Khelil chercherait-il à placer ses hommes dans le gouvernement ?

gouvernement Chakib
Le retour de Chakib Khelil aux affiares se confirmerait-il New Press

Par Sadek Sahraoui – Chakib Khelil de retour aux affaires ? Pour certains médias occidentaux, l’éventualité n’est pas à écarter, surtout que l’ancien ministre de l’Energie ferait actuellement «un fort» lobbying pour placer certains de ses hommes dans le gouvernement Ouyahia. Il semblerait à ce propos qu’un remaniement soit en préparation.

Le site Maghreb Intelligence (MI) soutient même que Chakib Khelil «tente d’obliger les décideurs à lui confier à nouveau une fonction importante au sein du gouvernement». Ahmed Ouyahia, indique la même source, souhaite procéder à un remaniement ministériel pour améliorer les performances de son équipe confrontée à la crise financière du pays. «Les conciliabules ainsi que les négociations pour ce remaniement prennent une tournure rocambolesque car la place à accorder à Chakib Khelil revient sans cesse sur le devant de la scène», avance encore Maghreb Intelligence.

Pour la même source, «un fort courant au Palais d’El-Mouradia se prononce en faveur du retour de Chakib Khelil aux commandes d’un ministère stratégique» alors qu’un autre courant au sein du FLN et au sein de l’institution militaire ne cachent pas leur étonnement, voire leur refus.

Ahmed Ouyahia est lui-même pour le moins hésitant, préférant, selon plusieurs sources, que «Chakib Khelil hérite d’un poste important de conseiller à la Présidence plutôt que de l’exposer à la tête d’un ministère stratégique au risque de choquer une opinion publique encore traumatisée par les scandales de corruption de Sonatrach et les dessous cachés de ces affaires scabreuses», indique MI qui cite des sources qui affirment que «Ahmed Ouyahia est lui-même menacé et risque de revenir au RND pour préparer l’élection présidentielle de 2019. Son remplaçant pourrait même être… Chakib Khelil » !

A mentionner que Chakib Khelil a tenu, samedi, une conférence-débat à Khenchela. D’importants moyens ont été mobilisés par les services de la wilaya pour la «réussite» de cette conférence et, surtout, assurer la sécurité du conférencier dont la présence dans cette ville a suscité la colère de nombreux habitants. Les participants à cette conférence ont été soigneusement choisis pour éviter toute mauvaise surprise qui perturberait la communication de Chakib Khelil. Comme pour narguer ceux qui étaient contre sa venue à Khenchela, Chakib Khelil publie sur sa page Facebook quatorze photos retraçant les grands moments de sa conférence. Il promet aussi de diffuser dans les prochains jours la vidéo complète de sa conférence.

Rien ne semble donc arrêter Chakib Khelil, qui cherche à redorer son blason. Depuis son retour en Algérie en 2015, dans le sillage de la restructuration des services de renseignement, Chakib Khelil sillonne le pays où il se fait inviter par des organisations et associations pour des conférences à caractère politico-économique.

S. S.

Comment (24)

    Résistant
    5 décembre 2017 - 17 h 12 min

    Argentroi
    Je suis confus, je vois que j’ai fait naître des espoirs de vie meilleur… Le rêve d’une blonde anglosaxonne et d’un Meedle West si florissant tombent à l’eau. Face au Calvin Klein de l’esbrouffe et de la triche, je n’ai pas pu me retenir. Il veut passer en force. Il semble qu’en haut lieu, on s’apprête à lui dérouler le tapis. Il n’y a pas dix mille moyens de réagir : le peuple doit se mobiliser. Il faut lui barrer la route.




