Sahara Occidental : Moscou pour des négociations directes entre le Maroc et la RASD

MAE Lavrov
Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergei Lavrov. New Press

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergei Lavrov, s’est prononcé, à Moscou, pour des négociations directes entre le Maroc et le Front Polisario en vue de la résolution du conflit du Sahara Occidental. «La Russie soutient la tenue de négociations directes entre les deux parties au conflit du Sahara Occidental, à savoir le royaume du Maroc et le Front Polisario», a indiqué Lavrov lors d’une conférence de presse animée conjointement avec le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel.

Selon l’APS qui rapporte l’information, le chef de la diplomatie russe s’est également exprimé sur d’autres situations de crises et de conflits, notamment en Syrie, en Libye et au Mali. Il a relevé, à cet égard, une «grande convergence de vues» entre l’Algérie et la Russie sur ces questions, en particulier pour ce qui est de la nécessité de promouvoir des solutions politiques à ces crises, sans ingérence extérieure, et dans le respect du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes.

R. I.

 

Comment (35)

    Houari 31
    20 février 2018 - 15 h 17 min

    Cet article me fait dire qu’on peu mentir a ses sujets un temps mais pas tout le temps surtout avec l’avenement des NTIC.

    8
    2
    Le Rifain
    20 février 2018 - 14 h 31 min

    Je pense que l’erreur fatale de tyran H2 est d’avoir partage le Sahara Occidental avec la Mauritanie en 1975. Erreur qui a ete exploitee judicieusement par feu Boumediene en exercant des pressions sur l’ex President de la Mauritanie (Mokhtar Ould Dada) qui a fini de se retirer du Sud du Sahara occidental, piegeant ainsi H2 en le laissant nu face a la Communaute international qui refuse a ce jour de reconnaitre la « marocanite » du Sahara Occidental.

    8
    2
    Dahmane
    20 février 2018 - 14 h 23 min

    C’est une declaration qui ne va pas plaire au Makhzen qui prefere plutot negocier directement avec l’Algerie pour ne pas perdre la face aupres du peuple marocain a qui il a toujours fait croire que le peuple du Sahara occidental n’existe pas.

    9
    3
    Benhalima
    20 février 2018 - 10 h 38 min

    Un retour aux négociations directes entre le Makhzen et la RASD entraînerait automatiquement :
    1/- l’indépendance du Sahara Occidental. 2/- le recouvrement de la dignité pour le peuple marocain,
    D’où le refus du Roitelet M6 d’appliquer la dernière Résolution du Conseil de Sécurité de l’ONU qui justement exige ce retour à la table des négociations sans conditions préalables.

    8
    4
      TARZAN
      20 février 2018 - 11 h 29 min

      NON LES NEGOCIATIONS N’AMENENT PAS AUTOMATIQUEMENT L’INDEPENDANCE! le maroc veut aussi les négociations pour imposer l’autonomie aux sahraouis sous le joug marocain. ne soyez pas naifs et les déclarations de lavrov sont flous et insultantes pour l’intelligence des algériens. ouvrez vos yeux

      7
      7
        Lyes Oukane
        20 février 2018 - 15 h 40 min

        @ Tarzan . Il n’y a rien de flou ni d’insultant pour quiconque dans les propos du Ministre Russe . Bien au contraire . C’est clair comme de l’eau de source . Si Lavrov parle de RASD c’est qu’il est bien conscient que cette république existe et que la maroc et la RASD sont bien deux pays différents .De plus , on ne peut parler de paix ou d’accords qu’entre deux entités reconnues . C’est ce que fait Monsieur Lavrov  » Je veux discuter avec le maroc et la RASD  » .

