Témoignage de compagnons d’infortune de Mohamed Bouderbala

Comment (3)

    Anonyme
    8 janvier 2018 - 22 h 28 min

    Vous avez choisi la vie de vos rêves, vous y êtes, restez y.




    1



    2
    Youssef
    7 janvier 2018 - 22 h 51 min

    La honte que les jeunes sont maltraités de cette facon..imaginer les sentiments de leur familles et mis en les voyant dans cet état! la hawla wala 9owata ila bilah.




    0



    1
    Mohamed El Mahdi
    5 janvier 2018 - 20 h 06 min

    on torture et on tue des Algériens 2017




    0



    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.