Qui a profané la tombe du père du roi de Libye d’origine algérienne à Koufra ?

Koufra Senouci
Veut-on exacerber la colère des Algériens par cette profanation ? D. R.

Par Karim B. – La tombe du père de l’ancien roi de Libye Mohamed Idriss Senouci a été profanée «par des salafistes», dans la ville de Koufra, dans le sud-est du pays. La chaîne qatarie Al-Jazeera, qui rapporte l’information, rappelle que la ville est sous la domination des forces du maréchal Khalifa Haftar mais précise que les auteurs de cet acte de vandalisme seraient «soutenus» par les Al-Saoud.

On ne sait pas si la chaîne de propagande des Al-Thani cherche à aggraver la crise larvée qui caractérise les relations entre l’Algérie et l’Arabie Saoudite suite à la banderole brandie par des supporters algériens à Aïn M’lila, dénonçant la position lâche de Riyad vis-à-vis de la décision de Trump de reconnaître El-Qods capitale d’Israël. Mais il est certain, par contre, que derrière cette profanation, ce sont, quelque part, les origines algériennes du père du roi Senouci qui sont pointées.

De nombreuses parties en conflit en Libye ne pardonnent pas à l’Algérie son refus de cautionner la dislocation de ce pays voisin en proie à une guerre civile, conséquence de l’intervention militaire franco-britannique qui a mis fin au règne de Kadhafi. Après plusieurs années d’un conflit armé qui s’enlise chaque jour un peu plus, des belligérants continuent de voir en l’Algérie un facteur dérangeant qui empêche la primauté d’une partie sur une autre. Bien que Haftar combatte les extrémistes religieux dont il refuse la présence dans les rouages du pouvoir chancelant de Tripoli, son entêtement à «régner» seul et par la force est contrarié par les efforts de l’Algérie d’aboutir à une solution politique à la crise libyenne qui inclue toutes les composantes du peuple libyen.

Si Al-Jazeera affirme avec conviction que les salafistes sont derrière la profanation et le vol des ossements du père du roi Mohamed Idriss Senouci, natif de Mostaganem, dans l’Ouest algérien, il y a dans cette certitude comme un semblant de manipulation qui vise à exacerber la colère des Algériens qui se sentiraient visés par cette atteinte à la sépulture d’un des leurs contre des Al-Saoud vilipendés par le rue algérienne.

K. B.

Comment (18)

    Rayes Al Bahriya
    1 janvier 2018 - 21 h 54 min

    Svp…pas de censure.
    De grâce.
    Bonne année à toutes et à tous…

    Rappelons certaines choses.
    Charles Eugène De Foucauld avait été Assassiné par les sbires de la confrérie Marabiotic Les Senoussi de Libye en 1916 dans le hoggar Algerien.
    Son ossuaire de C.E.D.F avait été exhumé en 1917 par la mission du général Laperrine chef des territoires du Sud.
    Le corps était intact en chaire et en os.
    Sauf que ces profanateurs fanatiques du tombeau
    Du Roi Senoussi vivront l’enfer in cha Allah.
    Soyez maudits….

    2
    1
      Anonyme
      2 janvier 2018 - 16 h 04 min

      LES SNOUCIS C EST DES ALGÉRIENS ET VOUS ÊTES ENTRAIN DE DÉFENDRE DES COLONIALISTES FRANÇAIS DONC VOUS ÊTES UN HARKI DE L AN 2017 !

      1
      1
    Rayes Al Bahriya
    1 janvier 2018 - 10 h 16 min

    Rappelons certaines choses : Charles Eugène De Foucauld avait été Assassiné par les sbires de la confrérie Maraboutique des Senoussi de Libye en 1916 dans le hoggar Algerien.
    Son ossuaire de C.E.D.F avait été exhumé en 1917 par la mission du général Laperrine chef des territoires du Sud. Le corps était intact.
    (…)

    1
    2
    karimdz
    31 décembre 2017 - 18 h 44 min

    J ignorais que ce roi était d origine algérienne. S agissant de la profanation, que peut on attendre de wahabites yahoudites, ces imposteurs musulmans, qui n ont ni foi ni loi.