    2



    0
      Argentroi
      5 décembre 2017 - 23 h 01 min

      Résistant. Et alors, il n’a pas le droit de se présenter ! A-t-il était condamné? De quoi l’accuse-tu ? Si oui, tu l’as présenté devant un juge d’instruction, devant un tribunal, a-t-il bénéficié d’un procès, d’un avocat, lui a-t-on notifié un jugement, a-t-il eu la possibilité de faire appel? Et toi, comment tu as eu cette conviction qu’il a trempé dans les magouilles. Je suis prêt à faire miennes tes convictions si elles sont fondées et tu sais bien quelles ne peuvent l’être sans qu’il y ait un procès. Et si même c’est toi qui a mené l’enquête, tu n’es pas le procureur, tu n’es pas le juge d’instruction, et ainsi de suite jusqu’au dernier recours du mis en cause. Ce sont là les étapes d’une justice d’un état moderne ou qui veut l’être. Si on milite pour un état de droit ce n’est pas commencer par un lynchage commandité par des cercles obscurs dont je ne veux pas être une caisse de résonance, pas pour défendre Chakib Khalil mais pour rester libre de mes jugements.




      0



      0
    Anonyme
    5 décembre 2017 - 10 h 24 min

    C’est un non croyant qui veut diriger 40millions d’algériens musulmans, d’ou vient il ce Monsieur, qu’est ce qu’il fait la? qui la mis la? il récidive,




    1



    2
      Argentroi
      5 décembre 2017 - 15 h 15 min

      Anonyme. Tu te trompes de pays l’ami, c’est au Maroc, notre voisin, qu’il y a le commandeur des croyants qui règne à la tête d’une monarchie de droit divin depuis quatre siècles environ. Une fois son défunt père Hassan II décréta un dahir, un décret royal disons, ou personne ne devait égorger son mouton de l’aïd car c’était une mauvaise année. Lui en égorgea deux, un pour lui et le second pour la plèbe restante. Quel paradoxe !
      Nous les algériens, on reproche à Chakib Khalil d’être un conservateur religieux puisqu’il est le champion de nos zaouïas gardiennes de notre tradition musulmane et de l’autre côté certains internautes l’accusent d’être un non-croyant. Allez comprendre, qui a raison alors dans ce cas, les zaouïas ou cet Anonyme ? Nos zaouïas qui nous mentent, c’est difficile à admettre… et la constitution alors, c’est un chiffon ou quoi??? puisque le président de la république doit-être de confession musulmane. Et tiens, je viens de me rappeler avoir visionné une vidéo où Chakib Khalil était en pleine prière!! Anonyme c’était un montage ou quoi, explique-moi? Tu es sûr que Chakib Khalil est un non-croyant ? Réponds-moi, je te croirais sur parole à condition que tu m’expliques ce paradoxe !




      1



      19
    SOS
    5 décembre 2017 - 10 h 21 min

    il a déja un pied dans le gvrnmt , j’ai bien peur qu’il en soit le prime mnst….




    0



    0
    hrire
    5 décembre 2017 - 8 h 22 min

    Quand on met le pays entre les mains d’une seule personne les résultats sont connus.L’article d’un lobynning de Khellil alors que c’est le maitre des lieux qui veut le placer mais prend son temps tout simplement.Il place ce qu’il veut bloque celui su’il n’aime pas et efface des dettes exterieures sans consultations c’est le quotidien de cette Algerie sui malhrureusement recule de jour.Ce president a fait des critiques sur chadli en disant de sa periode cest comme cet avion sans commandant de bord alors sa periode a lui est comme cette charrue a laquelle on a essaye de la mettre avant les boeufs




    4



    1
    Anonyme
    5 décembre 2017 - 8 h 10 min

    DE TOUTE FAÇON QUE CE SOIT KHALIL OUYAHIA OU AUTRES C EST DU KIF KIF
    TANT QUE CE PEUPLE EST PASSIF ET SE COMPLAÎT DANS SA MÉDIOCRITÉ RIEN NE CHANGERA




    4



    2
    Kahina
    5 décembre 2017 - 3 h 25 min

    Je préfère un 5eme Mandat que de voir un satan de la trempe de Chakib à la présidence.
    Pour lui barrer la route, on aura pas le choix d’opter pour un 5eme mandat. ET vous allez voir.
    Chakib est le candidat de dieu Lucifer. Ce n’est un secret pour personne.




