Liquidation physique des détenus sahraouis : Ghali met en garde le Maroc

Polisario négociations Maroc
Brahim Ghali, président du Front Polisario. New Press

Le président sahraoui et secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, a mis en garde contre les nouveaux procédés de liquidation physique exécutés par l’occupant marocain sur les détenus sahraouis, appelant toute la communauté internationale à la mobilisation. Dans un message adressé au secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, le président sahraoui a mis en garde contre «les violations graves des droits de l’Homme par le Maroc contre des civils sahraouis désarmés, notamment les militants des droits de l’Homme et les détenus politiques dans les prisons de l’occupation».

Les crimes de liquidation physique commis par l’occupation «sont aujourd’hui perpétrés à travers d’autres procédés, particulièrement depuis le déclenchement de la résistance pacifique en 2005, concernant notamment les assassinats, la torture, le harcèlement, le blocus». Il s’agit cette fois, ajoute le président Ghali, du détenu de Gdeim Izik, Mohamed El-Ayoubi, décédé mercredi dernier, dans un hôpital de la ville d’El-Ayoune occupée, indiquant que le défunt, arrêté lors du démantèlement du camp des réfugiés sahraouis Gdeim Izik en 2008, a subi depuis sa détention, notamment depuis fin 2010 et au cours de l’année suivante 2011, de graves sévices incluant, entre autres, viol, coups, tortures et privation.

Après avoir tenu l’occupation marocaine pour responsable direct de la mort du détenu politique Mohamed El-Ayoubi, Ghali a affirmé dans son message répercuté par l’APS que cette dangereuse situation «annonce un nouveau processus de liquidation physique à l’encontre des civils sahraouis désarmés». Le Président sahraoui a vivement condamné les entraves dressées par l’occupation marocaine devant les efforts du secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, et de ses prédécesseurs ainsi que de leurs envoyés spéciaux. «Les obstacles ne se limitent pas aux tentatives de légitimation d’une occupation militaire illégale ou aux violations de l’accord du cessez-le feu et de l’accord militaire n 1, comme c’est le cas dans la région de Guerguerate, mais vont jusqu’au pillage des richesses naturelles et aux graves violations des droits de l’Homme dans les territoires occupés et au sud du Maroc», a ajoute Ghali.

Pour mettre un terme à cette situation inhumaine, le Président sahraoui a appelé l’ONU à trouver en urgence un mécanisme de protection des droits de l’Homme au Sahara Occidental. Il a, en outre, appelé la communauté internationale à «se mobiliser en vue d’éviter de tels crimes pour lesquels l’occupant marocain doit rendre des comptes, outre la libération immédiate des détenus du groupe Gdeim Izik et de tous les prisonniers sahraouis détenus dans les prisons marocaines».

R. I.

Comment (19)

    Bouba
    27 février 2018 - 15 h 49 min

    Bien dis les’ freres

    Anonyme
    26 février 2018 - 12 h 21 min

    Je préfère la mentalité Algérienne : pas de mise en garde , tu tapes, je tape.

    Chaoui
    25 février 2018 - 11 h 10 min

    Y si « Yeoman » :
    Tu parles de…pétition!
    Plus fort que dans le cas de Tariq Ramadan, le cas des prisonniers Sahraouis est régulièrement soumis à l’ONU… Car leur cas à EUX relève de LA responsabilité de cette institution internationale, autrement dit DU MONDE ENTIER.
    Il n’empêche que tu as raison : on aimerait voir fleurir partout des pétitions (surtout en occident) sur le cas des prisonniers Sahraouis et, plus globalement, sur l’OCCUPATION de leur territoire par le Maroc et le pillage auquel se livre ce colon expansionniste…

    11
    8
    Anonyme
    25 février 2018 - 10 h 27 min

    le maroc vous attaque physiquement comme indiqué !!! alors leur repondre de la meme facon, yetssema leur rendre la monnaie physiquement.
    alors Brahim Ghali, t’es le president des sahraouis (…) laisse le peuple sahraoui se defendre!! une guerre ça se fait sur le terrain, pas que dans les medias.

