Moscou remet le ministre français des Affaires étrangères Le Drian à sa place

Le Drian russe
Jean-Yves Le Drian. D. R.

Par Houari Achouri – La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, citée par le site d’information russe Sputnik, a réagi aux propos du chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian, à BFMTV, selon lesquels la Russie se serait approprié la victoire sur Daech en Syrie. Jean-Yves Le Drian prétend que le rôle essentiel avait été joué par la coalition internationale constituée par des pays occidentaux derrière les Etats-Unis. Ironisant à leur endroit, Maria Zakharova a demandé à ces pays occidentaux de se vanter plutôt de leurs «succès» en Irak, en Libye et en Afghanistan.

Avant la porte-parole du ministère des Affaires étrangères, c’est le sénateur russe Franz Klintsevitch, également premier vice-président de la Commission de la défense du Conseil de la Fédération (Chambre haute du Parlement russe), qui a remis les pendules à l’heure, en appelant le ministre français des Affaires étrangères à évaluer les «malheurs que les actions de la coalition internationale ont apportés au peuple syrien». Le sénateur estime que les actions de la coalition internationale anti-Daech dirigée par les Etats-Unis posent beaucoup de questions.

Il en a profité pour faire le «bilan» de l’action des pays formant cette coalition en Syrie : «Ils n’ont rien fait. Ils versaient une énorme quantité de bombes sur des cibles où il n’y avait rien. Ils bombardaient le désert, des montagnes et des ruines. Mais là où il fallait agir, ils ne regardaient pas s’il y avait des civils ou non. Ils ont apporté un malheur tel qu’il est difficile de l’imaginer. Et tout le temps, ils se vantent d’une victoire.» Pour lui, «le ministre français des Affaires étrangères répète comme un perroquet les paroles de certains généraux américains qui ne brillent guère par leur intelligence».

Le ministère russe de la Défense a également rappelé qu’«en trois ans d’existence, la coalition n’a obtenu que récemment son premier “résultat” dans la lutte contre Daech en Syrie ayant détruit par des bombardements massifs Raqqa et ses habitants civils». Il a fait observer que la coalition a permis aux terroristes de Daech de quitter librement la ville et de rejoindre les autres terroristes près de Deir Ez-Zor. Le seul rôle positif de la «coalition internationale» dans la défaite de Daech en Syrie, a ironisé le ministre russe, est qu’«elle n’a pas eu le temps de détruire avec ses tapis de bombes, comme à Raqqa, les autres villes syriennes».

Par ailleurs, en visite sur la base aérienne de Hmeimim en Syrie, le président russe, Vladimir Poutine, a promis des «frappes inédites» contre les terroristes s’ils reprennent leurs activités sur le territoire syrien. «Si les terroristes osent lever la tête en Syrie, nous porterons sur eux des frappes qu’ils n’ont encore jamais essuyées», a-t-il lancé devant les militaires de la base, selon le site russe d’informations Sputnik. Il a fait observer qu’«en deux ans, les Forces armées russes en coopération avec l’armée syrienne ont défait le groupe terroriste international « le plus apte au combat »».

H. A.

Comment (36)

    2eme tentatives !
    12 décembre 2017 - 23 h 26 min

    Le Drian avait déja fait ça à l’Algérie concernant le Mali !

    10
    2
    Kahina
    12 décembre 2017 - 13 h 47 min

    La France et sa politique hypocrite. La France soutient avec force DAECH et en même temps, elle veut se présenter comme le vainqueur de DAECH.
    C’est ça la France coloniale.
    Merci la Russie !!

    29
    3
    Chark
    12 décembre 2017 - 13 h 30 min

    C’est tout se que mérite la france depuis la disparition de de gaulle, la france est actuellement soumise au diktat de bruxelles, tel aviv et washington et le peuple français semble bien s’en accomoder ! Vive la sainte Russie !

    27
    3
    Anonyme
    12 décembre 2017 - 6 h 36 min

    Un perroquet bien vu

    15
    2
    Anonyme
    12 décembre 2017 - 1 h 42 min

    Macron s il veut mener une autre politique que ces prédécesseurs devrait rapidement mettre de côté Le Drian……il ne dit que des conneries….. alors qu il a complètement échoué dans toutes les actions qu il a mené .

