Un plan de déstabilisation visant l’Algérie le jour de l’An amazigh déjoué

Libye Algérie amazigh
Une des nombreuses milices armées libyennes. D. R.

Par Sadek Sahraoui – L’Algérie a échappé la semaine dernière à une tentative de déstabilisation menée à partir de la Libye en grande partie grâce à des renseignements fournis par les services secrets tunisiens. A en croire le quotidien arabophone tunisien Al-Jarida, qui rapporte l’information, cette déstabilisation avortée a consisté à provoquer des soulèvements dans la plupart des régions berbérophones d’Algérie, l’idée étant de plonger le pays dans une instabilité durable.

Al-Jarida explique que ce plan devait être exécuté par des éléments armés de plusieurs nationalités, mais dont la plupart sont originaires d’une région berbérophone de Libye. Ce groupe serait dirigé par un Algérien. Le média tunisien, que des sources d’Algeriepatriotique présentent comme étant bien informé et proche de certains cercles sécuritaires tunisiens, ne dit cependant rien sur les réels commanditaires de ce plan machiavélique.

Toujours selon Al-Jarida, ce plan de déstabilisation prévoyait également de fournir une aide militaire et logistique au groupe terroriste armé se faisant appeler «Mouvement des fils du Sahara pour la justice islamique» afin de lui permettre de réaliser son projet de séparer le Sahara du reste de l’Algérie. D’après le journal tunisien, une partie des armes destinées à ce mouvement proviendraient de stocks d’armes destinées à des milices libyennes et acheminées en Libye par le Qatar et la Turquie via le Soudan.

Ankara et Doha sont-ils derrière cette tentative de déstabilisation ? Le journal tunisien ne répond pas à la question. Il révèle seulement que les personnes chargées de déstabiliser l’Algérie et qui devaient entrer en action le jour des festivités du Nouvel An amazigh ont toutes été neutralisées en Libye, précisant que le Gouvernement libyen d’union nationale a aussi contribué au succès de l’opération. Aucun des assaillants n’a pu mettre le pied en Algérie.

Al-Jarida précise, à ce propos, que c’est justement pour faire le point sur cette affaire que le ministre tunisien de l’Intérieur, Lotfi Brahem, s’est déplacé dimanche dernier à Alger. Une affaire qui coïncide avec l’élimination, mardi dernier à Sebha, du terroriste Abdeslam Tarmoune, qui était justement à la tête du Mouvement des fils du Sahara pour la justice islamique. Agé de 49 ans, Abdeslam Tarmoune était impliqué dans plusieurs attaques terroristes contre des sites militaires et sécuritaires situés dans le Sud algérien entre 2007 et 2014. Ce mouvement aurait cessé toute activité armée en 2015 et certains de ses membres se seraient rendus à l’armée en 2016. D’autres ont fui en Libye, dont justement Abdeslam Tarmoune.

S. S.

Comment (69)

    jamel
    15 janvier 2018 - 18 h 42 min

    Moi je vous dis qu une seule chose ,investissez dans des ICBM à tetes multiples,seul cet outil pourra garantir l indépendance du pays ,le reste c’est du pipeau …..

    5
    3
    Sur nos garde !
    15 janvier 2018 - 3 h 11 min

    DYHIA-DZ : J’admire ta claire voyance et ton coté éveilleuse de conscience ça fait plaisir, car il font tout pour nous manipuler en notre nom et usurper notre région et toute l’Algérie. Mais il est claire que des complots sont en cour sur notre sahara et pas seulement !

    15
    12
    ALGERIE UN JOUR, ALGÉRIE POUR TOUJOURS !
    15 janvier 2018 - 3 h 04 min

    Le peuple le savait déja qu’il y avait plusieurs type de ce scénario pour nous divisé et pour nous voler notre sahara bouré de richesses, vive l’Algérie !

    24
    13
      brahma
      15 janvier 2018 - 6 h 56 min

      C’est fort probable, mais je doute fort de ces informations qui peuvent aussi être une manipulation de désinformation pour évidement créer le chaos.il me semble qu’il faut être très prudent pour l’annonce de ces choses.

