Le porte-parole du RND : «Chakib Khelil souffre d’une douce oisiveté !»

Khelil Chihab
Chakib Khelil à la zaouïa des Ouled Hedim à Médéa. New Press

Par Hani Abdi – La polémique entre le porte-parole du RND, Seddik Chihab, et l’ancien ministre de l’Energie, Chakib Khelil, se poursuit. Intervenant sur la chaîne Ennahar, le porte-parole du RND a répondu aux virulentes attaques de Chakib Khelil en considérant que l’ancien ministre de l’Energie «souffre d’une douce oisiveté» !

Seddik Chihab estime qu’il n’a pas de temps à perdre dans ce genre de polémiques stériles qui ne mènent à rien. Le porte-parole du RND a été durement attaqué par Chakib Khelil après avoir pris la défense, légitimement, du secrétaire général du parti, Ahmed Ouyahia.

A travers un commentaire d’un internaute qu’il a totalement approuvé et largement diffusé sur sa page Facebook, Chakib Khelil a tenté de dévaloriser son «adversaire», Seddik Chihab en le présentant comme «piètre syndicaliste bluffeur» qui «a passé sa vie entre l’UGTA et le Parlement».

Dans ce commentaire, Chakib Khelil a affirmé que Seddik Chihab n’a pas le niveau requis pour débattre avec l’ancien ministre de l’Energie dont le nom est lié aux scandales de corruption qui ont secoué Sonatrach. «Si Chihab, tu n’as jamais quitté l’UGTA et le Conseil de la nation. Qu’est-ce que tu as donné pour l’Algérie ? Nous te connaissons à Alger et à Jijel, nous connaissons ton niveau. Vas gonfler les pneus dans les usines de tes amis, l’air est gratuit. Aux Etats-Unis, tu ne seras pas celui qui cueilleras les fruits et légumes», lit-on dans ce commentaire.

La polémique entre les deux hommes a commencé par des déclarations incendiaires de l’ancien ministère de l’Energie contre Ahmed Ouyahia et son action gouvernementale. Des critiques acerbes auxquelles le porte-parole du RND avait répondu en mettant en avant ce qu’a accompli Ahmed Ouyahia durant les années qu’il a passées dans de hauts postes de responsabilité et en considérant le bilan de Chakib Khelil dans le secteur de l’Energie qu’il avait eu à gérer pendant toute une décennie comme «négatif».

Pour certains observateurs, cette polémique renseigne sur les luttes de clans pour le contrôle de la future présidentielle.

H. A.

Comment (23)

    Anonyme
    11 janvier 2018 - 14 h 48 min

    Feu Mehri avait dit  » C’est le temps de la médiocrité et la médiocrité a ses partisans ».
    Aujourd’hui  » c’est le temps de la vanité et la vanité n’a pas de partisans ».
    Vive Maman : l’Algérie.




    3



    1
    Anonyme
    11 janvier 2018 - 13 h 32 min

    Si vous votez pour le sieur khellil vous aurez un président ou 1er ministre qui pourrai pas avoir des relations de travail avec Italie… la justice juste l’attend… mdr




    6



    1
      anonyme
      11 janvier 2018 - 14 h 12 min

      YA SI CHAKIB KHELLIL
      la vérité finit toujours par triompher ;question de temps
      c’est vrai que nous sommes dans un pays où la vérité est imposée « scientifiquement  » par des « specialistes  » qui n’ont cure de la morale ou de l’interet du pays ;
      l’essentiel étant de renforcer l’assise du pouvoir choisi par les « proprietaires  » du pays ;
      il y a quelques decennies , c’était  » l ‘ homme qu’il faut à la place qu’il faut  »
      ensuite vint le temps des designations des supers algeriens
      actuellement sentant  » le vent tourner » on veut barrer la route par tous moyens aux gens capables de redresser la situation du pays qui permettra forcement de mettre la lumiere sur la veritable predation à grande echelle des richesses du pays ;
      la competence seule peut se subsituer utilement pour le pays à l’allegeance et aux interets des clans ;
      bon courage




      5



      3
    algerien_patriote
    11 janvier 2018 - 12 h 08 min

    Chakib est de nationalité Américaine, sa femme est américaine, ses enfants sont Américains, ils résident tous aux Etats Unis…. Application de la loi fondamentale . nul ne peut prétendre à la magistrature suprême s’il n’est pas Algérien de souche (ce qui n’est pas le cas de ce sinistre individu), que son épouse soit Algérienne de souche et qu’ils résident en Algérie. Trouver l’erreur………………




