressortissants marocains : «Nous voulons seulement rentrer au pays comme les Algériens, les Egyptiens ou les Nigérians. Nous attendons toujours une intervention royale pour mettre fin à nos souffrances et à celles de nos familles.»

Un autre témoignage recueilli par un site marocain par le biais de la famille d’une des victimes confirme la présence de Marocains parmi les personnes vendues comme des esclaves en Libye, aux côtés des ressortissants issus des pays subsahariens : «Un gang nous avait séquestrés et a pris contact avec le chef d’un réseau d’immigration clandestine pour nous vendre. La transaction a eu lieu. Notre acquéreur nous a obligés à payer le double de la somme qu’il a déboursée pour nous acheter. L’armée a fini par donner l’assaut contre les maisons que nous habitions à Sabratha (nord-ouest de la Libye, NDLR) et nous avons fini dans un centre de rétention.»

Pour protester contre le silence des autorités de leurs pays, d’aucuns de ces malheureux aventuriers n’ont eu d’autre choix que d’entamer des grèves de la faim. Le responsable d’un centre de rétention à Zouara, en Libye, tout en niant la traite d’êtres humains et les maltraitances contre les personnes retenues, n’en reconnaît pas moins l’état d’abandon dans lequel se trouvent les ressortissants, en affirmant, entre autres, qu’aucune autorité nit aucune ONG marocaine, par exemple, n’a visité leur centre pour s’enquérir du sort des Marocains qui y sont retenus.

R. M. 

Comment (27)

    Boule
    27 novembre 2017 - 13 h 16 min

    Bah nos gouvernements européens ont enfin trouver la solution pour nous débarrasser des migrants profiteurs ! Ils suffit des faire la sourde oreille et d’arrêter de s’occuper de toute la misère du monde… meurs gouvernement les rapatrient à leurs frais (nous devons accueillirs ceux qui en ont besoins c’est un devoir et ça doit être fait avec honneur) mais le Maroc n’est pas en guerre, c’est un pays bien plus riche que certains pays européens et en plein développement ! Que le roi s’en mette moins dans le poches et donne à bouffer à son peuple ! À cause de pays comme le Maroc, les européens refusent beaucoups’de générosité citoyenne à ceux qui en ont besoins…. ami sur algériens sachez quand dans le cœur de beaucoups de belges dont je fais partie vous avez noté estimé puissance mille en comparaison aux marocains (beaucoup d’entre tous nous commencent à comprendre que Bonn nombre de marocains délinquants pourris jusqu’aux os se fonts passer pour des algériens. (…)




    1



    0
    Anonyme
    22 novembre 2017 - 10 h 13 min

    Regardez la realite dites Par Mr Jacob Cohen: https://www.youtube.com/watch?v=RfsyJS2d5aM




    7



    0
    Anonyme
    22 novembre 2017 - 5 h 29 min

    Yerhambabakoum jusqu’à quand ce pillage des chansons Algériennes
    Le chanteur marocain AYMEN Sarhani est en train de voler tout le répertoire du RAI Algérien:
    Les chanteurs Algériens concernés par ce vol de leurs chansons doivent l’attaquer en justice. Il faut que ces marocains arrêtent leur pillage.

    https://www.youtube.com/watch?v=B27uyw5JKns




    25



    3
    Mahmoud
    22 novembre 2017 - 0 h 30 min

    Je suis sur que le Marocain préfère être esclave en dehors de son pays qu’au Maroc tout comme la Marocaine qui préfère faire la prostituée en dehors de son pays qu’au Maroc.
    La raison est connue de tout le monde.




