La statue de la Fontaine de Aïn El-Fouara saccagée par un islamiste

Sétif Aïn El-Fouara
La statue de Aïn El-Fouara a subi un acte de vandalisme. D. R.

Par Hani Abdi – La Fontaine de Aïn El-Fouara, monument emblématique de la ville de Sétif, a été saccagée par un extrémiste religieux. L’acte de destruction de cette fontaine a été commis par cet intégriste en plein jour, devant la foule qui l’observait sans la moindre réaction.

Muni d’un marteau, cet extrémiste religieux s’est attaqué à la sculpture qui représente une femme nue. Il a fallu l’intervention de la police pour limiter les dégâts. Ce n’est pas la première fois que ce monument réalisé en 1898 par le sculpteur français Francis de Saint-Vidal fait l’objet d’un acte de saccage. En 1994, une bombe a failli la détruire totalement. D’autres tentatives de certains «illuminés» ont été avortées grâce à la vigilance de la population qui s’est dressée des années durant comme un rempart contre la bêtise humaine, empêchant ainsi les extrémistes de démolir sa statue.

Aujourd’hui, les personnes présentes sur les lieux n’ont rien fait pour empêcher cet intégriste de commettre son acte destructeur. Cet acte n’est pas négligeable. Il renseigne sur l’avancée dangereuse de l’obscurantisme islamiste qui veut nous renvoyer à l’âge des glaces. Un tel acte ne doit nullement rester impuni, ni passer sous silence. C’est un début d’agression contre notre patrimoine, contre l’art, la culture, l’histoire et notre civilisation. L’Etat doit prendre ses responsabilités pour que de telles agressions ne se reproduisent plus. Car l’obscurantisme islamiste ne connaît aucune limite.

H. A.

Comment (31)

    Nasma
    20 décembre 2017 - 20 h 12 min

    Ce type a cru massacré une vraie femme alors que celle-ci n’est qu’en marbre. Il faut aussi que ces hommes à kamis et a barbes colorées rousses arrêtent la vente des sous vêtements de femmes dans les marchés d’Alger qu’ils exposent drôlement et la il n y qu’eux qui monopolisent ce commerce. En leur souhaitant bien sûr EREBH (le gain ?????) dans ces affaires de sous vêtements (rire),

    Pragmatisme
    19 décembre 2017 - 14 h 16 min

    Si l’on compare les frères musulmans avec El Azhar, les Saoudis avec les deux lieux saints, les musulmans de Jordanie, de Syrie, d’Irak, de Turquie, etc… je peux dire que nos islamistes sont encore à la crèche!!! et pourtant les premiers cités ont tous des monuments historiques chez eux qu’ils protègent.
    Si on regarde le fond des choses, les pharaons – Ramses entres autres – sont des mécréants, des taghoutes!! alors je ne comprends pas pourquoi El Azhar n’a pas décrété de fatwa pour détruire les pyramides!!!!! si le pharaon est un taghout, son héritage est haram, ce qui en déduit que l’argent du tourisme est illicite!!! de même pour tous les autres pays musulmans.
    Quant à la statue de Aïn Fouara, certes sa nudité est un peu gênante, je propose de la transférer dans un musée. il faut reconnaître que c’est un chef d’œuvre à préserver pour le tourisme.

    meli
    19 décembre 2017 - 12 h 24 min

    c’est le résultat de la réconciliation national, permettre a des tueurs entaché de sang d’innocents dans leurs mains d’intégrer la société c’était une erreur car ces monstres en tués, volé, violé, depuis 1999 ils n’ont pas arrêté de propagé leurs idées dans les mosquées dans les cafés partout, ils on eux le feu vert l’Etat leurs a donné tout un toit, un locale, une voiture, même un citoyen honnête n’a pas pu bénéficié de ces biens au contraire il font tout pour lui mètre des clous sur sa route, bref c pour vous expliqué comment on est arrivées là, vous avais surement remarquez que le peuple algérien à complètement changer, le terrorisme armé a perdu mais leurs idées sont ancré le peuple algérien maintenant en dirai qu’il vient de découvrir l’islam et que nos parents et grand père et grand mère n’étais pas des musulman, voire des filles de 10 ans mettre le voile c’est affreux dans une société comme la notre, remarqué que l’algérien déteste la femme carrément, moi personnellement je s’avais qu’on arriverais a ça et mazaaal, c’est que le début malheureusement mais cet fois ci le peuple sera de mèche avec ces monstres.

