Des médias et des ONG justifient l’attaque d’une ambassade algérienne

ambassade Algérie Bamako
Les ONG et les médias anti-algériens reprennent le disque rayé d'Amnesty International. D. R.

Par R. Mahmoudi – L’attaque dont a fait l’objet l’ambassade d’Algérie au Mali, le 12 mars dernier, a été une aubaine pour certaines ONG internationales et des médias connus pour leur activisme anti-algérien. Ainsi, au lieu de condamner une agression caractérisée contre la représentation diplomatique d’un pays souverain, supposée protégée par les autorités du pays hôte, ces voix ont trouvé là l’occasion à ne pas rater pour s’attaquer à l’Algérie.

C’est le cas de l’hebdomadaire français d’audience africaine Jeune Afrique qui est revenu dans son dernier numéro sur cette affaire. Dans son «enquête», ce magazine pro-marocain – mais, paradoxalement, toujours choyé par les décideurs algériens ! – estime, d’entrée, qu’il n’y a pas eu d’attaque contre l’ambassade algérienne, mais plutôt une «manifestation» de jeunes Maliens qui se plaignaient d’avoir été victimes de «mauvais traitements après leur arrestation en Algérie».

Reprenant des comptes rendus tendancieux et jamais vérifiés sur cet incident, l’auteur de l’article décrit, sans guillemets, des manifestants en colère après avoir été expulsés d’Algérie «dans des conditions inappropriées, voire illégales». Pourtant, le gouvernement malien a officiellement exprimé ses regrets à l’Algérie pour ces actes condamnables. Mais cela semble ne pas suffire comme argument pour le magazine Jeune Afriquequi est aussi insatisfait de la réponse de l’ambassadeur d’Algérie, joint au téléphone, qui l’a renvoyé au communiqué du chef du gouvernement malien.

Loin d’être objective, cette couverture de Jeune Afrique rejoint une campagne acharnée menée en parallèle par une kyrielle d’associations et d’ONG déjà prêtes à sortir la grosse artillerie contre l’Algérie dès l’annonce de la nouvelle. Ainsi, dans un communiqué rendu public le 16 mars, un groupe d’associations, parmi lesquelles l’Organisation marocaine des droits humains, l’AMDH Mauritanie et la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’Homme (LAADH), se sont empressées d’accuser les autorités algériennes d’avoir, en amont, provoqué cette crise en procédant à des arrestations «arbitraires» et «au faciès». «Ils ne demandent pas les papiers ni rien. Résultat : ils arrêtent même des Algériens noirs de peau !», accuse une association basée au Mali, citée par Jeun Afrique.

Curieusement, ces activistes décrivent exactement les mêmes situations déjà rapportées dans de précédents rapports d’Amnesty international et de Human Rights Watch, en reprenant parfois les mêmes termes et les mêmes récits, «des jeunes embarqués dans des camions escortés par la gendarmerie et lâchés en plein désert dans des conditions inhumaines». Une histoire devenue stéréotypée, mais mise à jour à chaque fois. Voici comment un responsable associatif d’origine camerounaise raconte les incidents de Bamako. «Le 6 mars, nous avons recueilli environ 92 jeunes migrants d’entre 20 et 25 ans. Ils avaient été reconduits à la frontière quelques jours plus tôt. Ils se sont plaints de mauvais traitements, d’humiliations… Certains sont repartis vers Bamako le 8 mars. Quelques-uns étaient dans la manifestation du 12.»

Plusieurs ONG internationales installées au Mali, comme EuroMed Droits, n’ont d’yeux que pour ce qui vient d’Algérie, oubliant que les exactions, les crimes de guerre, les déplacements forcés et, pour tout dire, les véritables humiliations sont quotidiennes au Mali.

R. M.

Comment (52)

    LALANDE
    30 mars 2018 - 7 h 09 min

    IL EST TEMPS AUX ALGERIENS DE RéAGIR FACE A CETTE « COLONISATION  » DE NOIRS . NE PLUS FAIRE L’AUMONE A CES MENDIANTS. NOUS LES ALGéRIENS AVONS TROP BON COEUR . LE SOUS SOL DU MALI ET DU NIGER REGORGE D’URANIUM EXPLOITé PAR AREVA LA FRANçAISE.