    25



    4
    HANNIBAL
    21 novembre 2017 - 23 h 58 min

    Slomo VI abandonne meme ses honorables femme citoyennes mar’okaines en arabi-sahyoudite
    comme quoi il n’y a pas de sot métier c’est un hirak de la survie peut etre que le roi va les sortir de ce gaypied .

    https://www.yabiladi.com/articles/details/54312/arabie-saoudite-travailleuses-domestiques-marocaines.html




    16



    4
    Anonyme
    21 novembre 2017 - 23 h 49 min

    Et vous crierez à tu tête vive le roi.
    Le roi est mort pour ce qui vous concernent.
    Seul sa gouverne et sa fortune l’intéresse.
    Quant au reste ce n’est que temps perdu pour lequel il ne s’en souci guère.
    N’est ce pas marocains et marocaines l’aurez vous au moins compris.




    13



    2
    Selecto
    21 novembre 2017 - 23 h 29 min

    C’est des membres d’un groupe terroriste emprisonnés par un autre groupe terroriste




    15



    4
    DYHIA
    21 novembre 2017 - 23 h 00 min

    ESCLAVE chez eux ou en Libye, ça change quoi pour eux.




    27



    2
    Anonyme
    21 novembre 2017 - 21 h 41 min

    La (…) marocaine, Dounia Batma, a insulté l’Algérie et ses chanteurs.
    Une (…) qui anime les soirées des chouyoukh d’Arabie ose ouvrir sa gueule de singe et insulte un chanteur Algérien après avoir exprimé son avis sur leur Sahara Occidental.

    https://www.youtube.com/watch?v=fCRhoV9oFVk




    25



    2
      Anonyme
      22 novembre 2017 - 1 h 39 min

      L’émission de MOMO est faite spécialement pour convertir les chanteurs Algériens en chanteurs Marocains en faisant de la pression. Ce momo fait de la pression en directe pour que les chanteurs Algériens disent que le sahara est marocaine. Et si le chanteur ne veut pas s’exprimer dans la direction qu’ils veulent, alors la presse du mekhzen se met à l’insulter.
      L’Algérie doit protéger ses enfants. Trop c’est trop.




      21



      1
        Anonyme
        22 novembre 2017 - 4 h 38 min

        Regardez comment on oblige le chanteur Algérien du RAP à s’expliquer par rapport à son avis sur le Sahara occidentale.
        Ce groupe est devenu connu grâce aux deux Algériens qui composent les chansons. La prochaine chanson est composé par les deux Algériens, mais les marocains sont en train de dire que c’est une chanson marocaine. La première diffusion sera faite à partir du Maroc. Bien manipulé.

        L’Algérie doit se réveiller, ses artistes sont harcelés par le Maroc. Il faut que ça cesse.

        https://www.youtube.com/watch?v=MuTiO3ypKgw




        14



        2
    Anonyme
    21 novembre 2017 - 21 h 35 min

    Regardez comment que le Maroc fait la pression sur le chanteur Algérien BMD, chanteur du RAP ( dans le groupe the five), juste parce-que il a dit ce qu’il pensait de cette foutaise marche verte. Le pauvre, on lui fait subir un interrogatoire dans l’émission de MOMO ( le morning de Momo). Ce momo, c’est lui qui fait de la pression sur les chanteurs algériens pour les piéger.
    Il faut interdire aux Algériens d’accepter les invitation de l’émission de ce momo le drogué.
    Regardez:

    https://www.youtube.com/watch?v=Kff4LaAN_NA




    23



    2
      Anonyme
      22 novembre 2017 - 6 h 20 min

      Pour ton info: Ce momo dont vous parlez est très actif dans le pillage des chansons Algériennes.
      Il fait la promotion de tous les chanteurs qui s’accaparent des chansons Algériennes.
      Tout à fait d’accord, il faut interdire aux artistes Algériens d »assister à ses émissions. Et surtout, il faut surveiller ses émissions pour dénoncer ses manipulations à l’égard des artistes Algériens




      13



      1
        Jean_Boucane
        22 novembre 2017 - 16 h 19 min

        Effectivement ils leur mettent la pression, mais c’ est a nous de proposer des choses a nos artistes!
        On doit les recuperer, devenir un pays touristique comme cela ils feront plein de concert a travers le pays!
        Les pauvres ils sont obliges de faire de la promotion a partir du maroc, c’est les jeter dans la gueule du loup! C’est a nous de leur proposer un vrai projet comme cela ils ne partiront plus faire les pauvres au maroc!