    3



    9
      Argentroi
      5 décembre 2017 - 16 h 55 min

      Kahina. Sais-tu que Lucifer, c’est Satan, le Diable! Alors fais une prière à deux inclinations (ركعتان) pour demander pardon à Dieu à cause du gros blasphème que tu viens de commettre  » dieu Lucifer » que tu as dis. C’est du chirk, du paganisme en associant un autre dieu à Allah et de surcroit Satan. Quel blasphème ! Je prierais aussi pour toi pour que Dieu te pardonne. Mais fais vite de demander pardon à Dieu. Tu vois qu’insulter quelqu’un ça ne porte pas bonheur ! On dirait que Chakib Khalil vient d’avoir la baraka!




      0



      1
    Résistant
    4 décembre 2017 - 22 h 04 min

    Malgré ses déboires politiques et les suspicions qui pèsent sur lui, CK continue à braver l’opinion. A le voir se démener pour se placer, on ne peut exclure l’idée qu’une force le pousse vers l’avant comme porté par un élan que rien ne semble arrêter. Cette force ne peut pas venir du clan présidentiel car même s’il est apprécié, il ne semble pas être leur candidat pour le moment. L’entourage de Fakhamatou hésite encore. Alors, qui est derrière lui ? La réponse paraît claire et évidente. Les Américains ne s’embarrassent pas des questions de morale. Il leur faut quelqu’un et ce quelqu’un ils l’ont trouvé. Ils ne lâcheront pas et ni Fakhamatou ni Ouyahia n’y pourront rien. Ce qui se prépare, c’est ni plus ni moins qu’un passage en force. Il y aura des élections mais tout le monde sait comment ça se passe. Le seul moyen de lui barrer la route, c’est l’armée. Mais comme elle est devenue une armée « républicaine » qui refuse de s’immiscer dans le jeu politique… les dès semblent jetés. Sauf si le peuple descend dans la rue, et là ça change complètement la donne.
    .




    11



    3
      Argentroi
      5 décembre 2017 - 1 h 36 min

      Résistant. Mais tu veux faire capoter le rêve que tu as fait naitre en moi. C’est bien toi qui a affirmé en commentant un autre article que Chakib Khalil avait dans son programme le fait que nos femmes pouvait épouser des anglo-saxons, partir à l’étranger et qu’il interviendrait pour qu’elles soient embaucher par ses compagnies américaines. Et je t’ai demandé de t’assurer si c’est valable pour les hommes car je te répètes ce que je t’ai dit sur le post que je t’ai laissé: Je rêve d’une Marilyn à côté de moi contemplant un champ de blé dans les vertes prairies du Middle west américain, le weekend et la paie en poche. Bakhta, ma femme si compréhensive, les enfants sont tous d’accord pourvu que je leur envoie des cadeaux souvent. Et toi tu veux faire descendre le peuple dans la rue, mais pourquoi tu fais tomber mes espoirs à l’eau ! Si au moins c’était toi et tes semblables qui vont encadrer cette révolte populaire, je serais rassuré et je pourrais finir mes jours ici en Algérie près de Bakhta, mais j’ai grandement peur de Bourourou qu’il remonte du Mali venir jouer avec toi. Mais si tu es bien préparé à la révolution, je serais avec toi, à la mort. Hasta siempre commandante!




      3



      19
    Anonyme
    4 décembre 2017 - 21 h 43 min

    C pas lui qui cherche à placer les siens,c le pouvoir qui veut à tout prix l’imposer au peuple. On lui organise des conférences,on lui ramène les auditeurs tous frais payés pour chauffer le bendir,les services de sécurité….tout. Et dire que cet individu a été ministre 12 ans de bahbouha,n’a pas réussi à construire ne serait ce une raffinerie,on importe essence pour milliards$ ,et il vient donner des conseils!! Allez,ramenez le si vous voulez,de toutes façons on compte pour du beurre.