      16
      6
    الهوارية
    14 janvier 2018 - 22 h 02 min

    Je pense que c’est l’Europe qui est en train de subir le Chaos, j’ai jamais vu autant d’étrangers circuler dans le centre de la ville où je réside et même dans les rases campagnes beaucoup de migrants qui crèchent partout, parce que l’Europe a déstabilisé leurs pays, maintenant, c’est la France qui paient les pots cassés.
    Les français sont intrigués par la foule, ils ne sortent plus car la France subi le changement de population, partout dans ville, les magasins, les métros et les trams pleins comme en Inde, y’a même des bagarres dans les autobus, les migrants entre eux…
    La France veut nous saper le moral concernant la déstabilisation de l’Algérie. Non, l’Algérie restera indivisible, c’est l’Europe occidentale qui est en train de subir, l’indépendance des Gitans, des Catalans et Corses
    Quant au peuple a d’autres choses les femmes s’impatientent pour regarder Bin Narin drama turkish et les garçons sont au services de l’Anp pour protéger les frontières algériennes

    31
    20
      Salim
      14 janvier 2018 - 23 h 10 min

      Tu vis en France et tu crache ton venin à longueur d’articles sur la france et europe. Si tu étais une vraie patriote comme tu le dis tu prendrai tes cliques et u rentrai chez toi au lieu de prendre les alloc et le Rsa qui est bien français

      27
      50
        الهوارية
        15 janvier 2018 - 0 h 44 min

        On aurait tout vu, un idiot utile qui défend Fafa et son RSA, dégage pourriture va….

        35
        23
        Anonyme
        15 janvier 2018 - 1 h 55 min

        toi tu ne dois etre que salim laibi qui n’arrete pas de cracher son venin sur l’Algérie a partir de la france ou tes maitres te donnent la gamelle

        23
        16
        Nada
        15 janvier 2018 - 12 h 23 min

        Elle n’a pas craché de venin, elle a fait un commentaire dans lequel elle décrit une situation en france, qui te dit qu’elle touche les allocs ou si elle travaille et pourquoi exactement elle vit en france? T’es qui toi l’avocat de la france.

        22
        15
          الهوارية
          20 janvier 2018 - 11 h 33 min

          Salim une poucave au profit de la Horde du bloc identitaire de la soupe au cochon, ce membre défend qui? Marine Lepen ou Laurent Wauquiez?
          Deux partis éjectés parce que trop facho pour l’environnement politique de Fafa qui doit protéger ses arabes marocains au pouvoir et haut fonctionnaires administrés

          1
          1
      Anonyme
      16 janvier 2018 - 5 h 23 min

      Houaria tu bouffe le pain des français et passe ton temps à les dénigrer ,..

      8
      17
    benchikh
    14 janvier 2018 - 21 h 54 min

    voilà ce que j’appelle un travail d’équipe ,un grand succès pour notre politique ,et un bravo pour l’armée Tunisiénne et Libyenne . Et pour les autres un verset coranique peut mieux éclaircir la situation

    هَا أَنتُمْ أُولَاءِ تُحِبُّونَهُمْ وَلَا يُحِبُّونَكُمْ وَتُؤْمِنُونَ بِالْكِتَابِ كُلِّهِ وَإِذَا لَقُوكُمْ قَالُوا آمَنَّا وَإِذَا خَلَوْا عَضُّوا عَلَيْكُمُ الْأَنَامِلَ مِنَ الْغَيْظِ ۚ قُلْ مُوتُوا بِغَيْظِكُمْ ۗ إِنَّ اللَّهَ عَلِيمٌ بِذَاتِ الصُّدُورِ (119)سورة ال عمران
    (119) Vous, (Musulmans) vous les aimez, alors qu’ils ne vous aiment pas; et vous avez foi dans le Livre tout entier. Et lorsqu’ils vous rencontrent, ils disent: «Nous croyons» et une fois seuls, de rage contre vous, ils se mordent les bouts des doigts. Dis: «mourez de votre rage». En vérité, Allah connaît fort bien le contenu des cœurs.

    19
    21
      Salim
      15 janvier 2018 - 17 h 28 min

      Moi je suis l’avocat de personne je remarque juste que cette houaria crache son venin sur la France tout le temps si t es pas contente rentre chez toi ca sera pas une grande perte pour la France un RSA en moins az

      19
      11
    Anonyme
    14 janvier 2018 - 21 h 54 min

    En Tunisie plusieurs medias sont mis sous tutelle Qataris,emiratis…..etc.sinon ils ne peuvent pas survivre,ce qui peut rendre leurs informations dirigees et sans aucune valeur.c est ce qu on appelle Fake news.
    Notre armee populaire et nos services speciaux sont beaucoup plus informes que les journaux qui n ont meme pas la valeur d un papier hygienique.Le peuple Algerien dans toute sa composante est fidele au drapeau.Point barre.Allez circulez il n y a rien a gratter.

