Révélation bouleversante sur Jean d’Ormesson

Comment (3)

    Guerbine
    12 décembre 2017 - 11 h 24 min

    N’importe quoi ! Et la grande Assia Djebar, que faisait-elle alors à l’Académie française ? C’est la poule qui pond mais c’est le coq qui a mal quelque part!!! Sansal, Daoud, yasmina Khadra, Boudjedra, pour ne citer que ceux-là, sont de grands écrivains qui contribuent au rayonnement de l’Algérie dans le monde.




    1



    0
    Ali
    10 décembre 2017 - 18 h 28 min

    Quand un académicien meurt, il doit de facto être remplacé à l’académie française. Je pense que K Daoud ou Sansal fantasment déjà d’y être et de devenir des immortels..mais à mon avis ils sont juste bon pour les petits prix qu’on décerne aux sou-fifres. l’académie ne doit pas être souillée par ce genre de collabos




    11



    6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.