Lutte antiterroriste : deux Tchadiens armés appréhendés In Guezzam

ANP tchadienne
Cette opération confirme la grande vigilance des forces de l'ANP à déjouer toute tentative d'intrusion dans notre pays. D. R.

Deux criminels de nationalité tchadienne, tentant de franchir les frontières nationales en possession d’un pistolet mitrailleur de type Kalachnikov et deux chargeurs de munitions garnis, ont été appréhendés dimanche à In Guezzam, dans la wilaya de Tamanrasset, indique un communiqué du ministère de la Défense nationale.

«Dans le cadre des opérations visant à renforcer la lutte antiterroriste et contre la criminalité organisée le long de nos frontières nationales, un détachement de l’Armée nationale populaire a appréhendé, le 10 décembre 2017, au niveau du secteur opérationnel In Guezzam (VIe Région militaire) deux criminels de nationalité tchadienne, qui étaient à bord d’une motocyclette, tentant de franchir nos frontières nationales, en possession d’un pistolet mitrailleur de type Kalachnikov et deux chargeurs de munitions garnis», précise la même source.

«Cette opération confirme la grande vigilance et la ferme détermination des forces de l’ANP mobilisées le long des frontières à déjouer toute tentative d’intrusion, d’introduction d’armes ou d’atteinte à la sécurité et la stabilité du pays», ajoute le communiqué du MDN.

R. N.

Comment (4)

    anonyme
    11 décembre 2017 - 16 h 27 min

    La politique algérienne est claire vis-à-vis de ces migrants c’est l’ EXPULSION mais ces mendiants continuent leur errance ce qui représente pour eux un projet professionnel le fait de mendier chez les grands sentimentaux algériens. Et surtout, ces commerçants de drogues africains noirs qui se cachent dans les chantiers soit disant pour travailler, il ne faut pas qu’ils travaillent chez nous, il faut appliquer les lois et les repousser vers leurs frontières.




    1



    0
    Anonyme
    11 décembre 2017 - 10 h 46 min

    deux criminels de nationalité tchadienne arrêtés par nos valeureux djounouds. Et combien sont-ils parmi les envahisseurs qui nous pourrissent la vie par la grâce de nos politiciens et de Mme la présidente du croissant rouge algérien qui a l’heur de vouloir plaire aux ONG maléfiques. Deux arrêtés contre XXXXXXXX en liberté. ALLAH YESTORNA (…)




    1



    1
    Anonyme
    10 décembre 2017 - 21 h 08 min

    Il faut bloquer la frontière sud avec barbelés électricité dobermans et vigilance et surtout renvoyer ces sub sahéliens qui ont des pays et qui viennent nous massacrer par toutes leurs nuisances à commencer par les maladies graves qu’ils transmettent au pauvre peuple algérien.




    10



    2
    Anonyme
    10 décembre 2017 - 20 h 55 min

    Et voilà une des conséquences de la ruée anarchique de ces africains du sahel, il y en certainement d’autres qui se sont faufilés dans la foule de nigériens et maliens qui débarquent en Algérie. Ils ont des pays et même s’il le faut qu’ils se battent en cas « guerre » si guerre y est, ils doivent combattre chez eux. Et surtout vivement le départ de ceux qui s’entêtent à vouloir rester en Algérie. Nous les refusons !!!




    10



    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.