Célébration du Mawlid Ennabaoui le 1er décembre

Mawlid
Allumer une bougie pour chaque membre de la famille est une tradition du Mawlid Ennabaoui. D. R.

Célébrer l’anniversaire de la naissance du Prophète est une occasion pour se réunir et renforcer les liens familiaux dans la ferveur religieuse.

Le 1er décembre, bougies et pétards marqueront la célébration du Mawlid Ennabaoui, alors que les évocations de la vie du Prophète Mohammed se multiplieront.

Pour l’occasion, dans toutes les familles, le repas sera spécial : rechta ou tlitli dans l’Algérois, berkoukès ou couscous en Kabylie, trida à l’Est, chekhchoukha dans le Sud… et la soirée se poursuivra autour d’un thé accompagné de fruits secs, tamina, r’fis…

A l’occasion, une agence de voyage organise un safari photo à Taghit et Beni Abbès du 28 novembre au 3 décembre, un voyage mythique qui joint traditions, culture, arts et aventures afin de découvrir l’immensité et la beauté du sud Algérien. Un « raid » à la découverte de Djanet est aussi proposé par l’agence CSG.

Pour marquer l’événement, Lila Borsali donnera, le 30 novembre à la salle Ibn Zeydoun (Alger) son nouveau spectacle, Soufia, dédié aux chants religieux et plus particulièrement aux chants soufis.

D. R.

Commentaires

    Jaber
    26 novembre 2017 - 14 h 45 min

    « En effet vous avez dans le Prophète un excellent modèle, pour quiconque espère en Allah et au Jour dernier et invoque Allah fréquemment ». (Sourate Al Ahzab, verset 21).

    « Ce dont le monde a le plus besoin est un homme qui a l’esprit de Mohammed. Les hommes religieux dans le moyen-âge, par ignorance et par fanatisme, ont propagé une image obscure de la religion de Mohammed qu’ils ont considéré comme l’ennemi du christianisme. Mais après avoir eu connaissance de l’histoire de cet homme, j’ai trouvé que c’est un prodige exceptionnel et j’ai conclu qu’il n’est pas l’ennemi du christianisme mais le sauveur de l’humanité. Selon mon opinion, s’il avait à se charger des affaires de ce monde actuel, il résoudrait tous nos problèmes et assurerait la paix et le bonheur que le monde entier espère » (George Bernard Shaw, écrivain britannique – Prix Nobel de littérature en 1925).

    En célébrant le mawlid ennabaoui, nous devons pratiquer l’islam véritable comme le recommande le coran, et non pas suivre les pas de ceux (les Al-Saoud) qui veulent le dénaturer en semant la mort et le chaos dans les pays arabo-musulmans.

    Bonne soirée.




    18



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.