Coupe arabe des clubs : Ould Ali regrette le système d’invitation adopté par l’UAFA

Ould Ali UAFA FAF
Le ministre de la Jeunesse et des Sports, El-Hadi Ould Ali. New Press

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, El-Hadi Ould Ali, a regretté mardi le nouveau système d’invitation décidé par l’Union arabe de football (UAFA) dans le choix des clubs devant prendre part à la Coupe arabe des clubs dans sa nouvelle formule, estimant que l’instance arabe aurait dû consulter la fédération algérienne (FAF). «Je regrette la décision prise par l’UAFA de solliciter directement les clubs sans consulter au préalable la FAF. Je ne suis pas contre l’idée de voir nos clubs prendre part à une telle compétition, mais la moindre des choses aurait été de passer par la FAF, cette dernière est appelée à réagir à cette question», a affirmé le premier responsable du département ministériel, en marge des journées d’études consacrées à la thématique des pelouses des terrains des stades de football, leur choix et leur entretien, au complexe Mohamed-Boudiaf (Alger).

32 équipes prendront part à la deuxième édition de la Coupe arabe des clubs, avait indiqué mardi dernier l’Union arabe de football (UAFA) à l’issue de la réunion de son comité exécutif à Riyad (Arabie Saoudite). L’USM Bel-Abbès, quatrième au classement de la Ligue 1 la saison passée, a été désignée par la Fédération algérienne de football pour représenter l’Algérie, alors que l’USM Alger et l’ES Sétif auraient été invitées par l’UAFA pour participer à ce tournoi qui devrait avoir lieu au Maroc.

«L’USMBA a été désignée par la FAF, alors que l’UAFA a choisi deux autres clubs. Nous sommes vraiment devant une situation encore plus regrettable (…)», a poursuivi Ould Ali. Dans un premier temps, c’est l’ES Sétif, championne d’Algérie en titre, et le CR Belouizdad, vainqueur de la Coupe d’Algérie, qui allaient participer à cette épreuve, prévue en juillet prochain, sauf que la FAF a décidé qu’aucun club ne prendra part à deux compétitions internationales lors d’une même saison, les Sétifiens étant engagés en Ligue des champions africaine et le Chabab en Coupe de la confédération.

R. S.

Comment (3)

    Anonyme
    28 février 2018 - 7 h 39 min

    La faf doit aider à construire des stades et non des hotels à six étoiles qui reviennent à 100 milliards chacune. c’est ça les dessous de cette histoire.




    4



    2
    Anonyme
    28 février 2018 - 1 h 06 min

    Vous êtes devenus des clown des stades.
    Vous êtes la honte de l’Algérie
    Dégage avec ton Zetchi




    8



    5
    Rot
    27 février 2018 - 22 h 10 min

    On a comme l’impression que c’est une histoire algéro-algérienne:le conflit FAF-exFAF qui déborde…..à l’extérieur.




    6



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.