    18
    3
    Tinhinane
    11 décembre 2017 - 21 h 42 min

    Merci les RUSSES pour cette victoire historique !!
    Dieu Merci, Poutine a mis en échec DAECH et ses créateurs/banquiers y compris la France.
    L’IRAK et la Syrie deux pays qui ont besoin de se reconstruire après de longues années de guerre.
    la France pense à la reconstruction et ses contrats, d’où elle veut voler la victoire à la Russie pour pouvoir manger les projets de construction.
    La france confirme son caractère de parasite saprophyte.
    Franchement, j’ai aimé la réponse à la RUSSE. I LIKE IT !!!

    44
    1
    Lotfi magh
    11 décembre 2017 - 21 h 37 min

    Impossible pour cette France de se libérer de l’atlantisme malgré le nationalisme de de Gaulle et l’apport de celui ci pour la France, même leurs médis sont devenus pro sionistes et ultralibéraux, ils n’ont même pas pu garder une certaine neutralité durant la guerre froide versant parfois dans l’insulte, la moquerie et l’humiliation contre le bloc de l’est.
    j’ai entre les mains la revue française l’Express numéro 1702 du 24 février 1984, page 29, l’article titré « Mort d’un cadavre » par Alain Besançon dans une édition spéciale à l’occasion du décès de l’ancien chef du PCUS Youri Andropov. Un titre d’une moralité dégradante pour un pays qui se dit gardien de la démocratie et des droits de l’homme ou même un mort n’a pas été épargné. j’ai appris que ce journaliste âgé actuellement de 85 ans est un historien français.
    même après l’affaiblissement de l’URSS, son démantèlement et sa disparition, alors que Poutine n’est venu que pour recoller les morceaux et sauver ce qui reste à sauver, cet occident a toujours une dent contre l’ex empire et garde toujours une rancœur contre la Russie et ses anciennes républiques car elles ont limité leur arrogance et leur hégémonie politique, économique et sociale, ainsi cet occident fait tout pour empêcher la résurrection de l’union soviétique sous une autre forme comme l’Eurasie comme l’avait souhaité Vladimir Poutine durant sa dernière campagne présidentielle , d’ailleurs ses problèmes avec l’occident ont commencé quand il a commencé à reprendre la crimée et l’Ukraine, ce qui a poussé les américains et leurs alliés d’exercer des sanctions économiques contre la Russie et d’activer leurs sous traitants et leurs agents en Ukraine et en crimée pour empêcher toutes les démarches et les plans de réunification décidés par Poutine, ce dernier a réussi pour la crimée mais en Ukraine un conflit civil a éclaté et a provoqué une scission entre ouest pro occident et est pro-russe, Poutine toujours, peiné et regrettant l’ancienne union soviétique a tenté une réunification des anciennes républiques soviétiques comme l’a fait l’union européenne en créant l’UE, mais ces occidentaux ont empêché cette union eurasienne en adhérant ou en tentant d’adhérer ces républiques à l’union européenne sur le plan politique et économique et à l’OTAN sur le plan militaire craignant une rivalité pour une Europe déjà fragilisée par la sortie de la grande Bretagne et d’autres pays qui peuvent suivre, la montée des mouvements nationalistes plus la crise économique et le problème des migrants clandestins etc.
    pour revenir à cette dent contre la Russie, la France n’a jamais reconnu d’une façon claire et nette le rôle de l’union soviétique et l’armée rouge dans la victoire contre les nazis durant la deuxième guerre mondiale, alors que l’aventure de Hitler sur l’autre front contre les russes qui a provoqué l’affaiblissement et le début de la défaite de l’Allemagne , sachant que l’armée rouge a perdu plus de 20 millions d’hommes y compris les civiles durant cette guerre , la France au lieu de reconnaitre ces sacrifices qui ont joué un rôle crucial dans l’affaiblissement de son occupant allemand, célèbre chaque année le débarquement des américains en Normandie sans parler des scandales de l’armée yankee avec les belles gauloises.