    10
    8
    Parole Algerienne
    25 février 2018 - 6 h 37 min

    Mes collegues en France me disent qu’ils ne sont plus chez eux au Maroc. IIs voient le peuple marocain devenir ‘esclave des sioniste qui possèdent tous un ryad(une sorte de plais) et possèdent une armées de domestique marocains qui eur font e menage. Le narcomonarque a transformé le peuple marocain en esclave chez les sionistes sans ccompter a pédophilie, e sida et es femmes marocaines qui vont se prostituer au moyen orient. C’es honteux. Le peuple marocain doit se defaire de ce narcomonarque qui est au service d’Israel. La monarchie est obselete et le peuple marocain doit prendre son destin en main.

    16
    16
    Chaoui
    25 février 2018 - 3 h 02 min

    « Yeoman »:
    Je suis en…France. Et comme tout le monde, je suis informé du sort fait à Tarik Ramadan… Mais quel rapport avec une cause telle que celle de nos frères Sahraouis et…Tarik Ramadan ?
    C’est ta phrase où tu dis, je te cite :  » nous, algériens, sommes restés trop passifs devant ce qui se passe à nos portes: l’assassinat de tout un peuple désarmé par une monarchie moyenâgeuse et sanguinaire comme il n’en plus à travers le monde », que je trouve aussi INEXACTE que déplacée. Tu oublies un peu trop vite que nous avons fais la guerre à l’envahisseur dès…1975…Et Nous étions les seuls ! Depuis lors, nous n’avons JAMAIS lâché nos frères Sahraouis. JAMAIS. Et ce n’est pas demain la veille que nous les abandonnerons. Nous continuerons à les soutenir et à les accompagner jusqu’à la libération de leur pays aussi vrai qu’un Algérien digne de ce nom quand il commence quelque chose va jusqu’au bout.
    Comme je te le dis plus haut, on peut critiquer nos dirigeants sur bien des sujets mais CERTAINEMENT PAS sur celui de la cause Sahraouie, qui est pour TOUT algérien aussi sacrée que l’est pour nous celle de la Palestine. Et pour cause : avant 1962 et plus d’une million et demi de martyrs, nous étions comme…eux, dans la même situation. C’est dire que la notion (principe) du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes nous parle qu’elle est inscrite dans notre génétique et celle de notre Etat. Cette règle pour être cardinale ne se négocie pas. Ni pour de l’argent, ni pour quelque avantage que ce soit. Elle n’implique pas la vie et la liberté d’un homme ou d’un groupe mais d’UN PEUPLE.
    Voilà pourquoi, je suggère à nos autorités et à nos médias d’annoncer que si par malheur un Sahraoui était de nouveau tué par le Maroc soit au Sahara Occidental OCCUPÉ, soit dans l’une de ses geôles ou ailleurs qu’on réaction nous expulserions immédiatement la totalité des marocains se trouvant sur notre sol. Cette mesure, crois-moi, est plus qu’une arme….(outre la panique qu’elle provoquera infailliblement au « makhzen » marocain, imagine son écho international à l’avantage de la noble et juste cause Sahraoui …).
    Certains en France disaient « je suis Charlie », moi je dis ici je suis : Sahraoui. Et bien évidemment je suis aussi Palestinien.
    Quant au sujet de Tarik Ramadan dont je me persuade qu’il est l’objet d’une cabale, je ne peux que lui souhaiter de recouvrer au plus tôt sa liberté.

    18
    12
      Parole Agerienne
      25 février 2018 - 4 h 15 min

      Je partage votre avis Chaoui. le peuple sahraoui et e Polisario doivent vaincre. On va continuer à es aider. Le Maroc est une sorte d’Israel bis et es sionistes sont même dans es arcanes de la narco-monarchie qui a asservi e peuple marocain devenu aujourd’hui domestiques des sionistes. Le peuple marocain doit se defaire de a narcomonarchie qui pense qu’elle est légitime.

      12
      11
        Des ailes
        25 février 2018 - 7 h 39 min

        Vérifie ton clavier. La lettre L prend des ailes parfois!