        0



        0
          Ext
          22 novembre 2017 - 19 h 02 min

          Cela n’a aucun rapport avec le tourisme ou autre…On a largement plus d’emissions de ce genre en Algérie que chez eux.
          Les marokis les invitent et leur proposent des sommes rondelettes et c’est tout a fait normal,que nos artistes y vont(comme tout autre artiste,d’ailleurs).
          Les marokis sont complètement obnubilés par la culture algérienne,non seulement,ils l’adorent et la dégustent goulument.Mais ils essayent aussi de se l’accaparer.
          Ce n’est pas nouveau,c’est historique.Même Salim Hellali,par example,ils ont utilisé le même stratagème pour l’attirer chez eux,non seulement,pour apprendre le chant et la musique a ses cotés,mais aussi,essayer de prétendre qu’il est marocain par la suite.Et c’est ce qu’ils ont fait.Ce genre de chanteurs qui vont chez eux,ils sont moyennement suivis en Algérie,mais ils sont adulés au maroc.Meme nos chanteurs Rai « has been » et en pré-retraite,c’est des super stars au Maroc,alors qu’en Algérie,peu de gens les écoute.Beaucoup de nos chanteurs et depuis longtemps,sont plus êcoutês chez eux qu’en Algêrie.
          C’est un pays primitif et très pauvre artistiquement.Mis a part la musique chaabi marocaine de sauvages,c’est le vide sidérale,ils sont obligés de se conduire de la sorte pour se constituer un patrimoine musical respectable,
          qu’ils peuvent afficher devant les êtrangers.
          Ce n’est pas fortuit,par example,que leurs enfants ne chantent qu’algérien dans les concours de chants et
          autres émissions télé réalité comme « arabs got talent »,
          « the voice » ect…….les gens vont leur rigoler a la face,s’ils chantent leur patrimoine musical primitif.De plus,l’Algérie a toujours été leur mecque culturelle et leur point d’ancrage.Ils ont toujours été très influencé culturellement par l’Algérie et les algériens,ca c’est connu(mais biensur,ils ne vont jamais l’admettre).




          0



          0
    Moskosdz
    21 novembre 2017 - 20 h 39 min

    Le roi du kif s’en fout complètement de son »châbi el âziz »,il est juste guidé comme un troupeau de moutons afin de servir ses intérêts et celui de son entourage,point-barre.




    13



    2
    Le Patriote
    21 novembre 2017 - 20 h 38 min

    Ce royaume sanguinaire qui écrase son peuple et l’humilie, n’en est pas à sa première forfaiture envers ses soldats faits prisonniers lors de conflits. C’est ainsi que plus de 2000 soldats marocains faits prisonniers par le Polisario, le restèrent pendant plus d’une décennie. Quand le Maroc, au bord de la défaite accepta le cessez-le-feu, Hassan II refusa de reconnaitre que des militaires étaient détenus par ler Polisario. L’ONU et la pression internationale l’obligèrent à se rendre à l’évidence et accepta l’échange de prisonniers. Mais plusieurs dizaines de ces soldats refusèrent de figurer sur les listes de peur de se retrouver à Tazmamart. Ce qui arriva à bon nombre d’eux à leur retour au Maroc et certains furent jugés et exécutés pour « haute trahison » parce que sous leur captivité ils avaient déclaré à des Organisations étrangères qu’ils étaient bien traités par leurs « frères » sahraouis.
    =============================
    Tapez su Google:  » Les soldats marocains prisonniers du Polisario  » et vous aurez le choix entre plus de 50.000 résultats. Les premiers titres sont à lire avec un détour sur « images ». A déguster SANS modération.




