Les raisons cachées du transfert de l’ambassade des Etats-Unis à El-Qods

Palestine extrémistes
Ambassade des Etats-Unis à Tel-Aviv. D. R.

Par R. Mahmoudi – Au-delà de ses répercussions sur le statut d’El-Qods et, plus généralement, sur l’avenir de la paix au Proche-Orient, et même au-delà d’éventuelles visées tactiques, l’annonce faite par le Président américain de transférer l’ambassade de son pays vers la ville sainte va galvaniser tous les extrémistes islamistes à travers le monde et les inciter à se radicaliser davantage. Le risque le plus redouté est que les groupes djihadistes qui ont versé dans le terrorisme le plus barbare trouvent dans cet acte d’agression caractérisé de Donald Trump, applaudi par le gouvernement israélien, matière à légitimer leur violence nihiliste.

Sachant user de discours religieux, ces groupes, héritiers d’Al-Qaïda, se sont toujours drapés derrière des mots d’ordre comme la libération des Lieux saints de l’islam en Palestine et la lutte contre l’entité sioniste, pour essayer de gagner la sympathie des populations. Or, dans les faits, ces organisations n’ont jamais attaqué les intérêts d’Israël. Au contraire, elles ont contribué, en Syrie et au Liban notamment, à affaiblir les soutiens traditionnels de la cause palestinienne.

Exsangues et Chassés de ses principaux sanctuaires en Irak et en Syrie, les éléments de l’organisation sanguinaire Daech cherchent par tous les moyens à rebondir. Ils ont récemment marqué leur retour par un effroyable massacre dans le Sinaï égyptien, en tuant 305 fidèles musulmans en pleine prière du vendredi. Ce qui prouve, au passage, que les terroristes de Daech sont loin de se soucier de la sacralité des mosquées. N’empêche que cette agression américaine contre un haut lieu de l’islam, El-Qods, peut leur servir de tremplin pour reprendre leurs «croisades» – ainsi sont appelées les guerres menées au moyen-âge par les empires occidentaux pour reprendre Jérusalem aux musulmans.

Cette situation peut provoquer ou aggraver un dangereux amalgame entre la violence terroriste et la résistance contre l’occupation. Car si on ne mesure pas à l’heure qu’il est jusqu’où peut aller cette furie populaire, légitime et somme toute prévisible, suscitée par la décision de Trump, des réactions violentes ne sont pas à écarter. Alors que les principaux chefs de la résistance, Ismaïl Heniyeh et Hassan Nasrallah, ont appelé à une grande «Intifadha» pour protester contre ce qui est qualifié de «deuxième nakba» ou de «deuxième Déclaration de Balfour», la révolte peut s’étendre et prendre des formes insoupçonnées, voire incontrôlées. Mais le Hamas et le Hezbollah étant eux-mêmes classés comme des organisations terroristes, y compris par la Ligue arabe, ces deux mouvements risquent d’aggraver leur cas.

C’est en vérité le but recherché par les instigateurs de cette nouvelle croisade.

R. M.

Comment (33)

    Souk-Ahras
    9 décembre 2017 - 17 h 44 min

    Re-salut Zaatar.

    On ne rigole pas avec le communiste Jong-un et le grand frère communiste chinois ne permettra jamais qu’on touche à la Corée de nord. La notion de bijection que tu évoque est fort à propos.
    Bien à toi.

    Ninir
    9 décembre 2017 - 14 h 59 min

    c’est le moment idéal de mettre à l’épreuve le mouvement « Daesh ». Nous lui disons: »chiche, il est temps pour toi de nous montrer ce dont tu es capable contre les vrais ennemis de l’islam, si telle est ta mission, sinon barre toi à jamais ». comme Daesh ne bombe le torse que devant les populations désarmées nous savons qu’il ne fera rien …

    Zaatar
    9 décembre 2017 - 10 h 34 min

    Moi je n’ai rien compris, mis à part que Trump a décidé de transférer son ambassade à Jérusalem. Mais je vois qu’il y a beaucoup d’analystes qui ont compris les dessous cachées de cette décision.