    9
    5
    Anti Khafafich ⴰⵎⴳⵉⵍⵍ ⵜⵉⵢⵉⵍⵍⵉ
    31 décembre 2017 - 16 h 56 min

    Cet acte de vandalisme n’est qu’un exploit parmi d’autres en millier ajouté au palmarès des kharabes du moyen orient. Cet acte extrêmement lâche, puisque concerne une tombe d’un mort d’il y a des siècles, ne va qu’accélérer le divorce de la majorité des arabisants algériens avec leur soi disant origine « arabe ». Une Nème gifle a ceux qui nous bassinent avec leur fraternité « inter-arabes »; je sais que malgré tous les indices, certains arabisants ne vont quand même pas se réveiller et continueront de blablater sur leur sort incertain et humilié de tous bords. et pour finir : راضي الله عن أسلافنا سيفاكس، يوغرطه، الكاهنة، اكسيل، إدريس السنوسي، الأمير عبدالقادر، بن مهيدي وكل من لم تسعه هاته الأسطر

    14
    7
    Numidia-DZ
    31 décembre 2017 - 15 h 32 min

    La Libye est un pays d’Afrique du Nord, dont le nom dérive de Libou, un peuple berbère connu depuis l’antiquité ( Wikipedia).
    On ne peut effacer l’histoire et la mémoire de l »humanité.

    18
    3
    MELLO
    31 décembre 2017 - 15 h 22 min

    Les langues commencent à se délier après ces reconnaissances, bien que partielles, des revendications amazighes. L’histoire a encore plein de surprise pour ceux qui se considèrent arabes , proches des saouds. L’Algérie renouera , inéluctablement, avec ses origines et son identité amazighes. Ce sera une très belle chose que de s’éloigner de ces monstres wahabites qui ne cessent de massacrer des humains aux Yémen.
    Tôt ou tard , la Libye saura faire une distinction approfondie , quant à ses racines amazighes, loin de toute appartenance à ce monde maquillé qu’est ce monde Arabe HYPOCRITE. Lors d’un match de football Ain Mlila, les spectateurs présents au stade ont déroulé sur la tribune une banderole représentant des caricatures du roi Saoudien et de son allié le président américain Donald Trump, l’une collée à l’autre et à côté d’un dessin de la grande mosquée al-Aqsa. Cela a provoqué la colère des autorités saoudiennes. Tout de suite Riyad menace de riposter fort, sachant bien que les relations entre les deux pays ne sont pas en ligne depuis que l’Algérie a refusé de rejoindre la coalition arabe contre le pays arabe le plus pauvre le Yémen. Mais , ces Saouds doivent savoir que le peuple amazigh et sa culture plurimillénaires ont pendant des siècles et demeurent à ce jour combattus, relégués, méprisés par des peuples et des cultures venus d’ailleurs qui ont colonisé leurs territoires. Il est temps et urgent d’y mettre un terme comme il est urgent de restaurer tous les droits des Amazighs sans discriminations ni préjugés raciaux et d’instaurer une coexistence pacifique entre les peuples. Comme le disait le poète amazigh Afer-Térence, «je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger».

    18
    4
    AÏT Chaalal
    31 décembre 2017 - 14 h 42 min

    Il faut que l’Algérie aide la famille royale libyenne de faire un retour au pouvoir en Libye pour faire Barrage à l’influence des pseudos états et royaumes de golf persiques . Les frontières historiques de la nation amazighe s’étendent jusqu’au delta de Nil en Égypte. Il faut défendre nos intérêts et de propager nos valeurs communes au-delà de nos frontières pour faire face à l’islamisme radicale de wahabisme et de salafisme et surtout le baathisme .

