Un plan de déstabilisation visant l’Algérie le jour de l’An amazigh déjoué

Libye Algérie amazigh
Une des nombreuses milices armées libyennes. D. R.

Par Sadek Sahraoui – L’Algérie a échappé la semaine dernière à une tentative de déstabilisation menée à partir de la Libye en grande partie grâce à des renseignements fournis par les services secrets tunisiens. A en croire le quotidien arabophone tunisien Al-Jarida, qui rapporte l’information, cette déstabilisation avortée a consisté à provoquer des soulèvements dans la plupart des régions berbérophones d’Algérie, l’idée étant de plonger le pays dans une instabilité durable.

Al-Jarida explique que ce plan devait être exécuté par des éléments armés de plusieurs nationalités, mais dont la plupart sont originaires d’une région berbérophone de Libye. Ce groupe serait dirigé par un Algérien. Le média tunisien, que des sources d’Algeriepatriotique présentent comme étant bien informé et proche de certains cercles sécuritaires tunisiens, ne dit cependant rien sur les réels commanditaires de ce plan machiavélique.

Toujours selon Al-Jarida, ce plan de déstabilisation prévoyait également de fournir une aide militaire et logistique au groupe terroriste armé se faisant appeler «Mouvement des fils du Sahara pour la justice islamique» afin de lui permettre de réaliser son projet de séparer le Sahara du reste de l’Algérie. D’après le journal tunisien, une partie des armes destinées à ce mouvement proviendraient de stocks d’armes destinées à des milices libyennes et acheminées en Libye par le Qatar et la Turquie via le Soudan.

Ankara et Doha sont-ils derrière cette tentative de déstabilisation ? Le journal tunisien ne répond pas à la question. Il révèle seulement que les personnes chargées de déstabiliser l’Algérie et qui devaient entrer en action le jour des festivités du Nouvel An amazigh ont toutes été neutralisées en Libye, précisant que le Gouvernement libyen d’union nationale a aussi contribué au succès de l’opération. Aucun des assaillants n’a pu mettre le pied en Algérie.

Al-Jarida précise, à ce propos, que c’est justement pour faire le point sur cette affaire que le ministre tunisien de l’Intérieur, Lotfi Brahem, s’est déplacé dimanche dernier à Alger. Une affaire qui coïncide avec l’élimination, mardi dernier à Sebha, du terroriste Abdeslam Tarmoune, qui était justement à la tête du Mouvement des fils du Sahara pour la justice islamique. Agé de 49 ans, Abdeslam Tarmoune était impliqué dans plusieurs attaques terroristes contre des sites militaires et sécuritaires situés dans le Sud algérien entre 2007 et 2014. Ce mouvement aurait cessé toute activité armée en 2015 et certains de ses membres se seraient rendus à l’armée en 2016. D’autres ont fui en Libye, dont justement Abdeslam Tarmoune.

S. S.

Comment (67)

    jamel
    15 janvier 2018 - 18 h 42 min

    Moi je vous dis qu une seule chose ,investissez dans des ICBM à tetes multiples,seul cet outil pourra garantir l indépendance du pays ,le reste c’est du pipeau …..




    2



    1
    Sur nos garde !
    15 janvier 2018 - 3 h 11 min

    DYHIA-DZ : J’admire ta claire voyance et ton coté éveilleuse de conscience ça fait plaisir, car il font tout pour nous manipuler en notre nom et usurper notre région et toute l’Algérie. Mais il est claire que des complots sont en cour sur notre sahara et pas seulement !




    10



    10
    ALGERIE UN JOUR, ALGÉRIE POUR TOUJOURS !
    15 janvier 2018 - 3 h 04 min

    Le peuple le savait déja qu’il y avait plusieurs type de ce scénario pour nous divisé et pour nous voler notre sahara bouré de richesses, vive l’Algérie !




    19



    9
      brahma
      15 janvier 2018 - 6 h 56 min

      C’est fort probable, mais je doute fort de ces informations qui peuvent aussi être une manipulation de désinformation pour évidement créer le chaos.il me semble qu’il faut être très prudent pour l’annonce de ces choses.




      9



      5
    الهوارية
    14 janvier 2018 - 22 h 02 min

    Je pense que c’est l’Europe qui est en train de subir le Chaos, j’ai jamais vu autant d’étrangers circuler dans le centre de la ville où je réside et même dans les rases campagnes beaucoup de migrants qui crèchent partout, parce que l’Europe a déstabilisé leurs pays, maintenant, c’est la France qui paient les pots cassés.
    Les français sont intrigués par la foule, ils ne sortent plus car la France subi le changement de population, partout dans ville, les magasins, les métros et les trams pleins comme en Inde, y’a même des bagarres dans les autobus, les migrants entre eux…
    La France veut nous saper le moral concernant la déstabilisation de l’Algérie. Non, l’Algérie restera indivisible, c’est l’Europe occidentale qui est en train de subir, l’indépendance des Gitans, des Catalans et Corses
    Quant au peuple a d’autres choses les femmes s’impatientent pour regarder Bin Narin drama turkish et les garçons sont au services de l’Anp pour protéger les frontières algériennes




    24



    16
      Salim
      14 janvier 2018 - 23 h 10 min

      Tu vis en France et tu crache ton venin à longueur d’articles sur la france et europe. Si tu étais une vraie patriote comme tu le dis tu prendrai tes cliques et u rentrai chez toi au lieu de prendre les alloc et le Rsa qui est bien français




      19



      40
        الهوارية
        15 janvier 2018 - 0 h 44 min

        On aurait tout vu, un idiot utile qui défend Fafa et son RSA, dégage pourriture va….