    Mhand
    19 décembre 2017 - 10 h 32 min

    Il y a deux ans, ils ont fait la même chose à la fontaine de cherchell, ils ont complètement détruit les trois figures qui datent de l’époque où cherchell était la capitale de la Mauritanie et Juba 2 était un roi. De nouveau, ils ont dit que la personne qui a fait cela est mentalement dérangée, ce qui n’est pas vrai. Ces voyous sont envoyés exprès pour tenter de soumettre l’algérien à leur idéologie perverse importée et payée par les djouhala et traitre bin saloms d’arabie yahoudite. Le gouvernement doit riposter contre ces bâtards par tout ce qui est en leur possession et les éradiquer complètement de nos terres.

    16
    1
    Tangoweb 54
    19 décembre 2017 - 8 h 54 min

    Ce cinglé extrémiste, frustré doit être sévèrement condamné pour son geste barbare et primitif. Ce genre d individu a la haine de tout ce qui est beau, tout ce qui symbolise l art et la beauté.

    15
    1
    Akli Boughzer
    19 décembre 2017 - 8 h 45 min

    D’après un site électronique cet individu a été déclaré fou à 100% dont irresponsable de ses actes.Mais innocenter de tels individus est une façon de les encourager à faire pire…J’espère qu’il va être interné dans un asile pour le restant de ses jours car c’est un danger public qui est passé à l’acte.

    8
    1
    salah khiar
    19 décembre 2017 - 8 h 24 min

    un acte ignoble et honteux.

    11
    1
    Selecto
    19 décembre 2017 - 3 h 07 min

    Sur la vidéo on voyait les gens passifs à cause des policiers présents car la police protègent ces criminels mais tabassent les patriotes.

    6
    5
      Anonyme
      19 décembre 2017 - 8 h 18 min

      Selecto
      19 décembre 2017 – 3 h 07 min
      Sur la vidéo on voyait les gens passifs à cause des policiers présents car la police protège ces criminels mais tabasse les patriotes. (…)

      3
      4
    kenza
    18 décembre 2017 - 23 h 11 min

    Quand on voit la façon dont ce barbare s’en est pris à cette statue, s’attaquant à son VISAGE et à ses seins, on voit bien qu’au-delà de la volonté de s’attaquer à la nudité, c’est surtout la haine de la femme et du genre féminin qui habite ces monstres. D’ailleurs, tout au début, les zombis du FIS, en jetant de l’acide sur les jambes des filles pour les obliger à aller se cacher et disparaître de l’espace public, ne s’attaquaient pas seulement aux femmes, ils s’attaquaient à la féminité.
    Malheureusement ( ou heureusement), l’énergumène qui a commis ce massacre sur la statue, nous ramène à une triste et terrible réalité qui, par peur de ce que nous ont fait vivre ces monstres d’islamistes, on ne voulait, peut-être, pas voir : Les zombis du FIS ont semé dans notre société la mauvaise graine qui a donné des petits et qui, aujourd’hui, prennent la relève.
    NB: Je dis  » heureusement », parce que après ça, on ne peut pas dire, comme au début du FIS, qu’on ne savait pas de quoi sont capables ces monstres….