    14



    3
    Anonyme
    4 décembre 2017 - 21 h 28 min

    Ouyahia n est pas né de la dernière pluie ; il va pas le laisser rentré au moment le plus opportun à 1 an de l échéance présidentiel ; il ne va pas s effacer pr lui , le PM a dit je crois qu il ne se présenterai pas ctre Bouteflika si il se représenterai pr un 5 eme mandat …baliverne vs verrez que la vérité d aujour dhui n est pas celle de demain ; je pensai que l ANP ne s s’initiait plus au niveau gouvernement sauf pr la sureté nationale et la stabilité du pays dans ce cas elle ne fait pas confiance a cet homme qui a été américain pdt 2 ans au states et ds ce cas je la rejoint complètement concernant cet épisode qui est connu de tout les algériens donc à partir de la il ne peut pas être président de l Algérie ….du jamais vu donc ils ont raison les militaires ; il a bien vécu au states en tant qu américains et a fait des lois pdt son exercices au pouvoir sur l énergie nationale privilégiant les intérêts américains…. Boumediene était ministre de la Défense de Benbellah des qu il est devenu président mais resté ministre de la défense car il savait que c’était l armée qui pouvait démettre ou placer …sinon sur les 36 millions d algériens vivant sur le territoire ya pas des hommes et des femmes de nvelles générations des quadragénaires ; y en a marre de voir les mêmes octogénaires ; il a 78 ans khelil d ou cet homme pt représenter la jeunesse et srtt un pays ou 75 pourcents des jeunes ont moins de 25 ans ; mobilisez vous les algériens et algériennes cest à vous de changer les choses ; pkoi pas une femme en 2019 aimant son pays ou plusieurs personnes méritant ce poste ; il y en a en Algérie des hommes et des femmes aimant leurs pays et leur peuple qui sont intègre et ne traine pas de casseroles ….lui c est pas son cas apparemment; l ancien ministre de l énergie ….




    11



    3
    Mas Umeri
    4 décembre 2017 - 20 h 47 min

    Mister Kellil, n’arrête pas de pomper l’air des algériens,malgré les accusations qu’il traîne dans l’affaire Sonatrach. Il veut placer ses hommes de mains au gouvernement. Au lieu de se voiler la face, pour ne pas être reconnu dans la rue, il ose se montrer, organiser des conférences et veut noyauter le gouvernement avec ses complices, espérer atteindre la magistrature suprême et narguer le peuple algérien.




    9



    3
    2pasage
    4 décembre 2017 - 20 h 37 min

    Le pays chaoui est devenue la destination privilégiée des truands désirant se refaire l’hymen dela frequentabilité.
    Mascula cette ville millénaire. ..wilaya la plus pauvre Dz….maintenue dans cette etat par la politique régionaliste de la régence d Alger avec la bienveillance des relais….maffieux et islamistes




    12



    2
    Zaatar
    4 décembre 2017 - 20 h 23 min

    Je vous dis, on l’appelle KHELIL LEKHLA. Comme ZAPATA, mon nom est personne, TEPEPA, SARTANA, DJANGO, RINGO, le bon la brute et le truand, et pour quelques dollars de plus…etc




    7



    4
    Lghoul
    4 décembre 2017 - 19 h 49 min

    Ils décident, ils “planifient”, ils s’amusent comme si rien n’y était et si comme le peuple n’existait pas. La page est tournée et ceux qui décident se comportent comme si l’Algérie leur appartient et est leur chasse gardée. Si le people laisse faire, il ne resterait plus qu’a nous donner des charrues pour labourer les champs.
    Des gens sans scrupules qui agissent avec une arrogance sans limite.
    Le peuple est pris en otage par des francs maçons et des bandits de grands chemin.
    Ces gens n’ont ni nationalité et ni sentiments. Ils n’idolatrent que l’influence, l’argent et le diable.