        4
        2
          Hamid1
          22 février 2018 - 20 h 44 min

          Il ne s’agit pas de négocier mais de restituer la terre à leur propriétaire millénaires cher ami.
          Il n’y a rien à discuter si ce n’est que pour faire des obstacles artificiels qui ont durée trop longtemps dans l’espoir pour le colon de faire une colonie de peuplement des ses sujets pour que la situation soit irréversible comme pour les palestiniens.
          Négocier = carotte tenue par une ficelle au bout d’un bâton par celui qui est assis sur l’âne pour lui faire croire qu’il pourra attraper la carotte mais que cette dernière sera toujours trop loin pour l’attraper il peut toujours essayer de l’attraper jusqu’à la fin du monde.
          Quand à ce sieur mae, au lieu de venir donner des conseils pourries, il ferait mieux de surveiller ce qu’il se passe dans son pays, car bientôt, chaque commune va devenir indépendante chez lui.

          2
          2
    Badreddine
    20 février 2018 - 10 h 27 min

    Moi, très sincèrement, ce que je regrette dans cette affaire algero-marocaine qui perdure depuis 1963, c’est l’astucieux retrait de la plainte du Régime du Makhzen contre Messahel et du coup il a fait rater au monde entier les scabreuses vérités sur la « machine à laver » des narco-dollars du Roitelet M6 qui représente, selon une étude Yenkee, par moins de 23 Milliards de dollars annuellement.

    6
    3
      Lyes Oukane
      20 février 2018 - 15 h 46 min

      @ Badredine .  » …affaire algéro – marocaine …  » ? C’est une affaire maroco sahraouie suivie par les plus hautes instances mondiales . l’Algérie ne sera et a été appelé que comme facilitateur de paix dans la région . Un affaire algéro marocaine ! c’est de la propagande makhnezienne

      6
      1
    TARZAN
    20 février 2018 - 10 h 24 min

    et je rajoute que la déclaration de lavrov est une claque pour l’algérie puisque les russes aménagent le maroc. cela signifie concrètement que les russes mettent l’algérie et le maroc au même niveau, ce qui est une insulte pour l’algérie pour deux raisons: 1 l’algérie est soi disant allié historique des russes et pas le maroc, et 2 l’algérie est plus puissante que le maroc dans l’échiquier international, donc ils nous rabaissent au niveau marocain. sincèrement je ne pense pas que notre président ait apprécié les déclarations archi flous et insultantes pour l’algérie. de telles déclarations laissent penser que les russes vont équiper le maroc d’armement dont on connait pas la nature (obusiers et sous marins)

    5
    5
      Jean-Boucane
      20 février 2018 - 13 h 06 min

      l’Algérie souhaite aussi une discussion directe entre le polisario et le maroc… pour conseil, ne lis pas trop la presse marocaine car cette derniere disait egalement que la decision de la CJUE etait une victoire marocaine c’est pour te dire le niveau!

      6
      3
      ALI
      20 février 2018 - 15 h 10 min

      TARZAN TU AS RAISON DE DIRE QUE LA RUSSIE NE SE COMPORTE PAS AVEC L’ALGERIE COMME LE FAIT LA FRANCE AVEC LE MAROC QUI EST CONNU POUR ETRE SA PROSTITUEE COMME L’AVAIT DECLARE PUBLIQUEMENT UN JOUR L’EX AMBASSADEUR DE LA FRANCE AUPRES DES NATIONS UNIES.

      4
      1
    TARZAN
    20 février 2018 - 10 h 11 min

    sommes nous des idiots à ce point? lavrov et la russie disent «La Russie soutient la tenue de négociations directes entre les deux parties au conflit du Sahara Occidental, à savoir le royaume du Maroc et le Front Polisario», et excusez moi cette formule ne signifie pas que les russes soutiennent le polisario! à mon avis les russes sont très flous et jouent double jeu avec l’algérie. m^me le maroc veut des négociations pour garder l’autonomie donc les affirmations de lavrov sont des paroles CREUSES et à double sens! croyez moi les marocains sont aussi satisfaits de cette déclaration allez lire leur journaux. moi je me méfie des russes et n’ont jamais été clairs et francs avec l’algérie, et pour l’armement sachez que l’egypte passe avant l’algérie dans les équipements derniers cris, nous c’est après! au fait les russes vont ils livrer des obusiers au maroc et des sous marins que l’arabie saoudite a payé pour le maroc? rien que ça c’est une trahison!

