Bruits de bottes au Proche-Orient : Israël se dit prêt à attaquer l’Iran

L’entité sioniste accuse l’Iran de vouloir créer un croissant chiite
Une nouvelle guerre se prépare contre l’Iran. D. R.

Par Sadek Sahraoui – La thèse du complot évoquée par les pasdaran pour expliquer les troubles qui secouent l’Iran depuis près d’une semaine semble tenir la route. Elle vient même d’être confirmée par une sortie d’un responsable israélien. Le chef d’état-major de l’armée israélienne, le général Gadi Eizenkot, a indiqué qu’Israël pourrait bientôt devenir membre d’une large coalition de pays ayant pour objectif de soustraire la Syrie de l’influence chiite. Décodé, cela veut dire qu’une nouvelle guerre se prépare contre l’Iran et pourquoi pas contre la Syrie.

Le chef d’état-major de l’armée israélienne a ainsi clairement accusé, lors d’un discours prononcé mardi à l’Université Herzliya, le gouvernement iranien de chercher à créer un «croissant chiite» afin d’étendre son influence à l’Irak, la Syrie, le Liban, le Yémen, Bahreïn et la bande de Gaza. Pour lui, l’ambition hégémonique de l’Iran se confirme à travers les aides financières fournies au Hezbollah. Des aides, a-t-il dit, qui varient entre 700 millions et 1 milliard de dollars par an.

La même source, qui veut visiblement justifier absolument une attaque contre l’Iran, a révélé que Téhéran vient également d’augmenter le montant de ses aides financières allouées aux différents mouvements de résistance palestiniens (Hamas et Jihad islamique) qui activent dans la bande de Gaza.

S’agissant de la Syrie, Gadi Eizenkot a fait savoir que dans l’immédiat, les efforts d’Israël consistent à éviter par n’importe quel moyen, y compris militaire, que l’Iran déploie des forces à la frontière israélo-syrienne. Il a ajouté que, selon les informations des renseignements israéliens, l’Iran compte actuellement environ 2 000 conseillers en Syrie, auxquels il faut ajouter 8 000 combattants du Hezbollah libanais ainsi que 10 000 hommes armés gérés par Téhéran, mais provenant de pays tels que l’Irak, l’Afghanistan et le Pakistan. «Nous ne pouvons pas ignorer que le Hezbollah, les milices chiites et l’Iran se retrouvent du côté du président Bachar al-Assad, c’est-à-dire du côté des vainqueurs», a-t-il dit.

Le chef de l’état major de l’armée israélienne a révélé à ce propos que l’Etat hébreu était en train de déployer, de concert avec d’autres pays, des efforts soutenus dans de nombreux domaines pour empêcher l’Iran d’assurer une présence en Syrie. «Il ne serait pas bon pour Israël, pour la Syrie elle-même et pour l’Europe que l’Iran arrive à garder un pied en Syrie», a-t-il enchaîné. L’avertissement semble bel et bien lancé.

S. S.

Comment (21)