    26
    6
    RAYES EL BAHRIYA
    14 janvier 2018 - 21 h 40 min

    des mensonges . des mensonges et encore des mensonges.

    les journalistes sont des rapporteurs , ni plus ni moins.

    regardez juste la photo du drapeau du milicien, le journal s’est fourvoyé dans ses propres supercheries.

    encore un autre pipeau.

    fakou bikoum

    24
    2
    Anonyme
    14 janvier 2018 - 21 h 23 min

    Sur la photo on reconnait (difficilement) Bernard-Henry Lévy. Au volant de la camionnette, son ami samdi

    9
    11
    Anonyme
    14 janvier 2018 - 20 h 43 min

    «Mouvement des fils du Sahara pour la justice islamique» afin de lui permettre de réaliser son projet de séparer le Sahara du reste de l’Algérie »
    Décidément, certains ne désespèrent pas de réaliser le doux rêve de la France: « Lors de la tractation des accords d’Évian avec le gouvernement provisoire de la République algérienne (GPRA), le président Charles de Gaulle a refusé de reconnaître la souveraineté de la future Algérie sur le Sahara, essayant à la place d’en faire une région autonome, sans succès.
    Les états-unis et la France ( pour la région du Sahel), sous prétexte de combattre le terrorisme qu’ils ont eux-même introduit, créent des mouvements séparatistes pour diviser le pays et ensuite s’accaparent les richesses ( pétrole, gaz, minerais….) des régions réclamées par les séparatistes.
    Ils ont fait ça avec le Soudan ( Soudan du Sud où se trouve le pétrole), ils ont essayé avec l’Irak ( Kurdistan où se trouvent les principaux gisements du pétrole irakien ), ils essayent toujours avec la Libye et maintenant ils se rapprochent de l’Algérie. La France, en tant qu’ancienne puissance coloniale, est venue au Sahel pour préserver sa part du gâteau qu’elle considère lui appartenir de droit ( notamment l’Uranium du Niger exploité par Areva) et ne pas le laisser aux seuls américains.

    13
    9
    Mohamed El Maahdi
    14 janvier 2018 - 20 h 21 min

    ils veulent que les Berbères d’Algérie nous poignarde dans le dos

    4
    27
      DZ
      19 janvier 2018 - 20 h 20 min

      Qui êtes vous ??
      Vous avez bien dit les berbères d’Algérie. Donc il s’agit juste de l’Algérie. Nous n’avons aucun frère au-delà de nos frontières.
      Les Amazigh Algériens ne font pas de parrainage.
      Nos frontières ont été tracées par le sang de NOS CHOUHADA »
      Dégage.

    صالح/ الجزائر
    14 janvier 2018 - 20 h 08 min

    A en croire le quotidien arabophone tunisien Al-Jarida , les qatre coins de l’Algerie en general et les régions berbérophones en particulier n’attendaient que le mot d’ordre des éléments armés de plusieurs nationalités, dont la plupart sont originaires d’une région berbérophone de Libye pour se soumettre au desiderata des commanditaires qui consisté à provoquer des soulèvements dans la plupart des régions berbérophones d’Algérie ! .

    6
    11
      Sagesse
      14 janvier 2018 - 21 h 30 min

      C’est Yennayer fête nationale qui leur est restée au travers de la gorge, ces tunisiens, et ils veulent dresser les algériens les uns contre les autres, mais les algériens ne sont pas les bêtes qu’ils croient et ils ne savent pas que cette fête est celle de tous les algériens et pas seulement des berbérophones. Nous n’oublierons pas cette énième perfidie des tunisiens. Le feu, c’est chez eux qu’il est en train de prendre.

      10
      3
    MOMO
    14 janvier 2018 - 19 h 18 min

    Pur KHORTI !
    Aucun amazighophone n’acceptera le terrorisme et surtout pas l’aide de tangos qu’ils ont toujours combattu.
    Les amazighophones sont mortellement patriotes, pacifiques et sont trop intelligents pour se faire manipuler par leurs éternels ennemis islamo-terroristes.
    Quant aux services tunisiens, qu’ils s’occupent de leur pays qui part en java, les notres sont mille fois plus professionnels et cette sortie et de la pure affabulation.

    29
    2
    Lamari mehd
    14 janvier 2018 - 19 h 13 min

    Je pense que c’est une fourberie du gouvernement Tunisien,car,et ce n’est pas nouveau,car les gouvernements et les terroristes du monde entier savent que l’Algerie est indéstabilisable..c’est un Roc..une Tour imprenable..un fort Knox..et tout ceux qui osent s’y frotter le payent de leurs peaux…la coalition terroriste formées,armées,soutenue par les roitelets arabe et la France sous le sigle du Fis, a bien tenter dans les années 90,croyant pouvoir profiter de la difficile passe economique de l’Algerie a cette epoque,mais la reaction du peuple a fait qu’ils furent chasser comme des lapins,si ce n’etait l’incomprehensible loi de reconciliation de Bouteflika,il n’y aurait plus eu 1 seul islamiste en Algerie..hélas…j’espere qu’ils vont oser..comme cela on rappellera le Patron Gle Nezzar…pour terminer ensemble le travail

    33
    8
      Amazigh DZ
      14 janvier 2018 - 21 h 14 min

      mon ami très bon résumé.
      a mon avis ce torchon tunisien fait dans le sensationnel et de l’intox, car toutes les frontières Algériennes en général et sud est en particulier sont hermétiquement surveillés avec un maillage de toutes les forces de sécurité.
      si par malheur un tango islamo-wahabbiste ou autres du makhnez-mossad s’aventure, il seras grillé comme une mouche a merde.
      notre glorieuse et valeureuse ANP ne fait pas dans la dentelle, souvenez vous de la triste fin des tangos de l’opération tinguentourine.