    Belkacem Ait abbas
    19 mars 2018 - 9 h 16 min

    Incroyable ce silence et l’inactivité de l’état sur ce problème. .sui risque de clochardisés notre pays comme l’Europe il faut les mettre dans un bateau et direct vers les arabomusulmans chienaudien et du golf

    4
    1
    Anonyme
    19 mars 2018 - 6 h 38 min

    Hier même (18/03) un massage de mendiants nigériens s’est fait à Oran à 5h du matin ??? OUI MAIS les camerounais et maliens relâchés car ils ont soit disant des documents de QUELS DOCUMENTS il s »agit, que viennent-ils faire ces camerounais en masse chez nous avec des papiers et occupant un bidonville à Oran??? et les maliens relâchés après leur cinéma à l’ambassade algérienne dans leur pays et encore après ce ramassage de migrants certains de ces africains ont pris la fuite ???? C’est un pur laxisme et laisser aller ??? c’est l’ambiguïté, anarchie et on ne sait quoi ?? en tout cas manque de rigueur de côté algérien …

    5
    1
      anonyme
      19 mars 2018 - 18 h 44 min

      « un ramassage de mendiants nigériens »

      désolée pour les erreurs de rapidité et d’inattention

    lalande
    19 mars 2018 - 6 h 17 min

    JE SUIS OUTRé PAR L’ATTITUDE DES AUTORITéS MALIENNES QUI N’ONT PAS EMPéCHé LA SACAGE DE NOTRE AMBASSADE A BAMAKO .SI LES GOUVERNANTS ALGéRIENS ONT DU « NIF » ,ILS N’ONT QU’A EXIGER DU MALI QU’IL PRENNE EN CHARGE LES RéPARATIONS .D’AUTRE PART QU’ILS LANCENT DES APPELS EN ALGéRIE POUR QUE LE PEUPLE ALGéRIEN MANIFESTE CONTRE LA PRéSENCE DE CES VILS NOUAGRA SUR NOTRE SOL.

    6
    2
    Anonyme
    19 mars 2018 - 1 h 49 min

    Pourquoi elles ne s attaquent pas aux autres pays qui refoulent des migrants sans aucun scrupule….Les États Unis,l Europe,la Chine ,Israël,l Egypte,etc. Tous ces pays renvoient les gens entrés illégalement dans leurs pays .
    Chacun défend sa souveraineté,l Algérie le fait comme tous les autres.
    Alors un mot à ces ONG « Foutez nous la paix »
    De toute façon il faut les ignorer ,elles ne représentent que ceux qui les financent.

    5
    1
    الهوارية
    19 mars 2018 - 1 h 31 min

    Vu que les algériens fuient le pays, les africains profitent pour s’imposer de force en Algérie de gré et de force. Donc, il faut durcir la loi sur l’immigration africaine, le gouvernement doit envisager des reconduites à la frontières et punir les passeurs. Une caméra doit être installée aux frontières algériennes pour identifier les passeurs qui opèrent pour faciliter les déplacements et imposer ces migrants africains en situation irrégulière sur le territoire national.
    Les algériens observent ces flux migratoires dans leurs villes sans jamais en Algérie sans jamais avoir la possibilité de se mobiliser pour dire Stop à l’immigration massive qui détruit nos valeurs, nos coutumes et notre religion.
    Dans le Passé avant la décennie noire, tous les jours aux infos de la chaine algérienne (litima) des dictateurs africains atterrissaient sur le tarmac des aéroports des villes algériennes, ils venaient pour courtiser l’Algérie profitant des vacances gratis avec leurs familles que leur offraient notre pays alors que les algériens ne trouvaient même pas 250 gr de beurre pour leurs tartinades du petit dej dans les épiceries. …
    Bessah maintenant on a pas les moyens de les chouchouter gracieusement. les caisses sont vides et El Ma3ouda Fe T-3âm.
    Suis pas contre ces gens mais je trouve que c’est abusé de s’imposer de force chez l’habitant. l’Algérie n’est pas adepte de Airbnb, ils font erreur…

    3
    2
    Anonyme
    18 mars 2018 - 20 h 58 min

    Après la notion de « crime contre l’humanité » le vocabulaire international devrait s’enrichir d’une nouvelle notion : celle de  » crime contre l’Algérie  » . En effet c’est quoi ces innombrables forcings malhonnêtes et malveillants pour nous imposer de force cette méga-invasion de hors la loi africains, si ce n’est une volonté farouche de perpétrer un crime contre l’Algérie et ses ressortissants ?
    Votre complot est cousu de fil blanc : l’Algérie devrait se sous développer et disparaître même sous l’invasion massive et sauvage de mendiants africains et vos pays se développer encore plus avec l’appoint scientifique et technique de la crème des enfants du tiers monde. Merci pour le choix que vous voulez nous imposer. Vous avez juste oublié une chose celle de nous avoir consulté au préalable et d’avoir obtenu notre approbation à vos desseins criminels.