    Les Egares Wahabites.
    4 janvier 2018 - 18 h 30 min

    @Annonime 22h59.
    .Tu dis tous Musulman et tu englobes les Sectes et qui dit Secte dit autre Croyance !! Et la Secte se dit le Groupe sauvé et par conséquent considere la Majorité comme Appostat tant que celle ci (La Ouma ) n’aura pas suivi la Secte qui utilise le Takfir pour sortir de l’islam tout Musulman refusant l’idéologie de la Secte . .La division ne vient pas de la Ouma (Majorité) mais de la Secte . . Dans le monde Musulman (La Ouma) le grand danger vient du Wahabisme , la Secte Wahabite des Saouds , qui occupe l’Arabie et Lieux Saints de l’islam et de la utilise sa position pour propager le Wahabisme Croyance Antropomorphiste considérant Allah à Un Corps Limite , des Organes , mains , visage , le mouvement monter et descendre et s’assoir..veritablement.. Donc un Homme.. Selon la Croyance de la reference absolue des Wahabites qui est Ibn Taymya ..livre Al Majah et Tabliss Al Jahmya …Vérifiez par vous même !! . . Le. Cahos qui sévit au Moyen Orient et Afrique du Nord est majoritairement dû au Terrorisme Freres dit Musulmans Wahabite ..Daesh , Al nosra , Jich Al Islam , Alkaida , Aqmi , Gia , Ei , Fis Ais , Bokoharam , Shebab , Talibans…et Chaque pays Musulman ayant été ou subit une destabilisation tu trouvera une de ces organisation Terroristes (Wahabite) comme facteur déstabilisant avec pour objectif « Une Doula Islamya » ou Etat islamiste..et toujours derrière Usa Israel Saouds GB Fr..Otan et Freres dit Musulman mais Wahabite..La Secte Wahabite …l’ennemi juré prioritaire des Wahabites Saouds est l’Iran Musulman Chite au lieu du Sioniste Israel occupant la Palestine .
    ..Donc Cher @Annonime 22h59 le Problème n’est pas les Musulmans mais la Secte Wahabite et certains Etats Arabes alliés au Sionisme Usa Israel OTAN . .C’est les Sectes qui divisent et non les Musulmans qui partagent la meme croyance de base , fondamental non Antropomorphiste des Egares de Bani Israel comme le Wahabisme qui reprend les mêmes chemins..Groupe Sauve..Takfirisme..Groupe Élu..Anthropomorphisme…. Tout ceci est vrais et vérifiable pour celui qui aime comprendre.




    1



    0
    Fuji Yama
    4 janvier 2018 - 17 h 36 min

    @Momo, bonsoir,tapez: l’Iran
    et la bombe atomique. Puis
    sélectionnez: l’Iran peut-il créer
    la bombe atomique ?
    Lisez les propos de Viktor
    Mikhaïl ( ex-ministre russe de
    l’énergie atomique ),dans une
    Interview réalisée par l’agence
    Ria Novosti -international.

    Trump+Israël et leurs alliés ont
    une peur bleue d’une éventuelle
    alliance Iran-Russie dans le nucléaire. Ceci explique
    la provocation ouverte Trump à
    endroit de Rohani . Suite à ces menaces, les Israéliens retournerons à la niche,et s’en suivront de nouvelles sanctions contre l’Iran. Comme d’habitude. Trump ne fait
    que montrer ces crocs, sans plus, car le congrès Américain désapprouve son attitude irréfléchie .
    Bon week-end Momo.




    0



    0
    Anonymeplus
    3 janvier 2018 - 23 h 51 min

    Le communiqué du chef d’état major israélien est un ballon sonde, les israéliens veulent voir si les iraniens mordent à l’hameçon en mettant en alerte leur armée, leurs combattants en Syrie et surtout au Liban.
    Seuls les usa et bien entendu leur caniche otanien peuvent faire la guerre à l’Iran, israel sans les usa c’est un état fantoche, une coquille vide. Israël fanfaronne dans la région parce que les usa leur donne la possibilité de le faire en leur fournissant toutes les armes de supériorité technologiques. Sans cela, Israël aurait été dégagé de la région depuis belles lurettes.
    L’Iran ne sera jamais attaqué par israel tout seul, les israéliens sont trop lâches pour ça.




    9



    0
    Anonyme
    3 janvier 2018 - 22 h 59 min

    Il est temps pour les peuples opprimés dits musulmans d’oublier leurs querelles de chiites sunnites malekites et qutres je ne sais sectes. Tous musulmans point . Et s’unir leurs efforts pour fabriquer leur armement. La Chine n’a été respectée et reconnue que grâce à sa bombe,et Corée du Nord aussi.




