Arabie Saoudite : le prince Miteb remis en liberté

détention de dignitaires, ministres et anciens membres du gouvernement pour corruption
Le prince hériter Mohammed ben Salmane mène la transformation de l’Arabie Saoudite au forceps. D. R.

Le prince Miteb ben Abdallah, ancien commandant de la Garde nationale saoudienne, autrefois considéré comme un prétendant au trône, a été remis en liberté, après trois semaines de détention, annoncent des membres de la famille royale sur Twitter.

Il avait été arrêté avec plusieurs dizaines d’autres dignitaires, de ministres et d’anciens membres du gouvernement soupçonnés de corruption, dans le cadre d’un coup de filet qui a permis au prince héritier Mohammad ben Salmane d’étendre son influence, indique Reuters.

Le prince «a été libéré et se trouve à son domicile de Riyad», écrit sur Twitter Moaïd Mahjoub, qui se dit directeur des relations extérieures de la princesse Jaouahar al-Saoud.

L’information, annoncée par plusieurs autres membres de la famille royale, photos à l’appui, n’a pas pu être confirmée.

R. I.

Comment (4)

    Expressions
    29 novembre 2017 - 6 h 45 min

    c’est faux bédouins ce sont le mossad lui même,depuis que les Al Saoud sont au pouvoir Israël les aussi !!! Chanté danser les Arabes maintenant !!!




    3



    0
    jaber
    28 novembre 2017 - 23 h 40 min

    Il a dû « passer à la caisse » pour obtenir sa libération. En tout cas, sa détention n’a jamais perturbé mon sommeil, tout en reconnaissant que les Al-Saoud sont devenus une source de problèmes pour les musulmans.

    Bonne fin de soirée.




    3



    0
    Anonyme
    28 novembre 2017 - 23 h 39 min

    Des criminels sanguinaires entre eux




    2



    0
    Algerien pur et dur
    28 novembre 2017 - 23 h 36 min

    Who cares!




    1



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.