Les réserves de change à 97,3 milliards de dollars à la fin 2017

Banque Loukal
Les réserves étaient à 114,1 milliards de dollars à la fin décembre 2016. D. R.

Les réserves de change de l’Algérie se sont établies à 97,3 milliards de dollars à la fin décembre 2017, a indiqué, lundi, le gouverneur de la Banque d’Algérie, Mohamed Loukal.

Les réserves de change étaient à 114,1 milliards de dollars à la fin décembre 2016, ce qui donne une baisse du matelas de devises de l’ordre de 16,8 milliards de dollars (MDS USD) entre fin décembre 2016 et fin décembre 2017, a précisé Loukal lors de la présentation en plénière de de la situation financière et économique du pays devant l’Assemblée populaire nationale (APN).

Pour rappel, le ministre des Finances, Abderrahmane Raouya, avait indiqué en octobre dernier que les réserves de change devraient s’établir à 85,2 MDS USD à fin 2018 (l’équivalent de 18,8 mois d’importations), et à 79,7 MDS USD en 2019 (18,4 mois d’importations) avant d’atteindre 76,2 MDS USD en 2020 (17,8 mois d’importations).

R. E.

 

Comment (3)

    Anonyme
    12 février 2018 - 21 h 21 min

    On serai étonné de voir le contraire mais pkoi prévoir des mois d importations ; pkoi ne pas stabiliser la réserve voir l augmenter ; pkoi importer et ne pas crée ou produire voir exporter ; ou sont les grds patrons algériens qui vante depuis des années maintenant l Algérie sans les hydro carbures ; ou sont les richesses que vs avez crée pr l Algérie et son peuple ? En fait c est l épée Damoclès avec ses comptes apothicaires pr les algérien(nes). y a t il des contrôles fiscaux sur ses entreprises qui n existent pt être pas réellement fictives surement et qui dupe l ensemble du pays ; le marché informel va tjrs contré le marché algérien officiel et fais quelques prédateurs heureux aux détriment de tt un peuple ; Le jour ou l Algérie aura une justice totalement indépendante du pouvoir et que l état algérien prendra ses responsabilités avec ses fonctionnaires au sein de ses ministères pour que leur travail sois fait correctement à l image du MAE du MDN et de l Intérieur ; pkoi ses ministères régaliens fonctionnent très bien avec un budget plus élevé et pas les autres l éducation c’est très important c’est même l avenir du pays ; ministère du travail ; de la concurrence et de la répression des fraudes ect ect ect mais sans une justice indépendante ..on nous racontera tjrs des histoires a nous faire dormir debout et c’est ca qui manque en fait surtout…on aura plus de charlatan à l APN déjà et ensuite vs verrez que notre réserve va augmenter d un coup.

    6
    5
    Anonyme
    12 février 2018 - 18 h 44 min

    On le sait. Tu es là pour ça. Dis nous plutôt ce que vous,sonatrach allez faire pour ne plus importer essence et matières plastiques. Que font les 12 filiales de sonatrach que boumediene a créés!! Pourquoi vous avez toujours besoin d’être des assistés éternels.
    Qu attendez vous pour vous mettre à l’énergie solaire!!! Dites nous combien d’ingénieurs,de MBA,de docteurs…il y a à sonatrach? Quel bilan de votre BRC?? Sortir du MIT et compter sur les américains pour faire le boulot,ya pas de quoi être fier. Un certain 24 février,qui n’est pas loin,nous avons relevé le défi àvec beaucoup moins de cadres,et sans expérience.

    14
    6
    Anonyme
    12 février 2018 - 18 h 30 min

    nous ne produisons rien CQFD

    10
    8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.