Le Front Polisario réagit à l’arrêt de la Cour européenne de justice

CJUE Polisario
La CJUE a rendu son verdict. D. R.

Le Front Polisario a salué l’arrêt de la Cour de justice de l’Union européenne, dans une déclaration rendue publique ce mardi. «Dans son arrêt rendu le 27 février 2018, la Cour de justice de l’Union européenne juge que l’accord conclu entre l’Union européenne et le Maroc ne peut en aucun cas s’appliquer au Sahara Occidental et dans les eaux adjacentes à celui-ci.

Reprenant les principes posés par l’arrêt du 21 décembre 2016, la Cour rappelle que les accords d’association et de libéralisation conclus entre l’Union européenne et le Maroc doivent être interprétés, conformément au droit international, en ce sens qu’ils ne sont pas applicables au territoire et aux eaux du Sahara Occidental. Inclure le territoire du Sahara Occidental dans le champ d’application d’un accord entre l’Union européenne et le Maroc viole les principes essentiels du droit international, à commencer par le droit à l’autodétermination. Le territoire du Sahara Occidental ne fait pas partie du territoire du royaume du Maroc, et les eaux adjacentes au territoire du Sahara Occidental ne relèvent pas de la zone marocaine visée par l’accord de pêche», indique le communiqué du Front Polisario.

«Cet arrêt du 27 février 2018 complète et renforce l’arrêt du 21 décembre 2016 : il est désormais parfaitement clair que les accords passés entre l’Union européenne et le Maroc n’ont d’application valable que pour ce qui concerne le territoire du Maroc, ce qui exclut le territoire du Sahara Occidental, deux territoires distincts et séparés.

Le Front Polisario salue cette décision de justice qui est un atout fort pour rétablir la légalité internationale dans cette partie d’Afrique. Désormais, il n’existe aucun doute sur le droit applicable, et il faut en tirer les conséquences», poursuit le communiqué.

Le Front Polisario demande, à nouveau, l’ouverture de négociations directes avec la Commission européenne pour conclure un accord international qui permettra aux entreprises européennes d’exercer leur activité sur le territoire ou dans les eaux adjacentes dans le respect du droit et la sécurité juridique. Le Front Polisario est prêt à ce dialogue, sans aucun préalable.

«Les entreprises européennes présentes sur place, pour la pêche comme pour tous les autres secteurs, doivent faire le choix immédiat entre arrêter leur activité ou passer un accord direct avec le Front Polisario», souligne le Front Polisario pour qui la Commission européenne «doit cesser immédiatement les versements de droits de pêche au royaume du Maroc, aucune règle ne pouvant justifier ce paiement de fonds publics». «Personne ne peut avoir de doutes : tous les avertissements ont été donnés, et le Front Polisario va engager les recours en responsabilité contre tous ceux qui sont complices de la colonisation en maintenant une activité sur le territoire par des autorisations marocaines. Dans ce cadre, la Commission européenne a une responsabilité spécifique et lourde», relève le Front Polisario qui demande des négociations directes avec la Commission européenne et l’arrêt par la Commission européenne des versements des droits de pêche.

Le Front Polisario appelle, par ailleurs, toutes les entreprises présentes au Sahara ou dans les eaux adjacentes de se rapprocher des responsables sahraouis qui annoncent l’engagement «systématique de recours en responsabilité jusqu’à la reconnaissance pleine et entière des droits du peuple du Sahara Occidental sur son territoire et ses ressources naturelles».