      9
      1
    Anonyme
    14 janvier 2018 - 18 h 41 min

    un berbériste , même un maksiste n accepte jamais pour détruire son pays , le mal ne viendra jamais d’un berbériste , même si on se chamaille mais arrivé a detruire notre cher pays c est un fantasme des tunisiens

    45
    9
    Fuji Yama
    14 janvier 2018 - 18 h 41 min

    N’en déplaise à ces oiseaux de
    mauvaise augure, notre Algérie
    est UNE et INDIVISIBLE. Nous avons une armée nationale remarquable, qui fait du boulot remarquable. Ils n’ont qu’à râler.

    41
    3
    الهوارية
    14 janvier 2018 - 18 h 33 min

    Lire Valeurs Actuelle N° 4233 (La bombe algérienne)
    Ils ont tout schématisé pour déporter le peuple algérien en Europe, en vidant l’Algérie
    après avoir instauré le Chaos.
    Mais l’Algérie, ne sera jamais déstabilisée, il n’y aura jamais le Chaos en Algérie.
    L’ANP saura donner une claque magistrale à ces crevard adepte de sionisme et de wahhabisme

    39
    7
    Sagesse
    14 janvier 2018 - 18 h 24 min

    C’est une propagande des tunisiens qui sont inquiétés de devenir le seul pays de la région de ne pas reconnaître la composante amazighe comme fondement de la nation comme l’ont fait l’Algérie et le Maroc. Alors, ils essaient désespérément de dresser les uns contre les autres, à moindre frais, en suggérant traîtreusement que les berbérophones se sont ligués pour déstabiliser l’Algérie, notamment. Plus fourbe qu’un tunisien, tu meurs. Mais ce qu’ils ignorent, c’est que les Algériens les connaissent bien et se connaissent, aucun algérien, berbérophone ou non, ne détruira l’Algérie. Les millions de berbérophones Algériens attendant quelques chats terroristes libyens complètement perdus chez eux pour se soulever et déstabiliser notre pays, absurde, non ?

    34
    8
    karimdz
    14 janvier 2018 - 17 h 55 min

    L information est à prendre avec des pincettes, fondé ou non, mais très franchement, nous avons des services secrets très efficaces, et il aurait fallu que ces terroristes franchissent la frontière algérienne, c est une autre histoire.

    Cela dit, la menace est réelle et notre pays doit toujours demeurer vigilant.

    34
    5
    Moskosdz
    14 janvier 2018 - 16 h 39 min

    Du moment que le Sahara Occidental est occupé illégalement par le Maroc de la même façon que la Palestine par Israël,le royaume du Kif se retrouve contraint de faire l’épouse à l’état Hébreux.

    24
    6
      Amazigh DZ
      14 janvier 2018 - 21 h 19 min

      en réalité israel se situe a la frontiére ouest de l’Algérie !!

      7
      1
        benchikh
        15 janvier 2018 - 8 h 12 min

        et en Afrique.

          Amazigh DZ
          15 janvier 2018 - 14 h 45 min

          principalement au royaume du plus grand ……….a ciel ouvert ou israel est bien implanté dont le conseiller attitré d’homo6 est andré azoulay.
          le marokistan est la porte d’entrée d’israel en afrique.

    Anonyme
    14 janvier 2018 - 16 h 16 min

    Des centaines de villes dans le Sahara algérien devraient être construits, pour désengorger le Nord du pays surpeuplé, notre Sahara a d’immenses richesses et d’atouts, il ne manque que la volonté politique pour désengorger les villes du Nord et de faire de notre Sahara un paradis sur terre. Un Sahara qui regorge d’eau, qui regorge de potentialités, de ressources naturelles, d’espaces, y compris un immense potentiel agricole, énergétique, etc….. pour y installer des millions d’algériens qui vivent au Nord du pays, en peuplant le Sahara algérien, nous pourrons dire adios aux complots ourdis contre l’intégrité territoriale algérienne. Voici la preuve que notre pays a tout pour vivre très bien. Nous avons l’eau, l’énergie, la beauté du pays, l’agriculture, notre pays est un paradis très convoité par nos ennemis. Si nous n’avions pas prouvé notre courage, notre combat acharné contre le colonialisme, nous aurions été envahi par une autre puissance étrangère. La révolution algérienne fait réfléchir et fait craindre nos ennemis. Avis aux amateurs.

