Contribution – Boualem Sansal : l’idiot utile de la presse française

La plume de Sansal est guidée et dirigée contre son pays
Boualem Sansal, l'idiot utile de la presse française. D. R.

Par Al-Hanif – Boualem Sansal est devenu le nouvel idiot utile de la presse française. A l’instar des harkis d’autrefois, il n’est ni plus ni moins que le mercenaire d’une plume guidée et dirigée contre son pays.

Sait-il seulement, ce ravi de la crèche, autre version de l’imam Chelgoumi, qu’il porte le combat du vrai propriétaire de Valeurs actuelles, Iskander Safa, membre du groupe raciste et islamophobe libanais (aujourd’hui dissous), Les Gardiens du Cèdre, dont les thèses plaident pour une épuration ethnique au Liban et qui nie tout lien ethnique avec les Arabes et l’islam et vend la thèse d’une ascendance cananéenne ethniquement pure.

Iskander Safa, maronite chrétien, a applaudi les massacres de Sabra et Chatila et participé personnellement aux deux guerres civiles. Encadré par Etienne Mougeotte et Charles Villeneuve (deux ennemis avérés de l’Algérie), il porte le combat de l’extrême-droite et travaille à la vulgarisation de ses thèses.

L’obsession algérienne d’Yves de Kerdrel permet au refoulé colonial qui n’a jamais digéré l’indépendance de l’Algérie de proposer un «Minute Bis» en recyclant l’antienne de l’islamisation rampante de l’Europe et en agitant le spectre de la théorie du grand remplacement.

Les Zemmour, Finkielkraut et autres guerriers idéologiques de ce combat douteux saturent l’espace public de leurs délires obsessionnels tout en travaillant à la banalisation de thèses incitatrices à la haine raciale, confessionnelle afin de formater une opinion publique déjà fragilisée par une information tronquée et orientée.

Hebdomadaire au bord de la faillite, il y a peu, ce torchon, autrefois orienté vers le conseil financier, privilégie un angle éditorial que l’on peut appeler «Islam bashing», et ce marketing assumé ne doit rien au hasard et entre en résonance avec la lepénisation des esprits et la volonté de trouver des bouc-émissaires.

A ce titre, il aura besoin de la caution des Daoud, Sansal et consorts, des séparatistes et de tout ce qui travaille à la déstabilisation du pays.

Cet organe a choisi la promotion d’une politique du ressentiment qui se dissimule sous l’excuse de la liberté d’expression en pensant régler un contentieux historique avec la nation algérienne. C’est à Jupiter Macron de les sermonner et de fendre d’une leçon, comme celle assénée aux jeunes Algériens et Burkinabés, au lieu de laisser sévir des intermédiaires ballottés et manipulés et qui ne comprennent pour la plupart le sens de leur «engagement» à nuire.

Ne leur faisons pas de publicité additionnelle, mais nous pouvons les envelopper sous le burnous (sorti à l’occasion) de notre mépris. Mais demandons dans le même temps, au nom de la sacro-sainte liberté d’expression, d’avoir la possibilité de leur porter la contradiction dans le débat public.

Il n’est pas inattendu de voir cet organe sans valeur s’ingénier à recruter des supplétifs et à jouer sur le terreau de nos divisions. Mais nous devons leur dénier le droit de comptabiliser ces millions de Français comme nos citoyens, au nom d’une lointaine origine, et de cantonner leurs problèmes intra-muros.

A.-H.

Comment (46)

    AL -HANIF
    21 janvier 2018 - 15 h 34 min

    LA RATONNADE REMISE AU GOÛT DU JOUR
    (…)

      AP
      21 janvier 2018 - 19 h 05 min

      @ AL-HANIF,
      Prière prendre avec la Rédaction du site à l’adresse suivant : cont[email protected]
      Merci
      AP

    Brahim
    17 janvier 2018 - 17 h 17 min

    Merci chère @Kahina-DZ pour la proposition de la vidéo interview de Boualem Semsal https://www.youtube.com/watch?v=uPQpJMbECiE