    19
    1
    Anonyme
    18 décembre 2017 - 23 h 04 min

    PS/ MÉFIANCE ILS CHERCHENT A EMBRASER LE PAYS PAR LE CHANTAGE

    7
    2
    Anonyme
    18 décembre 2017 - 23 h 00 min

    Regardez plutot comment a été titré cette affaire sur le site http://www.kabylie.com: La statue de Lefwar mutilée par un islamiste en Kabylie sétifienne
    Aviez vous jamais parler de « KABYLIE SETIFIENNE »
    Je ne cesse de dire que ces gens sont un véritable danger
    voici le texte grossier et mensonger, ils cherchent à embraser le pays:
    Un islamiste habillé d’un qamis hilalien a vandalisé ce dimanche la statue emblématique de la ville de Sétif qui surplomble la fontaine publique d’Ain El Fouara.

    Des vidéos circulent, depuis ce lundi matin, sur les réseaux sociaux. Visiblement la population nombreuse regroupée autour de l’homme ne s’est pas interposée. L’auteur de cet acte s’est d’abord acharné à détruire son visage et sa poitrine à l’aide d’un marteau et d’un burin, avant que n’intervienne la police.

    Les arabo-musulmans d’Algérie ont salué cette dégradation, les statues étant contraires selon eux aux valeurs de l’Islam. Cette fontaine a été réalisée en 1898 par le sculpteur français Francis de Saint-Vidal.

    Selon une légende, la jeune femme dont il s’est servi comme modèle était une Française de Sétif. Subjugé par la statue exposée au musée du Louvre, le gouverneur militaire de Sétif avait demandé au sculpteur de l’offrir à Sétif pour en faire une fontaine monumentale.

    En se réapproprierant notre histoire, Lefwar, Lefwar… littéralement la vapeur chaude en langue amazighe symbolise aussi bien les stations thermales de cette région de Kabylie qu’une jeune fille demi-déesse peuplant la nature de la Tamazgha.

    HILARANT BANDE DE RACISTES DÉGÉNÉRÉS TOUTE HONTE BUE
    S’IL ARRIVE QUOI CE SOIT AU PAYS VOUS ETES LES PREMIERS RESPONSABLES ET VOUS LE PAYEREZ TRÈS CHER

    11
    12
    Nadia 31
    18 décembre 2017 - 21 h 51 min

    mdr , j’imagine ce qu’il fait endurer à sa pauvre femme ( s’il en a une qui puisse supporter ce manimal )

    18
    2
    merci AP
    18 décembre 2017 - 21 h 49 min

    vous vous attendiez à quoi de la part d’un extremiste fou furieux qui pense sauvagement etre le seul à avoir saisi le bon sens de la vraie religion ?
    vous vous attendiez peut etre à ce qu’il allait faire un selfie avec ..??? hahahahahah mdr
    ils sont tous pareils , rien dans la téte , tout dans le der….et le gros bide qu’on dirait qi’ils sont enceintes …
    ce ne pense qu’à aller manger des morceau de pizza à 15da , puis à aller , puis aller encore , et encore à la mosquée …
    le travail …???? le travail ça peut attendre la fin du monde !!!!

    18
    1
    Anonyme
    18 décembre 2017 - 20 h 35 min

    Les semblables de cet énergumène à Tombouctou, en Irak, en Syrie ont détruit des sites classés patrimoine mondial par l’UNESCO. En Afghanistan c’est à coup de canon qu’ils ont détruit les statues de Boudha à Banian. Leur programme : la couleur noire (absence de couleur), pas de sourire (mine renfrognée), la violence verbale et physique, la destruction (pas de construction), la mort ( contraire de vie). Et c’est avec de pareils arguments qu’ils pensent rallier à eux le reste de l’humanité ?