    25
    3
    awrassi
    11 décembre 2017 - 21 h 10 min

    Maintenant que je connais les Français, je comprends pourquoi ils n’ont jamais gagné aucune guerre. Leurs dirigeants sont des lâches et des cupides, jusqu’aujourd’hui où ils sont dirigés par leur juiverie. Merci aux Russes pour tout !

    29
    2
    RAYES EL BAHRIYA
    11 décembre 2017 - 21 h 03 min

    rappelons , la haine , la félonie de fr Hollande, de Juppé , de Fabius , ces sanguinaires de la France
    appuiyant les Nosra , Dech dans le sillage des années 2011 à ce jour.

    eh oui quand le loup se deguise en agneau !

    honteux, pour vous.

    vos terros seront de retour , pour vs renvoyer la marde sur vos gueules de loups.

    tout des crapauds….

    21
    2
    Anonyme
    11 décembre 2017 - 20 h 58 min

    Quelle manque de culot de la part de la France, n est ce pas celle ci qui a armé les djihadistes, les mercenaires et a diabolisé le régime de Damas, n a t elle pas tout fait pour affaiblir la Syrie face au daech, création d isra heil.

    Cela a un nom, hypocrisie. L intervention russe a été décisive et a fait tomber les masques. Pendant des années la supposée coalition contre le daech peinait à le détruire, curieusement, quand la Russie intervient, elle lamine le daech en quelques mois.

    ET qu observe t on, des capitales occidentales en émoi, qui dénoncent l interventionnisme russe ! Il est vrai que Poutine a contrarié les desseins de ce quarteron d états, france, amérique angleterre et isra heil, états terroristes, qui ont le culot d incarner la communauté internationale !

    22
    2
    Anonyme
    11 décembre 2017 - 20 h 20 min

    les chrétiens ont réussi a vider les banques arabes pour leur fourguer des armes et aussi a payer chèrement leurs parrains respectifs .ainsi ils ont réussi a faire des essais sur leurs nouvels armement sur des cobails riches  » prostituées et avec leurs salives  » le beurre et l argent du beurre ! russe ,américain,français , israélien ,anglais c est la même devise : le pouvoir et l argent ! et les arabes et palestiniens les dindons de la farce; occupes a s occuper de leur nombril qu a leur religion ! une certaine classe a assure l avenir de leurs famille en occident et le reste des misérables arabes ,ils iront au paradis le ventre creux !

    6
    5
    Argentroi
    11 décembre 2017 - 20 h 16 min

    Qu’on se rappelle les déclarations et les explications des occidentaux quand ils juraient qu’ils ne pouvaient rien contre Daesh tant qu’il n’y avait pas de troupes au sol qui poursuivraient l’action de l’aviation; peut-être qu’on préparait les opinions à l’intervention de Tsahal en Syrie, qui sait ? Et quand le monde entier se posait la question comment Daesh pouvait entretenir une armée qui tenait tête à une coalition transnationale, on nous répondait effrontément que c’est grâce au pétrole qu’il vendait en l’acheminant à l’aide de camions-citernes; vers un terminal pétrolier secret alors, par des transactions secrètes indétectables alors etc…De plus si comme on nous soufflait à l’oreille que les ingénieurs de Daesh sont parvenus à protéger les puits et les installations pétrolières des bombardements de l’aviation, c’est possible en les rendant souterraines à l’abri de grosses bombes américaines qui pleuvaient continuellement sans résultat sur les sites pétroliers fictifs de Daesh en vérité. Les puits de pétrole de Daesh étaient en Arabie saoudite, les émirats, le Koweit, etc… Par contre les puits du front En-Nosra et de la nébuleuse des groupes affiliés à Al-Qaïda étaient à Qatar, mais c’étaient du puits de gaz qui profitaient de la panne de Tiguentourine pour doubler de leur production.