    – elle montre un Boualem Semsal humaniste, universaliste, progressiste même s’il se dit athée !
    – Il dit qu’il est descendant d’une tribu berbère du rif Maroc mais ne renie pas son algérianité.
    – Il me semble transparent, clair et explique pourquoi il a été en Israël. Il dit qu’il fait la différence entre les juifs non sionistes et les juifs sionistes. Il dit en quelque sorte qu’il n’a jamais approuvé la colonisation de la Palestine et la politique nationaliste et ultra orthodoxe du Likoud de Benyamin Netanyahou.
    – Il précise qu’il n’est pas contre l’islam en tant que civilisation, mais contre l’islamisme radical et les salafistes qu’il compare aux évangélistes et aux juifs orthodoxes. Il explique que pendant des siècles les juifs ont vécu en paix et en alliance avec les Algériens (comme avec les berbères du sud ou des hauts plateaux Est de l’Algérie ou même durant la colonisation française avec les Constantinois par exemple) .
    – Il dit qu’il continuera de combattre pacifiquement l’idéologie salafiste et de l’islam radical
    – Il dit qu’il est pour la laïcité qui signifie pour lui séparation de la politique et de la religion et non un acte contre l’islam ou la religion en général.

    Donc merci pour la vidéo https://www.youtube.com/watch?v=uPQpJMbECiE qui nous montre un Boualem Semsal différent de l’étiquette qu’on lui colle …à la peau ! Merci à AP de me publier.

      Kahina-DZ
      17 janvier 2018 - 18 h 14 min

      J’ai l’impression qu’on a pas écouté la même vidéo.
      Vous avez oublié de mentionner ce qui suit:
       »Il fait comme il peu pour aider le MAK »
      Va vendre tes illusions au palais de la drogue.

      Kahina-DZ
      17 janvier 2018 - 18 h 18 min

      la vidéo a été publiée par
      Anonyme
      15 janvier 2018 – 16 h 01 min

      Défends le comme tu veux. Un harki est un harki

    Célia-DZ
    17 janvier 2018 - 15 h 47 min

    Chaque résidu qui rate sa carrière professionnelle se met à attaquer l’Algérie pour s’inventer une carrière.
    Insulter l’Algérie fait manger beaucoup de sans dignité.
    Un manque de personnalité absolu

    RAYES EL BAHRIYA
    16 janvier 2018 - 17 h 18 min

    Allez pleurez votre Rif, vous le Rifain.

    L’ALGÉRIE ne vous Kif pas.

    J’aimerai qu’il soit déchu de la nationalité algérienne.

    Partez dans votre maroc, vous l’agent du makhzen et du mossad israélien .

    berra

    Anonyme
    16 janvier 2018 - 7 h 11 min

    Au secours, au secours,
    Les démons sont de retour,
    le bilan sera encore lour
    sur les ruines d’Oradour.

    Les innocents vont encore pleurer,
    à travers toute la planète,
    à cause d’incultes égarés,
    l’embrasement nous guette.

    Il est temps de s’unir,
    pour dénoncer l’incompétence,
    il est temps de s’affermir,
    et de prendre conscience.

    Le monde est devenu brutal.
    car gouverné par des fous,
    les pertes sont abyssales,
    on ne compte plus les coups.

    La paix reviendra un jour,
    pour sauver l’humanité,
    t dans la saison des labours
    on sémera la liberté

    Nasser Chali
    Toronto.

    Tinhinane-DZ
    15 janvier 2018 - 20 h 10 min

    C’est un Makkak qui se prend pour un Algérien. En plus, il était l’invité d’honneur de Macron lors de sa visite en Algérie ??????????
    Sur Wikipédia il dit qu’il est Algérien, lors d’une interview il déclare qu’il est marocain du Rif ???

    Mais c’est dangereux pour la sécurité de l’Algérie ….
    Où est notre sécurité ??

    Anonyme
    15 janvier 2018 - 19 h 19 min

    Mon sabre flambant dit attention
    Il vise bien et avec intention
    L atheisme de SANSAL et des sions
    Qui en veulent à mon pays et à ma religion.

    Frère Karamazov ne va jusqu’à croire que Zoro ne fais pas de différence entre l atheisme conviction et l atheisme religion chez certains des notres.
    Pour ce qui de ton expression:
    Descender monter (mon thé ) en bas haut,tu me ramène exactement 50 ans en arrière dans cet immense lieu de notre far west où l on mijote ce fameux thé. Ce fut la PREMIERE fois que je l ai goûté à l intérieur même de sa theïre en forme de BAOBAB.
    Comment C est arrivé? ? Ça sera dans un prochain épisode in chaa allah
    Tu ne trouve pas mon histoire à la Zoro!!
    SIGNÉ ZORO. ..Z.

    mohamed nagui
    15 janvier 2018 - 18 h 34 min

    en deux mots : boualem sansal = bernard henri levi

    Mohamed El Maahdi
    15 janvier 2018 - 17 h 33 min

    écrivain raté qui a mis sa médiocrité au service des gens qui veulent déstabiliser l’Algérie

    moms
    15 janvier 2018 - 16 h 03 min

    salam!Avez vous vue un juif vendre son pays ou sa religion? non il n y aque l’arabe qui pour 1 euro est capable de tout !! on les voies en FRANCE pour de l’argent ils sont capable de tout vendre!!