    9
    1
    ONG + Passeurs = Maroc, France, Israel
    18 mars 2018 - 19 h 25 min

    Pour qui ce prennent t’ils ? Ils veulent nous intimider ? Alors on va multiplier nos droits c’est à dire que les voyous sans papiers qui nous agressent doivent êtres reconduit hors de nos frontières , et si ses ONG DOUTEUX voir agents de déstabilisations triplé de passeurs et de propagande mèrdiatique ne sont pas comptent qu’ils les récupèrent chez eux tout simplement. L’Algérie est un pays souverain et aplique sa loi nationale. Et si cela les dérangent c’est que cela cache quelque chose… Et que nous SOMMES SUR LA BONNE VOIE !
    Je voudrais que le peuple ALGÉRIEN se mobilise par une marche dans les rues contre ces voyous envoyés stratégiquement en masse par des PASSEURS étranger et de leurs agressions, vols, etc…… ! ON LACHERA RIEN !

    7
    2
    Anonyme
    18 mars 2018 - 16 h 41 min

    Quand Sarkozy, à Dakar capitale du Sénégal déclare : ‘ l’africain n’est pas encore entré dans l’histoire ‘ personne n’est choqué par de tels propos humiliants.
    Quand Macron en plein G20 déclare : ‘ la femme africaine fait 7 ou 8 enfants ‘ et parle d’états africains faillis qu’aucun plan d’aide ne peut redresser aucune ONG ne trouve à redire.
    Quand des pays de l’union européenne ferment leurs frontières aux migrants, quand Netanyahou donne un ultimatum aux migrants pour déguerpir sinon c’est la prison qui les attend, quand Haftar donne le même ultimatum aux migrants africains, personne ne bronche.
    Quand l’Algérie reconduit chez eux avec beaucoup d’égards et de cadeaux des migrants vagabonds africains illégaux après un très long séjour qui aura duré plus de 6 ans pendant lequel ils ont usé, abusé de la bienveillance et de la générosité des autorités et de la population algériennes des organisations nationales et des ONG crient au loup ! Que se passe-t-il ? Quelle mouche les pique ? Considèrent-elles que l’Algérie devrait, pour leur faire plaisir devenir une terre d’accueil et de prise en charge de toute la misère de l’Afrique du Sahel ?
    Désolé, les migrants seront, que vous le vouliez ou non, reconduits chez eux car c’est le vœu de la majorité du peuple algérien. Vos tentatives de nous forcer la main en nous culpabilisant sont nulles et non avenues, dites le vous une bonne fois pour toutes !

    36
    3
      Algerien révolté
      18 mars 2018 - 18 h 14 min

      A eux (le canada , la France et les USA ) nos meilleurs Medecins ,Ingenieurs et autres Professeurs a nous les mendiants Maliens ,Nigeriens et burkinabés ,ceci est de l’immigration choisie ! bien fait pour notre gueule l’Algerien est un orphelin sans defense .

      27
      3
    Anonyme
    18 mars 2018 - 16 h 18 min

    « Ligue algérienne pour la défense des droits de l’Homme (LAADH) » une ligue de bouffons ayant le syndrome de servilité ou le complexe du copier coller au détriment du peuple algérien.
    quant aux autres,elles n’ont balayer devant les pays de l’UE, des USA ?

    65
    3
    ALGÉRIE INDÉPENDANTE
    18 mars 2018 - 16 h 17 min

    Certain pays expulsent des étrangés sans papiers chose normal, mais aucun ONG et mèrdiats poubelle ? Bizard ce deux poids deux mesures ?

    22
    3
    LES CHIENS ABOIT ET LA CARAVAN PASSE !
    18 mars 2018 - 16 h 12 min

    Une preuve que cette petite attaque d’abrutis a été commendité et planifié, une autre preuve que les fausses ONG sont actionés par certains pays que l’on connait qui veulent créer le KO en Algérie avec ses sans papiers qu’ils nous envoient par miliers avec les passeurs occidentaux et MAROCAINE ! Mais noys sommes en droit d’expulser qui ont veux ! VOUS NOUS INTIMIDER PAS !

