Stabilité internationale : la Chine appelle à des efforts conjoints avec la Russie et l’Inde

La Chine, la Russie et l’Inde comptent parler d'une seule voix sur les grandes questions régionales et internationales
La Chine, la Russie et l’Inde comptent parler d'une seule voix sur les grandes questions régionales et internationales. D. R.

Le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, cité par Xinhua, a déclaré lundi que la Chine, la Russie et l’Inde devaient jouer un rôle actif dans les transformations de l’ordre international et construire un monde stable et sans incertitudes.

M. Wang a tenu ces propos au cours de la 15e réunion trilatérale des ministres des Affaires étrangères des trois pays.

La coopération tripartite entre la Chine, la Russie et l’Inde a fait preuve d’une grande vitalité et d’un important potentiel au cours des quinze dernières années, et ce, grâce aux efforts conjoints des trois parties, a-t-il souligné.

Le monde évolue rapidement et traverse en ce moment des transformations et des ajustements majeurs, accompagnés d’incertitudes croissantes, a ajouté M. Wang. Dans ce contexte, la Chine, la Russie et l’Inde, en tant que marchés émergents en développement rapide, doivent jouer un rôle plus actif dans l’évolution de l’ordre mondial, a-t-il affirmé.

La coopération tripartite doit donner la priorité à la communication et à la coordination sur le plan stratégique, et les trois pays doivent parler d’une seule voix sur les grandes questions régionales et internationales, afin de promouvoir un ordre mondial juste et équitable, et de préserver les intérêts légitimes des marchés émergents et de tous les pays en voie de développement, a-t-il déclaré.

Les trois parties doivent également travailler main dans la main pour renforcer l’unité et la confiance mutuelle au sein de l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS).

M. Wang a souligné que la Chine, la Russie et l’Inde devaient se comporter comme des puissances responsables, et jouer un rôle de leaders dans la construction conjointe d’une économie mondiale ouverte. Il leur faut notamment œuvrer à une mondialisation plus équilibrée, faire avancer la réforme de la gouvernance économique mondiale, défendre un système de commerce véritablement multilatéral, promouvoir l’application du Programme de développement durable à l’horizon 2030, et s’efforcer de construire davantage d’interconnexions dans la zone Eurasie.

Les trois pays doivent également coopérer de manière pragmatique en matière de lutte antiterroriste, de lutte contre la drogue et d’échanges humains.

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, et la ministre indienne des Affaires étrangères, Sushma Swaraj, ont eux aussi affirmé qu’au vu de la complexité et de la volatilité de la situation internationale actuelle, les trois pays devaient renforcer leur coopération et leur coordination en matière de conflits régionaux, de développement économique, de lutte antiterroriste, de changement climatique et d’application du Programme de développement durable à l’horizon 2030. Ils doivent, en outre, travailler ensemble dans le cadre des mécanismes multilatéraux comme l’ONU, le Groupe des Vingt, le bloc BRICS et l’OCS, afin de promouvoir la création d’un ordre international plus juste et plus démocratique.

La Chine, la Russie et l’Inde ont publié un communiqué conjoint après la rencontre de leurs ministres des Affaires étrangères.

R. I.

Comment (6)

    lol
    12 décembre 2017 - 23 h 39 min

    celafait déja des années que le début de la fin des usa est certain .
    juste une question de temps , l’impérialisme US tombera et tirera avec lui les israéliens de merd…
    Brésil , Russie , Inde et Chine : impossible à l’europe et aux USA de tenir face !!!




    6



    1
    omar abdelmalek
    12 décembre 2017 - 19 h 33 min

    nous sommes dans une nouvelle géopolitique que ce met en place depuis un certain temps :les usa et consorts veulent garder le gateaux pour eux et le reste du thiers monde actuellement émergent dans une stratégie économique mondiale qui dérange l’occident mais c’est trop tard :actuellement les sionistes avec les usa veulent une 3GM…




    4



    1
    Jaber
    12 décembre 2017 - 19 h 06 min

    Si ces trois grandes puissances nucléaires s’unissent pour jouer un rôle plus actif dans le monde, Trump n’aura plus qu’à retourner à ses émissions de télé-réalité.

    Bonne soirée.




    7



    1
    Felfel Har
    12 décembre 2017 - 16 h 52 min

    Chine, Russie, Inde, voilà les pays émergents que l’Algérie devrait rejoindre pour s’assurer stabilité et prospérité, les pays européens ayant largement fait la preuve de leurs maléfiques intentions de piller et détruire le reste de la planète dans l’espoir de conserver leur leadership. J’ai de mauvaises nouvelles pour eux, un nouvel ordre est en marche et rien ne l’empêchera de dominer le monde. Il appartient aux BRICS!




    6



    1
      Anonyme
      12 décembre 2017 - 21 h 33 min

      les doubles nationalités au pouvoir ne laisseront jamais l Algérie s atteler a cette nouvelle puissance mondiale de peur de perdre leurs privilèges dans l hexagone ! admirez l Iran ,ils ont pris le train de la nouvelle force mondiale ! et la Corée du nord qui nargue le usa sous le parapluie chinois ! les états unis est le pays le plus endette du monde et fait courir un appocalipsme a l humanité car son existence en temps qu entité économique est en danger ; si ces trois pays se passent du dollars comme monnaie d échange ; adios imagos las Vegas




      4



      1
        Felfel Har
        13 décembre 2017 - 0 h 05 min

        C’est aussi ma crainte. Le larbinisme et le crétinisme vont guider les combattants d’arrière-garde ainsi que les preux chevaliers des causes perdues. Toutefois, le monde avancera sans eux. En sciences physiques, on apprend que l’inertie est une force négative qui peut-être vaincue. Salutations!




        1



        1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.