    https://www.youtube.com/watch?v=0jEn7giGNXs

    https://www.youtube.com/watch?v=rQCgFuRJfwI
    https://www.youtube.com/watch?v=o7mX10LxVi8

    https://www.youtube.com/watch?v=x7SreJ-F_v8

    https://www.youtube.com/watch?v=WyuhK4TGwkY

    https://www.youtube.com/watch?v=4GMRf5vm980

    https://www.youtube.com/watch?v=m-mxRUWYidk

    26
    3
      Kassaman
      14 janvier 2018 - 19 h 45 min

      C’est une excellente idée.
      J’ai lu il y a quelques temps un commentaire faisant référence à la « conquête de l’ouest » par les colons d’amérique du nord.
      On pourrait tout à fait envisager un grand mouvement similaire, la conquête du sud!

      12
      2
        Le Patriote الوطني
        14 janvier 2018 - 20 h 45 min

        très bonne suggestion. Mais avec « l’identité retrouvée » (ce qui voudrait dire qu’on l’eut perdue, cette identité) certains, à force de zyeuter vers le nord en marchant vers le sud, risquent de perdre la boussole après avoir perdu laz tête en lâchant la proie pour l’ombre.

        2
        7
    Felfel Har
    14 janvier 2018 - 15 h 56 min

    J’ai beau lire et relire cet article, je n’arrive pas à gober cette histoire. Nous aurions échappé à une catastrophe, une guerre civile grâce à l’alacrité des services secrets tunisiens et de certains Jedi libyens, sortis directement du dernier Star Wars. Nos voisins nous aimeraient donc à ce point? Les uns comme les autres ont pourtant fort à faire pour sauver leur propre pays du chaos. Les légendes ont ceci de particulier; elles reposent sur des évènements extra-ordinaires, relevant du sensationnel et même de l’impossible pour donner plus de crédit au héros autour de qui on les tisse. Le nôtre aurait sauvé la nation en désamorçant la bombe qui nous était destinée, simplement en prenant tout le monde de vitesse et en décrétant que Yennayer serait célébré officiellement à partir de 2018. Le 5ème mandat est dans la poche, mes amis!

    31
    5
      Anonyme
      14 janvier 2018 - 16 h 23 min

      Sans l’Algérie, la Tunisie voisine aurait subi le même sort que la Libye, et comment les tunisiens qui sont incapables de de protéger sans l’aide de l’Algérie pourrait nous épargner un complot ? heureusement que l’Algérie ne compte que sur elle même, elle l’a prouvé, que les tunisiens s’occupent de régler leurs problèmes qui sont immenses. Je le répète la Tunisie serait devenue l’Irak, la Syrie, la Libye, sans l’aide économique, sécuritaire de l’Algérie. Les dernières manifestations en Tunisie, ont montré l’ampleur de la pauvreté en Tunisie, on n’avait l’habitude de voir l’avenue Bourguiba, et les sites touristiques de Tunisie qui nous faisaient rêver, mais la réalité est tout autre en Tunisie, celle qui a toujours été cachée, la vraie celle de la grande misère, malheureusement pour la Tunisie et toute la région.

      19
      5
        Sagesse
        14 janvier 2018 - 18 h 05 min

        Et, comme par miracle, les libyens font une opération qui sauve l’Algérie…alors qu’ils n’ont ni armée ni police et que le pays est plongé dans l’anarchie la plus complète. Nous avons une armée bien rodée et disposant de moyens de détection et d’anéantissement importants, comment quelques chats pelés auraient-ils mis à feu et à sang le pays ? Invraisemblable, ….

        21
        3
    Tinhinane-DZ
    14 janvier 2018 - 15 h 22 min

    La Tunisie doit s’occuper de ceux qui veulent la déstabiliser.

    23
    2
    Tikjda10
    14 janvier 2018 - 15 h 21 min

    Selon le journal Tunisien « El-Djarid » le plan de déstabilisation de l’Algérie aurait été planifié la semaine dernière de Libye. Ce plan consiste, selon ce journal, à soulever les régions berbérophones par des hommes « armés venant d’une région berbérophone de Libye ».La question simple que l’on se pose : comment ces berbères Libyens sont-ils capables « de soulever la plus part des régions berbérophones » pour ensuite arriver à déstabiliser l’Algérie? Comment ces étrangers peuvent-ils réussir à pénétrer en Kabylie et au Aurès, au moment où ces populations se préparent sereinement, comme le reste des Algériens, à célébrer le jour de l’an yannayer ? Connaissent-ils ces régions ? Comment Ces libyens ont-ils noués des liens avec les populations de cette région sans que les services de sécurité ne soient au courant de rien du tout ? Sachant que la population Kabyle est très politisée, pour qu’elle adhère à ces intrus? Pourquoi ces soi-disant berbères Libyens n’ont-ils pas pensé à se soulever d’abord chez eux avant de penser à venir en Algérie?…Je pense que ceux qui sont derrière ces informations ne peuvent être que ceux qui cherchent à déstabiliser l’Algérie…