    31
    1
    LA NUMIDE
    18 décembre 2017 - 20 h 24 min

    SUICIDE D’UNE NATION : la foule présente à Sétif devant l’Islamiste wahabiste enragé qui détruisait la statue de Ain El Fouara , a laissé faire… (Sinon jamais sous d’autres circonstances quelqu’un n’aurait osé toucher à Ain El Fouara Symbole municipal des Setifiens !!!) .. Mais dés que quelqu’un se déguise en islamiste wahabiste met une barbe et un kamis et bave sa harangue religieuse , il se donne publiquement le droit de casser un bien public , detruire une statue de femme ou même tuer une femme en chair et en os ou toute une population d’algériens s’il juge que ça réconforte son idée et sa fiction .. A cause du prétexter de la religion la foule de toute façon le laisse faire , soit par complicité, soit par peur .. Au moment ou la Hisba commence a être déclassée et abandonnée dans le pays wahabiste où elle est née, l’Arabie , en Algérie elle gagne chaque jour du terrain et devient à la mode .. Dans les consciences , depuis 1992 , On ne vit pas dans une République et une société ou prime la Loi , mais dans un campement terroriste hirsute où prime le sentiment religieux du moment, c’est a dire l’Emeute islamiste et la Hisba saoudienne ou pakistanaise qui brule et extermine les églises , les mosquées soufistes et les femmes en pierre des fontaines publique … le wahabisme en tout temps et en tout lieu mise sur la Terreur et le peuple et l’État se laissent terrifiés puisque de toute façon au nom de la religion on est capable de tout faire et ca réussi a tous les coups .. c’est ça le pré carré du cercle infernal du pays depuis toujours .. on raconte même que mettre une barbe et un kamis ça aide à passer toutes les marchandises sur toutes les routes et sous toutes les Douanes , sans coup férir .. La nation est une fois de plus culpabilisée au nom de la religion wahabiste sur son existence et sur ses lois .. le pari de la future décennie rouge wahabiste ne fait aucun doute …En attendant que les monarques saoudiens mettent à exécution leurs menaces ( il parait que pour certains , l’Arabie saoudite possède en droit 80 ou 90 % de l’Algérie ) , en attendant aussi que les algeriens et leurs élites sombrent dans la phase Totémique de leur régression inféconde , avec un zeste du Tayhoudisme propre à toute ideologie bigote qui imprime les consciences et érige les tartufferies , en attendant de designer le futur bouc émissaire propre à toute société primitive qui fonctionne au Totem et au Tabou , un bouc émissaire idéal , comme un berbere par exemple ou des écrivains iconoclastes ….en attendant tout ca : SUICIDE D’UNE NATION

    21
    1
      AÏT Chaalal
      18 décembre 2017 - 22 h 22 min

      Notre pays est un paradoxe . A la fois on décerne la légion d’honneur à titre posthume à un musicien égyptien pour l’élaboration de l’hymne national par le président de la république via son sinistre ministre de la culture et d’un autre côté on laisse un inculte berbeux vandalisé une oeuvre artistique en plein jours et sous le regard des citoyens ..c’est très simple , il n y a pas besoin de cherché de gauche à droite ..On est en face d’un plan machiavélique depuis le début des années 80 pour faire de peuple algérien un peuple incultes , un peuple de moutons…C’est le déclin de toute une nation monsieur le Numide ..c’est encore pire qu’un suicide .ceux qui sont aveuglés par le fanatisme et anarchisme ne mérite même
      pas d’être nés dans le pays de Afulay de Madour , de st Augustin , de Baya , de Mohamed Racim, de Malek Bennabi , de Mohamed Arkoun et de Moloud Maamri, etc

      13
      1
      LOUCIF
      19 décembre 2017 - 13 h 57 min

      @LA NUMIDE , bien vu , c’est absolument vrai ce que vous dîtes ! J’ai remarqué moi aussi que dès qu’un barbu en claquette ou basket , à la barbe teintée au hénné, avec un gros ventre, entre dans une épicerie et commence à débiter des choses et d’autres (et oui il connait tout) en utilisant des citations coraniques, qu’il utilise comme ponctuation bien sûr, eh bien tout le monde se tait et s’immobilise!

      C’est la même chose dans les quartiers ou au sortir des mosquées ou dans les marchés ! Il y a effectivement la peur du fait de la décennie noire, mais il y a aussi le fait que dès qu’on cite le Coran tout le monde se couche sans chercher à le contredire ou à les corriger alors qu’il s’agit souvent de bluffeurs trilingues ou d’analphabètes polyglottes sur tous les plans, y compris sur le plan théologique !!