    Kahina-DZ
    15 janvier 2018 - 15 h 37 min

    Selon Wikipédia:
    Boualem Sansal (en arabe : بوعلام صنصال), né le 15 octobre 1949 à Theniet El Had, petit village des monts de l’Ouarsenis, est un écrivain algérien d’expression française, principalement romancier mais aussi essayiste, censuré dans son pays

    Sensal , dans cette vidéo, déclare qu’il est marocain de la région du Rif
    https://www.youtube.com/watch?v=uPQpJMbECiE

    Conclusion: Un agent du palais Haschich qui se prend pour un Algérien

      Krimo
      16 janvier 2018 - 17 h 09 min

      Kahina,

      Sansal est algérien de pure souche du cote paternel. Ce qu’il revendique dans cette vidéo c’est son ascendance rifaine du coté maternelle qui remonterait à son arrière -grand père. Il veut rétablir un lien avec la berbérité pour donner l’exemple du brassage qui eut lieu en Algérie …….. conséquence de l’histoire.

      Pourquoi Ɂ A la sagacité des uns et des autres pour le comprendre.

        Numidia-DZ
        17 janvier 2018 - 15 h 34 min

        Les Amazigh Algériens n’ont pas besoin de brassage ni de collaboration culturelle.
        Il n’a qu’à parler de son rif, et qu’il nous oublie.
        N’importe quel raté parle au nom de la Kabylie.
        STOP, RAS LE BOL de vos ingérences

        Kahina-DZ
        17 janvier 2018 - 15 h 52 min

        @Krimo

        On en a rien à … de son arrière arrière arrière grand mère
        Ma grand grand est kabyle Algérienne.
        Je ne me sens pas liée à ses arrières grands mères. C’est son business et non pas le nôtre.
        Qu’il se la fe… enfin.

    DYHIA-DZ
    15 janvier 2018 - 15 h 25 min

    Je viens d’écouter la vidéo publiée par des intervenants sur ce site:

    Et je découvre que Sansal est un marocain du RIF. Mais pourquoi a t-il accompagné Macron en Algérie ?? Comment a t-on permis cette arnaque.
    Un agent du mekhzen qui se prend pour un défenseur de la Kabylie?? Mais c’est très grave.

    Tin Hinane -DZ
    15 janvier 2018 - 15 h 17 min

    C’est quoi la démocratie pour Sansal le Harki:

    1- Insulter son pays d’origine
    2- Manigancer contre son pays d’origine
    3. Et laisser ses cheveux pousser comme une femme ( un facteur très important pour sa démocratie).

    Ce sont des minables marionnettes qui se prennent pour des intellectuels de la France.

      Anonyme
      15 janvier 2018 - 16 h 01 min

      Le pays d’origine de Sansal n’est pas l’Algérie, mais bien le Maroc, voilà une vidéo ou il précise bien qu’il est rifain du Maroc, cessez svp de le prendre pour un algérien qu’il n’est pas, c’est un marocain, ce qui explique sa haine de l’Algérie.

      https://www.youtube.com/watch?v=uPQpJMbECiE

        Tin-Hinane-DZ
        15 janvier 2018 - 20 h 07 min

        Merci Pour l’info!!!

    Kahina-Dz
    15 janvier 2018 - 15 h 13 min

    Si ma mémoire est bonne, ce machin de Sansal figurait sur la liste des invités de marques de Macron, lors de la visite de ce dernier en Algérie.
    Ces pseudo Algériens qui veulent détruire leur pays au nom de la démocratie qui n’existe même pas en France.

    cherif
    15 janvier 2018 - 15 h 05 min

    Il y a les harkis d’hier et les harkis d’aujourd’hui de tout bord. Ils sont connus.Ils ont les mêmes gènes.Ils se vendent au plus offrant. Mais l’histoire est implacable .

