Algériens soignés en France : les médias de l’extrême-droite s’alarment

La Cnas a noué des conventions directes avec des établissements de soins français
La Cnas a noué des conventions directes avec des établissements de soins français. D. R.

Par R. Mahmoudi – Plusieurs sites se réclamant de l’idéologie de l’extrême-droite française ont dénoncé un projet de loi en cours d’examen à l’Assemblée nationale concernant les soins de patients algériens en France. Pour ces médias, les Algériens se feront soigner aux frais de l’Etat français.

C’est le site Dreuz.info qui a ouvert le bal, avant d’être suivi par de nombreux organes du même bord. «Français, sortez vos chéquiers : une nouvelle loi permettra aux Algériens de venir plus nombreux se faire soigner en France.» Ces sites prévoient une explosion du nombre d’Algériens qui viendraient se faire soigner en France.

Pour le journal Le Monde, tout cela n’est que de l’intox. Ce journal relève que ces articles alarmistes font référence à un projet de loi «bien réel» qui a été examiné en commission à l’Assemblée nationale fin novembre et devrait l’être le 18 décembre prochain en séance publique. Sauf que, en fins manipulateurs, les auteurs de ces articles opposent artificiellement la situation actuelle à celle proposée dans le projet de loi. «La France et l’Algérie sont, en effet, liées depuis 1980 par une convention de sécurité sociale. A ce titre, il est prévu que des salariés et fonctionnaires résidant en Algérie puissent être pris en charge en France, mais pas leurs ayants droit», analyse le quotidien du soir.

Le journal explique que «cette condition limite le recours à la convention de soins entre les deux pays. Si bien que la Caisse nationale des assurances sociales des travailleurs salariés (Cnas) algérienne a noué d’autres conventions directes avec des établissements de soins français». Ce cas de figure concernerait ainsi, selon les chiffres cités par le député Michel Fanget, 500 à 700 patients algériens par an, alors que la convention de 1980 ne concernerait «plus que 40 à 60» patients par an.

Deuxième argument avancé par l’auteur de l’article, c’est que l’objet du projet de loi est de «mieux recouvrer les frais liés aux soins de ces patients». «Le projet de loi dont il est question ici ne vise donc pas à admettre plus ou moins de patients venus d’Algérie, explique-t-on au cabinet de Michel Fanget, mais de fixer un meilleur cadre à leur accueil. Avec notamment pour objectif d’éviter les contentieux et donc des soins non payés.»

D’après le protocole défini dans le projet de loi cité par Le Monde, il est proposé d’instaurer «un système unique de prise en charge» de ces patients, avec une autorisation préalable et de «meilleures garanties de prise en charge des frais». Ce système a vocation à toucher un public plus large que par le passé, «non pas pour augmenter le nombre de patients concernés, mais parce que c’est dans ce cadre que les contentieux financiers sont les moins nombreux», conclut Le Monde.

R. M.

Comment (14)

    Anonyme
    15 décembre 2017 - 19 h 01 min

    J M Le Pen le papa de Marine du même nom intoxiquait les français dans les années 80 en martelant :  » s’il y a 3 millions de chômeurs en France c’est parce qu’il y a 3 millions d’immigrés », ce qui est faux, les immigrés faisaient généralement des boulots dont les français ne voulaient pas ( travaux durs de maçonnerie et de voirie sur chantiers, épicerie, caféterie, boucherie, restauration maghrébines ). Et comme si ce bobard ne suffisait pas il ajoutait : » les immigrés sont la cause du trou de la sécurité sociale « , ce qui est encore faux. les immigrés étant généralement jeunes et bien-portants, le déficit de la sécu venant du coût des soins lourds et chroniques des nombreuses vieilles personnes de France. Il en rajoutait une couche, jouant sur la peur de ses compatriotes en alertant : » les immigrés sont la cause de l’insécurité », oubliant par là la sauvagerie inouie de ses milices de skin heads.
    Aujourd’hui ayant épuisé leur chapelet de mensonges, les ouailles de Marine ( la fille qui a éjecté le papa de sçn parti) crient sur les toits que les algériens viendront se soigner en France aux frais du contribuable français. Les français doivent savoir que seuls quelques algériens privilégiés se soignent en France et la facture est toujours payée rubis sur l’ongle par l’Algérie. Les français doivent savoir aussi que depuis 1962 la balance commerciale penche de leur côté : ils nous vendent plus qu’il ne nous achètent !

