La hantise du roi

paix Salman
Les rials distribués par le roi sauveront-ils son trône ? D. R.

Par R. Mahmoudi – Le roi d’Arabie Saoudite, Salman Ben Abdelaziz, vient de signer un décret royal accordant des allocations substantielles à ses sujets en guise de soutien aux ménages éreintés par la vie chère. Pour le commun des Saoudiens, ce geste magnanime d’un souverain amoindri, réduit à réparer les fautes de son fils, est la preuve que la monarchie a encore assez d’argent quand il y a péril en la demeure.

Le péril, c’est que la hausse vertigineuse des prix du carburant et d’un certain nombre de produits de première nécessité, qui est entrée en vigueur depuis quelques jours dans ce pays, qui est le premier producteur de pétrole dans le monde, menace sérieusement de provoquer un mouvement de révolte. A voir l’acuité et la virulence des commentaires de nombreux cybermilitants saoudiens sur les réseaux sociaux, on devine un peu l’ampleur du marasme, notamment chez ces jeunes, que les promesses d’ouverture et autres initiatives populistes n’arrivent plus à berner.

Les Al-Saoud, comme d’ailleurs tous les autres dirigeants de la région en ce moment, savent que la moindre éruption de révolte peut provoquer le chaos. Surtout que leurs ennemis iraniens les attendent au tournant pour leur rendre la monnaie. Car, après les violents troubles qu’a vécus l’Iran pendant une semaine et imputés en partie aux services saoudiens, il fallait s’attendre à des réactions douloureuses de la part des Mollah. Ces derniers, pris de court par des contestations motivées au début par la cherté de la vie, n’ont pas su anticiper les événements pour éviter l’explosion qui a fait plus de 50 morts et des centaines de blessés et s’épargner ainsi le recours coûteux et contreproductif à la répression.

Hantés par ce scénario, les Al-Saoud sont prêts à tout pour acheter la paix sociale et calmer les tensions dans leur pays, y compris puiser dans les caisses noires, comme vient de le faire le roi Salman. Mais jusqu’à quand ?

R. M.

Comment (13)

    صالح/ الجزائر
    6 janvier 2018 - 20 h 05 min

    Mais jusqu’à quand ?.
    jusqu’à l’épuisement des caisses , et la non rentabilité de la famille Al Saoud aux Américains et Israéliens .

    3
    1
    karimdz
    6 janvier 2018 - 19 h 36 min

    Dans un pays aux revenus de 300 milliards de dollars par an, comment peut il y avoir des problèmes sociaux !!!!

    C est dire combien cet état gouverné par les imposteurs, les ben yahoud, dépensent sans compter pour financer les guerres de l occident et d isra heil contre le monde musulman, et combien il est le débouché des produits de l’occident qu’il enrichit.

    Si ces 300 milliards de dollars étaient bien dépensés, non seulement les prix seraient très abordables en arabie yahoudite, mais le monde musulman ne souffrirait plus de misère, quel gâchis !

    10
    1
    Anonyme
    6 janvier 2018 - 18 h 56 min

    Oh ! Wahabites !!..n’est il pas Haram de représenter la Photo du « Roi » sur un mur , en faire une Statue , et là c’est sur un billet de Banque ..n’est ce pas du Chirk !!!..alors que vous avez détruit tous les vestiges Islamiques en Arabie jusqu’à la Maison de khadija , rasé les Tombes des Compagnons , Femmes du Prophete , Mosquées , …et la votre Roi est en Photo sur un billet de Banque alors que vous dites que Allah est une Personne.. Un Homme avec visage ,mains , s’assoir , monter et descendre..n’est pas du Chirk odieux que vous faites Y’a Wahabite Khawaridjs !!!!?

    7
    1
    Lghoul
    6 janvier 2018 - 18 h 55 min

    Le coup de grâce pour ce royaume des ténèbres arrivera très bientôt : Quand leur gagne pain, Aramco s’ouvrira cette année au marché a la bourse de New York avec une capitalisation de quelques trillions de dollars ou la plus grande compagnie du monde (ils adorent être « grands » dans tout). Le dernier cadeau des el saouds avant de passer a la casserole des requins de la bourse. Ils laisseront toutes leurs plumes et continueront le restant de leur règne sous un chantage financier permanent, surtout quand ils commenceront a manipuler artificiellement le prix du pétrole pour que la plus grosse part du gâteau revienne a leurs protecteurs. Une façon de payer leurs dettes de protection pour l’éternité ou la Ruine totale !

