Le roi du Maroc équipe son armée avec des missiles de fabrication israélienne

Mohammed VI Maroc Israël armée
Le missile antichars Spike de fabrication israélienne. D. R.

Par Sadek Sahraoui – Des médias marocains révèlent que Mohammed VI a décidé d’équiper son armée avec du matériel militaire israélien. Le Maroc, qui entretient des relations «secrètes» avec Israël, souhaiterait surtout acquérir des composants électroniques pour radars et des missiles antichars Spike de 4e génération.

Développé par la firme israélienne Rafael, le Spike, tel que défini par les sites spécialisés, est un missile de type «tire et oublie» muni d’un capteur CCD à guidage thermique. Outre le mode «tire et oublie», les versions longue et moyenne portée du Spike ont également une capacité de filoguidage, permettant au tireur de mettre à jour la trajectoire du missile depuis le poste de tir grâce aux informations fournies par le capteur thermique du missile, de changer de cible en cours de vol ou de rectifier le tir en cas d’erreur de cible ou d’anomalie du capteur thermique.

Il est précisé dans les révélations faites par les sources marocaines que le Makhzen ne pourra, cependant, pas acquérir ce matériel dans le cas où il adhérerait à la Cédéao, la Grande-Bretagne s’y opposant formellement. Pourquoi un Maroc membre de la Cédéao ne pourrait-il pas faire affaire avec Israël ? Est-ce dû au fait que la Cédéao soit perçue par les Britanniques comme une organisation rivale ? Londres ne le dit pas. Mais si la transaction venait à être conclue, le Maroc deviendrait alors le premier pays arabe et africain à acquérir ce type de matériel.

Au-delà, les relations commerciales entre Rabat et Tel-Aviv ont été plutôt bonnes ces dernières années. Le Maroc est même classé parmi les cinq plus importants clients africains d’Israël. A l’échelle du continent, ce pays arrive juste après l’Egypte, suivi de la Mauritanie, de l’Ethiopie, de l’Ouganda et du Ghana. Les produits chimiques et mécaniques, ainsi que les appareils électroniques et engins dédiés au secteur agricole sont en tête des exportations des entreprises israéliennes vers le Maroc. Les échanges commerciaux entre le Maroc et Israël ont atteint plus de 4 millions de dollars par mois, indique le Bureau israélien central des statistiques (BCS). Selon la même source, les exportations marocaines vers Israël ont été de 24 millions de dollars en 2015.

Enfin, les relations entre services secrets marocains et israéliens n’ont jamais été démenties si bien que le Maroc est devenu un poste avancé pour le Mossad dans ses missions d’espionnage ciblant l’Algérie.

S. S.

 

Comment (39)

    mouatène
    18 janvier 2018 - 16 h 53 min

    pourquoi vous étonnez vous puisqu’il tend la main à n’importe qui. quand on fait la manche, on ne se demande pas de qui provient l’aumone. il peut s’armer de tout l’arsenal dont il rève sauf que, ce qu’il lui manquera c’est le NIF. un adopté, élevé par un autre adopté, perd ses racines. et quand on n’a pas de racines on n’a RIEN.




    4



    2
    aymen
    15 janvier 2018 - 16 h 57 min

    homo6 n’a aucune chance de sauver ses soldats de meztouline…dans une vraie guerre avec les combattants sahraouis…son ami le roi des al saoud…essaye depuis 3 ans de venir à bout d’une milice des houti….malgré l’aide d’Israël, l’arsenal américain, britannique….les milliards de dollars dépensés…rien …nada…que des raclées …chaque jour, et les images horribles des cadavres des pauvres soldats saoudiens décharnés qui pourrissent sous le soleil…font la une des médias…




    12



    9
    chark
    15 janvier 2018 - 13 h 58 min

    Le Kornet russe est tout aussi efficace , le hezbollah Libanais avait décimé les chars sionistes durant la guerre Tamouz 2006 ….

    https://www.youtube.com/watch?v=21axmA7FwRc




    12



    3
    Messaoud
    15 janvier 2018 - 10 h 08 min

    @Ahmed ADDOU. Vous avez entièrement raison puisque ce matin même (lundi 15 janvier) deux Femmes Mulets sont mortes dans une grosse bousculade au postes frontières de Ceuta selon la presse du Régime du Makhzen (ma360).
    Il se trouve que chaque année une centaine de femmes mulets meurent piétinées au niveau des postes frontières de Ceuta et Melilla dans une totale indifférence du Mongolien M6.




    14



    7
    Anonyme
    15 janvier 2018 - 8 h 40 min

    Ce n’est pas les armes sionistes qui sauveront le régime rétrograde et prédateur qui sévit à Rabat depuis des siècles. Ce n’est pas non plus l’animosité cultivée depuis l’été 1962 contre l’Algérie qui détournera le peuple marocain de sa misère et de sa volonté de se débarrasser de cette monarchie césarienne. Ce n’est un petit missile sioniste qui changera le cours impérieux de l’Histoire. Le maroc sera bientôt une république. Amen !




    20



    9
    Ahmed ADDOU
    15 janvier 2018 - 8 h 40 min

    Mais avec quoi il va payer toutes ces acquisitions quand on sait que :
    1/- la dette publique du Maroc représente aujourd’hui 72% de son PIB soit environ 72 Milliards de dollars et un service annuel de la dette de 2,8 Milliards de dollars.
    2/- le déficit de la balance commerciale est de 19,4 Milliards de dollars pour 2917 et des prévisions de croissance pour 2018 pessimistes de la part du FMI et de la Banque Mondiale.
    3/- qu’aujourd’hui au Maroc, des femmes et des enfants meurent de faim et de soif et les bousculades entres les « Femmes Mulets » et/ou pour un bol de riz sont devenues des faits divers.




    15



    6
    Anonyme
    15 janvier 2018 - 8 h 18 min

    Derrière l’armée marocaine c’est israel qui tirera ces missiles.




    15



    4
    Anonyme
    14 janvier 2018 - 23 h 38 min

    M6 est prêt à tout rien que pour se rapprocher de Trump qui refuse à ce jour de lui répondre au téléphone paraît il sans parler des trois refus de le rencontrer (Floride, Paris, Riadh).




    16



    7
    Rachid
    14 janvier 2018 - 23 h 33 min

    Certainement qu’il pense avec ces armements pouvoir assurer une meilleure résistance à l’armée de la RASD qui va reprendre incessamment sa lutte armée pour libérer leur pays.
    La France colonialiste pensait la même chose un certain 1er. Novembre 1954 et pourtant !!!




    19



    6
    Hellali
    14 janvier 2018 - 23 h 27 min

    Un peuple qui vit dans la pauvreté endémique et un Roitelet qui dépense l’argent du contribuable pour protéger son « trône » vacillant.




    18



    7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.