      Pour l’anecdote, je me souviens lors d’un jour pluvieux et boueux dans un quartier de Miliana, j’ai changé un pneu chez le vulcanisateur du coin et à la fin je lui ai demandé de me donner une feuille de journal pour l’utiliser dans la voiture afin de ne pas salir le plancher ! Il a refusé en m’expliquant que je ne dois jamais utiliser un journal écrit en langue arabe (c’était un quotidien national). J’ai demandé des explications et il m’a répondu sèchement : l’arabe est la langue du Coran et de Dieu dont c’est haram de salir ce type de journal ! Textuel ! je lui ai répondu : alors que fait ce journal dans ton garage plein de graisse et que tu touche avec tes mains sales ? Est-ce que tu ne le jettes pas dans la poubelle quand tu n’en as plus besoin ? Il n’a pas voulu me répondre et m’a dit « rouh ellah issahel » ! Aucune discussion possible ! Authentique !

    Anonyme
    18 décembre 2017 - 20 h 23 min

    Malheureusement, là ou passe la vermine islamiste rien ne pousse, à part le désert qui leur convient pour s’entretuer..A-t-il l’éducation, la culture pour comprendre le sens d’une telle œuvre? Sans esprit est formaté par des hadiths sortis des ténèbres, qui pense par un tel acte se retrouver au Paradis des hypocrites…

    14
    4
    FLN canal historique
    18 décembre 2017 - 20 h 22 min

    D’accord pour cette publication, mais aucun article au sujet du veto américain suite à la condamnation de la décision du sinistre Donald Trump par les membres du conseil de sécurité. Ce soir la Maison Blanche c’est montrée ennemie de l’Islam, des arabes et de tous les musulmans. Nous espérons que les relations avec les Etats Unis soient gelée tant que le sinistre Trump est à la Maison Blanche et souhaitons aussi le départ des américains des pays arabes

    6
    30
      AÏT chaalal
      18 décembre 2017 - 22 h 31 min

      Ne vient pas ici pour détourner le débat..on parle des choses sérieuses et même grave..la banalisation et fanatisme et l’ignorance qui touche une grande partie de nos concitoyens malgré la décennie noire et ces drames .
      Ps: la question de moyen orient et ces problèmes avec l’administration américaine actuelle nous ne concerne pas nous Algériens .

      17
      2
      à FLN CANULAR HISTORIQUE
      19 décembre 2017 - 7 h 52 min

      calmez votre hystérie …vous risquez aussi de saccager une statue …

      2
      5
    Anonyme
    18 décembre 2017 - 20 h 16 min

    L’endoctrinement n’est pas, malheureusement, le seul acte de dépravation de la société. Le plus grave reste comme le rapporte HANI ABDI c’est , les personnes présentes sur les lieux qui n’ont rien fait pour empêcher cet intégriste de commettre son acte destructeur. La société Algérienne est elle devenue aussi inerte pour ne pas réagir face à un tel acte ? C’est grave qu’on ait perdu ce sentiment de défense face à une telle injustice. Chaque jour , nous le constatons sur la voie publique, où des agressions de personnes faibles , comme les filles, sans intervention de quiconque. L’individualisme a atteint les sommets de l’intolérance, ajouté à ce fanatisme religieux , c’est la société Algérienne qui se dépérit. Nous savons tous que l’Etat est absent , alors il est de notre responsabilité de nous prendre en charge , sans quoi nos enfants auront à affronter un monde sauvage .

    19
    2
      Chrikh
      18 décembre 2017 - 22 h 49 min

      Eh oui ,les gens ont peur,les autres sont d’accord avec ke barbu. Les démocrates doivent se rendre à l’évidence qu’il faut mener ce combat qui sera inéluctable contre c ignorants fanatiques,on n’y échappera pas,ou alors fuir ou se soumettre. Tous les peuples sont passés par là.

