Soufiane Djilali condamne l’acharnement contre l’identité amazighe

Par R. Mahmoudi – Dans un écrit posté, mercredi, sur sa page Facebook, le président de Jil Jadid condamne toute stigmatisation de l’identité algérienne, allusion claire aux propos sciemment provocateurs tenus par la députée Naima Salhi, diffusés sur vidéo et largement relayée sur les réseaux sociaux. Elle a déclaré essentiellement qu’elle interdisait à sa fille de «parler le kabyle».

«Attaquer une langue, écrit Soufiane Djilali, c’est s’attaquer à l’amour propre, à l’honneur et à l’identité de ceux qui la portent en eux.» Et d’enchaîner : «Refuser notre identité amazighe est un déni de soi. L’exclusion, le mépris ou seulement l’incompréhension de l’autre peuvent malheureusement être à l’origine des divisions et de la haine.»

Connu pour être un adepte du pluralisme et avoir défendu sans complexe la consécration de tamazight comme langue nationale et officielle, le président de Jil Jadid appelle à la sagesse, en rappelant que l’Algérie «appartient à tous les Algériens, dans leur diversité avec leurs qualités et leurs défauts». Il estime que les Algériens «doivent se respecter, se comprendre, se parler, s’échanger dans une grande ouverture d’esprit, dans la paix et la sérénité». Pour lui, il ne suffit pas, seulement, de s’enfoncer profondément dans son passé mais il faut aussi regarder «vers les cimes pour aller de l’avant».

R. M.

 

Comment (24)

    karimdz
    8 février 2018 - 20 h 16 min

    Le respect mutuel s impose aux algériens, chacun se revendique comme il veut, arabe, kabyle chaoui targui… mais il doit avant tout être fier d être algérien.

    Il ne faut pas ignorer ses racines berberes, mais il faut également ne pas occulter l enrichissement de la culture arabe et de l islam qui ont forgé la personnalité algérienne.

    4
    3
    Anonyme
    8 février 2018 - 19 h 25 min

    Tliba c est aussi de la diversion tout est question de pouvoir et d argent ! el mahi

    Errai
    8 février 2018 - 18 h 06 min

    « Attaquer une langue, c’est s’attaquer à l’amour propre, à l’honneur, à l’identite de ceux qui la portent en eux ».
    D’après cette citation on doit comprendre que le kabyle qui s’attaque à la langue arabe s’attaque de fait à l’amour propre, à l’honneur et à l’identité de ceux qui s’en revendiquent et réciproquement l’arabe qui s’attaque à quelque autre langue tombe sous le coup de cette même sentence.
    Ainsi monsieur Djellali renvoie tout le monde dos à dos.
    Je dois avouer que je suis complètement perdu dans cette notion de langue et je serais très reconnaissant à celui qui peut eclairer ma lanterne.
    Kabyle…berbère….Tamazight: est-ce-que ce sont trois termes qui désignent la même langue ou bien ce sont des nuances d’une langue mère et laquelle?

    4
    10
      Nostalgia
      8 février 2018 - 19 h 37 min

      Vous semblez si érudit. Je vous suggère de faire vos propres recherches pour avoir des réponses fiables à vos questionnements.

      4
      3
    Tangoweb 54
    8 février 2018 - 13 h 35 min

    Droit de ré[email protected] cher Monsieur Anomyne crois moi si tu veux bien que je n ai absolument aucune animosité contre les Kabyles bien au contraire j ai beaucup d amis et de liens familiaux avec mes frères Kabyles nationalistes qui aiment leur pays l, Algerie et leurs frères Algerien ou qu’ ils se trouvent, mon problème est avec ceux qui pratiquent le régionalisme, le racisme et le séparatisme comme le MAK et ses partisans.

    10
    14
      anonyme
      8 février 2018 - 19 h 32 min

      D’accord ! Et avec ceux qui,comme cette députée inculte, pratiquent le régionalisme, le racisme et le négationnisme, n’avez-vous aucun problème ? Nous voulons l’unité du pays et tous ceux qui s’activent à nous diviser, quel que soit leur cheval de bataille, doivent être rejetés et condamnés.

      6
      1
    Mohamedz
    8 février 2018 - 13 h 18 min

    Depuis le jour où il a ouvertement demandé l’ouverture des frontières du Haschich parce que ses enfants vivent à l’extérieur du pays et donc ne sont pas exposés aux effets de la guerre narcotique que mène M6 contre nos enfants moi je ne fait plus confiance à ce Sofiane Djilali. Point barre.