    36
    4
    Anonyme
    14 janvier 2018 - 15 h 20 min

    Je pense que le réveil amazighe ne plait pas à nos voisins, surtout tunisien qui ont ignoré dans leur constitution « très démocratique » la dimension très importante amazighe de la Tunisie qui faisait partie de l’ancienne Numidie, le régime tunisien a complètement occulté cette réalité, il a fait de la Tunisie un pays « kharabe » pur et dur au point d’ignorer la dimension amazighe de la Tunisie. Le peuple tunisien a suivi, il n’a jamais revendiqué l’amazighité de la Tunisie « kharabe ». Le réveil amazighe est en train de déferler comme un ouragan en Algérie ce qui va toucher la petite Tunisie autiste fermée à l’amazighité. Quant au Maroc l’amazighité soit disant reconnue, est limitée au folklore pour amuser les touristes étrangers, les amazighes marocains sont soumis depuis toujours, ils sont les sujets d’un narcomonarque arabe qui les a réduit à l’esclavage. Excepté le Rif qui revendique surtout des meilleurs conditions économique dans leur région, il n’y a pas au Maroc des mouvements forts qui revendiquent, à l’image de l’Algérie l’ancienne Numidie et berceau des royaumes amazighes, des combats pour réhabiliter l’amazighité sur tout le territoire algérien. l’Amazighité reprendra sa place dans tout le pays, c’est ce qui fait peur aux tunisiens et à la narcomonarchie du Maroc, dont la présence en Afrique du Nord en tant que Monarque est contre nature, elle est illégitime. L’Algérie va faire bouger les choses dans toute la région d’Afrique du Nord. Nous ne sommes pas arabes, et nous le serons jamais n’en déplaise à nos voisins tunisiens qui se considèrent plus arabes que les arabes eux mêmes.

    22
    14
      mouatène
      14 janvier 2018 - 20 h 47 min

      ce commentaire sent de la filouterie. il ne faut pas pousser le bouchon un peu plus fort, il risque de coincer et c’est la bouteille qui explosera.

      4
      6
    Anonyme
    14 janvier 2018 - 14 h 35 min

    « Aucun des assaillants n’a pu mettre le pied en Algérie » c.a.d que l’armée algérienne n’existe pas et on entre dans le pays comme dans un « moulin » ??? el jarida rapporte des on dits.

    20
    2
    Salamat
    14 janvier 2018 - 11 h 40 min

    Alors finalement le plan de déstabilisation c’est celui de séparer le Sahara du reste de l’Algérie ou de déstabiliser le pouvoir algérien et l’Algérie en tentant de soulever les populations berbères ??????

    Moi je pense que ce plan est trop, trop ambitieux car il est difficile de courir deux lièvres en même temps ! c’est trop compliqué et trop lourds à réaliser ! Les forces occultes qui ont essayé de fomenter ces déstabilisations sont à mon avis pas des spécialistes du tout . C’est plutôt des sortes d’organisations fantoches sans professionnalisme aucun.

    En tout état de cause , les berbères algériens ne peuvent que remercier cette organisation déstabilisatrice car elle leur a permis de gagner une autre étape (Yennayer) dans leur combat pour la reconnaissance de leur identité ! c’est déjà çà de gagner !

    27
    32
    Kaci
    14 janvier 2018 - 11 h 19 min

    « si le Thamazight devenait nationale elle ne sera jamais officielle… » c’est le brizidan bouteflika qui tonait cette phrase contre les manifestants en Kabylie en 2001.
    Quoi de mieux que de nous inventer le role d’agents de l’étranger pour briser l’élan que prend la renaissance identitaire en Algerie?!
    Ceci alors que l’Etat pour remercier les islamistes- ses mercenaires de toujours-, qui ont mis à feu et à sang le pays, outre le pardon officiel, il leur offre les enfants et l’école qui impose la charia.
    La tunise qui a caché les bases americaines pendant des lustres est interessée de bloquer le processus Amazigh, chez eux l’arabisation est sacrée. L’inernational arabe et izlamique cherche les poux aux autoctones. Chacun son camp.