    1
    2
      Souk-Ahras
      9 décembre 2017 - 12 h 10 min

      Bonjour Zaatar,
      Étonnant que tu n’aies pas compris !

      L’opération de Trump (car c’est bien d’une opération de dupes qu’il s’agit) découle de ses (mauvais) conseillers qui l’ont invité à appuyer et expliciter sa (bien mauvaise) décision en s’appuyant sur un endomorphisme non applicable dans une telle situation, pour la simple raison qu’il (Trump), con comme il l’est, s’est aventuré dans l’espace hilbertien (que ni ses conseillers ni lui-même ne maîtrisent) lequel ne peut mener qu’à une projection orthogonale. Ceci veut dire que les deux « supplémentaires » (droites) abordées par sa décision se croiseront forcément en un point de contact rugueux et hautement explosif. C’est encore une « cow-boyerie » fumante made in USA, lesquels ne savent plus quoi faire après leurs plantages en, Afghanistan, Irak, Syrie, Libye, et leur rage impuissante face à l’Iran et la Corée du nord.
      Enfin, en ce qui concerne la décision en elle même, c’est juste un « petit-gros » problème d’algèbre linéaire énoncé par Trump et son équipe, pas compliqué mais complexe dans sa « projection ».

        Zaatar
        9 décembre 2017 - 12 h 29 min

        Salut cher Souk Ahras,

        Même si je n’ai pas compris, j’ai quand même ma petite idée… mais je me défend d’être un analyste géopolitique. Aussi, au vu des conneries que fait Trump depuis son investiture que bon nombre d’Américains n’admettent pas (c’est la presse américaine qui le dit), il s’est distingué de ses prédécesseurs en voulant affirmer sa singularité dans sa façon de présider aux US. Aussi, comme sa tête fonctionne en bijection constante, il ne fait que consolider son idiotie dans ses âneries en voulant se montrer meilleur que ses prédécesseurs et qu’il ose que ses prédécésseurs. Un égo de président qui voudra se montrer comme une grenouille qui se veut aussi grosse que le Boeuf. J’attends juste dans sa continuité et dans sa dérivabilité de conneries qu’il ouvre la vanne de la Norée du Nord. Le monde entier alors, et les US en premier, rigolera beaucoup moins. Amicalement cher Souk Ahras.

    karimdz
    8 décembre 2017 - 20 h 13 min

    Cette décision américaine n est pas une surprise, elle s inscrit dans le prolongement du soutien indéfectible des états unis à isra heill. Elle est en réalité planifiée et calculée, dans le chaos créé et entretenu par ces deux états terroristes, et vise à procurer à isra heill, un prétexte à travers la nouvelle intifada pour reconquérir le ghetto de GAZA.

    6
    1
    archer31
    8 décembre 2017 - 19 h 38 min

    Il ne faut pas se voiler la face Trump n’aurait jamais avancé s’il n’avait pas eu l’accord de ses valets arabes.

    7
    1
    icialG
    8 décembre 2017 - 17 h 26 min

    MOI je me suis dit que que les parole de trump ont était commandité ou béni par les saoud