    24
    5
    Anonyme
    18 mars 2018 - 15 h 49 min

    Pour s’installer définitivement ou tout au moins durablement dans un pays conquis ou affaibli, les étrangers doivent procéder à une colonisation de peuplement, pour noyer les autochtones avec le nombre des colons et appeler un jour ou l’autre à un référendum « démocratique » qui consacrera la victoire des étrangers (plus nombreux que les autochtones).
    L’invasion de l’Algérie par les migrants africains n’est ni plus ni moins qu’une colonisation de peuplement pour remplacer le peuple Algérien Amazigh fier, rebelle et en harmonie avec les valeurs universelles par une ethnie africaine du sahel aux valeurs antinomiques. A voir des tribus entières déferler sur l’Algérie avec des adolescents incultes, illettrés, sans aucune qualification professionnelle et des adolescentes de 15 ans déjà mères de 2 ou 3 enfants et enceintes on comprend mieux que ces mendiants africains ne sont chez nous que dans le but inavoué de remplacer notre ethnie par une ethnie étrangère.
    Si on se laisse faire, à court terme nous serons obligés de prendre en charge tous ces vagabonds et leur progéniture en nombre sans cesse croissant (logements, soins, emplois, scolarisation… ) , à moyen terme nous aurons des problèmes de sécurité et de stabilité et de métissage inévitable avec droit du sang, et à long terme on nous imposera le droit du sol pour leur progéniture née chez nous. L’Algérie est à 42 millions d’habitants et avec cette invasion africaine elle sera peuplée de 120 millions d’habitants en 2050 ( 50 millions d’Algériens plus 70 millions de sahéliens), situation intenable ! Attention danger imminent, la reconduite de tous ces migrants africains à leurs frontières est une affaire de survie pour le peuple algérien !

    55
    5
    ninir
    18 mars 2018 - 15 h 45 min

    c’est aux citoyens de réagir. si les migrants clandestins affluent chez nous c’est que les algériens sont hospitaliers, n’en déplaisent à ces ONG de merde. désormais il faudra faire preuve d’indifférence totale à l’égard de ces ingrats qu’il faudra par ailleurs renvoyer manu militari jusqu’au dernier. alors comme çà au lieu d’accuser leurs autorités ces imbéciles ne trouvent pas mieux que de nous insulter! comme s’ils avaient un droit d’usufruit légué par leurs ancêtres dans notre pays.

    19
    2
    Anonyme
    18 mars 2018 - 15 h 32 min

    L’Algérie est coincée par les dossiers de corruptions de ses responsables, ce qui explique la mollesse de nos responsables

    13
    3
      Riposte
      18 mars 2018 - 18 h 45 min

      Alors changeons nos responsables d’urgence !! Et mettez nous des BOUMEDIENE et en 01h00 il n’y aura plus de traitres et des voyous sans papiers chez nous !!

      7
      1
    Anonyme
    18 mars 2018 - 14 h 29 min

    C’est malheureux de le dire, mais l’Algérie ne se défend pas assez…Les loups rentrent et pillent comme ils veulent.
    On se fait voler notre culture et notre histoire de la part des marocains: Aucune réaction, et les marocains continuent leur pillage en plein jour sous le silence complice de l’Algérie

    Les migrants ont envahi l’Algérie en entier empoisonnant le quotidien des Algériens sous les yeux des autorités. Nos responsables trouvent que c’est naturel.

    Des pays nous insultent, aucune réaction. Même le Mali nous attaque.

    À ce rythme, l’Algérien va devenir le dernier du monde. STOP à cette léthargie.

    18
    6
      Anonyme
      18 mars 2018 - 14 h 49 min

      Nos autorités manquent de patriotisme et méprisent le peuple. Pas d’autres explications

      103
      5
      Anonyme
      18 mars 2018 - 15 h 00 min

      où sont nos service de sécurité.

      103
      4
    Felfel Har
    18 mars 2018 - 14 h 12 min

    Je ne perdrai pas le sommeil à cause de ces aboyeurs tenus en laisse par des spécialistes de la manipulation. L’Algérie a fait ce qu’elle a considéré comme relevant de sa souveraineté, une mesure nécessaire de protection de son intégrité territoriale et de sa stabilité. L’Algérie n’est pas le dépotoire de la misère du Sahel! Que chaque pays qui nous fait la leçon s’emploie à en faire autant chez lui, en offrant à ses jeunes citoyens des conditions de vie décentes telles que l’idée d’aller mendier chez le voisin devient une hérésie. L’Algérie n’a pas pour vocation de nourrir, héberger et employer des citoyens maliens, nigériens, tchadiens, burkinabés, etc, alors que leur pays est pillé par la France avec la complicité de leurs autorités corrompues. C’est ce comportement que les ONG devraient dénoncer! Ceux que notre pays a reconduits chez eux devraient adresser leurs griefs à leur gouvernement qui est l’unique responsable de leur malheur. Le mot de la fin: Que gagne l’Algérie en agréant des ONG connues pour leur soumission aux spin doctors de la CIA, du MI6, du Mossad, de la DST…? En les expulsant, elles continueront à nous faire de la mauvaise publicité, c’est sûr, mais ne nous la font-elles pas déjà en activant à l’intérieur de nos mûrs? Tayach a3lina ezzbel!