    ZORO
    15 janvier 2018 - 14 h 30 min

    Avec son air de meteque
    De juif errant ,de berger grecque
    Et sa chevelure en quête de vents
    Avec ses yeux tout frelatés
    qui lui donnent l air d un formaté
    D un agnostique ou d un athee
    Ennemi juré des arabes et musulmans
    Face pale et esprit sale
    C est le decrit de leur SANG SALE.

      Karamazov
      15 janvier 2018 - 17 h 10 min

      Frère Zoro qui avec nous vivez
      Pourquoi tant de haine
      Votre sabre sanglant est levé
      A- t-il mérité de la mort la peine
      Sansal n’est pas un Harki
      Et qu’importe qu’il soit athée
      Viens a sidi je t’offre un Whisky
      Ou si tu ne bois pas un thé
      Ou si tu veux un café bien chaud
      Une boisson de chez toi, un BAO

        MELLO
        15 janvier 2018 - 17 h 32 min

        Hélas ! Ah ! Quel malheur !
        Il s’est ainsi heurté à une funeste époque :
        Tandis que les phénix se terraient sur le sol,
        Les hiboux et les chouettes voltigeaient dans les airs !
        Tandis que les vauriens étaient comblés d’honneurs
        Et que les flagorneurs réalisaient leurs vœux,
        Les sages et les saints étaient tous contrariés,
        Et les hommes loyaux remplacés par des fourbes.
        C’en est assez ! Personne en ce pays qui me comprenne… »
        Amer et solitaire, avec qui en parler ?
        Le phénix volette, franchissant les hauteurs,
        Il s’élève paisible et disparaît au loin,
        Observe le dragon esprit des neuf abîmes
        Pour se cacher au gouffre et s’y mieux protéger,
        En un lieu retiré, se détourner des loutres.
        Pourquoi suivre rainettes, sangsues ou vers de terre ?
        La divine vertu d’un saint homme apprécie
        De se soustraire enfin à ce monde fangeux.

    Anonyme
    15 janvier 2018 - 12 h 28 min

    Hormis le massacre de 200.000 de leurs coreligionnaires et forcé à l’exil nos meilleurs médecins,ingénieurs etc…afin de faire profiter la France de leur talent,qu’ont-ils apporté de mieux au juste à l’Algérie les islamistes?rien de rien,sauf celui d’avoir tiré la société vers le bas,bien sur.

    Algérien Nationaliste
    15 janvier 2018 - 11 h 13 min

    Pour moi l’islam est une secte qui gangrène l’Algérie, sans cette religion on serait peut être dans le top 15 des puissances économiques mondiales depuis le temps. L’Algérie a des jeunes gens extraordinaires avec des compétences intellectuels hors normes, malheureusement ils sont muselés à cause de la religion islamique et par les islamistes, et devinez quoi, la France profite de cette situation depuis 30 ans en récupérant nos meilleurs jeunes année après année par des concours en leur faisant miroiter que la France s’occupera d’eux, et nous pendant ce temps là on perd chaque année des futurs cadres qui auraient pu aider à développer l’Algérie, voilà la réalité.

      anonyme
      15 janvier 2018 - 13 h 01 min

      En quoi l’islam empêche-t-il de progresser le pays ? Tu proposes quoi ? Un pays athée où tu pourras f…avec les chèvres, tout en regardant ton compte en banque enfler d’intérêts usuriers ?!!!

        abdel
        15 janvier 2018 - 17 h 57 min

        vous connaissez un seul pays arabo- musulman qui s’est distingué dans la science,le progrès ou la culture? il suffit de regarder la situation du moyen orient en plein déconfiture,a moins que vous vivez sur une autre planete !

    Zaatar
    15 janvier 2018 - 8 h 50 min

    Dans ce cas, Sansal doit certainement fumer des pétards long format et sniffer de la poudre blanche..;

    Anonyme
    15 janvier 2018 - 8 h 24 min

    Ce moche garçon ignorant et preneur de coufin de ses maitres n est qu un vendu qui regretera un jour tout ses actes et dire. Arreter de faire de lui un champion en lui donnant une publicite gratuite.

    ali
    15 janvier 2018 - 7 h 40 min

    Sensal est un imposteur qui joue les géopoliticiens, pour me faire une idée sur le lui,j’ai pu écouter ses conférences sur le site juif sioniste: Akadem. Vraiment c’est affligeant; en effet,le niveau de ses analyses est tellement bas que l’écouter jusqu’au bout fut une véritable torture,j’avais même honte pour lui.Sinon, rien de nouveau sous le soleil, les mêmes haineux continuent à cracher un venin sur l’Algérie.