        6
        7
      Yeoman
      25 février 2018 - 6 h 17 min

      Le lien entre les deux sujets est le fait qu’un prisonnier sahraoui sur lequel ne pèse aucune accusation vient de mourir sous la torture et dans ce qui ressemble bien à de l’indifférence générale alors que tout le monde retient son souffle au sujet de Tariq Ramadan. Vous avez raison de dire qu’il n’y a aucun rapport entre le sort qui est fait à l’islamologue suisse (le prestige!!!) et la cause Sahraouie. Sauf qu’au moment où beaucoup d’algériens demandent à ce que Tariq Ramadan soit libéré et qu’il ait droit à une justice « sereine et apaisée » pour reprendre les termes d’une pétition signée par deux personnalités d’origine algérienne de renom, des dizaines de prisonniers sont en train de croupir et de mourir sous la torture des agents de Mohammed 6 sans que personne ne songe à lancer une pétition pour leur venir en aide. L’un d’eux vient de succomber aux sévices qui lui sont infligés sans que cela n’interpelle les âmes charitables qui, pendant ce temps-là, s’affairent à ramasser de l’argent pour assurer une bonne défense à Tariq Ramadan. Je ne dis pas que ce dernier ne mérite pas la vague de sympathie qu’il a suscité. Personnellement, et sans être naïf, je ne préjuge ni de sa culpabilité ni de son innocence. Je dis seulement que les hommes, les femmes et les enfants écrasés sous la botte de Mohammed 6 méritent plus notre indignation de la part des algériens. Pourquoi des algériens? Tout simplement parce qu’ils sont les seuls à être encore capables de s’indigner et d’être révoltés. C’est mon point de vue. Il vaut ce qu’il vaut.

      14
      9
    Constantine
    25 février 2018 - 1 h 42 min

    Bonjour,

    Je suis d’accord avec Chaoui :

    9
    5
    FATEM95
    24 février 2018 - 22 h 16 min

    Ces excréments qui collent aux pieds ! ceci c’est passé a Bruxelles ça donne l’occasion aux prostitués de s’exprimer !!
    Nasser Bourita n’a pas laissé l’occasion passer sans décocher des flèches en direction de l’Algérie, affirmant que «le Sahel n’est le champ exclusif de personne» et qu’il a «longtemps souffert d’une logique de «chasse gardée»
    Encore mieux et plus grave avec la mort Mohamed El-Ayoubi , le makhnaz est entrain de s’enfoncer davantage
    cette fois ci la Minurso va s’impliquer reste a Shlomo VI puisque le vin est tiré , il va le boire jusqu’a la Lie ,
    c’est un bon point pour les Saharaouis qui luttent pacifiquement et ça prouve que ce tyran n’est pas qu’un prédateur mais aussi un Criminel dont les jours sont compté !!

    17
    10
    algérien tout simplement
    24 février 2018 - 21 h 45 min

    ça ne sert à rien de me menacer M6 la folle du désert..!
    si les Sahraouis veulent terroriser la folle M6, ils doivent prendre les armes et attaquer l’armée marocaine ainsi que les partisans de l’armée marocaine donc le peuple homosexuel marocain..
    faites péter quelques bonbonne de gaz Marrakech Casablanca Rabat, vous verrez bien comment cette monarchie bancal va s’écrouler comme un château de cartes tout le monde sait que le peuple marocain est un peuple lâche il n’est pas fait pour la guerre il est fait juste pour fumer son cannabis et embrasser les pieds de ce roi gay.

    21
    23
    Amazigh DZ
    24 février 2018 - 19 h 46 min

    Mr Ghali arrêtez de dénoncer, de condamner et d’appeler l’onu en mettant en garde contre les violations des droits de l’homme et la colonisation abjecte du nouveau sioniste-makhnézien de l’Afrique du nord.
    ces liquidations physique des détenus sahraouis est une raison pour que le Polisario reprend les armes et libère le sahara occidental du joug d’homo6.
    la liberté et l’indépendance s’arrache avec les armes et non pas dans des salons et des plateaux de TV, a ce moment tout le monde bougeras et se mettras a vos cotés y compris l’onu.

