Nouvelles mesures de gestion des comptes d’affectation spéciale

comptes d'affectation spéciale
Le ministre des Finances, Abderrahmane Raouya. New Press

De nouvelles mesures de gestion des comptes d’affectation spéciale sont définies par un décret exécutif paru au Journal officiel n°5, rapporte l’agence de presse officielle APS. Ce texte fixe les conditions d’ajustement de l’utilisation du solde positif des comptes d’affectation spéciale dégagé au 31 décembre de l’année, «en cas de détérioration des équilibres de trésorerie».

Le nouveau décret s’applique à tous les comptes d’affectation spéciale, y compris ceux dédiés à l’exécution des programmes d’équipement public et aux dépenses en capital. En vertu des nouvelles dispositions, les dépenses de ces comptes d’affectation spéciale «ne doivent être engagées et payées qu’à concurrence des recettes de l’année».

Ce décret exécutif stipule également que le solde positif dégagé au terme de l’année n-1 et reporté sur l’année suivante «ne peut, toutefois, être utilisé qu’après autorisation préalable du Premier ministre, pris sur avis du ministre des Finances». Ainsi, la demande d’autorisation pour l’utilisation du solde positif dégagé, accompagnée d’un programme d’actions, «est examinée au regard notamment des capacités de financement du Trésor public et des priorités fixées par le gouvernement», note le texte.

R. E.

Commentaires

    elhadj
    13 février 2018 - 19 h 07 min

    aux yeux des citoyens tout compte spécial géré dans l opacité est constitue de fonds publics devant obligatoirement soumis a un contrôle quand a leur destination finale.il en est de meme pour les budgets alloues aux institutions publiques quelles qu elles soient afin de déterminer et d établir la régularité de leur utilisation justifiée.

    12

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.