    Anonyme
    15 décembre 2017 - 17 h 04 min

    Ce sont toujours les mêmes qui vont profiter, c ‘est a dire ceux qui sont dans le système, eux et leurs familles, pour les autres Algériens y aura toujours les cliniques privées voraces pour les dépouiller et les hôpitaux mouroirs. La décadence de la santé en Algérie a commencé avec le début de la gratuité, dans les années 60/70 nos hôpitaux étaient aussi parfait que ceux des occidentaux, et d’ailleurs tout était parfait les P.T.T, l’Agriculture, le commerce, l ‘enseignement enfin tous les secteurs et le système par populisme a tout chamboulé, la médecine gratuite les faux malades se soignes et les vrais ne trouve jamais l’occasion d’une prise en charge

    3
    1
    MoiNews
    15 décembre 2017 - 8 h 32 min

    Juste pour rassuré les extrémistes Français ceux qui vont venir se soigner chez vous; c’est vos anciens collabos et leur fils et petits fils;quand aux vrais moudjahid;ils préfèrent mourir au lieu de venir se soigner chez vous;un vrai combattant ne meurt jamais a quatre pattes

    16
    3
    salim
    15 décembre 2017 - 8 h 16 min

    Le fait de vois que des algériens se déplacent pour soins en France et ce ne sont que des hauts cadres qui vont là bas, démontre que rien ne va pus chez nous en Algérie.
    Si ces cadres qui sont hauts placés dans la hiérarchie se soignes en France, c’est qu’en eux-mêmes ils reconnaissent que nos hôpitaux sont réellement des mouroirs, ils fuient vers d’autres cieux qu’ils sont incapables de créer en Algérie.
    Pourquoi donc ces cadres (que personnellement je traiterais de bras cassés) n‘ont il rien fait pendant toutes ces années pour faire améliorer ces hôpitaux et les rendre compétitifs avec des soins et prises en charge des citoyens d’un niveau respectable.
    Si vous n’avez rien fait, et delà vous reconnaissez votre incompétence, que faites vous donc à ces postes que vous occupez indûment.

    14
    2
    abdel
    15 décembre 2017 - 4 h 12 min

    la question qui se pose est de savoir pourquoi 55 ANS après l’indépendance des algeriens se déplacent a l’étranger pour recevoir des soins? pourquoi des milliers de médecins d’origine algerienne éxercent en france?POURQUOI le systeme de santé en algerie est incapable de répondre aux besoins de la population, un demi siecle après l’indépendance ,?? ceux qui sont aux commande de ce pays peuvent -ils nous fournir des explications et reconnaitre leurs tares ?

    14
    2
    TEMOIGNAGE
    15 décembre 2017 - 0 h 12 min

    Témoignage
    Témoignage :
    C’est faux, ce sont des mensonges, les algériens qui se font soigner en france paient les soins et il y a de nombreux témoins pour l’affirmer.. Nous sommes 4 frères et soeurs installés en France depuis des années, notre mère est tombée malade pendant sa visite chez nous en france et a dû être hospitalisée pendant 9 jours, la facture de l’hôpital était de 11 000 €, notre mère est décédée et nous n’avons pas fini de payer la facture. Compte tenu de nos faibles revenus ils nous ont fait la grâce d’échelonner les paiements. Les français n’ont pas peur du mensonge parce que ce sont des gens d’une grande malhonnêteté et puis qui va aller vérifier si leurs déclarations sont vraies ou mensongères, ils sont sûrs de pouvoir émettre n’importe quel mensonge en toute impunité. Pour finir quant il s’agit de l’Algérie et des algériens les français ne reculent devant aucun mensonge, aucune ignominie. Non la france ne paie pas les soins des algériens.

    14
    4
    Algérien Nationaliste
    14 décembre 2017 - 21 h 40 min

    Ils ont raison c’est normal pourquoi des étrangers se feraient soigner gratuitement aux frais des contribuables, en Algérie il faut appliquer la même chose, les français ou étrangers qui viennent se faire soigner ou faire leurs études doivent payer plein tarif.

    8
    7
      abdel
      15 décembre 2017 - 16 h 50 min

      Il n’y a pas d’étrangers qui viennent se soigner en Algérie mais des Algériens qui vont se soigner à l’étranger et surtout en France …. C’est ça la différence !