        26



        17
        Anonyme
        15 janvier 2018 - 1 h 55 min

        toi tu ne dois etre que salim laibi qui n’arrete pas de cracher son venin sur l’Algérie a partir de la france ou tes maitres te donnent la gamelle




        16



        12
        Nada
        15 janvier 2018 - 12 h 23 min

        Elle n’a pas craché de venin, elle a fait un commentaire dans lequel elle décrit une situation en france, qui te dit qu’elle touche les allocs ou si elle travaille et pourquoi exactement elle vit en france? T’es qui toi l’avocat de la france.




        15



        11
      Anonyme
      16 janvier 2018 - 5 h 23 min

      Houaria tu bouffe le pain des français et passe ton temps à les dénigrer ,..




      2



      10
    benchikh
    14 janvier 2018 - 21 h 54 min

    voilà ce que j’appelle un travail d’équipe ,un grand succès pour notre politique ,et un bravo pour l’armée Tunisiénne et Libyenne . Et pour les autres un verset coranique peut mieux éclaircir la situation

    هَا أَنتُمْ أُولَاءِ تُحِبُّونَهُمْ وَلَا يُحِبُّونَكُمْ وَتُؤْمِنُونَ بِالْكِتَابِ كُلِّهِ وَإِذَا لَقُوكُمْ قَالُوا آمَنَّا وَإِذَا خَلَوْا عَضُّوا عَلَيْكُمُ الْأَنَامِلَ مِنَ الْغَيْظِ ۚ قُلْ مُوتُوا بِغَيْظِكُمْ ۗ إِنَّ اللَّهَ عَلِيمٌ بِذَاتِ الصُّدُورِ (119)سورة ال عمران
    (119) Vous, (Musulmans) vous les aimez, alors qu’ils ne vous aiment pas; et vous avez foi dans le Livre tout entier. Et lorsqu’ils vous rencontrent, ils disent: «Nous croyons» et une fois seuls, de rage contre vous, ils se mordent les bouts des doigts. Dis: «mourez de votre rage». En vérité, Allah connaît fort bien le contenu des cœurs.




    16



    17
      Salim
      15 janvier 2018 - 17 h 28 min

      Moi je suis l’avocat de personne je remarque juste que cette houaria crache son venin sur la France tout le temps si t es pas contente rentre chez toi ca sera pas une grande perte pour la France un RSA en moins az




      14



      5
    Anonyme
    14 janvier 2018 - 21 h 54 min

    En Tunisie plusieurs medias sont mis sous tutelle Qataris,emiratis…..etc.sinon ils ne peuvent pas survivre,ce qui peut rendre leurs informations dirigees et sans aucune valeur.c est ce qu on appelle Fake news.
    Notre armee populaire et nos services speciaux sont beaucoup plus informes que les journaux qui n ont meme pas la valeur d un papier hygienique.Le peuple Algerien dans toute sa composante est fidele au drapeau.Point barre.Allez circulez il n y a rien a gratter.




    20



    6
    RAYES EL BAHRIYA
    14 janvier 2018 - 21 h 40 min

    des mensonges . des mensonges et encore des mensonges.

    les journalistes sont des rapporteurs , ni plus ni moins.

    regardez juste la photo du drapeau du milicien, le journal s’est fourvoyé dans ses propres supercheries.

    encore un autre pipeau.

    fakou bikoum




    19



    2
    Anonyme
    14 janvier 2018 - 21 h 23 min

    Sur la photo on reconnait (difficilement) Bernard-Henry Lévy. Au volant de la camionnette, son ami samdi




    7



    9
    Anonyme
    14 janvier 2018 - 20 h 43 min

    «Mouvement des fils du Sahara pour la justice islamique» afin de lui permettre de réaliser son projet de séparer le Sahara du reste de l’Algérie »
    Décidément, certains ne désespèrent pas de réaliser le doux rêve de la France: « Lors de la tractation des accords d’Évian avec le gouvernement provisoire de la République algérienne (GPRA), le président Charles de Gaulle a refusé de reconnaître la souveraineté de la future Algérie sur le Sahara, essayant à la place d’en faire une région autonome, sans succès.
    Les états-unis et la France ( pour la région du Sahel), sous prétexte de combattre le terrorisme qu’ils ont eux-même introduit, créent des mouvements séparatistes pour diviser le pays et ensuite s’accaparent les richesses ( pétrole, gaz, minerais….) des régions réclamées par les séparatistes.
    Ils ont fait ça avec le Soudan ( Soudan du Sud où se trouve le pétrole), ils ont essayé avec l’Irak ( Kurdistan où se trouvent les principaux gisements du pétrole irakien ), ils essayent toujours avec la Libye et maintenant ils se rapprochent de l’Algérie. La France, en tant qu’ancienne puissance coloniale, est venue au Sahel pour préserver sa part du gâteau qu’elle considère lui appartenir de droit ( notamment l’Uranium du Niger exploité par Areva) et ne pas le laisser aux seuls américains.




    11



    6
    Mohamed El Maahdi
    14 janvier 2018 - 20 h 21 min

    ils veulent que les Berbères d’Algérie nous poignarde dans le dos




    4



    23

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.