    6
    2
    MELLO
    11 décembre 2017 - 19 h 36 min

    Plus clairement établie cette relation de la RUSSIE avec les pays d’Afrique que seule l’histoire retiendra.
    Si pour nous les relations russo-africaines remontent à la Guerre froide, au soutien stratégique et bien souvent décisif de l’URSS dans la lutte pour la libération nationale des peuples d’Afrique contre le colonialisme et le néocolonialisme occidental, révisons nos préjugés. Citons tout d’abord cette formidable histoire du prince africain Abram Hannibal, devenu aristocrate russe et l’un des plus proches amis et conseillers de l’Empereur Pierre Ier, dit le Grand. Abram Hannibal qui n’est autre que l’arrière-grand-père du grand poète russe Alexandre Pouchkine, l’un des principaux symboles de la culture et de la civilisation russe. En Russie d’ailleurs on dit: «Pouchkine —nashe vsio» («Pouchkine est notre tout»). Le tout à une époque où les clichés racistes étaient omniprésents en Occident, à tous les niveaux, à simple titre de comparaison.
    Autre histoire largement méconnue, celle du soutien stratégique de l’Empire russe à l’Éthiopie, le seul pays africain à n’avoir jamais été colonisé, notamment durant la Première Guerre italo-éthiopienne (1895-1896). On le voit, l’alliance entre l’URSS et l’Éthiopie socialiste a donc des racines profondes. En effet, l’Empereur russe Nicolas II, par solidarité religieuse et spirituelle —les Éthiopiens étant comme les Russes majoritairement chrétiens orthodoxes-, a accordé un soutien sans faille et décisif afin de stopper le colonialisme italien en terre éthiopienne.L’Éthiopie garde donc à ce jour le titre de seul pays africain qui a toujours su résister efficacement à la pénétration coloniale occidentale. Et malgré la distance géographique qui sépare les deux nations, la Russie n’a jamais été vraiment loin de l’Éthiopie, que ce soit à l’époque de la Russie tsariste ou soviétique. Aujourd’hui l’Union africaine, qui regroupe tous les pays du continent, suit de très près les démarches entreprises par la Russie. Moscou reviendrait-il en Afrique?
    Le fait est que sur les 55 pays de l’Union africaine, six font partie de l’Afrique du Nord: l’Égypte, la Libye, l’Algérie, le Maroc, la Tunisie et le Soudan. Ce n’est pas vraiment l’Afrique au sens géopolitique, plutôt une partie du monde arabe — et c’est avec ces États que la Russie entretient les relations les plus développées, caractérisées par un commerce important (les trois quarts des échanges totaux avec l’Union africaine).
    Mais , Moscou mise, surtout, sur l’Afrique du Sud. Ce pays n’est pas seulement le plus puissant du continent sur le plan économique: c’est également son représentant informel sur la scène internationale. L’Afrique du Sud fait partie des Brics, autrement dit le club informel sino-indo-russe où elle représente l’Afrique, tout comme le Brésil représente l’Amérique du Sud. L’Afrique du Sud est probablement le seul pays d’Afrique noire avec lequel la Russie réalise non seulement des projets économiques conjoints, mais entretient également une coopération politique au niveau des chefs d’État. Les présidents des deux pays se rencontrent chaque année aux forums des Brics, Valdimir Poutine s’est rendu deux fois en visite en Afrique du Sud — et c’est le seul pays d’Afrique noire qu’il a visité.
    La Russie dispose de toutes les capacités nécessaires pour revenir en Afrique — intellectuelles, humaines, économiques et historiques. Il faut simplement apporter à ce mouvement un caractère organisé et stratégique. Pour que les actions de tous les acteurs russes en Afrique soient coordonnées et soumises aux tâches nationales concrètes, aux intérêts de la Russie.

    10
    3
    jaber
    11 décembre 2017 - 19 h 33 min

    Ce ministre tente de frayer une place à son pays parmi les puissances dominantes (Russie et USA). La France n’a pas pu venir à bout de quelques dizaines de terroristes au Niger et au Mali, comment aurait-elle pu combattre et mettre hors d’état de nuire des milliers de jihadistes en Syrie et en Irak.

    Le discours de Mr Le Drian nous fait penser à la fable de la Fontaine « La Grenouille qui se veut faire ausi grosse que le boeuf ».

    Bonne soirée.