    11



    0
    Les Egares Wahabites
    3 janvier 2018 - 19 h 07 min

    Israël comme Etat n’existe pas . .Ce sont des Voyous Sioniste qui ont été installé en Palestine par les Britanniques de manière frauduleuse a l’image des Saouds en Arabie . .Le Choix vicieux Britannique a été d’implanter au Moyen Orient deux idéologie complémentaire , le Sionisme en Palestine et le Wahabisme en Arabie , deux cancers pour pourrir les Juifs et les Musulmans de l’intérieur . .Le Seul Grand Pays hostile au Sionisme/ Wahabisme et capable de les affronter ensemble est l’Iran Musulman ..car les Arabes du Golfe Saouds Wahabite , Égypte, Turquie , Jordanie , .Maroc..ont admis le sionisme et abdiquer devant l’ennemi au point de se ranger a ces côté par la reconnaissance ..Honte.. Mais Allah est avec le Courageux Iran qui sortira vainqueur du complot Sioniste/Wahabite , tout comme Allah a donné la victoire a la Syrie sur le Terrorisme faux Djihad mais Wahabite de certains dirigeant Hypocrite englobant Occident et Islamistes Sioniste Harkis . . L’Iran est la valeur sûre au Moyen Orient comme Algerie en Afrique du Nord , partout ou les Sionistes Usa Israel OTAN Iront ils trouveront une résistance déterminée et echoueront , recommenceront et Échoueront a nouveau comme des Ânes derrière un Carrote , des faux Espoirs , des Ânes , et qui les suivra sera leur semblable , y’a qu’a regarder Saouds Hypocrites faux Musulmans mais Wahabite qui se disant Gardiens des lieux Saint devraient toujours être devant contre le Sionisme Usa et être les rassembleurs du monde Musulman , mais leur Stupidité les mis derniers de la classe au coté de leurs Divinité Usa/Israel les Ânes qui courrerons éternellement après la Cerrote …Visiblement c’est l’Iran au Moyen Orient qui est devant a la place des Vendus Saouds peureux et soumis ainsi que leurs Chouyoukhs de Palais dont le faux Mufti Wahabite Al Cheikh ibn Abdelwahab de son vrais nom aussi soumis au Sionisme Israel car c’est avec l’aval du Faux Mufti d’Arabie Al Cheikh , Fawzan , et autres faux Chouyoukhs Wahabite que les Saouds ont des relations semi officielles avec Israel la Sioniste . .L’Iran Musulmans fout la honte a Saouds qui se cache derrière Usa Israel . .




    9



    0
    karimdz
    3 janvier 2018 - 18 h 50 min

    Les troubles en Iran que les autorités ont endiguées, est manifestement bien un complot international, est il besoin de citer les ennemis de l Iran qui sont les memes qui s acharnent sur les palestiniens, les syriens, les irakiens.

    israel soutenu par l amérique tente d entrainer dans son sillage, la jordanie et l arabie yahoudite. Les ben yahoud ont tenté d ouvrir un autre front au liban, mais celui ci semble avoir échoué.

    L Iran a les moyens de se défendre sans aucun conteste, il rest à savoir comment vont réagir les russes, vont ils permettre à l ennemi sioniste de violer les frontières syriennes, ou vont elles s opposer à une invasion isra heil lienne. Il n est pas exclu, également, que l attaque sioniste soit aérienne et qu elle soit déclenchée à partir de l arabie ou les émirats.

    Nous sommes en tout cas au bord d une grande conflagation qui signera c est certain, la fin des ben yahoud en arabie, et peut etre meme, in shAllah, la fin d isra heil, avec hélas son lot de victimes civiles.




    14



    1
    Rayés Al Bahriya
    3 janvier 2018 - 18 h 00 min

    Vous avez perdus tout et partout.

    Vous allez encore tout perdre.

    Ajoutez des echecs aux echecs votre leitmotiv.

    Vous creusez votre tombe.




    12



    1
    Fuji Yama
    3 janvier 2018 - 17 h 09 min

    C’est Trump qui est en train de mettre le feu aux poudres. Pourquoi?

    Parce qu’en plus de son programme
    actuel sur les missiles balistiques,
    l’Iran possède des laboratoires de recherches nucléaire très sophistiqués ,qui travaillent sur le projet de la réalisation de la bombe
    nucléaire.

    Résultat l’Iran fait trembler de peur
    Israël et ses alliés,et son arsenal
    nucléaire représente une vraie
    menace pour les bases Américaines
    dans la région.
    Heureusement que Poutine est contre ce conflit , et il ne cesse
    d’user de son influence pour essayer
    de faire revenir Trump à la raison.

    Une probable escalade de violence
    Iran- Israël sera stoppée grâce à l’intervention des russes. Les Isra-Helliens ne font que aboyer en montrant leurs crocs de chiens enragés ,histoire d’intimider les
    Iraniens.