    8



    7
      Faux
      11 janvier 2018 - 14 h 20 min

      Faux, khelil n’est pas américain.
      .
      Avant de devenir ministre il a longtemps travaillé a la banque mondiale ou en tant que fonctionnaire international, il ne payait pas d’impôts aux USA et il avait un visa spécial qui n’ouvre pas le droit a l’obtention de nationalité, même par mariage, comme pour tous les gens qui ont ce statut aux USA (ONU, FMI, BM, etc). S’il avait voulu prendre la nationalité américaine, il lui aurait fallu changer de statut, ce qui était incompatible avec ses fonctions à la BM et il aurait payé des impôts en travaillant dans le privé ce qui n’est pas motivant financièrement.
      .
      Sa femme est palestinienne d’origine et américaine de nationalité ainsi que ses enfants.
      Khelil a obtenu une green card classique au titre d’epoux d’une américaine, mais seulement aprés avoir quitté le ministère de l’énergie.
      Il est retourné aux USA avec un visa K (obtenu au titre de son marriage avec son épouse américaine).
      .
      Je ne soutiens pas Khelil, mais on peut s’opposer à lui sans pour autant diffuser des rumeurs mensongères.




      8



      6
    kad
    11 janvier 2018 - 7 h 33 min

    Bagarre de chiffonniers!




    11



    0
    EL FELLAG
    11 janvier 2018 - 6 h 09 min

    C’est vrais on a une vaste territoire;une population guérierre;un sol riche;un superbe paysage; mais des responsables incompétents; voleurs,corrompus, et pour certains des vrais traitres, c’est une malédiction d’ALLAH;est tant qu’on est injuste envers la population on restera les derniers ou monde; il faut viré tout ces voyous du pouvoir




    13



    1
    CHIBL
    10 janvier 2018 - 21 h 00 min

    C’est vrai ce Chihab a fait quoi pour l’Algérie, biensure sans refendre Chakib Khelil, il a fait quoi comme études quelles sont ses fais d’arme, personne ne connait ce type, un ignare en costume qui parle en notre nom, CITY Z dit qu’il été vendeur de voitures d’occasions, il doit le connaitre pour dire ça, un SMASRI en somme, YAKHI HALA YAKHI.




    18



    6
    TARZAN
    10 janvier 2018 - 20 h 16 min

    pour moi chakib khélil est l’homme le plus compétent pour gérer le pays. et c’est notre président bouteflika qui m’a ouvert les yeux sur khelil. il dérange les uns parce qu’il est pro américain, les autres anti français et anti marocains. khelil est le seul homme politique à avoir une vision moderne et pragmatique pour sortir l’algérie de la boue, et je défie quiconque de m’apporter un autre nom, à part hamrouche ce fils de la république qui lui aussi a géré intelligemment le pays alors que les caisses étaient totalement vides et c’est lui qui a libéré la presse et qui a donné aux industriels et commerçants beaucoup de facilités. mais son seul problème c’est son âge autrement je voterai pour lui. concernant khelil, certains ici disent que c’est un voleur, ont ils des preuves? excusez moi les articles (que du bla bla mais aucune preuve) de journaux franco marocains ne sont pas une référence, car je leur rappelle que la justice algérienne n’a rien trouvé d’illégal, et l’a complètement innocenté. et en plus il a le soutien de nos saints et croyez moi s’ils ont vu en lui un diable ça fait longtemps qu’ils l’ont laissé tomber. je pense que bouteflika l’a choisi pour le remplacer, amis avant j’aimerai bien qu’il devienne premier ministre pour voir ce qu’il vaut réellement. avec ouyahia, c’est clair j’ai l’impression de voir belaid abdesslam et sa politique soviétique des années 50.




    11



    66
      anonyme
      11 janvier 2018 - 14 h 20 min

      oui c’est ce qu’il faut
      ses detracteurs sont ceux qui veulent le pouvoir à vie
      detrompons nous Boutef doté de ses moyens n’aurait jamais accepté de rester après son discours de setif
      sortons de notre « sideration »
      le pays est encore debout




      3



      4
    city z
    10 janvier 2018 - 19 h 49 min

    Seddik Chihab est connu par les anciens d’el harrach .Il était vendeur sur la voie publique de voitures d’occasion juste derriere la mairie d’el harrache.Grace a toute sorte de magouille cet ignare est devenu porte parole de oulakhla et cadre dirigeant de l’etat Algérien pauvre Algérie.




    29



    3
    Benhabra brahim
    10 janvier 2018 - 19 h 04 min

    Dispute de « concierges »………………et fanfaronade de niveau tres bas pour les deux protagoniste.Allah ghaleb hadda wach halbet el maaza!!..




    25



    1
    Felfel Har
    10 janvier 2018 - 18 h 46 min

    Mais où est donc le président pour faire taire ces deux tayabate al hammam? Moi Président, j’aurais mis ces deux ventilateurs à l’ombre pour crimes économiques contre la nation. Au lieu d’adopter un profil bas et disparaître des radars audio-visuels, ils s’affichent, bombant le torse et pérorant sans arrêt, et parlent d’exploits qu’ils sont les seuls à connaître. Parick Sébastien a popularisé cette chanson dédiée à Sarko-l’Agité: « ♫Ah si tu pouvais fermer ta gueule♪, ça ferait du bien à la France♫ ». Demandons donc à ces deux bavards de se taire pour le plus grand bien du pays et de ses citoyens!