    5
    1
    Résistant
    8 décembre 2017 - 16 h 56 min

    La décision de Trump est inique et surtout irresponsable. Les Palestiniens n’ont d’autre choix que de réagir. Mais attention, les services sionistes et leurs alliés de l’Otan et d’ailleurs vont lâcher leurs « daé-chiens enragés pour créer une confusion générale. Ainsi, la résistance des jeunes palestiniens passera pour de l’islamisme radical (les services occidentaux ne s’empêcheront pas de provoquer des massacres, organiser des viols, faire exploser des maisons, etc., comme ils l’ont fait ailleurs). Ils ne reculeront devant rien pour faire passer les juifs pour des victimes innocentes. Leurs médias s’attelleront, grâce à leur armada de mensonge et de désinformation, à retourner l’opinion. Ainsi, une condamnation unanime de la « communauté internationale » visera l’intifida et mettra en accusation les Palestiniens ; cette communauté qui ne s’élève que pour défendre l’entité sioniste.
    Trump en difficulté veut détourner l’attention avec ce sujet et occuper les médias, il n’a probablement pas conscience de la gravité de son acte. Cette nième provocation n’est pas fortuite, elle fait partie d’un plan dont l’exécution va crescendo, depuis le coup d’Etat de Mohamed Salman.
    D’ailleurs, certains avancent même l’idée que le Mossad serait derrière le dernier attentat au Sinaï afin d’occuper l’Egypte et de l’empêcher d’avoir une réaction à la décision de Trump de délocaliser son ambassade à Jérusalem. La Palestine fait partie du processus global qui nous cible tous en tant que peuples et en tant que nations.

    5
    2
    issam
    8 décembre 2017 - 15 h 33 min

    Il ne va rien transférer du tout il va plutôt créer une unanimité de l’ensemble des pays européens surtout musulmans.Et reculer devant le fait accompli .
    Il veut calmer l’état profond qui commet des false flags en permanence depuis son élection .

    4
    1
    GENSERIC
    8 décembre 2017 - 15 h 19 min

    Comme tous les présidents amerloques, trump a essayé de temporiser!
    Mais la pression des vrais détenteurs du pouvoir dans son pays ( Les sionistes ) a été la plus forte.

    Il suffisait de voir son visage paniqué et entendre ses propos incohérents après les aveux et l’arrestation de son bras droit, dans l’affaire russe.

    Il a tout simplement compris le message !

    C’est cela que cache sa décision.

    6
    2
    Abou Stroff
    8 décembre 2017 - 14 h 30 min

    « Les raisons cachées du transfert de l’ambassade des Etats-Unis à El-Qods » titre R. M..
    je pense qu’il n’y a aucune raison cachée et que l’administration américaine a pris la décision de transférer son ambassade à jérusalem parce que la conjoncture s’y prête:
    – les arabo-muslims sont en train de s’entretuer dans plusieurs endroits à la fois, ce qui crée une dynamique tout à fait propice à la construction du grand moyen-orient (une multitude de micro-états basés sur la religion et/ou l' »ethnie » entourant l’entité sioniste)
    – les dirigeants arabo-muslims, quand ils ne sont pas dans le « coma », n’ont jamais été aussi coupés de leurs peuples respectifs qu’au moment présent.
    – les sionistes n’ont jamais été aussi puissants au sein des pays « occidentaux ».
    – enfin, l’administration yankee a peut être compris qu’il fallait mettre un terme au conflit entre les palestiniens et l’entité sioniste en supprimant le moindre espoir quant à l’érection d’un état palestinien.
    moralité de l’histoire: le grand Mao a dit quelque part que le pouvoir était au bout du fusil. par conséquent, la balle est dans la camp des palestiniens dépasser le stade des lamentations et les condamnations stériles des dirigeants « arabo-muslims »

    8
    2
      Algerien revolté
      8 décembre 2017 - 16 h 46 min

      L’ennemi commun des trois denominateurs (USA ISRAEL ARABIE SEOUDITE ) est l’Iran , leur souhait de faire tomber en meme temps la Syrie de Bachar et de neutraliser l’Iran a cause de son programme nucleaire a echoué grace a l’intervention des Russes , nous nous retrouvons donc avec deux camps opposés qui s’affrontent sur le terrain ,Trump ne voulant pas s’opposer aux Russes pour diverses raisons , Netaniahou voulant faire diversion a cause de ses problemes avec la justice de son pays pour des problemes de corruptions , MBS voulant lui aussi faire d’une pierre 2 coups -éliminer les potentiels successeurs et venant a bout des Houtis chiites au yemen. tous ce beau monde se retrouve allié de circonstances , Trump et ses alliés savent que Jerusalem est une ligne rouge a ne pas dépasser pour les Musulmans ,il ne reste plus qu’a reactiver les terroristes de l’EI et El Qaida pour mettre un gigantesque incendie dans la region et finir le travail qui a mis des millions de Musulmans sur les chemins de l’exile inondant ainsi d’immigrants l’Europe , ce qui se manigance en ce moment a été compris 5sur5 par Macron et Merkel .