    12



    5
      Momo
      3 janvier 2018 - 21 h 00 min

      Faites quand même attention à ce que vous affirmez!
      L’Iran n’a pas de Bombe nucléaire et n’a pas de centre de recherches SECRETS. Il a tout ouvert aux Inspecteurs de l’Agence International, qui sont FORMELS « Pas d’armes nucléaires » ni de programme de recherches, tout a été détruit. Par contre Israël possède bel bien DES Bombes Nucléaires capables de gommer tous les pays Arabes. Ces Bombes pourraient être utilisés en priorité contre l’Iran et l’Algérie, éventuellement la Tunisie et le Yemen, mais pas les autres pays, parce que c’est des voisins immédiats et cela risque de contaminer la Palestine (Leur territoire) et puis ils ont de trop bonnes relations avec l’Egypte, la Jordanie, le Liban (Exception du Hezbollah), les Yehoudites, le Maroc,etc…
      L’Iran est vraiment étouffé par plus de 10 ans d’Embargo et tous les Européens se frotte les mains afin de profiter des Ex. Fonds Bloqués en Europe et aux USA, s’il n’y a plus d’Embargo, par contre l’Iran n’est pas très chauds à attribuer des contrats aux entreprises US et c’est cela qui chagrine TRUMP. Si Rohani lui promet de passer quelques contrats (Quelques milliards de $), il deviendra à coup sûr « Pays ami »




      5



      1
    LE NUMIDE
    3 janvier 2018 - 15 h 55 min

    Israël fanfaronne sur l’attaque de l’Iran depuis des années .. Depuis que Sharon était encore en vie et depuis que les arabes du Golfe et leurs mercenaires wahabiste ont fait de la Perse leur ennemi juré .. ca ne marche pas cette propagande qui ne réjouit que les buveurs de pisse et les idiots .. Israël n’attaquera jamais l’Iran et ne pourra jamais la vaincre .. et les grandes puissances ne le permettront JAMAIS pour jouer le sort du monde .. l’Iran ne cesse de croitre en puissance militaire et d’avancer ses pions géopolitiques au Moyen Orient .. les juifs ne cessent de rouler dans la farine Sunniste les chameliers arabes et leurs prêtres et autres mawalis wahabistes … et les arabes ne cessent de se détruire et de se mentir .. MAIS une nouvelle donne historique synergique est entrain d’apparaître et se confirmer sur le champ géopolitique persan et qui va s’accélérer sous l’influence des processus historiques en cours déclenchés à des milliers de Kms du moyen Orient , en pays Berbère qui s’appelle l’Algérie et par un président qui s’appelle Bouteflika ( A suivre )




    13



    5
    DZDZ
    3 janvier 2018 - 15 h 32 min

     »…de concert avec d’autres pays »

    L’Arabie Wahhabo-terroriste + Trump + La France




    13



    3
    Fakepolitic
    3 janvier 2018 - 15 h 20 min

    L’affaire Irangate est encore vivace , qui joue le berger , qui joue le loup et qui joue la brebis , je penche pour les trois loups




    8



    3
    Anonyme
    3 janvier 2018 - 14 h 53 min

    il faut peut-être préciser que le « Bruit de bottes » au Moyen-Orient n’est rien comparé au bruit assourdissant du monde arabe qui continue de se déliter inexorablement. Le dernier « fait marquant » est cette fête décidée en même temps que la création de l’académie de la dislocation




    7



    25
      rachid
      3 janvier 2018 - 15 h 49 min

      Tu n’as qu’à jeûner ce jour là! Ou mieux encore, dégage.




      11



      3
        Anonyme
        3 janvier 2018 - 22 h 32 min

        Merci pour le conseil: je jeûnerais ce jour-là. La rupture du jeun, je la ferais à Tizi: il parait qu’elle à lieu dès le matin. Et je ferai la prière en me tournant vers Paris




        1



        7
      Anonyme
      3 janvier 2018 - 18 h 23 min

      mouai.. on sait que ces décisions sont fatiguantes pour les mokokos falsificateurs de l’histoire algérienne




      7



      3
      Dziri
      3 janvier 2018 - 18 h 57 min

      Va apprendre ton histoire espèce d’ignare.
      La dislocation, c’est des aliénés comme toi qui pensent que le peuple algérien a été importé.
      Va sur le net et tape « projet genograhic + arabes ».