    5
    8
    Malek
    8 février 2018 - 12 h 41 min

    Il est temps de prendre conscience que nous n’avons strictement rien de commun avec les monarchies du golf ainsi que le makhzen marocain qui a de tout temps été de mèche avec ceux qui veulent nous maintenir dans les ténèbres. Ces monarchies féodales ont introduit leur venin dans notre pays. Elles nous ont plongés dans les ténèbres. Ensuite, elles se sont attaqués à tous les pays progressistes (Irak, Libye, Syrie, Tunisie, Yémen) où existait une lueur d’émancipation des peuples (écoles, universités et grandes écoles ouvertes à tous) bien que ces derniers pays étaient dirigés par des autocrates. Avez-vous vu une seule monarchie attaquée ou agressée ? Non ! à ma connaissance. Alors je demande à tous mes frères algériens qui aiment vraiment leur pays, de cesser de s’insulter à travers les réseaux sociaux et de réfléchir à construire une nation acceptant toutes ses composantes ethniques ou religieuses, et effacer de nos têtes ce sentiment régionaliste qui mine notre entente pour le bien de nous TOUS. VIVE L’ALGÉRIE ALGÉRIENNE.

    8
    1
    Tangoweb 54
    8 février 2018 - 9 h 08 min

    Droit de réponse @ Anonyme 7 février 2018 21h54, cher Monsieur Anonyme, vous dites que ce sont uniquement les Kabyles qui se sont opposé a l’invasion Française en 1830 alors que se sont les populations de l Ouest Algérien et a leur tête l’émir Abdelkader qui est d’origine Arabe qui ont combattue les troupes Française sans oublier les Ouled Sid Cheikh, les Bouamama, les Boubaghla et je ne suis pas un régionaliste pour ne pas citer Mokrani et lala Khedidja. Pour ce qui est de la décennie noire et les massacres des populations civiles n ‘oubliez pas que le chef suprême du FIS était d ‘origine Kabyle tout comme les chefs du GIA, du GSPC et l’AQMI quand a la révolution de novembre 1954 a démarré dans les Aurès et tout le peuple Algérien de l’ Est, de l Ouest du Nord et du Sud a participé sans distinction aucune. La paix des braves proposé par le Général de Gaule ne concernait pas que les Kabyles mais la wilaya IV aussi et c’est grâce au Commandant si Mohamed Bounaama originaire de l’Ouarsenis (tissemsilt) que le complot a été avorté.
    Donc SVP arrêtons de falsifier l’histoire ! A bon entendeur salut !

    12
    17
      Anonyme
      8 février 2018 - 9 h 46 min

      @Tangoweb54,votre pseudo en dit déjà long sur vous(tango du web veut dire terroriste du web).Mais vous ne terroriserez personne car la peur a changé de camp dixit le grand Réda Malek que Dieu ait son âme.Nous n’avons plus peur de vous et de votre terreur destinée à nous imposer votre sinistre idéologie de la mort et de la régression.Vous faites une fixation sur les Kabyles et tous les modernistes de ce pays car ils représentent ce que vous ne serez jamais.

      15
      13
    kaci
    8 février 2018 - 9 h 06 min

    Rien de nouveau. C’est juste dans la continuité. Un Etat né d’un coup d’Etat impose l’arabe langue officielle. L’histoire a montré que ceux qui ont adhèrè à cette farce sont coresponsables de la derive actuelle. Voilà pourquoi accépter l’arabe comme langue d’Etat est non seulement un mensonge historique, mais un crime politique eu egard aux consequences que cette farce a produit comme externalités negative. Non à l’arabe langue d’Etat.

    14
    9
    Anonyme
    8 février 2018 - 4 h 03 min

    Mais enfin, elle a le droit de exprimer comme j’ai le droit de l’approuver et dire que jamais je n’apprendrai à mes enfants ce dialecte rétrograde et mortifère d’une minorité activiste, séparatiste dont la principale qualité n’est pas la démocratie, loin s’en faut. Comme le dit si bien @Hacene poursuivre n’a t’on jamais condamné cet ennemi de l’Algérie, vhntre de l’éclatement du pays ,, marionnette manipulée pr la France et le Maroc et qui déclara à Marseille lors du détournement de avion air France: ‘vive la France » mis qui a droit à sa photo et son drapeau de gaypride

    13
    18
      Anonyme
      8 février 2018 - 10 h 12 min

      Ni arabe ni arabisable ni par islam interposé encore moins par les agents de la dictature

      11
      8
    Hacene
    7 février 2018 - 23 h 05 min

    Je ne comprend pas cette levée de boucliers contre une minable déclaration de cette Naima Machin alors qu’on n’ose pas dire un mot contre Ferhat Mehenni Machin qui avait voulu déchirer notre chère Algérie.

    14
    18
    Samy
    7 février 2018 - 22 h 25 min

    Merci Sofiane Djillali pour cette prise de position digne d’un authentique patriote algérien.On n’attendait pas moins du militant démocrate et moderniste que vous êtes.L’heure est au rassemblement et non à la division et l’exclusion mais sans se renier ni laisser quiconque au bord de la route.Luttons ensemble pour éradiquer de ce pays la misère,le sous-développement,l’ignorance,la dictature,corruption et le règne de la bêtise et de l’absurdité source de tous nos maux.