      5
      1
    CHAOUI-BAHBOUH
    8 décembre 2017 - 14 h 18 min

    Natan-yahou = Maneténe-yahou, ce puant pire, (La mouffette est reconnue pour son jet nauséabond. Mais elle n’est pas le seul animal qui dégage une mauvaise odeur. Bouche ton nez et lis la suite pour en découvrir d’autres. La reine de la puanteur, Lorsque la mouffette se sent menacée, elle lève la queue, se place dos à son ennemi et l’arrose de musc, un liquide jaune et huileux qui pue. La mouffette peut atteindre sa cible à six mètres de distance ! La mouffette Sioniste est capable de projeter du musc sur ses ennemis. Attention, petit ourson ! Cette mouffette grogne, siffle et frappe le sol avec ses pattes. Comme ils dansent les les Tayhoudites ! Si elle a aussi levé sa queue. Elle va bientôt t’arroser  ! Tu pues… toi! C’est une maladie contagieuse, qui a contaminé la Arabos-Tayhoudite, le peuple Palestinien vaincra et Momo 6 la télécommande royale est entre leurs mains pour zapper avec le Roi des drogues = Amir El-Mouminines, pourquoi, il n’est dénoncé par les Palestiniens d’être le défenseur des Lieux Saints de l’Islam, l’occident nous fabriques des lâches pour les adopter, nous sommes pas une nourricerie des nouveaux Harkis !!!

    7
    4
    Felfel Har
    8 décembre 2017 - 14 h 17 min

    La résolution a été rédigée sous la dictée de Jared Kushner, un juif orthodoxe, lui-même complètement envoûté par le hors-la-loi Netanyahou, otage des extrêmistes sionistes. Jared a récemment déclaré qu’il s’entendait bien avec le prince d’Arabie, ce que je trouve « normal » puisqu’ils sont des cousins qui se sont un peu « perdus de vue » pendant des siècles. On s’émeut de la décision de Trump alors que depuis des lustres, des pays sud-américains (sous sous la tutelle US) ont leur ambassade à Jérusalem et aucun pays arabo-musulman n’a rompu ses relations diplomatiques avec eux. The big show is not over! Les Arabes du Moyen-Orient vont se faire la concurrence pour normaliser leurs relations avec Israël dont la puissance économique va décupler. L’Algérie serait bien avisée de s’éloigner de cette partie du monde et d’éliminer les têtes-de-pont des wahabites et des salafistes dont les coups de Jarnac sont fréquents et peuvent s’avérer mortels. Nos intérêts vitaux sont ailleurs avec les BRICS. Je rêve de voir la lettre A (comme Algérie) ajoutée à cet acronyme.

    10
    3
    Belkheir Belkheir
    8 décembre 2017 - 13 h 04 min

    « Ittafaka el’Arab an la Yattafik »«Les Arabes se sont mis d’accord pour ne pas se mettre d’accord» Ibn Khaldoun, le père de la sociologie universelle.

    6
    3
    gargotier
    8 décembre 2017 - 12 h 08 min

    A mon avis, Trump a pris cette decision afin de faire les interets du lobby americains des armes (ceux grace a qui il a ete élu) afin d’inonder la region en armes et donc engranger un bon pactole.