    14



    3
      Argentroi
      5 décembre 2017 - 14 h 40 min

      Lghoul. Quand on parle de franc-maçons, c’est la propagande islamiste d’antan qui se met en branle avec un refrain qu’on a connu les années 90. Mais l’effet n’est plus le même en Algérie après les horreurs islamistes qu’on a vécues et qu’on voit tous les jours de par le monde.
      Tu es en train de nous encourager à voter Chakib Khalil, un franc-maçon président, c’est une aubaine pour l’Algérie mais s’il est un membre de la franc-maçonnerie américaine, cela ne nous intéresse pas car les ordres maçonniques américains sont pour la plupart religieux ou agnostiques et il y en a même un ordre, les Shriners ou AAONMS (Ancient Arabic Order of the Nobles of the Mystic Shrine) qu’on traduit par Ordre arabe ancien des nobles du sanctuaire mystique que les américains soupçonnent d’être islamique puisque d’inspiration soufie.
      Eh oui, Chakib Khalil, dans ce cas, peut-être une taupe islamiste du moment qu’il est le champion des zaouias d’Algérie!! Non, Non, je me trompe lourdement puisque je viens de me rappeler le dossier marocain. Car si Chakib Khalil devient président, on aura l’Amérique de notre côté, c’est archi-sûr, surtout s’il a le soutien des francs-maçons américains et des compagnies américaines du gaz et du pétrole et avec nos immenses réserves du gaz de schistes, on dira au Maroc et à Fafa « douzou zidou douzou ».




      0



      12
    Amazigh
    4 décembre 2017 - 19 h 26 min

    Franchement, ils n’ont pas honte ! Avec toute la brillante jeunesse dont dispose le pays, ils cherchent à réintégrer un dinosaure qui n’est pas net et qui a baigne dans les magouilles ? Le peuple n’a quand même pas la mémoire si courte !
    Pour traverser la crise socio-économique en Algérie, il faut
    – du sang neuf, de nouvelles idées, tant que la moyenne d’age du gouvernement est >60 ans, nous sommes condamnés à régresser/stagner dans les années 90…
    – et surtout un executif honnête et irréprochable. Avec toutes les affaires de détournements, d’enrichissements personnel avec l’argent du peuple… Nous avons besoin de rétablir la confiance.

    Ce n’est pas en rappelant les anciens chaffara que nous allons réussir à nous en sortir.
    Salam




    15



    1
      Argentroi
      5 décembre 2017 - 13 h 21 min

      Amazigh. Cela fait longtemps que je n’ai pas entendu le mot chaffara pluriel de chaffar qui désigne un pickpocket ou voleur si je ne me trompe. Dans quelle région on emploie encore ce mot ? A moins que tu sois d’un certain âge et tu t’es rappelé ce mot. Je m’excuse de cette question mais cela fait plaisir que le patrimoine linguistique n’a pas disparu entièrement.




      0



      7
      Argentroi
      5 décembre 2017 - 22 h 09 min

      Amazigh. Comme je suis suspicieux de nature, j’ai chargé un ami qui connaissait des marocains de leur demander si au Maroc on employait le terme chaffar, qu’on emploie plus en Algérie du moins dans les régions amazighophones, et quel en était le sens. La réponse fut claire et édifiante : oui, on le dit pour désigner un voleur.




      0



      1
    Vérité-Si-je-mens
    4 décembre 2017 - 19 h 22 min

    Aux pays des opportunistes les corrompus sont rois;ne chercher pas trop loin le peuple ne décide de rien;il est meme pris en otage et aussi a des chantages;les crapules qui ne reculent devant rien;juste par intérét




    14



    1
    Anonyme
    4 décembre 2017 - 18 h 37 min

    Que Khélil cherche à se placer avec Ouahua rien de plus normal. Tout le monde a en tête les commentaires de Ouyahia sur la prétendue injustice faite à Khelil qui n’ont d’ailleurs convaincus aucun Algérien; Bien au contraire la rue y voit une possible implication et complicité de Ouyahia. .
    Tant que la justice sera bridée et ne fera son travail, aucune rémission possible.




    15



    4
    chibl
    4 décembre 2017 - 18 h 25 min

    il a deja placé Ould Kadour a SONATRACH !! quoi de mieux.




    13



    5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.