    6
    4
    Sid'Ahmed
    20 février 2018 - 9 h 27 min

    Avec ou sans négociations directes le processus d’indépendance est enclenché et personne ne peut le dévier y compris la France.

    9
    3
    M'hamed HAMROUCH
    20 février 2018 - 9 h 21 min

    Espérant que d’ici avril prochain il n’y aura pas de négociations direct entre le Maroc et la RASD afin d’offrir à Trump l’opportunité de prendre sa revanche sur M6 en lui faisant chèrement payer son soutien financier à Hellary Clinton lors de la dernière présidentielle américaine.

    6
    4
      Lyes Oukane
      20 février 2018 - 15 h 56 min

      @ M’hamed Hamrouch . Drôle d’espoir que tu nous étales là . Pas de négociations directs entre le maroc et la RASD . Ca se voit que ce n’est pas toi qui souffres le martyr , à la place des sahraouis comme du peuple marocain , depuis un demi siècle . Si Trump a une quelconque revanche à prendre contre M6 qu’ils la règlent entre eux sans faire plus attendre la paix pour les sahraouis . Étrange que tu n’es pas pensé que pour se venger de M6 ,Trump décide unilatéralement de reconnaître l’indépendance de la RASD . Très très étrange !

    Thami 20/02
    20 février 2018 - 9 h 07 min

    En ce jour anniversaire du 20/02/2011 je dis à mes concitoyens qui sont au bled que la liberté et le recouvrement de notre dignité est proche quelque soit la brutalité utilisée par le Makhzen contre nos enfants et nos mères.

    5
    2
    Le maquis
    19 février 2018 - 23 h 43 min

    L’ours Russe et le lion algérien ils sont chacun la face d’une même pièce .
    Les Russes savent parfaitement bien que JAMAIS l’Algérie les trahiront.
    Nous avons un code de l’honneur qui coule dans nos veines et faisant partie de nos gène.

    9
    4
    Mokhtar
    19 février 2018 - 22 h 44 min

    « Plus on veut monter haut et plus la chute sera dure ». Un adage qui va parfaitement a Mimi VI.
    Esperant que dans cette chute il ne va pas entrainer avec lui le Maroc et son bon peuple.

    7
    3
    Moskosdz
    19 février 2018 - 22 h 43 min

    l’étau se resserre de partout et de plus en plus sur le Makhnèz,il n’a d’autre choix que de dialoguer avec le Polisario.

    8
    5
    FATEM95
    19 février 2018 - 22 h 36 min

    Encore une bonne nouvelle pour Bobi VI ; venant de l’Ours Russe qui remet les pendules a l’heure et c’est la plus grande crainte du makhnaz , d’avoir a affronter un membre du Conseil de Sécurité a l’ONU , il s’avère que l’amie Clinton
    n’est plus là pour défendre la Spoliation mar’oki , sentant l’étau se resserrer autour de lui, à Berlin, et dont les Hiraks qui donnent les ingrédients d’une révolte populaire inévitable, comme à l’extérieur, notamment en Hollande où la diaspora Rifaine est en train de s’élever contre la prédation , et l’exploitation de la misère humaine qui prévalent au mar’ok
    la propagande de la marocanité est devenue au fil du temps une Blague que meme les Saharaouis séquestrés a
    Layoune et Dakhla prenne pour une une fanfaronnade mais le Polisario dit STOP ça dure depuis 42 ans reste a
    Bobi VI de lacher un pet pour décompresser , parce que ses complaintes de phoque ça n’émeut plus personne !!

    8
    2
    Mahjoub
    19 février 2018 - 20 h 58 min

    Tout le monde s’accorde a dire aujourd’hui que l’etau se resserre chaque jour un peu plus autour de cou de Homo6.
    Ces signes sont le premice d’une fin ineluctable de la Monarchie au Maroc meme si l’inconnue de cette fin serait de savoir si Homo6 finira au mieux comme Ben Ali et au pire comme Kadhafi.
    Les paris sont deja lances.