    6
    3
    jaber
    8 décembre 2017 - 12 h 05 min

    En reconnaissant Al-Qods comme capitale d’Israel, Trump a mis fin aux illusions des palestiniens d’avoir un Etat avec pour capitale Jerusalem-Est.

    Cette machination n’a pas pu avoir lieu sans la complicité de Moshé ben Salmane qui a exigé du Président de l’Autorité Palestienne, Mr Mahmoud Abbas, de renoncer à Al-Qods et de choisir la localité d’Abou Dis comme capitale de la Palestine.

    Comme l’a suggéré l’un des intervenants, il faut songer à libérer non seulement la Palestine mais aussi le Hedjaz oû sont situées la Mecque et Médine, ce royaume hachémite envahi et occupé en décembre 1925 par les al-saoud originaires du Nejd.

    « Lorsqu’on lui avait cité la région de Nejd pour qu’il fasse des invocations de bénédiction en sa faveur. Le Prophète n’avait pas donné satisfaction à ceux qui le lui avaient demandé mais il avait dit au contraire ce qui signifie : « C’est de là-bas qu’apparaitra le fer de lance du diable ».

    Bon début d’après-midi.

    13
    4
      Chicago2015
      8 décembre 2017 - 15 h 02 min

      Les rabbins juifs considerent la Chretiente & l’Islam comme leurs plus grande oeuvre diabolique! On peut comprendre ainsi leurs mepris envers ceux qui les soutiennent.

      2
      1
    Anonyme
    8 décembre 2017 - 10 h 54 min

    Les raisons cachées du transfert de l’ambassade des Etats-Unis à El-Qods??
    Moi je pense que Trump n’a pas eu le courage d’engager un conflit avec la Corée du nord alors il fait diversion en s’attaquant aux faibles,cet à dire nous,les musulmans.

    22
    2
      abdel
      8 décembre 2017 - 16 h 22 min

      la diversion c’est surtout qu’il a le FBI a ses trousses,et pour ça il n’hésitera pas, si c’est nécéssaire a agresser la corée ou tout autre pays

    Mohamedz
    8 décembre 2017 - 10 h 43 min

    Même si j’appartiens à la génération qui a défendu le principe de Boumediene disant « Falestine maak d’Alma ou Marlou » maintenant et depuis la mort de feu Arafat, je ne suis plus en odeur de sainteté avec tous les Responsables Palestiniens qui ont trahi leur peuple et tous les pays qui ont soutenu leur juste cause sinon comment expliquer : 1/- le revirement du sieur Khaled Machaal (Chef du Hamas Palestinien) contre le peuple Syrien pour quelques pétrodollars Qataris ? 2/- l’alignement du traître Mahmoud Abbès ( il est derrière l’assassinat de Yasser Arafat) sur l’Arabie Yahoudite tout en lui apportant son soutien dans les massacres des femmes et des enfants au Yémen. 3/- le ferme soutien de l’OLP de Mahmoud Abbès et du Hamas du sieur Khaled Machaal au Mongolien M6 dans sa colonisation du Sahara Occidental.
    Tout ceci pour dire occupons-nous exclusivement de faire avancer notre pays dans le développement et la démocratie pour que l’Algérie restera éternellement DEBOUT et FIERE comme l’ont voulu nos MARTYRS.

    23
    2
    Ahmed ADDOU
    8 décembre 2017 - 10 h 16 min

    Jérusalem ne redevient capitale de la Palestine qu’après la disparition de toutes ces primitives Monarchies arabes (pays du Golfe, Jordanie, Maroc).
    Celui qui n’aura pas compris cela c’est qu’il ne connait rien à la traditionnelle relation entre le Sionisme international et la secte Salafisto-wahabite.

    18
    2
    BabEIOuedAchouhadas
    8 décembre 2017 - 10 h 09 min

    Trump n’aurait jamais pris cette grave décision sans l’accord des féodales monarchies arabes absolues
    Il n’est pas fou de vouloir risquer la perte des 480.000 Milliards de pétrodollars.