    9
    2
    Les Egares Waabites.
    6 janvier 2018 - 18 h 20 min

    Cette Famille Al Saouds et Ibn Abdelwahab les Khawaridjs et leurs Ikhwans Wahabite Khawaridjs se sont rebellé contre le Gouverneur Musulmans par des guerres contre des Musulman en tuant des Musulman et ainsi les Saouds et Britanniques ont volé l’Arabie …de ce fait les Saouds ont imposé leur Nom de Famille a tout le Peuple d’Arabie et ainsi est Devenu l’Arabie Saoudite !!!..la Propriété des Saouds devenus Milliardaire vivants dans des Palais , Jet Prive , Yachts luxueux , Ferraris…soutenus par leurs Chouyoukhs Wahabite Fawzan,Arifi.. dont le Mufti Wahabite Al Cheikh de la Famille Ibn Abdelwahab le Khawaridjs de la Tribue Tamim du Najd d’ou sort la Corne du diable selon les Hadiths dans Sahih Al Boukhari et Sahih Mouslem…Le Holdup des Saouds Wahabisme sur l’Arabie et Lieux Saints de l’islam ..devenus Arabie Saoudite , la Propriété de la Famille Saouds qui elle meme sujet des Usa Sionistes et tout ça sous les Yeux de tous les Musulman passifs qui méritent cette humiliation …Danse peuple d’Arabie , danse !..Tu n’as que ce que tu mérite ..misère et pauvreté et Gouverneurs injuste et corrompus car Y’a Peuple d’Arabie tu t’es soumis aux Saouds corrompus …dance peuple d’Arabie , dance en Soumis .

    6
    1
    anonyme
    6 janvier 2018 - 14 h 12 min

    M. Hamoudi, la paix sociale s’achète partout où l’Etat « vole » ses citoyens en les taxant ! Et de grâce, arrêtez de parler comme un Occidental anti-iranien. Ne dites « mollahs », dites le nom des dirigeants et leurs fonctions !!! Les Iraniens sont nos frères … Ils n’ont jamais nui à l’Algérie.

    9
    3
    junior
    6 janvier 2018 - 12 h 36 min

    Comme si chez nous la paix sociale n’est pas achetée depuis des lustres
    Que chacun regarde sa bosse

    10
    1
    Anonyme
    6 janvier 2018 - 12 h 06 min

    LE NUMIDE
    Tout est possible,pourtant la bande a Trump voit autrement l avenir du proche et du moyen orient,ils ont un autre plan divulgue par Steve Bannon dans son livre paru hier aux USA.Ce qui est sur et certain c est qu un jour ces Emirs et rois corrompu jusqu a la moelle finiront dans la poubelle de l histoire apres avoir ete exploites et apres avoir servis leurs maitres,on vivra certainement un chaos generalise en Orient dans les prochaines annees.
    Gardons nous de tomber dans ce piege ,l Algerie restera indemne grace a ses citoyens Patriotes jusqu a la moelle et la fidelite et la discipline de son armee populaire et ses services de securite.Tahya EL JEZAIR

    13
    3
      LE NUMIDE
      6 janvier 2018 - 15 h 19 min

      OUI , de tous les pays musulmans l’Algérie restera la seule debout, pourquoi ? Parce que d’abord elle a des valeurs plus que patriotiques , c’est une république nationale , son armée est nationale ni milicienne ni monarchiste , son idéologie est nationale et elle a en plus de ce blindage l’immunité biologique Berbère dans le corps qui neutralise tout microbe impérial qui tente de s’introduire … elle est indestructible et Trump et ses acolytes ou autres perdront leur temps .. Tahia El Djazair