    30
    33
      Bouzorane
      14 janvier 2018 - 12 h 26 min

      Quelle est la différence entre un simple ignorant et un double ignorant?
      Le simple ignorant est un arabo-islamiste qui sait qu’il ne connaît rien et accepte de se soumettre à une entité supranationale (monde arabo-musulman) pour se rassurer et soulager ses angoisses. Des angoisses principalement dues à une violence subie depuis des siècles.
      Le double ignorant lui, est un berbéro-nord-africaniste qui se croit meilleur en se soumettant, lui aussi, à une entité supranationale. Il se croit meilleur juste parce qu’il a choisi une entité supranationale différente (afrique du nord). Alors même que les raisons de ce choix sont identiques (angoisses, complexes…)
      Si vous condamnez « l’international arabe » au nom d’un ultra-nationalisme Algérien pur et dur, merhba ! (…) Les arabo_islamistes considèrent les egyptiens comme «des frères», alors que ce sont nos pires ennemis… après les marocains.

      25
      19
        Anonyme
        14 janvier 2018 - 14 h 04 min

        L’ entite’ supranationale, Numidie, est une extension et pas une regression, ayazgar!

        21
        13
          Bouzorane
          14 janvier 2018 - 14 h 59 min

          Inculte larbin des mrarka, sans aucune éducation!

          11
          10
          Anonyme
          14 janvier 2018 - 18 h 15 min

          Parler d’inculture quand on a pas d’arguments c’est avoir raison malgré les preuves

          5
          5
        Zombretto
        14 janvier 2018 - 15 h 00 min

        @Bouzorane : Tu dis, « Le simple ignorant est un arabo-islamiste qui sait qu’il ne connaît rien et accepte… » C’est justement le contraire : l’arabo-islamiste croit qu’il sait tout, qu’il n’a rien à apprendre de qui que ce soit en ce monde. Son Allah l’a mis sur terre pour enseigner aux autres, pas pour apprendre d’eux, car il est convaincu que quand on a le Coran on n’a besoin de rien d’autre. Pour eux, soit c’est déjà dans le Coran et donc il est impossible de faire mieux que le Coran, soit ce n’est pas dans le Coran, auquel cas c’est donc une frivolité ou un mal qu’Allah nous défend de poursuivre.

        14
        4
    Rot
    14 janvier 2018 - 11 h 13 min

    Les manœuvres de l’ANP à tir reel au niveau de la zone frontalière avec la Libye feront réfléchir par deux fois tout aventurier!

    51
    9
    chanakhadra
    14 janvier 2018 - 9 h 51 min

    a ceux qui ne croient pas ; il vous faut un autre coup comme celui de Tiguentourine ? quant à la maire de Paris il faudrait lui répondre par des centre culturels algériens en Nouvelle Calédonie, à Cayenne , à St Martin et l’ile de la Réunion et répertorier tous les descendants algériens et leurs fournir des passeports pour que cette France comprenne que nous avons des atouts importants en mains;

    67
    21
      kaci
      14 janvier 2018 - 11 h 13 min

      Si l’Etat n’imposait une Algerie arabe malgré l’histoire, les potentiels ennemis ne profiteraient pas de l’ocasion. L’Algerie n’a jamais été arabe, mais le Malg plus De Gaulle, veulent arabiser tout un peuple.
      Dans ce moule nous refusons de rentrer.

      37
      37
      Boubatis
      14 janvier 2018 - 17 h 45 min

      @Chanakhadra. …La maire de Paris est libre d’ouvrir comme elle l’entend,autant de centres culturels dans son pays. Tu peux à la rigueur manifester pour la fermeture du centre culturel Arabe qui existe depuis belle lurette à Paris,c’est ton droit. Mais de là à déterrer ta hache de guerre pour le centre Berbère, tu vas vite en besogne. Sache que le berbère est la seconde langue étrangère la plus parlée en France ,après le Français. Laisse tes émotions de côté et lis ( Iqra).

      7
      10
        Anti Khafafich ⴰⵎⴳⵉⵍⵍ ⵜⵉⵢⵉⵍⵍⵉ
        14 janvier 2018 - 18 h 32 min

        on ne veut pas partager notre identité et notre histoire avec les autres. créez vous votre propre histoire, et fichez nous la paix, sangsues !

        11
        4
    kaci
    14 janvier 2018 - 8 h 57 min

    Toujours le meme scenario du régime. L’unique coup d’Etat est celui qui a mis la horde baath fln au sommet de l’Etat en 1962.
    Les berbéres ne se sont jamais identifiés dans cet Etat arabe fantoche, et nous ne le cacherons pas. En 63 dejà la horde du régime avait fait 500 morts en Kabylie. Donc croire nous vendre une legitimation par defaut est plutot ridicule.

