Moscou ouvrira des bases militaires en Libye : la Russie va revenir au Maghreb

Haftar Lavrov
Le maréchal Haftar reçu par le ministre des Affaires étrangères russe, Serguei Lavrov, à Mosco en août dernier. D. R.

Par Sadek Sahraoui – Le chef du groupe de liaison russe sur la Libye, Lev Dingov, a déclaré, hier, que le commandant de l’armée nationale libyenne, le maréchal Khalifa Hafer, a demandé au ministère russe de la Défense d’installer une base militaire russe à Tobrouk, dans l’est de la Libye pour aider ses unités à combattre les groupes terroristes et à stabiliser pays.

Lev Dengov, qui a appelé à la tenue des élections en Libye dès que possible, a souligné, par ailleurs, que la Russie ne permettra jamais que la Libye devienne un eldorado pour les terroristes. A l’occasion, Dengov a rappelé le soutien de la Russie à l’Accord de Skhirat signé en 2015. «C’est un document de base», a-t-il dit, tout en estimant que la mise en œuvre scrupuleuse des dispositions de cet accord devrait conduire au règlement de la crise libyenne.

Le colonel Ahmed Al-Mesmari, porte-parole de l’armée nationale libyenne, a immédiatement démenti les déclarations de Lev Dingov. Selon lui, cette information est dénuée de tout fondement, précisant que l’armée libyenne œuvre à la levée de l’embargo sur les armes pour combattre le terrorisme. Pour quelle raison Lev Dingo aurait-il intérêt à donner de fausses informations ? Aucun. C’est sans doute le gouvernement de Tobrouk qui n’a pas intérêt à ce que les gens sachent que les Russes s’apprêtent à installer des bases militaires en Libye.

Cette information qui tombe dans un contexte préélectoral pourrait, en effet, être exploitée par Tripoli pour accuser Tobrouk de jeter le pays entre les mains des étrangers, surtout que le maréchal Haftar travaille déjà beaucoup avec le service action de la DGSE et l’armée égyptienne.

Pour la Russie, l’ouverture de bases en Libye est importante puisqu’il lui permet de remettre pied au Maghreb, une région de laquelle elle a été complètement évincée depuis l’effondrement de l’empire soviétique.

S. S.

 

Comment (2)

    Anonyme
    22 février 2018 - 19 h 05 min

    libre choix aux Lybiens,on ne peut se mettre a leurs places.

    Anonyme
    21 février 2018 - 12 h 02 min

    C’est l’erreur a ne pas commette;a quoi sert-elle cette base russe juste pour divisé le peuple Libyien et rien d’autre;lorsque les nations civilisée se unissent,nous nous faisons le contraitre;prenons l’exemple Syrien ou les russes interviennent juste pour bombardé l’opposition Syrien;mais jamais contre les agressions répété Israelienne

    16
    17

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.