L. S.

Comment (14)

    Anonyme
    5 mars 2018 - 17 h 49 min

    Peut etre que nos freres marocains vont commencer a comprendre qu’ils ont ete intoxiques par la propagande royale qui leur a aveugle l’esprit faisant d’eux des robots qui ne font que repeter la meme chose toujours et unaniment cette progande
    La situation etait devenue si grave qu’on a vu des intellectuels universitaire historiens et autres devenus incapable de penser ou reflechir par eux meme et utiliser leur culture et leurs connaissances pour tenter de justifier les contres verites que le makhzen leur ordonne implicitement de defendre avec force
    J’espere que cette elite marocaine va se reveiller de cette anesthesie et comprendre qu’un roi n’est pas un dieu et retrouver leur esprit d’analyse et de critique et enfin comprendre que ce regime va les mener a leur perte
    J’espere aussi que le peuple marocain va comprendre que le roi en accusant l’Algerie d’etre la cause de l’existence du Polisario et de ce fait evident que lorsque un ‘peuple veut sa liberte il se battra s’il le faut un siecle pour l’obtenir et quz ce ne sera a cause de personne
    L’Algerie ayant subi un colonialisme sauvage pendant longtemps et ayant sacrifie un tres grands nombre d’algeriens pour se liberer a le devoir de soutenir tout peuple encore colonise




    0



    0
    El kenz
    1 mars 2018 - 18 h 50 min

    Le roitelet n’a subi aucune opération , c’est encore une duperie de palais que le dernier des imbéciles ne croira pas. Une lourde opération chirurgicale de surcroit cardiaque nécessite une longue hospitalisation ( 15/21 jours minimum) pas deux jours. Le roitelet s’est juste caché dans un hopital pour détourner l’ attention du peuple Marocain de la grande gifle qu’ allait lui administrer la CJUE le 27 février. Il a anticipé pour brouiller les pistes en fomentant son opération médicale et l’ affaire T. Bouachrine . La preuve, le peuple Marocain qui attendait avec bcp d’ impatience depuis janvier 2018 le verdict de la CJUE sur l’ accord de péche, s’est réduit aux souhaits de prompt rétablissement au roi ,et de vouloir connaitre les femmes « violées » par T. Bouachrine. Le 20 frévrier le palais du kif a été informé par ses lobbyistes sionistes que le verdict de CJUE était en défaveur du royaume.




    1



    0
    FATEM95
    28 février 2018 - 12 h 05 min

    Après cette gifle magistrale le makhnaz tente de justifier sa défaite d’une vile manière éhonté comme pour une victoire
    en timorant ses dires dans des déclarations aussi éculées que suaves d’une prostitué outragée ! Akhannouch: « la Cour Européenne ne donne aucun rôle au Polisario » et pour bourita Oui, «l’avis» rendu le 10 janvier dernier par le premier avocat général de la CJUE, Melchior Wathelet, avait en effet décrété «invalide» l’accord de pêche Maroc-UE au prétexte qu’il incluait le Sahara marocain. Or, sur cette pente-là, la CJUE n’a pas suivi son premier avocat général. «LA CJUE n’a pas repris les conclusions de son premier avocat général», certifie le MAECI, précisant que la haute Cour de l’UE n’a à aucun moment «invalidé» l’accord de pêche Maroc-UE. Je dirais aux maroké d’enlever les oeuillères !! ça suffit !!
    Et la fuite en avant continue mais la contradiction règne !! Cela dit, une question s’impose: le verdict de la CJUE abonde-t-il dans le sens de la position marocaine sur le point précis de son intégrité territoriale ? Là cette question est posé
    par les mar’oké eux meme qu’ils sont entrain de noyer le poisson , et que l’atlantique appartient aux Saharaouis comme désigné par la CJUE la récente purge du ministère des affaires étrangères par Shlomo VI en est la preuve n’est que le
    commencement de la fin de cette féodale monarchie qui brasse du vent que les crédules sujets croivent encore , ils vont hélas se réveiller un matin avec la création de la RASD qui est bien réelle devant les slogans
    chimérique du grand mar’ok le réveil va etre dur !!