    17
    2
    Algerien revolté
    8 décembre 2017 - 10 h 05 min

    Netaniahou englué avec la justice de son pays , Ibn salman (le rejeton ) cherchant l’aide d’Israel et des états unis pour éliminer les potentiels candidats a la succession , Trump qui est menacé d’empechment pour ses accointences avec les russes pendant les dernieres élections ,veulent activer El Qaida et les derniers soldats de l’EI qui ne sont en fait que leur bras armé contre les pays arabo-musulman ,ils tentent une nouvelle deflagration dans la region pour mettre a genoux ces pays et l’Iran en tete . Comment expliquer que ces organisations terroristes n’ont jamais frappés Israel ? qui manipule au vu et au su du monde entier avec une flagrante impunité ,si ce n’est d’éphemeres manifestations des populations Palestiniennes .Comment expliquer que l’EI ne s’attaque qu’aux Musulmans (sunites et chiites confondus) avec son lot de victimes qui se compte a l’heure actuel par centaines de milliers sans tenir compte des millions de déplacés en vadrouille a travers le monde ,c’est la preuve par 9 qu’Israel qui fait appel a sa diaspora afin de venir repeupler les colonies qui se construisent tambour battant dans son « territoire » en leur faisant miroiter d’interessants avantages d’une part ,et la peur de se retrouver en minorité a cause de l’importante demographie des musulmans notamment des Palestiniens ,Israel n’a qu’une seule solution maintenant utiliser des renegats (EI -El Qaida ) pour allumer un incendie encore plus grand et mettre des populations arabes sur les chemins de l’exile et assoire ainsi son hegemonie l’Iran est le premier pays visé par cette operation menée par les USA ,Israel ,et coalition arabe contre le yemen (Arabie-seoudite-Maroc-Emirats arabes unies ) .

    34
    2
    Rachid Djha
    8 décembre 2017 - 10 h 01 min

    Est-ce que cela veut dire qu’il faut dissoudre cette coquille vide qu’est ce « Comité d’El Quds » que dirige le Mongolien M6 grâce justement aux Yenkees ?
    Si je parle de coquille vide c’est parce que le Mongolien M6 n’a jamais réuni ce Comité en 17 années malgré tout ce que subissaient comme barbarie la ville d’El Quds et sa Mosquée ces derniers temps.

    32
    1
    CHAOUI-BAHBOUH
    8 décembre 2017 - 10 h 00 min

    Bonjour à Tout le Peuple Algérien, fidèle, et toujours avec sa parole donnée aux peuples opprimés, pas comme les Arabes Tayhoudites profitant des Lieux Saints de l’Islam, pour imposer leur diktats, « Exigence absolue imposée par le plus fort comme un tube vide de l’intérieur avec un asticot Sioniste, aux plus faibles et n’ayant pour appui et justification que la force Américaine et Sioniste, les voilà la Hamas et le Hezbollah sont catalogués de terroristes, avec la complicité des pays du Moyen Orients, Arabie tayhoudite, et les mini Etat du Golf, Jordanie, .Maroc, Mauritanie Sénégal, Soudan, Egypte, cette bande de lâche, qui courbe son échine pour quelques dollars, il est temps et le moment à notre très chère Patrie Algérienne, ayant redoré le blason de l’histoire de ces très lâches, de dire « STOP !!! », à ces manipulations de ces pays, qui ont vendu leurs âme au diable Yankee et aux Sionistes les rejetons des Nazis, il faut que notre pays prend ses distance avec cette bande de vendus, la plus part de ces pays sont devenus des boîtes de nuits (…)

    25
    2
    HANNIBAL
    8 décembre 2017 - 9 h 29 min

    Les despotes kharabes craignant pour leur monarchie vont deménager leur ligue afin qu’elle prenne place a El Quds occupé sous les applaudissements de nethamyou leur relations seront officielles tout comme le santuaire du $ionisme
    a notre frontière ouest el mar’ok conseillé par azoulay qui ne s’en cache plus le roitelet éclairé a ainsi une excuse.