    67
    5
    karimdz
    18 mars 2018 - 13 h 58 min

    Jeune afrique n’a jamais été une référence pour moi, mais il est bizarre que ce torchon ne s étonne pas que l ambassade de sa médiocrité mimi 6 n ait pas fait l objet d une attaque quand des centaines de réfugiés maliens ont été raflés et jetés dans le désert.
    Ces organisations comme ce torchon africain ont beaucoup à envier aux états terroristes occidentaux qui justifient la violence pour parvenir à leurs fins criminelles.
    Bizarre que ces ong brillent par leur absence dans les jungles du nord de la France où des milliers d africains vivent dans des conditions inhumaines et victimes de la répression policière.

    14
    3
      DZ_HORR
      18 mars 2018 - 16 h 13 min

      En effet c’est un badge d’honneur que d’etre critique par jeune afrique.

      2
      2
    Kahina-DZ
    18 mars 2018 - 13 h 35 min

    Une réponse à la Poutine est requise !! Renvoyez tous ces migrants chez eux.
    La France renvoie les migrants chez eux menottés comme des animaux dans des avions-cargos et aucune ONG ne crie SOS.
    L’Algérie manque de fermeté dans ce dossier qui touche à son intégrité.

    54
    3
    BabElOuedAchouhadas
    18 mars 2018 - 13 h 30 min

    Et c’est pour quand la reconduction aux frontières des 450.000 clandestins marocains qui circulent en toute liberté à travers le territoire national ?
    A moins que les Responsables d’origine marocaine tapis au sein du système ne sont pas d’accord par amitié au Mongolien M6 !

    114
    3
    Anonyme
    18 mars 2018 - 12 h 14 min

    – Pour ne citer à titre d’exemple que la Syrie, ou le conflit syrien a permis à de nombreux masques de tomber, parmi eux, celui de certaines ONG internationales dites «humanitaires». Ces  »ONG » en coopération secrète avec des Etats agresseurs, ont été des outils de subversion et de propagande au service de l’effondrement de la Syrie.
    – Quant à l’Algérie à travers sa décennie noire, sans compter sur personne pour s’en sortir, elle en est sortie victorieuse, de sa propre expérience, l’Algérie sait ce qu’elle fait.
    – Pour conclure: Si ces ONG internationales et ces médias connus pour leur activisme anti-algérien sont plus Humains que les Algériens, ils n’ont qu’a les recevoir chez eux, tout en prouvant au monde entier leur bonnes intentions d’hospitalité et d’humanisme, par contre s’attaquer et de critiquer on le sait, que rien ne se fait gratuitement.
    Cette crise des migrants a été causé par QUI ??? et ce n’est pas l’Algérie qui doit en payer les frais …!!!

    23
    8
      Neva
      18 mars 2018 - 13 h 44 min

      18 mars 2018 – 12 h 14 min
      – Pour ne citer à titre d’exemple que la Syrie, le conflit syrien a permis à de nombreux masques de tomber, parmi eux celui de certaines ONG internationales dites «humanitaires». Ces ONG en coopération secrète avec des Etats agresseurs, ont été des outils de subversion et de propagande au service de l’effondrement de la Syrie.
      – Quant à l’Algérie à travers sa décennie noire, sans compter sur personne pour s’en sortir, elle en est sortie victorieuse, de sa propre expérience, l’Algérie sait ce qu’elle fait.
      – Pour conclure: Si ces ONG internationales et ces médias connus pour leur activisme anti-algérien sont plus Humains que les Algériens, ils n’ont qu’a les recevoir chez eux, tout en prouvant au monde entier leur bonnes intentions d’hospitalité et d’humanisme, par contre s’attaquer et de critiquer, on le sait que rien ne se fait gratuitement.
      Cette crise des migrants est causée par QUI ??? et ce n’est pas l’Algérie qui doit en payer les frais…!!!

      5
      3
    Droits Humains
    18 mars 2018 - 12 h 11 min

    EuroMed Droits est une organisation qui ne semble pas s’émouvoir du traitement infligé aux migrants en France ou ailleurs, en revanche elle parait très réactive dès qu’il s’agit de l’Algérie. On pourrait penser qu’elle a été crée exclusivement pour l’Algérie, pour un éventuel printemps arabe ??? Franchement, lorsque cette organisation ne fait rien pour lever le blocus de deux millions de citoyens à Gaza, l’emprisonnement des femmes et des enfants palestiniens, des élu-E-s palestiniens par le régime de Tel Aviv, alors tout est dit.

    22
    8
    Anonyme Utile
    18 mars 2018 - 11 h 48 min

    Il faut interdire strictement l’entrée au pays à ces ONG qui ne sont en réalité que des officines d’espions au service d’israël, qui gouverne tout l’occident. Il faut également s’occuper de la même manière des clandestins marocains et il y en a près de 500 0000 et le plus rapidement possible.

    26
    12
      Anonyme
      18 mars 2018 - 18 h 48 min

      JE CONFIRME !

