Témoignage de compagnons d’infortune de Mohamed Bouderbala

Comment (3)

    Anonyme
    8 janvier 2018 - 22 h 28 min

    Vous avez choisi la vie de vos rêves, vous y êtes, restez y.

    1
    2
    Youssef
    7 janvier 2018 - 22 h 51 min

    La honte que les jeunes sont maltraités de cette facon..imaginer les sentiments de leur familles et mis en les voyant dans cet état! la hawla wala 9owata ila bilah.

    Mohamed El Mahdi
    5 janvier 2018 - 20 h 06 min

    on torture et on tue des Algériens 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.