Libye : le Parlement de Tobrouk rejette l’Assemblée constituante

Parlement Chambre
L'Assemblée constituante rejetée par le Parlement libyen. D. R.

Des membres de la Chambre des représentants de Tobrouk, dans l’est de la Libye, ont rejeté, hier lundi, l’Assemblée constituante, appelant à la formation d’un comité d’experts pour modifier la Constitution libyenne adoptée en 1951. «Le jugement de la Cour suprême sur la Constitution n’est pas valable. Par conséquent, nous avons décidé, en tant que députés, de ne pas reconnaître l’Assemblée constituante», ont déclaré dix-huit membres du Parlement de Tobrouk dans un communiqué appelant néanmoins leurs homologues à n’amender que légèrement la Constitution.

Les membres ont également refusé, selon l’APS qui rapporte l’information, d’adopter une loi pour l’organisation d’un référendum sur le projet de Constitution jusqu’à ce qu’un comité d’experts soit formé pour «vérifier l’authenticité de l’identité libyenne». En juillet dernier, l’Assemblée constituante a voté pour un projet de Constitution et l’a présenté au Parlement.

La semaine dernière, Nooh Abdallah, président de l’Assemblée constituante, a appelé le Parlement à adopter une loi sur l’organisation d’un référendum.

R. I.

 

Commentaires

    Anonyme
    20 février 2018 - 18 h 01 min

    Une assemblee constituante reste toujours un grand risque de ne plus la controler……et peut durer dans le temps et provoquer des desententes interminables.Le meilleur chemin c est celui d apporter des ameliorations democratiques a la constitution existante….par un comite d experts.




    1



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.