    18
    21
    Anonyme
    24 février 2018 - 19 h 17 min

    Le peuple Sahraoui finira par generaliser sa resistance armee face aux occupants marocains,une guerillas organisee a l interieur des zones occupees.

    25
    12
    Yeoman
    24 février 2018 - 18 h 55 min

    Je trouve que nous, algériens, sommes restés trop passifs devant ce qui se passe à nos portes: l’assassinat de tout un peuple désarmé par une monarchie moyenâgeuse et sanguinaire comme il n’en plus à travers le monde. L’argent nous a pourri l’esprit à un point tel que nous nous intéressons plus au sort d’un Tariq Ramadan accusé de viol.

    99
    31
      Chaoui
      24 février 2018 - 21 h 35 min

      Mister « Yeoman » :
      Là tu exagères ! On peut critiquer nos autorités sur bien des sujets mais pas concernant la cause Sahraouie. Nos frères Sahraouis pourront mieux que moi te témoigner du soutien indéfectible et constant que l’Etat Algérien leur apporte à nul autre égal. Pas un pays au monde ne les soutient comme notre pays. Et c’est aussi normal que c’est tout à l’honneur de nos autorités. Tu voudrais quoi ?
      Qu’on déclare la guerre au Maroc ? C’est ce que ce pays souhaite depuis des lustres, cherchant ainsi à nous piéger et nous mettre dans la position d’agresseur et eux, les marocains, dans les oripeaux de victimes au secours de qui France et israél vont rappliquer dare-dare pour se coaliser contre notre pays…(et après quoi, le Maroc consolidera son emprise sur le territoire de nos frères Sahraouis…).
      Non ! La façon dont nos autorités agissent, c’est la bonne formule…
      Par solidarité, ce que nous devrions faire si un nouveau détenu Sahraoui venait à décéder dans les basses fosses marocaines c’est renvoyer chez-eux les 450.000 marocains qui sont chez-nous…
      Nos autorités comme nos médias devraient dès maintenant annoncer mettre en oeuvre cette action sitôt qu’un autre Sahraoui serait tué…(cela fera réfléchir le régime marocain de cette possibilité de se voir retourner un flux de 450.000 de ses concitoyens, déjà qu’il peine à contenir les Rifains et des habitants de plusieurs de ses régions…).

      142
      11
        Yeoman
        24 février 2018 - 23 h 13 min

        En fait, je ne parlais pas de l’état algérien, mais de la société civile algérienne. A tort ou à raison, l’arrestation de Tariq Ramadan accusé (à tort ou à raison là aussi) a suscité une vague d’indignation auprès des algériens d’Algérie mais surtout parmi ceux vivant en France. La mort dans les geôles du Makhzen marocain d’un homme dont le seul tort est d’avoir réclamé justice pour son peuple est passée presque inaperçue. Je trouve que c’est anormal, injuste. Quel est le plus inacceptable? L’assassinat d’un innocent par un état voyou ou la poursuite en justice d’un homme accusé de viol? Pour moi, la réponse ne mérite même pas qu’on y réfléchisse. D’autant plus que Tariq Ramadan a toujours parlé du royaume de Mohamed6 comme étant sa seconde patrie.

        15
        5
          Amazigh DZ
          25 février 2018 - 16 h 13 min

          quel lien y a t il entre le prisonnier sahraoui qui meurt dans les prisons du makhnez et ce foutu tariq ramadan ??
          ce dernier est effectivement un violeur et un obsédé sexuel a l’image de tous les fréres musulmans du daech en général et d’el qaradaoui en particulier.
          alors n’essaye pas de diluer ton pseudo soutien a un violeur terroriste et le meurtre d’un prisonnier sahraoui, a part si tu es un infiltré mokoko du makhnez qui essaye de défendre homo6 et ses pratiques sioniste.
          en désignant le roitelet homo6 par un « M » majuscule, je déduit que tu es un infiltré du makhnez
          le sage montre la lune et l’idiot regarde le doigt

    karimdz
    24 février 2018 - 18 h 48 min

    sa médiocrité mimi 6 se comporte curieusement comme la france occupante en Algérie, pratiquant rafles tortures et liquidations à outrance pour faire peur à tout un peuple.

    33
    20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.