    22
    10
    BabElOuedAchouhadas
    19 février 2018 - 20 h 48 min

    Quelque soit la bonne volonte des uns et ses autres (UA-UE-ONU …) je reste convaincu que tant que la France restera dans sa position tout en defiant le droit international, Mimi6 ne quittera jamais le Sahara occidental que par la force des armes du Polisario.
    Si je dis que Mimi6 ne quittera le Sahara occidental que par la force des armes c’est parce que je sais aussi que Mimi6 a compris qu’il est en train de jouer son avenir et celle de sa famille sur le dossier du Sahara occidental.

    21
    10
    Paris 75011
    19 février 2018 - 20 h 37 min

    Les prochains Rendez vous du Makhzen sont ; a/- Bruxelles ( 27 Fevrier- CJUE-Accord Peche), b/-Alger ( 17Mars- Forum international sur le financement du terrorisme avec en filigrane le role du Hashich marocain) et c/- New York ( 25 Avril- CS/ONU- dossier de decolonisation du Sahara occidental et des mesures restrictives attendues).

    17
    10
    Rachid Djha
    19 février 2018 - 20 h 28 min

    Finalement les bonnes nouvelles pour M6 sont devenues quasi-quotidiennes et maintenant je comprend mieux pourquoi il enfle a vu d’oeil.

    17
    9
    Med Benhamou
    19 février 2018 - 20 h 24 min

    Recapitulatif des gifles recues par le fils du Glaoui lors de ces 50 jours de l’annees 2018 :
    1/- la declaration de la Russie objet de cet article portant sur l’obligation de la reprise des negociations directes entre la RASD et le Maroc. .
    2/- l’avis de l’Avocat General de la CJUE propsant l’annulation de l’Accord de Peche UE-Maroc.
    3/- Consultations a Bruxelles entre la RASD et l’UE concernant cet Accord de peche UE-Maroc,
    4/-Consultation a Berlin entre Mr Kohler et la delegation de la RASD conduite par son President Brahim Ghali.
    5/-Refus diplomatique des Etats membres de la CEDEAO quant a la demande marocaine pour son adhesion a cet ensemble economique.
    6/- Resolutions du Sommet de l’UA de janvier dernier invitant le Maroc de respecter son engagement officiel vis a vis de la Charte constitutive de l’UA relative au respect des frontieres des Etats membres et heritees de la colonisation et pour lequel le Maroc avait fait ratifie cette Charte par son Parlement avant son adhesion a l’UA en janvier 2017.

    36
    10
      Anonymous
      19 février 2018 - 22 h 37 min

      @Med Benhamou, VOUS AVEZ OUBLIE UNE AUTRE GIFLE QUE M6 A RECU CETTE SEMAINE ET QUE MEME LA PRESSE PROPAGANDISTE DU REGIME DU MAKHZEN (site yabiladi) A RECONNU. APPRECIEZ LA SUITE ET SURTOUT LES COMMENTAIRES DESABUSES DES SUJETS/INTERNAUTES A LA SOURCE :
      Internationale des jeunesses socialistes : Le Polisario remporte la vice-présidence, le Parti marocain’USFP rentre bredouille.
      La diplomatie partisane vient d’encaisser un autre revers, à l’occasion du 33e congrès de l’Internationale de l’Union des jeunesses socialiste, tenu les 16 et 17 février à Becici en république de Monténégro.
      La représentante de l’USFP, qui travaille également au cabinet de son «camarade» le ministre de la Fonction publique Mohamed Benabdelkader, n’a pas réussi à barrer la route à un membre de la jeunesse du Polisario d’accéder au très influent poste de vice-président de la YUSI (the International Union of Socialist Youth)>>.
      «Et pourtant, elle est habituée à prendre part à ces voyages. Un choix qui soulève des interrogations au parti de la Rose», s’interroge une source socialiste au parti de la Rose contactée par Yabiladi.