    21
    4
    Didouche
    8 décembre 2017 - 9 h 11 min

    Daech est une organisation crée par les américains de la bouche même de Donald Trump ;durant sa campagne électorale. son financement et son armement en armes lourdes sont pris en charge par l Arabie saoudite et d’autres pays du golf.ses soldats sont des délinquants venant des pays arabes et musulmans .elle est protégée par l armée us quand elle est traquée par l armée irakienne et syrienne.

    19
    3
    Anonyme
    8 décembre 2017 - 8 h 53 min

    Bush lors de l’invasion de l’Irak sous le règne de Saddam, avait dit des paroles qui se sont confirmées avec le temps, il avait dit « Les croisades ».

    Ces mots furent confirmés, avec ce qu’ont fait Obama, Sarkozy, Hilary Clinton, Valls, BHL, Macron,Trump Hollande, tous ont agit dans ce sens,en catimini, sans l’annoncer publiquement sans prononcer un seul mot de « croisade » mais leurs actions à tous tendaient vers ce but.

    32
    1
    John
    8 décembre 2017 - 8 h 51 min

    Il faut boycotter tout les produits de services des américains & israéliens qui engrangent des fonds pour anhiler la révolte palestinienne. Il doit avoir une action mondiale. C’est une injustice à réparer vis-à -vis du peuple de la Palestine. La paix doit l’emporter.

    31
    2
    Argentroi
    8 décembre 2017 - 8 h 03 min

    L’argent est le nerf de la guerre. Sans les subsides des saoudiens, de Qatar et tout le reste, Al-Qaïda, Daesh et toute la nébuleuse terroriste, pfft, partis, envolés. Et pourquoi le terrorisme leur dira t-on, vous égorgez au Nigeria pour libérer Jérusalem ou quoi? Vous voulez un califat pour unir les musulmans contre Israël et l’Amérique, et vous combattiez la Syrie qui résistait à ces deux-là. Non, non ce n’est pas des erreurs tactiques que vous faisiez, vous êtes les créatures de ce que la société arabe a de plus rétrograde : les monarchies d’un autre âge qui veulent imposer leur modèle à tout le monde musulman et ainsi assurer leur pérennité. Ce n’est pas une question de religion puisque devant l’ennemi commun, ils ne peuvent s’accommoder du chiisme qui n’est qu’un courant islamique différent. Non, le terrorisme tel qu’on la connu va disparaitre, je parle du terrorisme qui terrorisait les masses musulmanes, du terrorisme qui égorgeait au tournant d’une route, du terrorisme qui dynamitait ou brulait les écoles, les mairies, les bus et qui assassinait à tout bout de champ. Alors les masses musulmanes vont se tourner vers l’Iran et le chiisme puisqu’ils sont les ennemis déclarés d’Israël et de son protecteur éhonté. Une nouvelle ère s’ouvre donc avec son lot d’incertitudes et de peur, la peur d’une confrontation nucléaire du fait que la Corée du nord montre le chemin de la résistance contre l’obstination de l’Amérique qui protège Israël un pays qui veut faire du monde moderne, le royaume de Salomon d’avant 3000 ans; ça dépasse de loin le rêve du califat!

    29
    1
    Anonyme
    8 décembre 2017 - 7 h 06 min

    Le but premier c’est l’annexion de Jerusalem ,les but annexes c’est de raviver le terrorisme pour affaiblir et isoler de plus en plus l’islam au profit du judeo-christianisme,d’isoler les gouvernants des pays musulmans de leur peuples pour les rendre dependants de l’occident comme de leur unique soutien et donc maléables à merci .Apres cela ils( les occidentaux)n’auront plus qu’a donner des ordres pour se servir de leurs néo-colonies.

    37
    4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.