    Anti Khafafich ⴰⵎⴳⵉⵍⵍ ⵜⵉⵢⵉⵍⵍⵉ
    15 janvier 2018 - 5 h 55 min

    qu’attendre d’un bi-national marroki ? la « fraternité » paye à la longue

    Anonyme
    15 janvier 2018 - 1 h 10 min

    Tous les coups sont permis pour tomber sur Sansal et autres ecrivains…..alors soit vous ne vivez pas en Algerie et vous ne voyez pas la situation délicate dans laquelle on est avec un président malade qui ne parle plus à son peuple depuis des années mais dont on veut le mettre pour un cinquieme mandat,soit vous êtes des ennemis de l Algerie et vous voulez que le pays sombre vraiment malgré tous les signaux d alerte.
    A un moment il faut accepter la réalité et ne pas se cacher la face avec un tamis!!!!
    J espère que mon commentaire sera publié par AP..

      Viva l'Aldjérie
      15 janvier 2018 - 3 h 13 min

      Tout s’explique, son lèche cutage effréné envers les sionistes, les juifs, les israéliens: ce rat d’égout dégoutant est un 100 % marocain et il œuvre en agent marocain chien couchant d’Israël.
      Il n’est pas des nôtres, il faut que cela se sache, il faut le crier sur tous les toits, dénoncer l’imposture et le déchoir de la nationalité algérienne obtenue on se demande comment pour haute trahison car l’Algérie est toujours officiellement en guerre contre Israël.
      Comment pourrait il avoir la nationalité algérienne avec deux parents marocains nés au maroc? C’est possible, ça ?

        ali
        15 janvier 2018 - 10 h 47 min

        Voici les conférences de l’imposteur Sensal sur le site ultra-sioniste Akadem pour ceux qui souhaitent se faire une idée sur le degré de soumission de ce monsieur au lobby.Bien au contraire, être critiqué par ce larbin est un signe positif.
        http://www.akadem.org/conferencier/Sansal-Boualem-1247.php

      Yeoman
      15 janvier 2018 - 6 h 14 min

      Bonjour Anonyme. Votre commentaire est sans doute de bonne foi. Mais si, comme vous semblez le penser, les algériens vivant à l’étranger ne savent pas ce qui se passe en Algérie, alors que dire du Sansal que vous défendez? Même quand il vivait en Algérie, il ne faisait pas partie du peuple puisqu’il était bel et bien l’un des apparatchiks qui ont ruiné notre pays. Vous n’ignorez sans doute pas qu’avant d’aller se réfugier en France (ce que personne ne lui reproche), et alors que les vrais intellectuels et les authentiques écrivains (Djaout, Alloula, Yefsah, …) se faisaient tirer comme des lapins, il était confortablement installé dans les rouages du système. A ce moment-là, sans doute grassement rémunéré il n’avait rien à reprocher à l’état algérien. Je me souviens avoir, dans les années 1990 ou début des années 2000, une interview dans laquelle il déclarait qu’il était plutôt content de voir un islamiste nommé à la tête du ministère (je ne sais plus lequel) où il occupait une fonction plutôt importante. Par ailleurs, les opposants et les lanceurs d’alerte, ce n’est pas ça qui manque en Algérie et il ne vient jamais à l’idée de qui que ce soit de les traiter de Harkis. Bien au contraire, ils sont considérés comme d’authentiques patriotes. Si vous avez lu (ou même feuilleté) un seul livre de Sansal, vous devez savoir que cet homme n’a que faire de l’Algérie et des algériens et qu’il a trouvé dans l’insulte et l’invective envers son premier pays d’adoption (l’Algérie), puisqu’il se dit lui-même marocain, un petit commerce qui, dans le pire des cas, lui permet de manger à sa faim et de payer son loyer parisien. Quant à ses interventions extra-littéraires (si j’ose dire), elles ne font que révéler au grand jour le ressentiment d’un homme aigri et haineux dont le rêve ultime serait de voir l’Algérie sombrer dans un chaos semblable à ceux produits par cette arnaque planétaire nommée « printemps arabe ». Je termine par ce petit conseil: il ne faut jamais nourrir le même mendiant pendant trop longtemps. Sinon, le peu d’orgueil qui lui reste finira immanquablement par le pousser à vous haïr et à souhaiter votre mort. Voilà ce qui s’est passé avec le marocain Sansal. Salutations.

