Métro d’Alger : deux nouvelles extensions seront opérationnelles en janvier 2018

Les autorités veulent faire de la station de la place des Martyrs une station-musée
Abdelghani Zaâlane a fait savoir que les extensions permettront de doubler le nombre d'usagers. New Press

Le ministre des Travaux publics et des Transports, Abdelghani Zaâlane, a fait savoir jeudi que les extensions des lignes du Métro d’Alger entre la Grande-Poste et la place des Martyrs et entre Haï El-Badr et Aïn Naâdja seront opérationnelles en janvier 2018, dès la finalisation, le mois en cours, des essais techniques et de la marche à blanc.

Dans une déclaration à la presse, en marge d’une séance plénière à l’APN consacrée aux questions orales des députés, M. Zaâlane a indiqué que «les essais techniques» et les «essais à blanc» (mise en circulation des rames sans voyageurs) sont en cours et devraient s’achever fin 2017, pour l’entrée en exploitation de ces deux extensions à partir de janvier 2018», rappelant sa déclaration en juin dernier à l’issue du constat des deux extensions où il prévoyait l’entrée en exploitation de ces deux extensions avant la fin 2017, en application des instructions du président de la République.

Les deux extensions permettront de doubler le nombre d’usagers du Métro d’Alger, qui passera de 100 000 à l’heure actuelle à 200 000 usagers, ce qui permettra de désengorger les artères de la capitale. La station métro de la place des Martyrs revêt un intérêt particulier au regard des fouilles et des vestiges archéologiques ayant été trouvés dans cette zone, d’où l’idée d’en faire une «station-musée». Ladite station devrait susciter un engouement particulier chez les voyageurs de par à son cachet culturel, a prédit le ministre, soulignant que l’exploitation de ce patrimoine se fera en coordination avec le ministère de la Culture.

R. E.

Comment (7)

    karimdz
    16 décembre 2017 - 19 h 50 min

    Le métro est bien entretenu, surveillé, il n y a rien à redire, quand c est bien, il faut le dire. Il reste à étendre encore plus ce moyen de transport qui rend bien service à la population.




    6



    0
    anonyme
    16 décembre 2017 - 9 h 51 min

    vous n’avez probablement pas le recul nécessaire pour analyser le sujet de façon objective ou alors vous faites partie de ces entreprises qui ont banané l’État en faconnant des sorties de métro qui ne sont pas aux normes vis à vis des personnes à mobilité réduites, les marches d’escaliers aux sorties sur trottoirs sont une réalité il vous suffit de pratiquer le métro pour vous en rendre compte, mais je suppose que vous préférez prendre vos voitures ! par ailleurs je pense que votre sens de l’hygiène est pour le moins léger, j’affirme que les quais ne sont jamais nettoyés ainsi que les wagons , l’aspect « neuf » ne change rien à cette vérité. et votre déni ne changera rien à la réalité , le métro est médiocre et impersonnel , comparé à la superbe ville qu’est Alger , c’est du gâchis !




    1



    4
    MOMO
    16 décembre 2017 - 9 h 23 min

    Il faut développer le metro, c’est la meilleure solution aux encombrements, et il faut penser à relier les hauteur d’Alger avec la ligne front de mer. Triolley-Chevalley, pour commencer puis étendre pour faire une ligne sur les hauteurs allant d’Est à l’Ouest. Des études sont nécessaires pour optimiser ce schéma et il faut y aller vite.




    5



    0
    Anonyme
    15 décembre 2017 - 17 h 53 min

    Probablement un tronçon desservi par un métro aérien sera mis en service dans les prochains mois.




    2



    0
    Algerienne
    15 décembre 2017 - 15 h 58 min

    Le métro d’Alger est dans les normes, c’est un début pour plusieurs extensions ce qui va rendre merveilleusement fluide la circulation à Alger. Les critiques à outrance sur les infrastructures algériennes ne sont pas crédibles dans ce cas, ceci en réponse à celui (anonyme 10h 32) qui a posté de fausses descriptions sur l’état du métro d’Alger.
    Il faut surtout veiller à l’entretien de ce moyen de transport et éviter sa détérioration, on espère que les mendiants migrants du sahel soient sérieusement contrôlés pour l’accès au métro car ils ont fait des preuves de massacre au niveau des trains tout neufs auxquels ils y accèdent sans même payer leurs places. Dans l’attente de les voir partir chez eux, il ne faut pas hésiter à hausser le ton avec ces gens. Je me permets d’évoquer ces faits car nous avons assisté à des scènes où les algériens avec leur titre de transport restent debout sur un trajet de 50 km alors que les subsahariens avec 10 gamins sont bien installés sans avoir pris la peine de payer leurs billet avec l’argent de la mendicité et là je n’ose pas citer le non respect de la propreté par ces migrants et la suite tous les algériens ne la connaissent que trop.




    2



    1
    Anonyme
    15 décembre 2017 - 10 h 32 min

    Alger est déjà assiégée par les gueux et le métro est archi plein à toutes les heures ! la réalisation de ce petit boyau on l’a attendue des lustres pour un résultat…bof bof… certaines sorties se font sur des routes en pente, du jamais vu! les escaliers finissent tous par une marche de 30 cm au dessus du niveau du trottoir ou ce qu’il en reste! des panneaux publicitaires sont placardés partout pour nous vendre des pâtes et des téléphones , le ménage n’est jamais fait ni dans les espaces ni dans le train, ne parlons pas des wagons avec leurs sièges en vis à vis sur toute la longueur du train ! vraiment décevant ce métro impersonnel et médiocre




    1



    6
      El kenz
      15 décembre 2017 - 11 h 05 min

      Ce métro est un vrai bijou dont les Algériens sont fiers.Il est né certes dans la douleur, mais il est là aujourd’hui, et il va s’ agrandir d’ année en année au grand bonheur des citoyens qui l’ utilisent.Vos critiques sont déplacés , infondés car tout ce que vous dites n’est que mensonges, et le mensonge on sait qui sont ces spécialistes, les marocains comme d’ habitudes.




      5



      1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.