    26



    2
    Younes keroumi
    10 janvier 2018 - 18 h 04 min

    Deux faces d’une même pièce.




    28



    4
    Amcum
    10 janvier 2018 - 17 h 17 min

    Arrêtez svp. Ce n’est pas le même calibre.
    Pour comprendre le fond des personnes il faut plutôt regarder les fais et non pas les dires !
    Dr. Sous la supervision intime de Chakib, le nouveau siège du ministère des énergies et des mines est construit dans un style moderne Algérien qui force le respect. Les autres – pour ne pas les nommer – se force à maintenir le vieux bâtis colonial ….. Elfahem Yefhem.

    AP « ancien ministre de l’Energie dont le nom est lié aux scandales de corruption »
    Arretez votre jeu de mots. ça veut dire quoi « lié » ?? Si c’est un voleur approtez la preuve, sinon merci de ne pas induire les pauvres lecteurs en erreur.




    12



    46
      ano
      11 janvier 2018 - 14 h 25 min

      mentez mentez il restera toujours quelque chose
      c’est la politique de ceux qui veulent barrer la route aux gens integres et competents pour laisser place aux rentiers professionnels au long court




      3



      0
        Amcum
        11 janvier 2018 - 19 h 01 min

        Tout a fait d’accord. Comme l’écrasante majorité des Algériens, au summum de la cabale Chakib, j’ai cru à la bande de criminels et au grand voleur. Mais à force que le temps avance, et puis rien ! aucune preuve. Puis quand j’écoute l’homme parler, excuse-moi, mais il force le respect. Intelligence et beaucoup d’expérience et de culture. Toutes les bonnes idées sur la gestion de la sonatrach, à commencer par le système des appels d’offres qui encourage la concurrence, le port offshore pour les gros pétroliers pour réduire les couts de transport, sans parler du phosphate que nous sommes en train d’exporter. Les solutions de dessalement avec le montage d’une société mixte General Electric et Sonelgaz ! Le monde oubli que c’est uniquement LUI qui a cassé les contrats bidon à long terme qui obligeaient notre pays à vendre le pétrole à 25$ alors que sur le marché international il est de plus 80$ pour atteindre les 150$. C’est lui qui a cassé ces contrats. Il faut oser le faire. La taxe sur les profits exceptionnels continue à verser des milliards à notre pays.
        le monde se divise en deux: ceux qui réfléchissent et agissent et les incultes responsables et le peuple .
        On le sait depuis un bon moment déjà, la cabale Chakib Khalil est dirigée pour affaiblir Bouteflika et barrer une éventuelle candidature de Chakib Khalil. On peut être contre son orientation économique, mais de grâce arrêter d’accuser les gens sans preuve. Vous répondrez devant Dieu de ce que vous dites. Puis, SVP, ne pas nous parler de votre bulletin Interpol VIDE de preuves qui a fini par ridiculiser notre pays devant les institutions internationales en montrant l’instrumentalisation de la justice algérienne dans le temps passé MAIS REVOLU.




        0



        1
    Aldjazairi
    10 janvier 2018 - 16 h 49 min

    Allah yarhmak ya erradjel Abdelhak Benhamouda toi qui connaît et qui avait agit pour nettoyer l UGTA ………..




    26



    6
    Kahina-Dz
    10 janvier 2018 - 16 h 38 min

    J’aurais dit: Chakib souffre de la nostalgie. Il est nostalgique de la vache laitière  »SONATRACH ».
    Selon Khelil, Chakib aurait refusé le poste de premier ministre pour remplacer Ouyahia




    27



    6
    nectar
    10 janvier 2018 - 16 h 26 min

    Une bande de profiteurs qui s’amusent sur le dos des moutons de Panurge que nous sommes..Ni l’un, ni l’autre, ne vaille un clou rouillé. A part, donner une image négative de ce pays, pour qui des hommes de valeurs (même s’ils sont minimes) se sont sacrifiés, pour que des ploucs de cet acabit en profitent…




    43



    3
    lhadi
    10 janvier 2018 - 16 h 08 min

    Le rôle d’un responsable politique n’est pas de polémiquer sur des futilités qui rentrent dans le cadre du jeu de miroir de la société spectacle.

    Il doit se singulariser par la recherche permanente du perfectionnement des institutions, de l’élargissement des droits des citoyens, de l’accroissement des moyens permettant l’exercice de ces droits, de faciliter la participation de masses de plus en plus larges à la gestion des affaires du pays. Mais aussi par la proposition d’un programme politique sous l’angle : a) des valeurs humaines b) d’économie sociale.

    Ce que le pays, empêtré dans les cercles vicieux du sous développement, attend ; ce que le peuple aspire, c’est un véritable changement qui va dans le sens d’une nouvelle politique apportant enfin des solutions réelles et neuves aux problèmes pressants qui se posent au pays, au peuple.

    Fraternellement lhadi
    
([email protected])




    18



    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.