      Anonyme II
      15 janvier 2018 - 13 h 57 min

      Et vous vous devriez lire et écouter Sansal avant de faire des commentaires, ce type là est un vrai harki, il ne fait pas d’analyse ni de critique non, il insulte l’Algérie;

    Fuji Yama
    15 janvier 2018 - 0 h 22 min

    Un proverbe grec dit:
     » La trahison est bien plus révoltante
    qu’une guerre ouverte  »
    No comments !

    Anonymeplus
    14 janvier 2018 - 23 h 55 min

    Il est curieux de constater que la pseudo intelligiensia algérienne va systématiquement se terrer en france pour cracher son venin contre son propre pays, son propre peuple, pour plaire à son maître.
    Sensal n’est que le dernier maillon de la chaîne, combien de pseudo intellectuelles avant lui ont fait de la traîtrise leur fond de commerce naturel ?
    Combien sont ceux qui aujourd’hui vont à l’étranger dire tout le mal qu’ils pensent de l’Algérie ?
    Cette spécialité locale s’appelle la traîtrise ou intelligence avec des services étrangers, l’intelligence ici s’apparente beaucoup plus à de la bêtise humaine et à cette capacité qu’ont les hommes de se vendre pour presque rien, parfois même gratuitement.
    A quelque chose malheur est bon, nous connaissons parfaitement bien les ennemis de l’Algérie, malheureusement la plupart sont algériens, les services étrangers ne font que leur payer une minable solde à la fin du mois pour…service rendu.
    Qui vend son pays pour qui ? Voilà qui répondra au qui tue qui crié sur les toits des agences de presse par ceux-là même qui sont payé pour le faire.
    On ne peut pas faire d’un âne un cheval de course, c’est pour cette raison que paris est devenue le point de rencontre des bourricots du douar.

    Viva l'Aldjérie
    14 janvier 2018 - 23 h 11 min

    En effet, Boualem Sansal est bien marocain, la preuve: « Il y a d’autres Berbères, comme les Berbères dont je suis originaire moi-même, les Rifains du Maroc. On les traite de Kabyles. Nous aussi, nous sommes très combatifs. Nous nous sommes révoltés contre le royaume marocain au siècle passé. Et puis, la répression au Maroc contre les Berbères rifains était terrible et depuis le processus révolutionnaire dans cette région est cassé. Mes grands parents, qui vivaient donc au Maroc, faisaient partis de ces gens, de ces peuples qui se sont battus contre le Roi. Ils ont fui le Maroc dans les années 30 et 40 et ils sont venus se réfugier en Algérie. »
    http://kabyleuniversel.com/2012/01/31/conference-de-boualem-sansal-en-allemagne-lautonomie-de-la-kabylie-cest-mon-reve/
    Comment se fait il qu’il aie la nationalité algérienne avec des parent de si fraiche installation ?

    Anonyme
    14 janvier 2018 - 22 h 16 min

    pourquoi ce rifain ne souffle mot sur le makhzen et le roitelet le m.106 ?

    il est agent dormant du makhzen et d’israel .

    mefiez vous de ce terroriste intello anti algérie

    AL-HANIF
    14 janvier 2018 - 21 h 58 min

    Merci de lire ‘ » » de se fendre » » au lieu de « fendre »
    (ps: merci pour la publication de ce cri du coeur)

    Anonyme
    14 janvier 2018 - 21 h 50 min

    Sansal n’est pas algérien, il le dit lui même sur une vidéo qu’il est du Rif marocain. Si ceux qui veulent s’en convaincre, je leur conseillerai d’aller voir une de ses vidéos ou il est dans son bureau parisien entrain d’être interviewer par un journaliste. Si je la trouve, je la publierai. Sansal n’est pas du tout algérien mais marocain du Rif, je ne comprends pas pourquoi il sévit sous l’identité algérienne. Ses parents ont bien débarqué en Algérie pour s’y installer, ils provenaient du Rif, comme des milliers de marocains et de tunisiens l’ont fait à l’indépendance de l’Algérie. l’Algérie n’est pas son pays d’origine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.