Rallye Paris-Dakar : Ramzi Osmani plante le drapeau algérien en Amérique du Sud

Paris-Dakar rallye
Le drapeau algérien traversera les trois pays d'Amérique du Sud. AP

Le jeune Ramzi Osmani participe au rallye Paris-Dakar dont le parcours pour l’édition 2018 a été fixé de Lima, au Pérou, à Cordoba, en Argentine, en passant par la Bolivie. C’est avec fierté que notre compatriote prend part à la 40e édition de cet événement sportif international, arborant fièrement le drapeau national dont il orne son véhicule poids lourd. A Lima, le pilote algérien a été accueilli par l’ambassadeur d’Algérie qui a tenu à le féliciter et l’assurer de son soutien.

Le rallye, qui a gardé son appellation d’origine malgré le changement du parcours, s’ébranlera de la capitale péruvienne ce samedi 6 janvier et s’étalera sur 14 étapes jusqu’au 20 du même mois. Il traversera le mythique lac Titicaca avant de rejoindre Pisco à l’issue de la première étape de 272 kilomètres, s’ensuivra un parcours de 2 751 kilomètres à travers les paysages féeriques du Pérou, de la Bolivie et de l’Argentine.

Transféré en Amérique du Sud en 2009, les organisateurs du rallye avaient dû annuler l’édition de 2008 en raison de risques sécuritaires induits par la situation en Mauritanie.

Bonne chance à notre compatriote !

Nous y reviendrons.

L. S.

Comment (7)

    Anonyme
    10 janvier 2018 - 9 h 18 min

    Excellente initiative. Est ce que Ramzi pilote un camion algerien. Ou est passer Sonacome




    0



    0
    IMAZIREN
    6 janvier 2018 - 12 h 11 min

    Tout a un début.
    Amerbuh, Amerbuh Amerbuh.




    5



    4
    anOnyme
    6 janvier 2018 - 8 h 34 min

    Pendant ce temps Idir plante à Alger le drapeau amazigh alors que le gouvernement français qui pousse à l’anarchie en Algerie vient de déclarer « qu’il n’est pas question de reconnaître la langue corse »




    11



    10
    Anonyme
    6 janvier 2018 - 7 h 46 min

    Fier de ces compatriotes Algeriens qui plantent notre drapeau de l Everest jusqu au Paris Dakar en Amerique du sud.Ce Drapeau pour lequel plus de 1,5 millions de chouhadas ont payes le prix de leur sacrifice pour notre independance.




    20



    3
      bougie
      6 janvier 2018 - 10 h 00 min

      Première participation d’un algérien dans un rallye ou des dizaines de pays ont été représentés et l’on croirait qu’il a gagné la course .L’ambassadeur se déplace ,devant cet exploit magnifique ,la une des journaux ,un peu de modestie ,on à vu les résultats aux derniers jeux olympiques et la non sélection humiliante à la coupe du monde de football .




      9



      7
        Anonyme
        6 janvier 2018 - 11 h 19 min

        En Sport,toute participation a des hauts et des basl Italie 4 fois championne du monde a ete aussi eliminee de la prochaine coupe du monde.On a meme vu son gardien de but Gienluigi Bouffon pleurer a chaudes larmes,et ce n est pas la fin du monde…..nous nous preparerons pour les prochains jeux mediterraneens d Oran en 2021,a la coupe du monde 2022 au Qatar et les jeux Olympiques de Paris en 2024,pour leur dire voila l Algerie moderne reconstruite et presente en force parmi les Nations et viva l Algerie…..c est la loi du sport.




        10



        3
        Chandelle (tachandelth)
        6 janvier 2018 - 13 h 32 min

        Tes connaissances en sport sont très limitées. Quand le Paris-Dakar partait de Paris et arrivait à Dakar en passant par l’Algérie, un camion Sonacome fabriqué à Rouiba, piloté par un équipage arabe algérien, gagna l’épreuve des poids lourds.




        11



        4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.