        ZORO
        11 janvier 2018 - 8 h 26 min

        L Algerie restera debout comme elle fut depuis 15 siecles grâce à son arabitė et sa religion qui furent le cément de la oumma jusqu a l arrivée de la France qui a réveillé des fantômes numides pour créer la fitna.
        Signé ZORO. .Z…

    LE NUMIDE
    6 janvier 2018 - 11 h 03 min

    ARABIE -IRAN et l’épouvantail Chiite : il ne faut pas se méprendre sur ce qui va faire tomber les régimes iraniens ou saoudiens. la seule poussée qui va faire tomber ces régimes, transformer ces pays radicalement et qui va changer la donne au Moyen Orient c’est l’aspiration nationaliste persane en Iran et ses conséquences géostratégiques dans le moyen Orient et toute l’Asie occidentale. Il n’est un secret pou personne que pour une grande proportion du régime islamique en Place, la question nationaliste perse est à l’ordre du jour, tant pour apporter des reformes internes au régime et aux pays que dans la conduite future des relations extérieures de l’Iran comme puissance régionale au centre du grand débat international.
    le retour du nationalisme iranien est consubstantiel au retour de l’identité culturelle, politique, idéologique et impériale persane mais dans le decor et dans les institutions d’une république où le clergé chiite sera obligé de composer pour laisser place aux chances de renouveau iranien. Ce que les Saoudiens ne veulent pas comprendre c’est que l’on ne peut pas plus en Iran faire une révolution contre la révolution… la monarchie sur laquelle ils misent par les manifestations des rues en Iran, c’est du passé et la république islamique chiite peut se reformer et se reforger en république nationaliste persane qui aura toute la latitude de renverser ses alliances en mettant à l’écart les velléités idéologiques chiites sur la question du conflit israélo-arabe.
    L’epouvantial chiite ne pourra plus servir aux arabes et soi-disant Sunnites pour isoler ou attaquer l’Iran et c’est à la fin la sorcellerie qui va tomber sur la tete du sorcier qui va etre de regle en cas d’alliance durable de l’Iran avec es USA suite à une position iranienne de neutralité ou de desengagekent du conflit israélo-arabe sur la Palestine. Ce jour là, les nationalistes Perses seront obligés de mettre sur leur feuille de route et aux premières lignes de leurs exigences géopolitiques aux USA et donc aux lobbies d’Israël le démantèlement pur et simple des familles princières du Golfe – dont les saoudiens – et toute leur armature wahabite islamiste dans le monde musulman et dans le monde. Il ne serait pas étonnant alors que le Hidjaz et les lieux saints de l’Islam seraient discutés entre l’Iran, la Turquie, la Syrie, l’Irak, l’Egypte sous les auspices de l’ONU, c’est à dire la Russie et les USA, pour les remettre en viager au roi Hachemite de Jordanie. VOUS VERREZ !

    4
    5
    Maxidus
    6 janvier 2018 - 9 h 21 min

    Cet article concerne vraiment les saoudiens . Je ne vois pas pourquoi on rentre dans les affaires interne d’un pays qui n’est pas le notre….
    Nous les Algériens on supporte pas que les autres journalistes disent du mal de notre pays . alors de grâce apportez nous de l’information qui ne nuis pas aux autres peuples . Les Saoudiens sont comme les iraniens syriens libyens ou Algériens des Musulmans. si on doit s’entre aider pk pas . mais si c’est pour nous diviser BASTA.

    9
    18
    Chaoui
    6 janvier 2018 - 8 h 51 min

    Ne jamais faire aux autres ce que vous voudriez pas qu’on vous fasse. Telle est la leçon qu’auraient dû apprendre par cœur ces ridicules bédouins faits « rois » par le pétrole et les anglais les extirpant de leur condition de nomades mendiants…C’est connu : on peut toujours crier dans le désert, personne ne vous entendra…Il viendra le moment où ce qui est venu du désert, retournera au désert…L’histoire de ces roitelets ne sera dans les annales qu’une parenthèse. Ils disparaîtront aussi soudainement qu’ils sont apparu. Et on ne retiendra d’eux – du moins qu’un temps – que leur fourberie et traîtrise(s) comme leur lâcheté et félonie.

    23
    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.