    17
    2
    Thanks Poutine
    11 décembre 2017 - 19 h 23 min

     » Pour lui, «le ministre français des Affaires étrangères répète comme un perroquet les paroles de certains généraux américains qui ne brillent guère par leur intelligence».  »
    c’est exactement ce que je pense , pas l’ombre d’un doute , il n’est pas le seul Le Drian à répeter d’ailleurs .
    bravo pour ls Russes qui ont su mettre en échec mais aussi à nu toutes les manigances ricaines …

    17
    2
    TARZAN
    11 décembre 2017 - 19 h 17 min

    wallah el adim que la france et le maroc ont un même caractère de trompeur vicieux, de charognards et de suceurs de sang des enfants, ils sèment la mort partout, quand les autres pays font un travail remarquable pour combattre le mal qu’ils ont semé, et ils se présentent après et disent que la victoire était acquise grace à eux! qui a semé la mort en libye? qui a semé la mort en syrie? qui a semé la mort en afghanistan? qui a semé la mort en irak? qui sème la mort au sahel? qui a semé la mort en algérie avec le « qui tue qui » et l’imposition d’un embargo sur les ventes d’armes à notre armée pour l’empêcher de combattre le terrorisme? c’est simple la france était avec l’allemagne durant la seconde guerre mondiale, et avec un tour de passe passe elle devient le pays qui a battu l’allemagne.

    10
    2
    anonyme algérie
    11 décembre 2017 - 18 h 42 min

    …Et les malheurs de l’action russe sur les civils syriens qui peut les évaluer?! Nous savons pertinemment que les russes se foutent éperdument de DAECH ? Ils ont agi uniquement pour sauver le régime en place garant de la sauvegarde de leurs intérêts qui étaient menacés comme d’ailleurs la coalition internationale.La seule victime c’es la pauvre la Syrie totalement déstructurée et en grande partie détruite et là, il faudra attendre au moins 50 ans pour qu’elle relève la tète de nouveau.Prenez l’exemple de l’Irak.A qui la faute: au peuple syrien qui s’est soulevé ou au dictateur?!

    7
    39
      Argentroi
      12 décembre 2017 - 0 h 03 min

      Anonyme Algérie. En supposant que le peuple syrien s’est soulevé, pourquoi alors des milliers de mercenaires se sont ramenés en Syrie? Pourquoi les pays occidentaux, la Turquie, les monarchies du Golfe sont intervenus en Syrie malgré le sacro-saint principe de non-ingérence. Si le peuple syrien s’était soulevé, pourquoi alors soutenir et armer des groupes terroristes que l’occident suppose combattre. Quand un peuple se soulève, ce n’est pour voir les différentes factions opposées au régime s’entretuer entre-elles dés le début, En-Nosra tuant les laïcs « saoudiens », puis Daesh éliminant En-Nosra, puis la coalition contre Daesh; c’est une foire d’empoigne quoi ! Et quand tu parles de la pauvre Syrie, aucun pays engagé contre le régime syrien ne s’est retiré ou n’a cessé son ingérence devant les malheurs du peuple syrien. Et pour mémoire, rappelle-nous à quel moment du conflit la Russie est intervenue en Syrie : c’est quand le monde entier a été convaincu que l’affaire syrienne n’était pas syro-syrienne. Quand les monarques absolus du Golfe arment des mouvements terroristes rétrogrades contre un régime, il n’est plus question de parler de dictature car si on donnait le choix, le choix sans le couteau sous la gorge, les syriens choisiraient la dictature. Et pour évaluer les malheurs du peuple syrien après l’intervention russe, je te rappelle qu’on ne voit plus de cadavres noyés en méditerranée de bébés syriens.

      6
      3
      awrassi
      12 décembre 2017 - 9 h 15 min

      Quelques chiffres très simples pour contrecarrer ton argumentation : les Alaouites sont une petite secte que quelque 10 000 personnes. En soustrayant femmes et enfants, il pourrait rester tout au plus 6 000 personnes (je suis bon joueur !) … Comment expliquer que 17 millions de Sunnites ne puissent pas en venir à bout ?!! Réponse : parce que les Sunnites, dans une très vaste majorité, ont mis de côté leurs préceptes religieux pour défendre leur pays, dans une guerre voulue par … l’axe atlanto-sioniste. Les « djihadistes » partis d’Europe devaient servir cet axe, au nom de notre Prophète. Il se trouve que cette secte alaouite a pour livre saint, le Coran; notre Coran !