    6



    1
    Linguistique
    28 février 2018 - 2 h 21 min

    Quand tu écris « prostituées » tu élimines les masculins. Même emasculés ils s’adonnent à la même pratique. En conséquence , le masculin l’emportant sur le féminin, il faut écrire « prostitués’




    13



    10
    Anonyme Utile
    27 février 2018 - 22 h 19 min

    Je me réjouis dores et déjà pour le peuple frère Sahraoui, qui vient de remporter la plus grande victoire pour son indépendance depuis avril 1991, date de signature du cessez le feu avec l’occupant étranger criminel marocain.

    L’INDEPENDANCE DU PEUPLE FRERE SAHRAOUI EST EN MARCHE, ELLE EST COMME LE SOLEIL, QUI VA ECLAIRER ET LIBERER POUR TOUJOURS TOUS LES TRITOIRES SAHRAOUIS ET AUCUNE FORCE SUR TERRE NE L’ARRÊTERA, CAR LA CAUSE DU PEUPLE SAHRAOUI FRERE EST JUSTE.

    VIVE LE POLISARIO, VIVE LA RASD LIBRE ET INDEPENDANTE IMMEDIATEMENT.




    18



    9
    belo
    27 février 2018 - 22 h 10 min

    Il faut lire la presse marocaine pour apprendre à transformer les défaites en victoires.




    18



    9
    anti momo 6
    27 février 2018 - 21 h 56 min

    à Momo 6 si tu m’écoute :: La Cour de justice européenne CJUE n’est pas israel que tu peux temporairement acheter …
    l’UE veille à sa crédibilité internationale , et donc ils ne vont certainement pas accépter qu’un petit état comme le maroc puisse porter atteinte à la crédibilité de 28 pays developpés et structurés !!




    19



    8
    Le Patriote
    27 février 2018 - 19 h 59 min

    Il suffit de lire les contorsions des médias marocains pour expliquer cette arrêt pour comprendre le grand désarroi du makhzen et de isolement intenable du Maroc qui continue sa fuite en avant




    33



    12
    Amazigh DZ
    27 février 2018 - 19 h 40 min

    une belle victoire diplomatique et juridique sur homo6 et le makhnez, par contre elle n’est pas suffisante tant que le Polisario ne reprend pas les armes.
    en parallèle des discussions diplomatiques et politiques avec les instances internationales dont l’UE et l’ONU, avec les contestation des populations du rif, de jerrada et autres provinces, il est très souhaitable de mener une lutte armée sur le terrain , je vous garantirais qu’homo6 et son makhnez abdiquerons car ils seront incapables de faire face a plusieurs foyers de tension.




    30



    10
    Anonyme
    27 février 2018 - 19 h 24 min

    Je vois que les prostituées marocaines ont « envahit » l’article avec leurs pouces en bas…




    33



    10
    TARZAN
    27 février 2018 - 18 h 43 min

    les marocains il y a même pas 3 mois nous répondaient, le polisario peut aboyer nous avons le « sahara utile » une manière de nous dire nous exploitons les richesses du polisario en toute impunité. aujourd’hui j’ai envie de leur dire réfléchissez comment vous allez rendre les richesses et donc l’argent que vous avez volé aux sahraouis.




    41



    14
    RezkideBelcourt
    27 février 2018 - 18 h 17 min

    Quand est ce que les sahraouis vont comprendre que discuter n’est pas en leurs faveurs? Il faut mener un vrai combat armé, pour avoir la finalité d’exister ou disparaître, plus il y a du grabuge dans cette région plus les autres pays vont prendre conscience de l’existence de ce peuple.
    Dans le cas d’un conflit armé contre l’armée marocaine, il y a de forte chance que le rif va bouger contre le roi du Maroc. Il faut saisir cette opportunité




    30



    20
    Makhloufi
    27 février 2018 - 17 h 58 min

    Felicitations au peuple du Sahara occidental et a ses Responsables de la RASD. Les causes justes finiront toujours par triompher.




    36



    12
    Anonyme
    27 février 2018 - 17 h 44 min

    Nous espérons que l’opération chirurgicale que M6 vient de subir à l’oreille lui permettra de mieux écouter et entendre l’arrêt de la CJUE




    37



    15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.