    48
    72
      Kari
      14 janvier 2018 - 10 h 33 min

      Kaci
      Sa n’a peut être rien à voir mais renseignez vous sur les dirigeants algériens et les haut gradés algériens combien sont kabyles? Vous allez être surpris

      60
      24
        kaci
        14 janvier 2018 - 11 h 42 min

        Les kabyles dans l’administration Francaise se comptent par milliers, ce qui ne fait pas de l’Etat Francais un Etat Kabyle.

        28
        34
    DYHIA-Dz
    14 janvier 2018 - 6 h 28 min

    Quoi encore ?? Que cherche la Tunisie à travers ses histoires des Milles et une nuit.
    Ma réponse:
    Regardez cette vidéo:
    https://www.youtube.com/watch?v=rR9rwPZoMwA

    Une tunisienne qui se présente comme une Amazigh appelle à la séparation de la Kabylie de l’Algérie. Elle encourage le MAK à activer la séparation de la Kabylie.
    Je pense que les services secrets tunisiens feraient mieux de s’occuper de ses agents qui déversent leur venin sur le Yennayer Algérien.
    Exact, beaucoup de pays éprouvent la rage à cause du YENNAYER ALGÉRIEN

    96
    15
    DYHIA-DZ
    14 janvier 2018 - 5 h 52 min

    Il reste à déjouer le plan de Hidalgo qui veut usurper et détourner notre YENNAYER et toute son histoire.
    La Maire de Paris se découvre une passion pour Imazighen ??? WOOW, subitement !!

    75
    14
    Anonyme
    14 janvier 2018 - 5 h 43 min

    Je ne crois pas un mot de cette info.
    Comment un soit disant gouvernement d’union nationale libyen aurait fait avorter le plan en question? alors que la Libye est dans un chaos total, de quoi parle t-on? une population dans un chaos total pourrait s’attaquer à l’Algérie
    Comment de soit disants berberophones de Libye aurait pu destabiliser l’Algérie?
    En ce qui concerne le Sahara, un complot étranger pour le détacher de l’Algérie existe depuis toujours, ce n’est pas nouveau, les sionistes, le Maroc, la France sont en tête de ce complot. Il suffirait seulement que la population algérienne 95% de la population totale, concentrée dans le Nord occupe le Sahara pour déjouer un quelconque complot contre la souveraineté et unité territoriale de l’Algérie

    78
    11
      Sam
      14 janvier 2018 - 7 h 48 min

      Cest pour cela qu nos medecins ne veulent pas de service civil. Qui manipule tout ca ?

      20
      12
    Anti Khafafich ⴰⵎⴳⵉⵍⵍ ⵜⵉⵢⵉⵍⵍⵉ
    14 janvier 2018 - 3 h 50 min

    affaire a lier a la declatration de la sionoiste de paris, la denommee hidalgo ras el fego

    44
    11
    Tinhinane-Dz
    14 janvier 2018 - 3 h 26 min

    Croyez le ou pas. Le fait que l’Algérie assume son identité Amazigh dérange beaucoup pays.
    L’Algérie aurait dû assumer son identité juste après l’indépendance.
    Beaucoup de pays se donnent le droit de nous imposer leurs repères identitaires.

    78
    15
      anonyme
      14 janvier 2018 - 8 h 11 min

      On espère que cette nouvelle identité arabo-berbère de l’Algérie sera très forte et que les liens de solidarité entre TOUS les algériens soient extrêmement rigides afin de préserver notre culture notre pudeur et nos mœurs et de nous battre contre toutes intrusions étrangère, « la subsaharienne en l’occurrence », qui est véritablement accablante.

      45
      11
        linguistique
        14 janvier 2018 - 13 h 24 min

        Un vœu pieux = un peu vieux. Comme ficelle, bien sûr

        5
        5
        Linguistique
        14 janvier 2018 - 15 h 34 min

        L’analyse de ton commentaire me pousse à te demander si quand tu dis  » nouvelle solidarité arabo-berbère » tu sous-entend kabyle ». Dans ce cas tes contorsions ne font qu’aggraver l’état de tes articulations, parce que le peuple algérien a sa propre culture faite de sa diversité. Et lui accoler « berbère » pour faire passer la pilule du régionalisme et la haine de l’arabe nous fait sourire.

        6
        8
        Anonyme
        14 janvier 2018 - 16 h 34 min

        arabo berbère? non il n’y a qu’une identité en Algérie c’est l’amazighité qui appartient à tout le peuple algérien qui en est issu depuis des millénaires. Les arabophones d’Algérie sont amazighes, ils ne sont pas arabes ethniquement parlant, c’est cette erreur monumentale qu’il faudra corriger pour réhabiliter et faire accepter l’identité amazighe à tout le peuple algérien qui doit en être fier au lieu de singer les bédouins primitifs d’Arabie, en plus d’être des traitres, des lâches, des destructeurs de l’islam et du monde musulman non arabe..

        18
        5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.