      ET DE QUATRE POUR LE POLISARIO
      C’est d’ailleurs la quatrième fois consécutives que les jeunes du Polisario remportent la vice-présidence de la YUSI. Et comme un malheur n’arrive jamais seul, le 33e conclave s’est conclu par l’octroi de l’adhésion à part entière à l’Union des étudiants sahraouis. Auparavant, l’instance du Polisario n’avait que la qualité d’observateur.
      A l’issue de son 33e congrès de Montenegro du week-end dernier, le Front du Polisario est désormais représenté au sein de la YUSI par deux instances. Ce qui le place dans une position confortable pour défendre ses thèses depuis une tribune internationale. En revanche, les USFPeistes sont rentrés bredouilles. Ils ne sont pas d’ailleurs à leur premier échec.
      Il y a deux années, ils n’avaient pu remporter la vice-présidente de l’Union internationale des jeunes socialiste alors qu’ils étaient membre du bureau de la présidence. Un poste, finalement revenu aux jeunes du Polisario. A l’époque les USFPeistes avaient crié à la «manipulation» et décidèrent de suspendre leurs activités au sein de l’organisation.
      Contrairement à l’International socialiste, la YUSI s’est toujours alignée sur les positions du Polisario. Mieux, l’organisation est une partie importante dans le réseau de soutien au Front Polisario surtout en Europe et en Amerique Latine>>.

      9
      1
    M'hamed HARMOUCH
    19 février 2018 - 20 h 11 min

    La Russie est le seul pays en mesure d’isoler la France au sein du Conseil de Securite notamment sur sur les questions du Sahara occidental et de la Syrie d’ou l’importance de cette declaration qui presage de bonnes choses pour la RASD.

    22
    6
    M'hamed HARMOUCH
    19 février 2018 - 19 h 59 min

    A vrai dire, le seul pays en mesure d’isoler la France au sein du Conseil de Sécurité c’est bien la Russie et donc cette déclaration présage de bonnes choses pour la RASD.

    19
    6
    Ahmed ADDOU
    19 février 2018 - 19 h 56 min

    Cette déclaration prend toute son importance du moment qu’elle émane d’un pays membre permanent du Conseil de Sécurité de l’ONU et par conséquent, elle sonne comme un avertissement au Makhzen pour revenir à la table des négociations et se mettre en face de la RASD sans condition préalable comme le stipule justement la dernière Résolution d’Avril 2017 de ce même CS/ONU.

    21
    6
    Aziz
    19 février 2018 - 19 h 50 min

    Une autre gifle pour la Prostituée M6.

    19
    7
    Ziad ALAMI
    19 février 2018 - 19 h 46 min

    Et dire que la presse propagandiste du Régime tyrannique du Makhnez pensait que le Roitelet M6 avait mis la Russie dans sa poche après un petit voyage à Moscou il ya 3 ans.

    19
    7
    Hamidou
    19 février 2018 - 19 h 27 min

    Très bonne nouvelle pour le peuple du Sahara occidental meme si ça ne va pas plaire au Roitelet M6.

    23
    7
    Felfel Har
    19 février 2018 - 19 h 19 min

    Il n’y a pas d’autre choix: on discute et on fait la paix avec son ennemi et on n’impute pas la responsabilité du conflit à un pays voisin, en l’occurence l’Algérie. L’Algérie ne voudra intervenir que pour faciliter les pourparlers. Les autorités algériennes restent fidèles à la pensée d’Anne Barratin, philantrope française et femme de lettres, qui conseillait: « Porter la paix dans ses paroles, dans ses exemples, la faire respecter là où elle existe, la faire entrer où elle n’est pas, c’est bien travailler. » Oui, les faiseurs de paix sont bénits des dieux, contarirement aux fouteurs de pagaille qui se destinent aux enfers. Macron et son gouvernement feraient bien d’appliquer la pensée de leur compatriote, Anne Barratin.

    31
    8
    Umeri
    19 février 2018 - 18 h 51 min

    La Russie, entretient de bons rapports, tant avec l’Algérie que le Maroc, elle doit être entendue par les deux protagonistes, le Polisario représentant légitime du peuple sahraoui et le régime marocain. Car l’occupation du Sahara Occidental a assez durée. Les négociations doivent reprendre, dans l’intérêt des deux pays.

    20
    10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.