    17
    12
    Un Algérien
    7 février 2018 - 20 h 01 min

    J’étais l’un de ceux qui étaient fiers d’être Arabe. Un jour,, dans les coulisses d’une conférence internationale, au moment du dîner, j’eus la malencontreuse idée de m’exprimer ainsi : « Nous, les arabes….. ». Un de nos frères d’un pays du Golfe me corrigea aussitôt: « antoum mousta3raboun, la 3arab ! ». Abasourdi, presque KO, je ne dis rien mais si la terre s’était ouverte sous moi, je m’y serais engouffré. Je m’en souviendrai jusqu’à ma mort et depuis ce jour, je ne cesse de me répéter que le plus terrible des malheurs qui puisse atteindre quelqu’un était de perdre son identité.et de là sa personnalité et le respect des autres.

    46
    7
    Tangoweb 54
    7 février 2018 - 19 h 14 min

    Monsieur Sofiane Djillali, j ai apprécié votre position sur le 5ème mandat et cette appréciations est partagé par beaucoup d Algériens, mais maintenant que vous souteniez les Kabyles séparatistes, extrémistes qui veulent semer la fitna dans le pays la vraiment on ne partage désormais plus rien avec vous.

    14
    81
      PREDATOR
      7 février 2018 - 21 h 36 min

      Javais de l’estime pour ce monsieur
      Ce n’est plus le cas maintenant

      @Un Algérien
      7 février 2018 – 20 h 01 min
      C’est à dormir debout votre com, arrêtez d’abrutir les gens

      11
      23
        Anonyme
        8 février 2018 - 9 h 29 min

        @PREDATOR,on sait où se recrutent tous ces frustrés de ton espèce qui se réfugient dans l’arabisme le plus extrémiste par haine et jalousie de ce que représente ces hommes et ces femmes qui ne veulent pas de la dictature moyen-âgeuse arabo-islamiste.

        13
        9
      Gladiator
      7 février 2018 - 21 h 57 min

      tu commence par je, tu finis par on.
      t’es bien du meme prototype que cette bahloula de salhi.

      18
      7
      Didouche
      7 février 2018 - 22 h 34 min

      Ou est ce que vous avez lu qu’il soutient les séparatistes.il a condamné le discours haineux et raciste d’une pseudo député qui a déclaré avoir menacé de mort sa fille si jamais elle parlerait un mot du Kabyle ou Tamazight.A moins que vous prônez vous aussi un discours haineux comme cette arriviste en politique.

      16
      7
      Anonyme
      8 février 2018 - 11 h 48 min

      Separatiste est le régime qui a importé l’arabisme pour le substituer à l’Amazighité. L’Etat arabe et sa langue ne sont pas légitimes. A’ vous de choisir! Marre de devoir repeter à chaque nigaud arabetisé…

      12
      5
    Salamat
    7 février 2018 - 16 h 25 min

    Merci Monsieur Soufiane Djilali pour votre condamnation des propos de cette députée qui ne cherche que la division entre nous les algériens !

    On attend ce que diront le FLN , le RND, le parti de Djaballah , le MSP etc… etc… surtout ainsi que le responsable du fantoche parti politique islamiste d’où émane cette soit-disant … »représentante » … du peuple !

    33
    13
      Anonyme
      7 février 2018 - 21 h 54 min

      cher tangoweb54 ou valse 68 ou twiste 62 , peu importe votre pseudo.Si les Kabyles avaient voulu c’est en 1959 qu’on aurait eu pour patrie quasiment tout le centre du pays. C’était la proposition de Charles de Gaulle aux kabyles. IL a fait cette propsition car il savait que dans les Kabyles le combat était terminé et le reste de l’ALGERIE restera Français.EN 1991 SEULES LES 2 WILAYASà 100¨% kabyles (BEJAIA et TIZI) ont voté contre le FIS qui vous emmené à l’ABATTOIR. C’est en KABYLIE qu’est né le 1er groupe d’auto-défense ( GLD) contre les terroristes qui égorgeaient vos femmes et enfants .
      Plus loin , lorsque la France a débarqué à SIDI FERRUDJ et que le DEY HUSSEIN a négocié sa fuite avec ses femmes et bien en offrant en contrepartie ALGER , c’est les KABYLES qui ont opposé une farouche résistance à l’envahisseur.L’histoire de ce pays est intimement liée aux KABYLES . Les gens sensés, pas les idiots type JERK 66, le savent.j’ai un ami constantinois ,ingénieur de formation en ex RFA qui m’a un jour en 2005 dit  » l’Algérie a la chance d’avoir les KABYLES sinon on serait aujourd’hui dans la merde » . Alors va apprendre l’histoire de mon pays l’Algérie avant de débiter des idioties. Monsieur DJILALI ne perd rien au change car moi qui ne suis pas un de ses militants maintenant je vais y adhérer .IL perd un imbécile et gagne un MILITANT .

      .

      25
      15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.