    19
    9
    DYHIA
    31 décembre 2017 - 14 h 32 min

    Avec l’officialisation de tamazight, les arabes ont-il peur que l’Algérie revendique ses terres Amazigh ??

    Il ne faut jamais oublier que l’Égypte fait tout pour annexer la Libye en se basant sur de fausses informations historiques pré-fabriquées.
    Comme l’Algérie assume son Amazighité, la concurrence est devenue rude pour l’Égypte qui est en train de se créée une amazighité imaginaire pour s’accaparer de Libye.
    Ces pays kharabes sont en train d’effacer toute trace d’histoire prouvant que l’Algérie Amazigh avait régné sur la Libye.
    C’est un jeu géo-stratégique d’une grande importance. L’officialisation de Yennayer en Algérie est une réponse qui met en échec tous ces plans diaboliques de ceux qui veulent s’accaparer de la Libye.

    31
    6
    Kahina
    31 décembre 2017 - 14 h 04 min

    C’est la façon des wahhabites de nous montrer leur haine envers tout ce qui est Amazigh…Ça date pas d’aujourd’hui.
    L’officialisation de Yennayer ne plaît pas aux Wahhabites.

    26
    5
      Chaoui
      1 janvier 2018 - 2 h 18 min

      Que ça leur plaise ou non, nous n’en avons cure. il est TOUJOURS plus préférable de nous connaître nous-mêmes Algériens pour mieux nous reconnaître que de vouloir contre la raison se reconnaître béssif à travers des individus étrangers parce que nous serions comme eux des musulmans sunnites !
      Toute civilisation qui veut savoir qui elle est et où elle va se doit de se retourner sur son passé pour savoir d’où elle vient. Et NOUS, nous ne venons assurément pas du Moyen Orient mais de la Numidie pluri-millénaire. Aussi, notre destin n’est non dans cette région dominée par la perfidie et la traîtrise mais dans la nôtre, l’Afrique du Nord, et plus largement sur notre Continent, l’Afrique (qui fut jadis, initialement, avant l’invasion romaine, le nom de…l’Algérie et de la Tunisie).

    LE NUMIDE
    31 décembre 2017 - 10 h 24 min

    avec les grandes décisions nationalistes et historiques du président Bouteflika sur l’identité BERBERE en Algérie , l’Arabie saoudite est foutue en Afrique du nord définitivement .. Bouteflika a scellé son tombeau en Afrique du Nord , il ne joue pas à la marelle avec elle .. La roue de l’Histoire est lancée doucement mais plus lourdement depuis des siècle et sur un grand chemin pavé d’espoir et de puissance pour la jeune nation algérienne ..PLUS RIEN NE PEUT NOUS ATTEINDRE , ni de Rome , ni de Carthage … Les salafistes sont foutus en Ifriqiya .. et l’Arabie saoudite et ses clients feraient mieux de s’occuper de leur avenir incertain , ils vont récolter ce que le Wahabisme a semé au Moyen Orient .. Vous verrez ce qu’il en feront les iraniens ..

    44
    7
    Anonyme
    31 décembre 2017 - 9 h 17 min

    Le premier roi de Libye est né à Ak-Wasita prés de Mostaganem, en 1787.

    35
    3
      kahina
      31 décembre 2017 - 15 h 29 min

      Tu veux dire 1787 avant JC

      10
      6
      Anonyme
      31 décembre 2017 - 18 h 57 min

      Et son arrière grand père originaire de beni snous de la famille des snouci de oued lakhdar ( ex : oued chouly ) ; et fiere de chichnaq roi amazigh de beni snous et pharaon d Égypte !

      8
      1
      Anonyme
      1 janvier 2018 - 18 h 48 min

      Les aïeux de Trump vivaient à Oued al Maleh ( ex Rio Salado ) avant d’émigrer aux USA lors de la rué vers l’or.

        Anonyme
        2 janvier 2018 - 16 h 00 min

        soyez serieux ! l histoire c est serieux ! quant a tramp il a une super tramp pour tromper ses auditeurs !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.