Mort suspecte de deux adolescents à Sidi Aïch : le jeu «Blue Whale» à l’index

jeu Blue Whale
Le but du «Blue Whale Challenge» est de remplir un défi de mutilation personnelle chaque jour pendant 50 jours. D. R.

Par Rabah A. – En moins de deux jours, deux élèves du même lycée à Sidi Aïch (wilaya de Béjaïa), âgés de 15 ans, sont décédés entre mardi et jeudi dans des conditions mystérieuses. Dans leur entourage comme sur les réseaux sociaux, nombreux sont ceux qui suspectent un jeu dangereux téléchargé sur téléphone portable et très en vogue chez cette catégorie de jeunes fascinés par les risques virtuels, d’être à l’origine de ce double drame.

Cette application s’appelle «Blue Whale Challenge» (Défi de la Baleine bleue), où le joueur prend attache avec un tueur à gage «virtuel», lequel lui demande d’accomplir des tâches précises.

«L’idée du Blue Whale Challenge, explique le chroniqueur français François Charron, part de la prémisse que les baleines peuvent se suicider en s’échouant volontairement sur les rivages. Donc, l’univers de ce jeu-là va jusque-là (le suicide des ados).»

Par un effet d’entraînement aliénant, le joueur s’y adonne sans coup férir et obtempère à tous les ordres, jusqu’à devenir un objet entre les mains du tueur. C’est ainsi que la victime finit généralement par se donner la mort.

Ce jeu funeste aurait fait des dizaines de morts à travers le monde, notamment en Russie.

En attendant des éclaircissements des autorités compétentes sur le décès suspect des deux adolescents du lycée de Sidi Aïch, les parents sont nombreux à exprimer leur inquiétude et à appeler à une plus grande surveillance de leurs progénitures quant à l’usage des téléphones portables et, plus généralement, de ces produits numériques qui fascinent les jeunes et les moins jeunes.

Certains suggèrent d’alerter les services de sécurité et de lancer, sans attendre, une campagne de sensibilisation pour prémunir les enfants des ravages de ce jeu. Beaucoup ont déjà signé une pétition qui circule depuis quelques semaines : «Ban Blue whale Game Globally» (Interdire le jeu des Baleines bleues dans le monde).

R. A.

Comment (6)

    Nina
    9 décembre 2017 - 8 h 24 min

    le probleme nest pas dans la technologie.. vous pouvez pas dire que ces ados la ne savaient que les chalenges sont dangereux la question qui se pose est pourquoi ils voulaient le faire malgré tout et quel est l’état de la santé psychologique de nos jeunes




    2



    1
    Anonyme
    8 décembre 2017 - 15 h 43 min

    le jeu est réalise en Russie , les imbéciles se suicident ici , tout çà a cause de l Education qui est relégué au dernier rang




    3



    1
    Felfel Har
    8 décembre 2017 - 15 h 11 min

    Qu’attendent les « services » … pour bloquer cette application morbide? Qui a intérêt à pousser nos jeunes au suicide par la harga ou autrement? Nos jeunes sont notre avenir, il faut les prémunir contre les dangers qui les guettent. Allah yarham les innocentes victimes de ces « jeux » diaboliques.




    2



    0
    Momo
    8 décembre 2017 - 7 h 17 min

    Nous les Arabo musulmans ne sommes plus valables a gouverner puisque tous les gouvernants arabes ont prouves leur fioritures et leurs desavoeu de la question Tant dans leurs propres gouvernances aussi bien de la question palestinienne directement par le chacun pour soi Dieu pour tous et ce qui est grave et nefaste c est l avenir incertain de la nation arabe qui ne presage rien de bon, jusqu ou iront ils dans cette decadence ignoree puisque c est l avenir de milliard de personnes est hypoteque




    6



    9
      Rascasse
      8 décembre 2017 - 14 h 16 min

      On est pas que des arabes en Algerie




      6



      0
    Kilma
    8 décembre 2017 - 6 h 48 min

    C’est beau la technologie hein….إنا لي االه و إنا إليه راجعون




    7



    6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.