      9
      2
    LOUCIF
    18 décembre 2017 - 19 h 49 min

    Je viens de voir une photo publiée il y a quelques minute de la statue ! Après avoir vu les dégâts commis sur cette statue, pourtant adoptée par les Sétifiens depuis plus d’un siècle, je peux conclure que ce monstre a eu tout le temps de défigurer le visage et les seins de la statue ! Cela signifie aussi que beaucoup de spectateurs présents l’ont laissé faire avant que n’arrivent les policiers ! La vidéo au moment du crime ne montrait pas une réaction vraiment contre des spectateurs présents ! Ils ont laissé faire ! Ce qui laisse supposé qu’il y a beaucoup de sétifiens qui sont d’accord avec ce criminel , hélas !

    J’ai dis dans un post précédent que cet individu relève de la psychiatrie, mais je corrige en disant : non ce n’est pas un fou ! C’est un individu qui savez très bien ce qu’il faisait ! Un fou n’est pas aussi méthodique dans son « travail » comme le montre des résultats du « travail » de ce monstre barbu en kamis et claquette !!

    22
    2
    Anonyme
    18 décembre 2017 - 19 h 31 min

    L’endoctrinement peut pousser une personne ( homme ou femme, jeune ou vieille, lettrée ou illettrée ) agitée ou même une personne ( homme ou femme, jeune ou vieille, lettrée ou illettrée ) en apparence calme et pacifique à n’importe quel acte de violence ou de destruction extrême. On l’a vu chez nous et on le voit chaque un peu partout à travers le monde. L’endoctriné (radicalisé comme disent les occidentaux) ne peut pas être déradicalisé en lui faisant écouter la 40 ième symphonie de Mozart ou en lui expliquant les vertus de la science et de la technolgie, son cerveau, à moins d’une thérapie qui reste à découvrir, restera imperméable au bon sens et au raisonnement.

    14
    3
    Lghoul
    18 décembre 2017 - 18 h 58 min

    Ils ont horreur de l’art et ont peur de l’histoire et du savoir en particulier. Ils ne savent rien et ne produisent rien mais promettent le paradis aux naifs. Comment Dieu puisse dialoguer avec des gens pareils si ce n’est satan en chaire et en os ?

    17
    3
    Nour
    18 décembre 2017 - 18 h 35 min

    Sont-ils capables de construire ? ou est-ce qu’ils ne savent que tuer, lapider, voler, casser, détruire, saccager !

    24
    3
    Badaud
    18 décembre 2017 - 17 h 37 min

    Rectificatif : Des citoyens se sont attaqués à lui avant l’intervention et si ce n’étaient ces derniers il aurait été lynché

    13
    5
    LOUCIF
    18 décembre 2017 - 17 h 20 min

    Ce geste rageur de la part de cet individu n’est pas étonnant quand on sait que le salafisme ou le radicalisme islamiste ne mène qu’au crétinisme, à l’abêtissement, à l’imbécilité et à l’arriération, mais jamais à l’élévation à la hauteur des messages de la parole de Dieu qu’on y trouve dans les livres révélés en général et dans le Coran en particulier !

    Cet individu relève de la psychiatrie. Sa maladie s’est aggravé avec son analphabétisme trilingue et son endoctrinement du fait de sa fréquentation d’individus en kamis, barbe au henné et claquettes qui rodent dans les mosquées même après la prière ou dans les cafés du coin et qui tiennent de commerces en tout genre ! Il sont en train de se reproduire en nombre de plus en plus grand, partout sur tout le territoire national !!

    25
    3
    Anonyme
    18 décembre 2017 - 17 h 12 min

    L’état se doit de prendre ses responsabilités, sinon re-bonjour une nouvelle décennie rouge ! 200000 morts n’ont pas suffi ? Faut -il encore d’autres centaines de milliers de morts ? Rabi Yestar.

    21
    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.