El-Qods occupée : Trump menace de couper les vivres aux pays qui voteront contre lui à l’ONU

Nikki Haley : «Nous n'attendons pas à ce que ceux que nous avons aidés nous ciblent»
Trump : «Qu'ils votent contre nous, nous allons économiser beaucoup». D. R.

Le président des Etats-Unis, Donald Trump, a menacé mercredi de couper les aides américaines aux pays qui vont voter jeudi pour la résolution condamnant sa décision sur El-Qods occupée.

«Toutes ces nations qui prennent notre argent et votent contre nous au Conseil de sécurité ou à l’Assemblée prennent des centaines de millions de dollars et des milliards de dollars et votent contre nous», a déclaré Trump lors de la dernière réunion de son cabinet.

«Bien, nous allons surveiller ces votes. Qu’ils votent contre nous, nous allons économiser beaucoup et nous ne en soucions pas», a ajouté le président américain, dont la dernière décision sur la ville sainte a suscité l’indignation de la quasi majorité des Etats membres de l’ONU.

Mardi, l’ambassadrice des Etats-Unis auprès de l’ONU, Nikki Haley, a averti à mots à peine voilés les Etats membres qui vont voter jeudi pour la résolution, en affirmant que son pays allait «noter les noms».

«Jeudi, il y aura un vote critiquant notre choix, les Etats-Unis vont noter les noms», a tweeté Nikki Haley, après la décision du président de l’Assemblée générale de l’ONU de convoquer une session extraordinaire pour adopter une résolution rejetant la reconnaissance par les Etats-Unis de la ville sainte comme capitale d’Israël. «Nous n’attendons pas à ce que ceux que nous avons aidés nous ciblent», a-t-elle dit.

L’Assemblée générale de l’ONU est appelée à nouveau à voter une résolution condamnant la décision américaine. Le président de l’Assemblée générale a décidé de convoquer une session extraordinaire pour adopter cette résolution présentée par le Yémen et la Turquie au nom des pays arabes.

Le texte reprend pratiquement les mêmes termes du projet de résolution rejeté lundi par le Conseil de sécurité lors d’un vote unanime qui a symbolisé l’isolement des Etats-Unis sur la question d’El-Qods.

Lundi, l’ambassadrice américaine, qui a opposé son veto au premier projet de résolution, a vivement critiqué les alliés des Etats-Unis au Conseil de sécurité.

Le vote a recueilli 14 voix pour, dont celles des quatre membres permanents, à savoir la France, le Royaume Uni, la Russie et la Chine.

«C’est une insulte et un camouflet que nous n’oublierons pas», a-t-elle déclaré à l’issue de ce vote.

L’adoption de la nouvelle résolution jeudi mettrait plus de pression politique sur les Etats-Unis, alors que la décision de Trump n’a pas apporté du nouveau au processus de paix au Moyen-Orient et risque de le compliquer davantage, a commenté lundi la presse américaine.

R. I.

Comment (10)

    chanakhadra
    24 décembre 2017 - 13 h 45 min

    on dit chez nous « dir rouhak mehboul techbaa koussour » (galettes). Allemand d’origine ne serait il pas au contraire antisémite? En s’affichant de la sorte, il fait tomber les masques à tous ceux qui se cachaient derrière les usa, même les terroristes.




    0



    0
    Vox Populi
    22 décembre 2017 - 2 h 09 min

    Ridicule quand tu nous tient ! Chassez le naturel, il revient au galop!Trump? c une lonnngue trompe d’éléphant, ou une trompette… non !non! c un énorme troympe l’oeil ha ! ha!ha!..




    1



    0
    ! BRICS !
    21 décembre 2017 - 19 h 56 min

     » …Le président des Etats-Unis, Donald Trump, a menacé mercredi de couper les aides américaines aux pays … » hahahahahahahahahahahahah
    la chine va revoir à la hausse les prix de tous les produits exportés vers les usa et les produits « américains » fabriqués en chine !!! lol.
    trumpy , arréte stp , tu fais rire la galerie …




    2



    0
    démence quand tu le tiens ...
    21 décembre 2017 - 19 h 53 min

    je n’ai jamais arrêté de me demander : Comment des américains civilisés ont pu voter sur un monstre pareil , le trouble mental est trop flagrant en plus sans aucun doute de la démence par vieillissement de sa boite craniénne qui commence à faire surface à grands pas …




    5



    0
    karimdz
    21 décembre 2017 - 19 h 40 min

    Les pays du monde devraient menacer ce clown sinistre de ne plus utiliser la monnaie de singe u.s.

    Le siège de l ONU n a pas vocation à se trouver sur le territoire d un état terroriste criminelle qui fait chanter les pays du monde avec ses menaces diverses.




    3



    0
    anonyme
    21 décembre 2017 - 18 h 40 min

    COUCHÉ LA VACHE FOLLE
    JE VOUS ASSURE QU’IL N’A RIEN DANS LES C…
    VOYEZ COMMENT L’A HUMILIÉ Kim Jong-un




    4



    0
    Anonyme
    21 décembre 2017 - 17 h 54 min

    Tous les pays arabes reçoivent une aide américaine qui se chiffre à des milliards de dollars :De l’aide la plus basse à l’Algérie »Military/Security/Assistance= 2.6 millions de $ » . A l’aide américaine aux Palestiniens d’une valeur moyenne de 400 millions de dollars , la Jordanie plus de un milliard de dollars par an,l’Égypte un montant de 1,3 milliard de dollars annuellement etc…. Comme dit un dicton algérien » Qui pourrait dire au lion qu’il pue de la gueule »




    1



    1
      non
      22 décembre 2017 - 11 h 35 min

      ce ne sont pas des aides , c’est juste pour les paralyser à ne pas chercher à s’auto suffir par eux méme , tout est calculé par les amerlocs , ils ne font rien sans rien , si trump est arrivé à menacer lles 14 pays du conseil de sécurité …c’est qu’il a été tout simplement acheté par les sionistes , on lui a certainement promis « la moitié » du temple de Salomon !!: hahaha ( acheter du poisson dans l’eau)




      2



      0
    Nasser
    21 décembre 2017 - 17 h 34 min

    une fois de plus à travers leur chef d’ état les Etats-Unis font la magistrale démonstration qu’ il méprise aussi bien l’Onu que les pays qui ne s’ alignent pas à leurs décisions. nous avons mille et une raisons de nous inquiéter car Il fut croire que ce chef d’ état qui sera la source des conflits sur cette terre (non respect de l’ accord sur l’ environnement, non respect de l’ accord sur le nucléaire Iranien,tentive d’ intimidation sur la Corée du Nord mais aussi le Vénézuela, et pour finir El-Quods).force est de constater que les média de son pays ne s’ étaient pas tromper à son sujet , à savoir qu’ il est vraiment dangereux……




    3



    0
    Anonyme
    21 décembre 2017 - 17 h 02 min

    Suite à cette menace, le ministre turc des affaires étrangères a déclaré : « Le monde a changé. La logique du « Je suis fort, donc j’ai raison » a changé. Désormais, le monde se soulève contre l’injustice. Désormais, aucune nation qui a de l’honneur, aucun Etat qui se respecte ne courbe l’échine face à ce genre de pressions ».

    Mr Trump semble ne pas savoir que nous ne vivons plus à l’époque des cow-boys et des indiens « cherokee » !

    Bonne soirée.




    11



    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.