      5



      4
    PREDATOR
    3 janvier 2018 - 14 h 52 min

    C’est le seul os qui reste de ce monde « musulman » Tous avec l’IRAN, la destruction de l’IRAN est un prélude à la destruction de tout ce qui a du nif dans ce monde de brutes.




    38



    6
    Amine
    3 janvier 2018 - 14 h 07 min

    La première question qui se pose à propos des manifestations en Iran est: qui est leur cerveau organisateur. Une émeute n’est en effet jamais spontanée lorsque les ventres sont pleins. Dans le cas présent, le cerveau est il situé à l’intérieur ou à l’extérieur? Les Iraniens attribuent naturellement ces troubles – dont l’ampleur reste à démontrer – à une intervention extérieure. Ceci s’explique par la longue tradition d’interventions souterraines des Etats voisins dans la politique intérieure de l’Iran.
    A l’heure actuelle, les Iraniens savent que les Etats-Unis et leurs alliés ont trop d’intérêts à ne pas déstabiliser le régime iranien pour s’en abstenir. Ils savent également que la politique étrangère américaine au Moyen-Orient a été réduite à néant et a besoin d’un succès symbolique. Ceci n’empêche pas qu’à l’intérieur de l’Iran, des forces libérales œuvrent à une ouverture. Mais celles-ci ne se présentent pas comme l’alter ego de leurs cousines occidentales. Elles souhaitent en effet conjuguer l’ouverture à la modernité et au monde avec l’enracinement culturel et religieux.
    S’il était prouvé que les troubles étaient téléguidés depuis l’étranger, cela aurait pour effet immédiat de réconcilier l’aile droite des Pasdaran avec Rohani. Une partie des Pasdaran ne ménage pas ses critiques envers un président jugé coupable d’avoir accordé des concessions trop importantes à l’Occident en échange d’un résultat nul: en effet, les avoirs financiers iraniens restent bloqués.
    L’effet fédérateur serait donc inverse à celui désiré.
    Pour l’instant, la période de l’année semble peu propice au lancement d’un mouvement de contestation. Dans l’ancien calendrier persan, le mois de décembre-janvier correspondait à celui du « Dieu sans nom ». Est-ce pour cette raison que les astronomes venus de Perse se dirigèrent vers Bethléem en cette période de l’année ? Toujours est il que ce mois a été renommé Dey, ce qui signifie « créateur ».
    L’on se souvient peut être que des émeutes s’étaient déroulées à Téhéran en janvier 1829 contre la tutelle de fait exercée par la Russie, toutefois, c’est plutôt au printemps que les mouvements d’opposition sont lancés en Iran.
    Pour l’instant, la réaction très mesurée et intelligente du gouvernement iranien – garantissant l’essence à bon marché – tout en ouvrant un espace de débat devrait permettre de dégonfler les troubles. Ceci ne doit pas nous empêcher de conserver un œil très attentif sur la situation. L’Iran se présente en effet à ce jour comme l’un des derniers espace de stabilité du Moyen-Orient.




    26



    4
    MoiNews
    3 janvier 2018 - 13 h 44 min

    Pauvre Emirs et rois d’arabie, comment voulez vous que votre pire ennemis vienne a votre a secours? si votre pire ennemis est sincère il ne tue pas les femmes et les enfants!! (…)




    27



    3
    Juba
    3 janvier 2018 - 13 h 39 min

    C’est surement les usa qui sont derrière.
    Les pays kharabes doivent avoir un minimum de dignité et d’intelligence pour comprendre que c’est un plan impérialiste qui veut détruire tous les pays qui peuvent s’opposer à l’hégémonie sioniste. Ils ont déjà neutralisé l’Égypte, détruit l’Irak et la Syrie et ils leur reste l’Iran puis, …. l’Algérie. Après, ils pourront en toute quiétude prendre Jérusalem et, s’ils le veulent, la Mecque et Médine.




    50



    4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.