Il a été hospitalisé d’urgence : Zefzafi a-t-il été torturé dans les prisons de Mohammed VI ?

Zefzafi Hirak
Le leader du mouvement Hirak, Nasser Zefzafi, hospitalisé d'urgence. D. R.

Par Sadek S. et agences Le leader du Hirak, le mouvement de contestation dans le nord du Maroc, a été transporté d’urgence à l’hôpital ce mardi alors qu’il comparaissait devant la justice à Casablanca, a indiqué à la presse un de ses avocats. Nasser Zefzafi comparaissait ce matin avec 53 coaccusés devant la cour d’appel de Casablanca quand il a dit «ressentir un malaise», a expliqué Me Abdessadek El-Bouchtaoui.

L’audience, consacrée à des questions de forme, a été interrompue à la demande du président de la cour. Nasser Zefzafi, un chômeur de 39 ans devenu le visage de la contestation dans la région du Rif (nord), et une trentaine d’autres prévenus incarcérés à Casablanca, avaient entamé mercredi dernier une grève de la faim. Il s’agit de la première grève de la fin de Zefzafi depuis son incarcération fin mai. D’autres activistes du Hirak incarcérés à Casablanca avaient cessé de s’alimenter pendant un mois avant d’arrêter leur mouvement courant octobre. Ce constat a amené certains observateurs locaux à soutenir l’idée que Nasser Zefzafi a pu être maltraité ou carrément torturé par la police politique de Mohammed VI qui veut à tout prix casser le mouvement de protestation du Rif. Ce mouvement a divulgué la réalité du Maroc à la planète entière. «Les prévenus sont poursuivis pour différents motifs, parfois très graves, comme celui d’atteinte à la sécurité de l’Etat qui vise les meneurs», rappelle l’AFP qui rapporte l’information.

Le Hirak, né en octobre 2016 dans le nord du royaume, a agité le Rif pendant plusieurs mois pour réclamer le désenclavement de cette région et davantage de développement. Depuis mai, les autorités marocaines ont arrêté «des centaines de manifestants», dont des mineurs, pendant les manifestations et «au moins 410 sont actuellement détenus», selon Amnesty International qui demande la libération de ces «prisonniers de conscience».

Sadek S. et agences

Comment (5)

    Mohamedz
    6 décembre 2017 - 10 h 20 min

    La dignité ne peut d’acquérir que les armes à la main surtout quand on est face à des barbares sans foi ni loi.




    5



    0
    ALGERIEN ET FIER .
    5 décembre 2017 - 20 h 49 min

    D’habitude ce faible roitelet corrompu nommé  » mama-doblé-6  » et son feu père nommé  » Hassan-dos  » , faisait fondre leurs opposants dans des grands futs d’acide sulfurique et ciblés par des tirs de F16 et sans pitié , alors pour nous dire que s’il n’est pas torturé , ce Pauvre et Courageux nommé Nasser Zefzafi , je pense que le pire est à venir si aucune ONG ou Le Peuple du Rif ne viennent pas à son secours contre ce MONSTRE-CRIMINEL par des Manifestations à Grande échelle contre ce Serviteur des Juifs le dénoncé carrément dans d’autres chaines de TV Étrangères , ce nommé  » mama-doblé-6  » . Pour finir , je dirais à ce COURAGEUX Nasser Zefzafi que ton combat sera inscrit dans les anales de L’Histoire de ton Peuple Rifain et s’il t’arrive quoi que ce soit de pire , tu sera Le Premier CHAHID de la contestation des Rifains contre ce MONSTRE .




    12



    5
    EL MOUSSATENE
    5 décembre 2017 - 18 h 32 min

    A quoi rime ce nouveau drapeau du Rif flanqué d’une étoile de David ?…




    4



    9
      Jean_Boucane
      5 décembre 2017 - 21 h 52 min

      Ces le drappeau des rifains, tes prochains voisins petit mokoko!




      8



      3
    Anonymous
    5 décembre 2017 - 18 h 02 min

    Selon le Site propagandiste du Makhnez de ce jour (ma360) et l’AFP, il est dit sur les Paradis fiscaux, que le Maroc a echappé de justesse aujourd’hui à une premiere liste « noire » de 17 pays etablie par l’UE.
    Ceci pour dire que Messahel savait ce qu’il disait sur la « machine a laver » des 23 Milliards de dollars que genere chaque annee le Haschich au profit du Mongolien M6.




    24



    4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.