      Hamid1
      16 décembre 2017 - 7 h 57 min

      Désolé cher ami de vous le dire, mais je crois que vous avez le complexe du colonisé, il ne faut pas croire que tout ce qu’ils font est bon et je peux vous dire que les africains du nord sont l’arbre qui cache le forêt et de manière particulière les algériens.
      Vous oubliez qu’ils ont quarante millions de consommateurs de leur produits qui parfois sont fabriqués hors de leur territoire, même dans notre société nationale pétrolière, ils ont des part importante, donc indirectement, il profite dans tout les domaines de notre pays et du peuple, ils ne veulent faire aucune usine quand tout les jours ils délocalisent leurs industries pour aller dans les pays voisins qu’ils assistent dans tous les domaines à coups de milliards d’euros dans parler des pays asiatiques et leurs frères européens.
      D’autre part, ils sont plutôt envahie par les autres africains et les pays de l’est nouvellement intégré à leur communauté immonde et contre nature, les nôtres subissaient et subissent encore les insultes et le brimades quand pour les autres immigrés, ils se soumettent à de nouvelles lois faites sur mesure pour ces derniers quand leurs propres citoyens n’osent pas revendiquer leur dû.
      Vous regardez leur télévision, il n’y a jamais des personnes de chez nous ou très rarement quand pour les autres c’est la marche forcé de la mixité bien que c(est nouveaux arrivants, aucun personne de chez nous dans leur publicité sauf pour les produits orientaux pour faire de nous des attardés et hors de la société malgré notre grande contribution au développement nationale du pays.

    anomyme
    14 décembre 2017 - 20 h 26 min

    500 a 700 malades par an ! alors faisons ine petite comptabilité simple pour savoir qui va en beneficier , lorsque l’on additionne a partir du haut de la pyramide jusqu’au bas dde l’etage ou nous sommes casés nous el ghachi , sachant que certains utilisent ce systeme pour aller se faire soigner pour une simple grippe et que d’autres envoient leurs epouses pour se faire une chirurgie faciale pour garder une hypothetique jeunesse mais que le temps puni d’une maniere implacable , il ne reste plus beaucoup de place pour celles et ceux que la malchance a fait qu’ils aient une maladie grave .Alors jusqu’a quand allons nous compter sur les autres pour nous soigner ,et dire qu’en France 6000 medecins operent dans les plus grands hopitaux ,n’avons nous aucune dignité pour s’adresser a un ex occupant de nous soigner ?

    18
    4
    karimdz
    14 décembre 2017 - 19 h 59 min

    A défaut d avoir un programme sérieux et de maitriser les questions, témoin le bafouillage récent de marine à l assemblée nationale française qui en dit long sur sa « maitrise des dossiers », le front national surfe sur la peur et le mensonge.

    Ceci dit, il est vrai aussi que notre pays devrait déployer des moyens conséquents et une politique sérieuse dans le domaine de la santé publique afin que les algériens soient mieux pris en charge et soignés et qu ils n aient pas à s expatrier pour ce faire.

    11
    2
    elhadj
    14 décembre 2017 - 19 h 59 min

    Il n’y a que la nomenklatura des pays arabes et africains qui se soigne chez l’ex colonisateur. Les peuples ( du balayeur au professeur d’université ) reçoivent des soins approximatifs dans des structures étatiques ou se saignent aux quatre veines chez des privés pour qui la médecine n’est plus un sacerdoce mais une activité commerciale hyper juteuse.
    Cuba une petite île pauvre a pu malgré un embargo inhumain sur plusieurs décennies mettre sur pied une des meilleures médecines au monde grâce à Fidel Castro et à une équipe dirigeante compètent intègre et patriote.

    30
    4
    L'assaut !
    14 décembre 2017 - 19 h 53 min

    Les Algériens sur le sol Francais devrais avoir bien plus si les Francais respectaient les accorts d’éviant qu’ils ont signés mais comme les gouvernements mafieux Francais et soit disant Algériens n’ont rien à foutre du peuple et préfére les humiliers sur tout les plans !

    19
    6
    elhadj
    14 décembre 2017 - 18 h 46 min

    si nos dirigeants ont pris depuis le temps toutes les dispositions nécessaires pour réaliser des structures hospitalières dignes de ce nom;assure une bonne prise en charge des spécialistes formes qui ont fui le pays,veiller a un les doter d équipements nécessaires ,forme en nombre suffisant le personnel paramédical l on ne serait pas dans cette situation après plus d un demi siècle d indépendance pour être la risée dans ce pays pour qui l Algérie n est utile que pour son économie , un marche de consommation de ses produits et d accueil de capitaux illégalement transférés .il est vrai que le secteur de la sante ne répond pas aux besoins essentiels d une population sans cesse en augmentation et se trouve de surcroît affecte par les départs a l étranger ou l abandon du secteur public pour l ouverture plus juteuse de cabinets et cliniques privées.il est vrai aussi que les citoyens se sentent frustres lorsque des pontes du régime se font soigner a l Etranger.

    21
    4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.