    Thifran
    18 mars 2018 - 11 h 46 min

    Pour entrer dans un pays tout le monde sait qu’il faut obtenir un titre de séjour ou un visa délivré par un consulat du pays qu’on souhaite visiter, sans cette autorisation tout voyageur sera considéré comme clandestin dans le pays où il se rend. Les organisations dites non gouvernementales sont truffées d’espions qui travaillent à la solde des pays qui ne vous veulent pas toujours du bien, à la moindre occasion ils vous brisent le coup. Pour dissuader les éventuels clandestins d’entrer dans le pays, il faudrait faire payer une amende à tout individu qui sera dans l’incapacité de présenter un titre de séjour ou un visa aux autorités.

    20
    9
    TARZAN
    18 mars 2018 - 11 h 29 min

    maintenant après cet article sur l’attaque de l’ambassade d’algérie, nous connaissant les commanditaires: le maroc et la france. le maroc est coutumier du fait après l’attaque de nos consultas au maroc, et là ça devient une agression manifeste envers le peuple algérien. la france est le relais médiatique et machiavélique. ces deux pays cherchent à réduire et anéantir l’influence de l’algérie en afrique. je pense que le polisario doit impérativement régler son problème d’indépendance sinon on aura d’autres 5 octobre et d’autres coups bas comme celui-ci. le polisario devrait passer à la vitesse supérieur c’est à dire conflit armé et plus tôt est meilleur pour l’algérie!

    20
    8
    pragmatisme
    18 mars 2018 - 10 h 45 min

    L’état algérien doit ignorer ces ONG et autres états occidentaux qui radotent n’importe quoi sur les migrants et notre pays la vérité est que les pays d’Europe, se voyant submerger par l’afflux de migrants,veulent faire de l’Algérie un gigantesque centre d’accueil à ciel ouvert;si l’Algérie cède à leur magouille équivaudrait à ouvrir un Eldorado et des dizaines de millions font affluer chez nous.Pourquoi ces ONG ,d’ autres pays et ni ce torchon de jeune Afrique ne se retournent pas vers ceux qui sont à l’origine de cette catastrophe humaine à savoir la France l la Grande Bretagne la Turquie les USA le Qatar l’Arabie et autres monarchies du golf;les quatre derniers on fermé leur frontières pour n’accueillir aucun migrant.

    23
    9
    awrassi
    18 mars 2018 - 10 h 33 min

    Chacun chez soi et les moutons seront bien gardés. Je préfère une Algérie « raciste » qu’une non-Algérie. Si l’on aime la différence, alors cessons de défendre les mélanges. Car le mélange – le milieu – mène à l’unique : pensée unique, race unique, espèce unique, langue unique, culture unique, genre ou sexe unique !!!!

    25
    9
      abdel
      18 mars 2018 - 13 h 57 min

      tout etre humain persécuté dans son propre pays a le droit de s’éxiler dans un autre pays,se sont des lois internanationales reconnues depuis 1948, qui le permettent. Toutefois, cela doit se dérouler dans la légalité et pas de façon anarchique. par ailleurs la formule utilisée par vous, » »une seule race, un seul peuple, une seule culture » ça a donné par le passé des millions de morts dans des états fascistes.

      2
      9
        awrassi
        18 mars 2018 - 18 h 06 min

        Définissez-moi le fascisme svp ! Si vous voulez parler de gouvernements liberticides, sachez que la liberté est un concept non universel !!!

        Anonyme
        18 mars 2018 - 19 h 03 min

        @adel
        Si vous considerer que l algerie a
        l obligation recevoir tous les exiles
        et les miserables
        Africains alors que leur presidents
        dorment tranquilles dans les hotel
        parisiens alors vous etes
        dangereusement gentil_ con pour
        La securite de votre pays !

    Kad
    18 mars 2018 - 10 h 22 min

    Comme si personne ne sait d’où nous viennent ces coups perfides, pourtant si, tout le monde sait que c’est le makhzen qui est derrière ces coups foireux. Pour ce magazine de m… Le makhzen est actionnaire. Quant au Mali, ces pays de la Françafrique qui prennent leurs ordres chez Fafa via le makhzen. L’Algérie n’a pas à se justifier devant l’ONU, si elle renvoie les africains entrés illégalement en masse chez chez nous, n’est que le juste retour des choses. En plus, il faudrait arrêter d’envoyer des cargos plein de victuailles aux gens qui nous morde la main. Et pourquoi, notre pays n’enquête pas sur le fait que ces africain viennent un récipient à la main. Il parait qu’on leur a soufflé qu’en Algérie « il suffit de s’asseoir sur un trottoir un gobelet vide à la main et vous deviendrez riche ». Devinez qui leur dit ça ? Faut pas être un clerc. Sommes-nous si amorphe que ça??