    18



    1
    Kahina
    21 novembre 2017 - 20 h 23 min

    Il ne s’agit pas des clandestins socio-économiques… Mais des DAECH envoyés par le palais de la drogue.
    Ils doivent rester là bas pour accomplir leur mission




    14



    1
    icialG
    21 novembre 2017 - 20 h 11 min

    ces individus ne rapportent rien au roi ,encore moins des devises et en plus sa majesté doit faire les frais de rapatriement non ils sont bien la ou ils sont , comme esclaves au moins ils sont nourrie tout comme mes troupes de l ONU,,,,Moi momo j ai assez d emmerdes avec ceux qui ne sont pas partie




    9



    0
    Ahmed ADDOU
    21 novembre 2017 - 19 h 33 min

    Si le Régime tyrannique du Makhnez tardé à porter secours à ces marocains c’est parce que très certainement qu’il sait que parmi eux il y a de nombreux Terroristes Marocains de Daech que le Mongolien M6 avait orienté vers la Syrie en 2012 sur instruction du Qatar et ce, lors de la tenue à Rabat début 2012 de la fameuse Réunion « des amis de la Syrie ».




    25



    2
    Bennani
    21 novembre 2017 - 19 h 24 min

    Méfions-nous de tout ça parce qu’il se peut que parmi ces clandestins marocains devenus esclaves, il y’ait des (terroristes) marocains de Daech de retour de Syrie via la Libye après que les armées de la Syrie et de l’Irak leur ont signifier leur fin de mission.




    19



    3
    BabElOuedAchouhadas
    21 novembre 2017 - 19 h 02 min

    Certainement que ces les marocains qui ont transites par Alger en 2016 et pour lesquelles Messahel avait convoque l’Ambassadeur du Makhnez a Alger et juste apres l’Algerie (Air Algerie) avait suspendu les vols : Alger-Tripoli.




    24



    1
    Ahmed ADDOU
    21 novembre 2017 - 18 h 48 min

    Le marocain a toujours eu une innee ame d’esclave et donc rien d’etonnant du moment qu’ils trouvent leurs comptes. De toutes les manieres ce n’est pas les interminables files de hauts responsables civiles et militaires se courbant l’echine pour faire ce fameux « baise-main » ni les annuelles ceremonies de Prestation du Serment d’allegeance qui vont contredire mes propos.




    18



    4
    TARZAN
    21 novembre 2017 - 18 h 36 min

    le roi du maroc shrek6 a abandonné son peuple depuis bien longtemps, cette dynastie maudite de dieu considère son propre peuple comme une sous race. que les marocains doivent prendre conscience que cette dynastie n’a rien à avoir avec le peuple maghrébin, ils sont venus d’ailleurs et n’aime pas le petit peuple. le roi est là pour payer les enterrements et les expulsions de marocains gênants vers l’étranger pour le laisser tranquille dans son palais. il ment aux marocains sur toute la ligne, de l’histoire du maroc à la situation économique en passant par la culture. les marocains sont convaincus qu’ils ont une grande histoire, et pourtant elle est limitée juste à l’adoration d’un roi depuis 12 siecles dans une ou deux villes du maroc, ailleurs il n’y a que des chèvres et moutons. le pire et ce que le makhzen cache aux marocains c’est que à partir de l’année prochaine, le maroc n’aura plus d’argent pour payer les fonctionnaires…..




    20



    3
    nectar
    21 novembre 2017 - 18 h 30 min

    Tout ce que l’on peut souhaiter, qu’ils puissent être assistés par d’autres pays, pour retrouver le chemin de leurs foyers…Ce monde musulman subit le châtiment du créateur et ce n’est que le commencement…L’avenir sera plus sombre et plein d’incertitudes, dont la mesure ou ils sont au service du mal…




    13



    5
    Yeoman
    21 novembre 2017 - 18 h 09 min

    Tous les malheurs des marocains ne tiennent qu’à deux mots; deux mots simples, vite prononcés, mais aux conséquences tragiques, humiliantes, asservissantes, appauvrissantes et, enfin, littéralement mortelles: « yahia sidna. »




    39



    6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.