      2
      2
      Anonyme
      12 décembre 2017 - 13 h 47 min

      Vous ignorez totalement la position du peuple Syrien vis à vis de son Président. Ce que diffusent comme informations les médias Français ne sont que des leurres et des mensonges. Les supposés opposants sont des mercenaires importés par ces occidentaux pour, justement, chasser la Russie de ce pays. Tous ces massacres de populations civiles sont l’oeuvre des Etats Unis qui tirent à l’emporte pièce, jusqu’à l’arrivée de l’aviation Russe qui avait comme cible tous ces terros.
      La Russie réalisera des «frappes inédites» contre les terroristes s’ils reprennent leurs activités sur le territoire syrien, a déclaré Vladimir Poutine intervenant sur la base aérienne de Hmeimim en Syrie.Voilà qui est clair.

      4
      1
    sahraoui
    11 décembre 2017 - 18 h 26 min

    les musellements comptabilisent les ésseis de vos armement sur notre peuple tout se payera tout au tard

    3
    10
      anonyme algérie
      12 décembre 2017 - 8 h 26 min

      Aregentroi. cette analyse ne colle pas avec la vérité de 2011-2012.A cette époque il n y’avait ni Daech ni Nosra, il y’avait un peuple qui manifestait pacifiquement pour sa liberté pendant 6 mois et qui se faisait massacré quotidiennement par le régime syrien. je vous rappelle cher ami que les premiers qui ont pris les armes contre le régime sont les soldats déserteurs ( on parle de 20000) .La suite on la connait.le problème c’est que les événements récents balayent les anciens, parce que nous avons la mémoire courte!Seul le peuple syrien est en mesure de faire une analyse globale et objective.En tout cas, merci pour votre commentaire.

      3
      4
        Argentroi
        12 décembre 2017 - 14 h 31 min

        Anonyme Algérie. Et tu as parfaitement raison quand tu affirmes que mon analyse ne colle pas avec la vérité de 2011-2012. Mais la vérité s’arrête-t-elle en 2012? Doit-on isoler les événements qui ont suivi pour percevoir la vérité dans sa globalité, et si on le fait cela devient une demi-vérité. J’étais comme toi au début de ces années-là, j’ai cru que les syriens se sont révoltés contre la dictature pour instaurer un régime démocratique. Mais petit à petit, les choses ont évolué et je me suis aperçu que je faisais fausse route: qui accepterait un régime démocratique en plein océan théocratique et rétrograde à outrance? Qui, les occidentaux qui lorgnent du côté des monarchies là où sont leurs intérêts et qui protègent Israël, la théocratie la plus reculée de l’histoire qui revendique effrontément des droits bibliques vieux de plus de 3000 ans faisant fi de l’histoire et des droits naturels non religieux des autochtones. Si comme si les francs ou les germains pouvaient faire valoir des droits sur les terres de leurs lointains ancêtres en Scandinavie pour y aller célébrer le rite d’Odin et de là rejoindre leurs walkyries dans le Walhalla; la bêtise à l’état pur ! Ainsi on a vu d’autres acteurs intervenir dans ce conflit, la suite tout le monde la connait et ne peut la nier: ce n’est plus une affaire de régime contre son peuple mais c’est du terrorisme qui veut imposer une autre dictature pire que celle du régime. Bref, l’intervention russe a mis fin à toutes les manipulations et mystifications et aux douleurs des syriens ne serait ce qu’un donnant un petit répit à ce malheureux peuple. C’était de la Hogra de la part du terrorisme et de ses soutiens. Aller au Paradis en faisant souffrir les autres est une pure bêtise semblable au fait de réclamer des droits vieux de 3000 ans en plus de renier le droit des autres.