    22
    9
    Simoh
    18 mars 2018 - 10 h 13 min

    Vigilance Vigilance des citoyens Algériens… Avec ces O.N.G ..agents de l’étranger ont tous une feuille de route pour nuire a notre Partie… Les médias hostiles (rfi radio orient .jeune Afrique….) la manifestation de Bamako sont l’oeuvre des services marocains! personne n’oblige les Maliens a émigrés dans notre pays. leur président fait la foire a Paris. Vigilance….
    Dans cette affaire de manifestation est l’oeuvre du Maroc avec l’aide de Paris.l’Algérie est un pays pauvre et s’occupe de ses enfants avant tour… Demander des comptes a votre président qui a vendu le Mali a Paris… VIGILANCE.

    24
    9
      DZ_HORR
      18 mars 2018 - 16 h 18 min

      Si vraiment, ils sont concernes par les Africains sub-Sahariens, ils n’ont qu’a leur ouvrir un couloir a travers le maroc et les faire transporter vers l’europe.
      Quant a nous, qu’ils nous lachent la grappe pour de bon.

      3
      1
    elhadj
    18 mars 2018 - 9 h 53 min

    les réactions de ces pseudo médias confortent la société civile algérienne a réclamer avec vigueur le regroupement immédiat et le renvoi sans distinction de l ensemble des migrants clandestins subsahariens pour s occuper des problèmes internes de développement régional, de sante, de logement ,d eau etc qui commencent a surgir ici et la.

    21
    7
    Anonyme16
    18 mars 2018 - 9 h 10 min

    Il ne faut plus hésiter à remettre ces ong à leurs places et surtout les migrants subsahariens en général à leurs places dans leurs pays, ce flux d’insultes et d’invasion on fait déborder les cœurs des algériens soucieux de cette anarchie polluante qui a trop duré.

    32
    9
    anonyme
    18 mars 2018 - 8 h 14 min

    Ces subsahariens qui n’aiment pas leurs pays commencent à nous taper sur le système? Il faut intensifier leurs expulsions d’Algérie et en finir avec cette guerre aux migrants.

    29
    7
    Anonyme
    18 mars 2018 - 8 h 01 min

    ce journal bidon de la Françafrique et toutes ces officines de la CIA ou travaillant à la sape de l’Algérie (…). Cela nous conforte dans notre réaction à cette tentative de déstabilisation par immigration illégale interposée.
    La méthode doit être améliorée, mais nous devons rester droit dans nos bottes quant à ces pressions déguisées pour une intervention au Mali. Cela doit également nous inciter à une surveillance plus efficace des mouvements de population à nos frontière Sud à l’avenir…

    28
    7
    Anonyme
    18 mars 2018 - 7 h 05 min

    Expulsion de tous les maliens, mendiants nigériens , camerounais, sénégalais, gambiens guinéens, Que font ces peuples dévastateurs chez nous???? Dehors, le peuple algérien les a assez subi

    29
    8
    Anonyme
    18 mars 2018 - 6 h 42 min

    Le mali est apparemment un ennemi confirmé de l’Algérie. Ce pays a longtemps occulté la belle vie en Algérie et tout ce pays imaginait s’installer en Algérie, sous prétexte des attentats au nord de ce pays car l’Algérie a trop privilégié leurs ressortissant au point où tous les subsahariens se fraisent passer pour des adorables maliens. Voilà les conséquences de cette erreur commise par les algériens aussi en ouvrant leurs portes monnaies et en cédant leur sol à ces ingrats et cruels et bandits maliens. La presse malienne et marocaine et même guinéenne et sénégalaise utilisent des termes forts négatifs contre l’Algérie, exploitant ainsi dans cette nouvelle forme de guerre l’arme appelée migrants subsahariens. Pour se défendre dans cette guerre, une riposte légitime et très sévère est imposée pour casser cette arme ce qui IMPOSE LE ENVOI systématique de tous les maliens trainant ou travaillant au noir en Algérie au mali et c’est l’occasion ou jamais pour prouver que la nation Algérie n’est pas un joujou de ces minables ong sans oublier le rappel à l’ordre de certaines associations algériennes qui ont signé des choses contre leur pays, dont:

    Caritas – Solidarité Aids, Alger – APCS : Association de Protection Contre le Sidainfo-icon, Oran – AnisS, Annaba
    LADDH : Ligue Algérienne de Défense des Droits de l’Homme – CIR : Comité Italien pour les Refugiés – Réseau Nada
    RADDH : Réseau des Avocats de Défense des Droits de l’Homme, Annaba – SDH : Santé Sidi El Houari, Oran – RAJ : Rassemblement Actions Jeunesse, Alger – FARD : Femmes Algériennes Revendiquant leurs Droits, Oran – CDDH : Centre de documentation des Droits de l’Homme, Bejaia – Santé pour tous, Constantine – Twiza Solidarité – Collectif des parents de disparus en mer, Annaba – ANEJ : Association Nationales des Echanges entre Jeunes – SARP : Association pour l’Aide, la Recherche et la Psychologie – Collectif Solidarité Migrant Algérie – Association Chougrani – Rencontre et Développement…

    26
    8
    Anonyme
    18 mars 2018 - 6 h 14 min

    SANS OUBLEIR UNE CERTAINE ong FDIH qui a publié hier un article « l’Algérie doit répondre à l’ONU » c’était curieux que cette fdih tape sur l’Algérie et la dernière fois en novembre 2017, le syndicat des travailleurs africains et la diaspora malienne, médecins du monde et bientôt la ligue des mendiants nigériens etc.. qui s’amusent avec l’image et l’honneur des algériens. Trouvez le moyen de les faire taire une bonne fois pour toutes!!!

    25
    7
    ONG + Passeurs = Maroc, France, Israel
    18 mars 2018 - 5 h 30 min

    Pour qui ce prennent t’ils ? Ils veulent nous intimider ? Alors on va multiplier nos droits c’est à dire que les voyous sans papiers qui nous agressent doivent êtres reconduit hors de nos frontières , et si ses ONG DOUTEUX voir agents de destabilisation doublés de passeurs ne sont pas comptent qu’ils les récupèrent chez eux tout simplement. L’Algérie est un pays souverain et aplique sa loi nationale. Et si cela les dérangent c’est que cela cache quelque chose… Et que nous SOMMES SUR LA BONNE VOIE !
    Je voudrais que le peuple ALGÉRIEN se mobilise par une marche dans les rues contre ces voyous envoyés stratégiquement en masse par des PASSEURS étranger et de leurs agressions, vols, etc…… ! ON LACHERA RIEN !

    32
    7
    Rezki Djerroudi
    18 mars 2018 - 3 h 45 min

    Tout le monde (les ennemis de toujours y compris certains cercles médiatico-politiques, ONG et autres groupes de pression) guette le moment opportun pour prendre part au festin d’une Algérie qui n’arrive plus à se tenir sur ses jambes, qui chancelle parce qu’elle a perdu son énergie d’antan, noyée dans l’ivresse de l’arabo-islamisme dont une bonne partie se délecte au grand dam d’un certain orientalisme débridé complètement révolu.
    Parmi ces charognards nous distinguons ceux avec qui nous ne partagions pas les notions de non-ingérence dans les affaires intérieures des pays, d’autres que l’on considérait comme étant pays «frères» et ceux que l’on pensait qu’une relation intime nous liait vis-à-vis d’eux pour des considérations plutôt religieuses.
    Cette manière de tester quelque peu notre capacité de ne pouvoir s’unir à commencé par cette démonstration au sein de notre peuple en s’attaquant à l’existence même d’une bonne partie de la population de la Kabylie que l’on a tenté d’abattre. Cette campagne de dénigrement a été l’œuvre d’une dame désignée pour faire l’apologie d’un des pays d’Orient dont elle a qualifié son président d’aigle de la nation.
    Il faut que nous soyons tous vigilants, car il y va de la survie de notre pays et de notre peuple. A bon entendeur…

    17
    11
    DYHIA-DZ
    18 mars 2018 - 2 h 53 min

    Israël a ordonné à 38 000 migrants africains de quitter son territoire, autrement c’est la prison qui les attend. Idem pour la Libye qui a donné un ultimatum aux migrants pour quitter son territoire…Idem pour d’autres pays Européens ( Grèce, Hongrie,,,etc).
    Aucune ONG n’a branché.

    Le silence de l’Algérie est perçu comme une faiblesse, d’où ces ONG se permettent de nous attaquer à chaque fois. Il faut savoir s’imposer. La politique du silence ne fonctionne plus en 2018.

    35
    7
    Chaoui Ou Zien
    18 mars 2018 - 0 h 40 min

    On ne traverse pas la frontiere algerienne comme on entre dans un moulin. Notre pays doit continuer a sevir et ne pas se laisser impressioner par ces ONG, y compris la LAADH, toutes manipulees (ou a la solde) par le lobby sioniste qui voit le desordre dans les pays musulmans comme condition necessaire pour sa survie. Ce beau monde doit etre reconduit a la frontiere jusqu’au dernier. Bien que l’Algerie est en train de subir bien d’autres menaces, je vois celle ci comme etant la plus grave. C’est une enieme (et la plus grave) tentative de destabiliser notre pays

    32
    8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.