Conseil de discipline du FLN : Tliba et Djemaï officiellement convoqués

Tliba Djemaï Ould-Abbès 5e mandat
Le député FLN de Tébessa, Mohamed Djemaï. New Press

Par Kamel M. – Les députés d’Annaba, Baha-Eddine Tliba, et de Tébessa, Mohamed Djemaï, ont été officiellement convoqués par le conseil de discipline du FLN. Les deux militants doivent répondre de leur implication dans l’initiative liée à la constitution d’un comité de soutien au cinquième mandat en faveur du président Bouteflika.

Le secrétaire général du FLN, Djamel Ould-Abbès, avait annoncé que Baha-Eddine Tliba allait être sanctionné pour avoir pris une initiative individuelle en tant que député élu sous la bannière de l’ancien parti unique, faisant ainsi preuve d’indiscipline. Ould-Abbès avait été le premier à apporter son soutien à un cinquième mandat en faveur du président en exercice. Mais des sources informées avaient confié à Algeriepatriotique que la présidence de la République n’avait pas apprécié l’empressement du secrétaire général du FLN à faire une telle annonce, à plus d’une année de la tenue de la présidentielle de 2019.

Baha-Eddine Tliba et Mohamed Djemaï sont, notamment, réputés être liés aux milieux des affaires que les médias et les partis de l’opposition accusent d’avoir mêlé l’argent sale à la politique. Les deux députés représentent cette frange de politiciens qui ont obtenu des postes importants au sein de l’APN grâce à l’achat des voix, selon des sources concordantes.

Quelles sanctions seront prononcées contre ces deux députés à la réputation sulfureuse ? Est-ce le début de l’opération d’élimination des affairistes qui ont investi la scène politique et qui sont dénoncés, y compris par les militants du FLN ? Le RND suivra-t-il l’exemple de son allié au pouvoir en demandant des comptes à son ancien ministre de l’Industrie, Abdesselam Bouchouareb, accusé de corruption et de bradage d’entreprises publiques nationales au profit d’intérêts étrangers ?

K. M.

Comment (11)

    Anonyme
    13 février 2018 - 23 h 27 min

    C pas les seuls,yen a beaucoup qui profitent du systeme. Des affairistes qui grâce à des protecteurs obtiennent des affaires juteuses exonérées,et en retour ils financent des campagnes et bien d’autres choses. Autrement les industriels honnêtes sont les bienvenus à l’apn et au FLN. Mais ce FLN est responsable de notre faillite,c eux qui dirigent,qui soutiennent toutes les décisions rien que pour garder leurs privilègés.




    1



    0
    Réseau
    13 février 2018 - 12 h 26 min

    Pauvre nation prise en otage par des ingrats (…) quelle ingratitude (…) est-ce-que c’est la malédiction des chouhada ou juste la faute d’un peuple opportuniste naif et arriéré ?




    16



    1
    Rascasse
    13 février 2018 - 6 h 41 min

    Au fln des tliba en cachent d’autres et c’est comme ça depuis 1958. seule solution: la dissolution de ce parti devenu un ramassis d’opportunistes, un outil politique au mains d’une mafia.




    17



    1
    Anonyme
    13 février 2018 - 0 h 00 min

    Avis aux internautes :
    Tliba et Djemai sont convoqués pour un match de catch. Le match sera arbitré par D.Ould Abbés.
    Le gagnant affrontera D.O.D en 2eme manche.
    Entrée gratuite.
    Match très serré pour D.O.D.
    Je parie que le catcheur Tliba fera de Djemai une seule bouchée.




    9



    8
    Felfel Har
    12 février 2018 - 23 h 52 min

    Si la direction du FLN voulait vraiment faire oeuvre utile, elle devrait non seulement expulser les deux malfrats, mais aussi leur coller à la culotte des inspecteurs des impôts pour enquêter sur l’origine de leurs « fortunes » et instrumenter la justice. J’aimerais aussi suggérer un examen approfondi de la liste des faux moudjahidine que Mesloub le justicier a élaborée pour évincer tous les indus-occupants avec remboursements des pensions et autres avantages qu’ils se sont octroyés injustement et malhonnêtement sur le dos du peuple. Voilà une feuille de route que le FLN serait bien avisé de dérouler s’il voulait réellement regagner la confiance de nos concitoyens.




    50



    2
      Felfel Har
      13 février 2018 - 13 h 01 min

      Correction: je parlais de la liste de Mr. Mellouk l’incorruptible. Salutations!




      22



      0
    FLN au Musé !
    12 février 2018 - 22 h 47 min

    FLN INFILTRER PAR DES VALETS aux ordres de l’étranger !




    22



    1
    Anonyme
    12 février 2018 - 21 h 14 min

    Ça commence la décadence du FLN et du RND ! et du système en général ! le retrait des algériens de la politique et du vote particulièrement est du a cette méfiance des affairistes véreux et aussi a ceux qui leur ont ouvert les portes de la caverne d Ali baba !Bien sur en attendant l ouverture de la boite de pandore ! le changement viendrait avec de nouvelles têtes et de nouvelles visions politico_ économiques comme celle d El Mahi ! en 2019 Il faut compter avec d autres candidats autres que ceux périmés du pouvoir !




    12



    0
    nectar
    12 février 2018 - 21 h 11 min

    Rien à dire, à part que l’Algérie est devenue l’Eldorado des trabendistes politiques sous couvert des mandats du Président.. Tout se vend et s’achète avec l’argent sale..Quand on viole la constitution, que reste-il de sérieux dans ce pays…?




    21



    1
    Anonyme
    12 février 2018 - 21 h 03 min

    Il faut leur administrer la falaka de l’école coranique par Saidani ou la fessée de l’école primaire par Belkhadem.




    16



    5
    Kahina-DZ
    12 février 2018 - 20 h 23 min

    C’est vrai que le nom de Bouteflika est devenu une marque de commerce pour ces trabendistes de la politique.
    Espérons que la sanction sera directement proportionnelle au poids de TLIBA .




    39



    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.