        2
        3
    MELLO
    11 décembre 2017 - 18 h 19 min

    Il n’ y a qu’en Algérie, que ce LE DRIAN a eu des écoutes et des attentions de la part des nôtres. Chez les Russes , le discours de ce MAE Français ne passe pas. La rigueur, la volonté et la certitudes sont les fondements de cette Russie qui ne veut rien lâcher aux occidentaux et leurs mensonges. Mis à part Angela Merkel qui déclara :  » «Nous voyons une Russie qui veut s’imposer en tant que force qui détermine l’ordre mondial, et elle y parvient, compte tenu de ce qui se passe en Syrie», a estimé la chancelière fédérale lors d’une conférence de presse qu’elle a donnée à Berlin. Spaciba bolchoye Poutine,

    21
    4
    Anonyme
    11 décembre 2017 - 18 h 06 min

    Deux declarations a voir absolument:,et j espere que Algerie patriotique les publie.

    https://www.youtube.com/watch?v=nm8jmQDVUyQ

    https://www.youtube.com/watch?time_continue=7&v=sH_yP3sOKbM

    6
    3
    reda
    11 décembre 2017 - 18 h 00 min

    Polémique inutile et agaçante: L’essentiel est que DAESCH est défait et qu’il faut continuer à le pilonner jusqu’à son anéantissement total et ceux qui le outiennent dans le monde musulman, particulèrement en Algérie

    18
    5
    SAM 400
    11 décembre 2017 - 17 h 38 min

    Vive les Russes !
    Да здравствуют русски (Da zdravstvuyut russkiye)

    29
    6
    Tin-Hinane
    11 décembre 2017 - 17 h 05 min

    Quel culot ! heureusement qu’il y a les russes pur les remettre à leur place !

    28
    5
      Lyes Oukane
      12 décembre 2017 - 3 h 29 min

      Tin-Hinane ou Tinhinane . Est-ce la même personne qui rédige sous le même pseudo mais avec deux orthographes différentes ?

    Anonyme
    11 décembre 2017 - 17 h 04 min

    Les pays qui se défendent avec dignité !!!
    Chez nous , c’est la politique du silence aux provocations du mekhzen. Plus que ça, on lui donne une poignée de main. …

    15
    8
    صالح/الجزائر
    11 décembre 2017 - 16 h 58 min

    Meme le front Annosra ? qui faisait  » un bon boulot  » sur le terrain, d’après les propos tenus par l’ex ministre français des affaires etrangères , a echoué comme  » les amis de la syrie  » .

    22
    3
    Felfel Har
    11 décembre 2017 - 16 h 51 min

    Les propagandistes occidentaux sont encore à la manoeuvre. N’ont-ils pas tenté de travestir la réalité en prétendant que les Alliés avaient vaincu, seuls, le nazisme? Ils ont érigé le mensonge en dogme et ils se sont habitués à croire leurs propres balivernes. Je pour eux de bonnes nouvelles, ils ne sont pas crédibles et ils n’ont pas droit à notre respect. Je suis sûr qu’Allah les a maudits et qu’Il leur a préparé une place en enfer.

    20
    5
    nectar
    11 décembre 2017 - 16 h 42 min

    Le Drian fait le cocorico en ayant les pieds dans la merde de la basse-cour. Si le TPI n’est pas une création occidentale, les responsables politiques occidentaux méritent la peine capitale pour tous les malheurs subis par les peuples de l’Afghanistan, d’Irak, de Syrie et de la Libye..

    29
    3
    Anonyme
    11 décembre 2017 - 16 h 38 min

    Tant qu’il y aura des hommes. Prenez de la graine …

    15
    3
    Kahina
    11 décembre 2017 - 16 h 20 min

    ….en appelant le ministre français des Affaires étrangères à évaluer les «malheurs que les actions de la coalition internationale ont apportés au peuple syrien»
    Une autre bonne réponse pour remettre les fabriquants de DAECH à leur place.

    BRAVO LES RUSSES, C’EST VOTRE VICTOIRE!!

    Pauvre France, elle veut s’accaparer de la victoire pour envoyer ses compagnies en Syrie et en Irak pour manger.

    28
    7
    Kahina
    11 décembre 2017 - 16 h 14 min

     »Maria Zakharova a demandé à ces pays occidentaux de se vanter plutôt de leurs «succès» en Irak, en Libye et en Afghanistan »
    Quelle réponse…J’adore!!
    Pauvres français, destructeurs des pays arabes …Ils veulent s’accaparer de la victoire de Poutine.
    Ça me fait rappeler la diplomatie des rats d’égouts du palais haschich.

    MERCI POUTINE, C’EST VOTRE VICTOIRE !!!!

    35
    7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.